Défaite électorale pour les socialistes portugais

 |   |  429  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les sociaux-démocrates portugais (PSD, centre-droit) ont remporté les élections législatives de dimanche, écartant du pouvoir les socialistes du Premier ministre José Socrates.

Le Premier ministre José Socrates, puni dimanche dans les urnes pour avoir accepté un plan de sauvetage de 78 milliards d'euros auprès de l'Union européenne et du Fonds monétaire international (FMI), a annoncé sa démission de son poste de secrétaire général du PS. "Cette défaite électorale est la mienne et je tiens ce soir à l'assumer entièrement", a dit Socrates à son parti.

On s'attend désormais à ce que le dirigeant du PSD, Pedro Passos Coelho, forme un gouvernement de coalition avec un autre parti de droite, le CDS.

Le PSD a obtenu 39% des voix et 105 sièges sur les 230 que compte le parlement. Le CDS en a obtenu 24, ce qui offre la majorité aux deux partis. Le PS a conservé 73 sièges.

Le scrutin ferme un chapitre d'instabilité politique qui a débuté par l'effondrement du gouvernement socialiste minoritaire de José Socrates en mars dernier et a conduit Lisbonne à devenir, après la Grèce et l'Irlande, le troisième pays de la zone euro à solliciter un plan de sauvetage.

Il était à prévoir que les Portugais, confrontés à un taux de chômage sans précédent depuis trente ans, renvoient dans l'opposition le gouvernement démissionnaire de Socrates.

Coalition de droite

Le dirigeant social-démocrate Passos Coelho a annoncé qu'il souhaitait former un gouvernement de majorité pour mettre un terme à l'incertitude politique. "Je vais concentrer tous mes efforts, aussi rapidement que possible, à faire en sorte que le pays et les Portugais aient un gouvernement de majorité dirigé par le PSD, qui offrira quatre ans de stabilité", a dit le futur Premier ministre.

Le chef du CDS, Paulo Portas, s'est déclaré prêt à participer à un gouvernement de coalition. "Je confirme (...) que le CDS est prêt à former une majorité, une majorité pour quatre ans", a dit Portas.

Passos Coelho a déclaré que le Portugal devait s'en tenir aux modalités du plan de sauvetage pour regagner la confiance du marché et renouer avec la croissance. "Vous savez que nous avons maintenant une période très difficile pour les deux ou trois ans à venir, mais je suis convaincu que nous ferons les changements nécessaires et que le Portugal parviendra à une nouvelle prospérité", a-t-il dit.

Le Portugal doit "regagner la confiance des marchés qui est essentielle pour le redressement du pays", a-t-il ajouté après sa victoire.

Les analystes estiment que le net résultat de l'élection sera bien accueilli par les investisseurs, qui avaient déserté le marché de la dette portugaise ces derniers mois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/06/2011 à 17:01 :
Le PS bat de l'aile partout en Europe et l'affaire DSK laisse un goût amer au peuple. De plus que penser d'un socialiste qui a été vu à la réunion des puissants de ce monde à Bilderberg ? DSK n'est qu'un clone de Nicolas Sarkozy comme l'est d'ailleurs Jean-Louis Borlot (Dixit Eva Joly). En fait, il n'y a que la droite progressiste de Marine qui mérite l'attention des Français pour la politique.
a écrit le 06/06/2011 à 16:07 :
Bof, changement de bains de soleil sur le Titanic. Il en sera du Portugal comme de l'Espagne.
a écrit le 06/06/2011 à 10:11 :
http://www.youtube.com/watch?v=PCl2rnP_iUc
a écrit le 06/06/2011 à 9:22 :
Vérité en deça des Pyrénées, Erreur au delà! Les Portugais l'ont bien compris, mais en France on s'apprête à donner le pouvoir à des irresponsables écolos-gochos!
Réponse de le 07/06/2011 à 10:00 :
LE MEME COMMENTAIRE SUR TOUT LES SITE PRESSE LIBE/LE FIGARO/LA TRIBUNE..., RIEN D'AUTRES A DIRE. LA LECON VIRER CEUX QU'IL SONT AU POUVOIR DEPUIS 10 ANS EN FRANCE
a écrit le 06/06/2011 à 9:18 :
Droite Gauche.
Peste ou choléra.
Charybde ou Scylla.
Aucun choix réel, aucun projet d'avenir hors rassurer leurs patrons "les marchés" Politiciens corrompus, incompétents, vils & mafieux se permettant entre eux ce qu'ils interdisent aux autres tout en se croyant au dessus des lois qu'ils votent pour mieux se protéger et mieux nous asservir.
Cela va se terminer en jus de boudin.
A propos, savez-vous avec quoi est fait le boudin ?
a écrit le 06/06/2011 à 9:04 :
de toutes les façons, une election législative en pleine crise de recession et d'austérité entraine obligatoirement un changement de majorité car le peuple ne peut pas comprendre qu'il doit payer pour une mauvaise gestion de leurs gouvernements successifs. De ce fait, l'opposition en a fait ses choux gras en faisant croire qu'ils ont des solutions miracles !!! et je rejoins la remarque de @Alan
a écrit le 06/06/2011 à 7:49 :
Étonnante élection ou le choix des électeurs se résume à désigner une majorité qui leur infligera l'austérité décidée par les marchés...
a écrit le 06/06/2011 à 6:20 :
Bonne chance mais j'ai bien peur que la lune de miel du nouveau Premier Ministre soit la plus courte de l'histoire tous pays confondus.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :