Dette, déficit : la Commission appelle Paris à de nouveaux efforts

La Commission européenne prédit une aggravation des déficits budgétaires en 2012, même si ses membres respectent leurs engagements de consolidation. Elle met en doute les prévisions optimistes de la France en matière de croissance.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Photo Reuters)

Dans le cadre du dispositif mis en place à la suite de la crise pour tenter de rendre plus convergentes les politiques économiques nationales des dix-sept membres de la zone euro, la Commission européenne a présenté ce mardi ses recommandations pour chaque pays.

Dans ce document, elle table sur un pic de l'endettement de la zone euro en 2012. Celui-ci culminerait  à 87,8% du produit intérieur brut (PIB) si ses membres respectent leurs engagements de consolidation budgétaire. Ce niveau d'endettement devrait reculer dès l'année suivante à 87% du PIB, puis 85,1% en 2014. Rappelons qu'il était de 85,1% en 2010 (source Eurostat).

Le déficit budgétaire agrégé de la zone euro devrait s'inscrire à 3,1% du PIB l'année prochaine, contre 4,3% en 2011, avant de reculer à 2,1% en 2013 et 1,3% en 2014.

La France doit prendre de nouvelles mesures

"La France devrait renforcer ses efforts budgétaires afin d'atteindre les objectifs de réduction fixés pour la période 2011-2013 "et mettre en oeuvre de manière rigoureuse la correction de son déficit excessif d'ici 2013", a indiqué Olli Rehn, commissaire aux Affaires économiques, pendant une conférence de presse. Selon l'institut français des statistiques (Insee), le déficit français s'est établi en 2010 à 7,1% du PIB. Ce déficit, la France compte le ramener à 3% en 2013, limite tolérée par le Pacte de stabilité européen, selon le programme qu'elle a communiqué à Bruxelles. Mais "en l'absence de mesures supplémentaires, on ne peut pas garantir que le déficit excessif sera corrigé d'ici 2013", prévient le projet de recommandation.

Et le document de souligner que le programme français est construit sur un scénario macroéconomique "trop favorable", notamment des prévisions de croissance "légèrement plus élevées que dans les projections les plus récentes des services de la Commission pour 2011 et 2012" et "bien au-dessus du potentiel de croissance des dernières années". Le gouvernement table sur une croissance de 2% cette année et de 2,25% en 2012, quand Bruxelles attend seulement 1,8% et 2%.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 29
à écrit le 08/06/2011 à 16:11
Signaler
Certes, mais la lecture de la dernière publication de Contribuables associés n'est pas tendre avec les donneurs de leçon de Bruxelles en termes de gabegie. Comme toujours nos chers amis de la Commission prônent pour les autres ce qu'ils ne font pas ...

le 08/06/2011 à 16:54
Signaler
A Simple Citoyen et Gilmag. Au lieu de parler d'une gabegie, pourquoi ne pas consulter les rapports de la cour des comptes européenne? Ce sont des mines d'informations bien plus précises que "contribuables associés". Concernant les fonctionnaire...

le 08/06/2011 à 18:55
Signaler
Krakou, j'avoue ne pas comprendre pourquoi il faut pas parler de gabegie et aller voir les rapports de la cour des comptes plutôt que ce qu'a publié contribuables associés. Dois-je en déduire que ce qu'ils ont écrit est faux? Sinon, pour avoir lu e...

le 09/06/2011 à 9:15
Signaler
Ce qui est écrit par les Contribuables associés est partial, biaisé, incomplet et en partie faux. Prendre quatre ou cinq exemples malheureux pour généraliser sur la mauvaise gestion et l'immoralité de ces institutions est d'une tres grande malhonnete...

à écrit le 08/06/2011 à 13:59
Signaler
Rien d'étonnant, avec Mme Lagarde, c'est toujours "tout va très bien madame la Marquise", pour obéir au principe de la méthode Coué ! Qu'est-ce que ce sera quand elle sera à la tête du FMI !!

à écrit le 08/06/2011 à 8:47
Signaler
La commission Europeenne a raison, PARIS doit faire des efforts, parce que nous, nous sommes des provinciaux, nous ne sommes pas concernés, de toutes façons les histoire de gros revenus c'est toujours A PARIS hihihihi

à écrit le 08/06/2011 à 8:32
Signaler
La Commission Européenne est quelque peu hypocrite de demander des efforts aux Français et aux autres nations alors qu'elle a demandé une rallonge budgétaire l?année dernière qui a rajouté 1,5 milliards annuels au déficit Français, qui lui peine à re...

à écrit le 08/06/2011 à 8:17
Signaler
La commission européenne demande encore des efforts sur le plan social: SMIC "trop élevé" par exemple, mais que dit elle pour la non ouverture du marché des pièces automobiles par exemple, que nos gouvernants refusent toujours de faire appliquer??

à écrit le 08/06/2011 à 7:55
Signaler
Les données du problème vont changer en 2012 donc patientons un petit peu!

à écrit le 07/06/2011 à 23:10
Signaler
Pourquoi ne pas faire des économies en plafonnant les retraites de tous ceux qui ont eu une belle carrière et qui touchent un pognon dont ils n'ont pas vraiment besoin? Ça permettrait de donner un peu moins de fric aux riches et de rentrer dans les c...

le 08/06/2011 à 2:30
Signaler
Ca c'est une bonne idée , comme supprimer les allocs familiales aux riches (qui ont déjà une réduction d'impôt ce qui suffit) , là aussi il y aurait des économies à faire ...

le 08/06/2011 à 6:27
Signaler
Idem pour l'université. La gratuité pour tous est une ineptie issue de la culture égalitariste française. Une année universitaire ou de lycée représente un coût très élevé. La possibilité pour certains ménages à haut revenu de bénéficier de cet avant...

le 08/06/2011 à 7:03
Signaler
Taper sur une catégorie seule de la population est une grave erreur. Il ne faut pas se monter les uns contre les autres (riches vs pauvres, privé vs fonctionnaire, etc)... Ce n'est pas là que sont les gisements. Cherchez combien coute l'europe à la ...

le 08/06/2011 à 15:16
Signaler
@ hmhm : tout à fait d'accord avec vous pour ne pas taper sur les différentes catégories de population. Cependant, il ne faut pas oublier que la France gère quatre budgets dont les montants ne sont pas toujours bien connus. Le budget de l'état représ...

à écrit le 07/06/2011 à 20:55
Signaler
De nouveaux efforts de la part de qui ? Des banquiers, qui ont créé la crise ? Ah non, de la part de la population, comme toujours. Pourquoi ne pas demander aux banquiers de faire des efforts, pour aider à payer ne serait-ce qu'une petite partie de l...

le 08/06/2011 à 2:28
Signaler
Et surtout pas taxer les oeuvres d'art ... non surtout pas ...

le 08/06/2011 à 19:05
Signaler
Non surtout pas. Les collections privées pourraient quitter les coffres-forts hexagonaux pour être cachées dans des coffres-forts étrangers. Ce serait mal.

à écrit le 07/06/2011 à 20:05
Signaler
et pendant ce temps,Mr SARKOSY s'offre une guerre contre la libye au frais du contibuable français,sans reaction aucune du PS. quelle honte !!!!

le 08/06/2011 à 7:31
Signaler
Il me semble que tous mettaient la pression à l'époque pour que la France fasse quelque-chose pour éviter un bain de sang en libye. La mémoire courte....!

à écrit le 07/06/2011 à 19:10
Signaler
Arretons de dépenser dans les guerres et d'aider la Grece tous les mois car cela ne va pas dans le sens de la maitrise des dettes !

le 08/06/2011 à 2:27
Signaler
Et Bachelot qui veut donner plus de jours paternité dans l'article d'à coté sous prétexte d'égalité des sexes alors que les femmes après des dizaines d'années de discussions n'ont toujours pas le même salaire que les hommes ... c'est la gauche qui lu...

à écrit le 07/06/2011 à 17:24
Signaler
la gauche arrive et nous sommes SAUVES ....32 H RETRAITE A 50 ANS POUR TOUS TOUTE LES INJUSTISES GOMMES FINI LES PRIVILEGES enfin le mot egalite pour tous

le 07/06/2011 à 18:50
Signaler
Pour le moment, c'est la droite qui nous mène au trou : ce ne sera pas pire !

le 08/06/2011 à 7:35
Signaler
OH NON!!! Tout sauf la Gauche....

le 08/06/2011 à 10:44
Signaler
@emi le pire est a venir et RAPIDEMENT droite ou gauche ...peu importe .. LE MAL FRANCAIS .est a relire .

à écrit le 07/06/2011 à 17:03
Signaler
Avant 2012 : "Circulez il n'y à rien à voir, vous pouvez dormir tranquille tout va bien, demain au rasera gratis". Après 2012 : Hausse des impôts, Baisse des services et fin du triple AAA...

le 08/06/2011 à 7:06
Signaler
Et bien oui, c'est prouvé. Un peuple n'accepte pas de vendre ses trésors nationaux sauf si on lui fait croire qu'il est trèèèès endetté et que c'est la seule solution. Et comme le bon peuple ne s'intéresse pas à la création monétaire (expliquée tous ...

le 08/06/2011 à 7:36
Signaler
Vous connaissez donc le programme de la gauche...?

le 09/06/2011 à 0:10
Signaler
Et pour le programme de la droite entre l'exonération pour les oeuvres d'art et Bachelot qui veut donner plus de jours paternité dans l'article d'à coté sous prétexte d'égalité des sexes alors que les femmes après des dizaines d'années de discussions...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.