Vu de l'étranger, le "triple A" français semble fragile

Les déficits publics de la France inquiètent. Certains analystes doutent de la pérennité de sa notation.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Crise de la dette, à qui le tour ? Depuis que l'agence Standard & Poor's a retiré vendredi dernier le précieux triple A aux Etats-Unis, investisseurs et économistes se penchent sur les douze pays qui conservent la note maximale, signe d'un placement "sûr" sur le marché de la dette souveraine. Problème : dans ce club très restreint, qui comprend dix pays européens dont cinq de la zone euro, le déclassement des Etats-Unis met en lumière les faiblesses de la France, au rapport dette publique/PIB le plus élevé dans ce club et donc le plus vulnérable. "Il est difficile d'imaginer qu'ayant dégradé les Etats-Unis, S&P ne dégrade pas aussi au moins un des autres membres du club triple A", estimait mardi Gary Jenkins, économiste à la banque d'investissement Evolution Securities. Handicapée par une dette publique conséquente (85,3% du PIB en 2010), 61,3 milliards d'euros de déficit (7,1% du PIB) et une croissance atone, la France conservera-t-elle longtemps son triple A ?

Prévisions peu rassurantes

Malgré les assurances des trois agences de notation, qui ont confirmé la note AAA avec une perspective stable, les marchés, comme les analystes, hésitent. Pour preuve, le coût des CDS français à cinq ans, c'est-à-dire les assurances pour protéger les investisseurs d'un défaut de paiement, a bondi mardi, atteignant un niveau record. Il faut dire que les prévisions du gouvernement français ne sont pas rassurantes. Après 85,4% en 2011, le ratio dette/PIB devrait atteindre un pic en 2012 (86,9%) avant de doucement redescendre à 84,8% du PIB fin 2014...

Aux Etats-Unis, certains n'hésitent pas, à l'image de Paul Donovan, économiste en chef chez UBS, à estimer que "la France n'est pas un pays AAA". La banque d'investissement américaine BBH estime quant à elle que la France "glisse vers le territoire AA+/Aa1/AA+ [le second palier dans chaque agence de notation, Ndlr]".

En Allemagne, l'un des principaux instituts de conjoncture, le DIW, a mis en garde lundi contre un éventuel abaissement de la note de la dette française, qui pourrait, selon lui, provoquer ni plus ni moins que la "désintégration" de la zone euro.

Mais ces inquiétudes doivent être nuancées. Pour les agences de notation, l'engagement du gouvernement à faire baisser le déficit à 5,7% en 2011 puis à 3% en 2013 montre une prise en compte de l'urgence de diminuer les dépenses publiques. Pour l'économiste de la banque suisse Syz, Fabrizio Quirighetti, l'engagement politique au niveau national et européen est primordial pour maîtriser la crise de la dette. "Sinon, le problème se déplacera vers le marché le moins bon, et le prochain, c'est la France", prévient-il.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 46
à écrit le 02/04/2013 à 13:44
Signaler
Allons enfants de la patrie, Versailles sans guerre est arrivé. La moitié des jeunes grecs au chômage, comme les Allemands de 1920. Comme les Allemands de 1920. Entendez-vous dans toute l'europe mugir ces féroces baquiers? Ils veulent fai...

à écrit le 12/08/2011 à 9:16
Signaler
La menace d'une désintégration de la zone euro, passant par une décote de la France n'est-elle pas un mal nécessaire pour qu'enfin tous les épicuriens que nous sommes prennent conscience du délabrement de notre système.

à écrit le 12/08/2011 à 5:41
Signaler
On râle contre les agences de notation et on veut les museler ou les remplacer... Mais ce serait comme casser le thermomètre pour faire cesser la canicule. Le « vrai » problème n?est effectivement pas les agences de notation mais l?endettement exce...

à écrit le 10/08/2011 à 19:04
Signaler
Contrairement à ce qui est affirmé dans l'article, le taux d'endettement allemand est supérieur au taux français. Relisez la Tribune!

le 10/08/2011 à 21:46
Signaler
Oui mais eux ont une capacité à faire du fric. Nous, pas !

à écrit le 10/08/2011 à 15:24
Signaler
Vite une berceuse monsieur barouin ! Il semble que le peuple soit plus au fait que nos politiques : ils sont isolés il est vrai dans leur caste dorée

à écrit le 10/08/2011 à 14:55
Signaler
il faudrait egalement supprimer les 697 comissions publiques consultatives.

le 11/08/2011 à 5:59
Signaler
Tout à fait vrai, mais aussi les projets délirants qui n'ont aucune rentabilité comme l'éolien en mer, le métro du grand Paris, les nouvelles lignes de TGV, le canal du Nord, etc. Tout ceci représente près de 100Mds? de dépense.

à écrit le 10/08/2011 à 13:27
Signaler
Je crois que les mesures envisagées pour réduire le déficit sont beaucoup trop timides et ne vont pas suffire. Il va falloir beaucoup de courage à nos gouvernants pour prendre des mesures draconiennes , car il va falloir réparer en 2 ans une gabegi...

le 10/08/2011 à 21:45
Signaler
Et pour produire il faut une poloitique industrielle !

à écrit le 10/08/2011 à 13:10
Signaler
apres l'italie et l'espagne ; il parait que les cibles des renards mangeurs de poules seront la france et la belgique..enfin il parait Autrement dit encore 1 an avec toutes ces aides et on sera pret pour se faire tondre -classes moyennes suivis des c...

à écrit le 10/08/2011 à 11:04
Signaler
cela fait deja un certain temps que pour l'agence de notation chinoise la france n'est plus en AAA

à écrit le 10/08/2011 à 10:50
Signaler
Toute l'épargne mondiale (dont européenne), tant qu'elle abonde, ne pourra pas s'investir qu'en Suisse, à Singapour ou à Hong Kong.

à écrit le 10/08/2011 à 10:48
Signaler
Si la France perd son AAA, l'Allemagne restera seule maîtresse du jeu en Europe. L'élite politique française joue gros.

le 10/08/2011 à 12:50
Signaler
Non, si la note française est dégradée, c'est tout simplement la fin de l'euro et l'Allemagne n'a pas intérêt à ce que la monnaie disparaisse.

le 10/08/2011 à 14:56
Signaler
Oui sauf que l'Allemagne mise sur un Euro Faible ce qui n'est pas durable ni sain et les Germains le savent. Un retour au Deutschmark frapperait les exports de l'Allemagne mais l'Allemagne par ailleurs regagnerait sa politique monetaire...Ce qui e...

à écrit le 10/08/2011 à 10:37
Signaler
Si notre Président avait été bon gestionnaire et quelque peu visionnaire, il n'aurait pas dépensé l'argent qui nous aurait été utile en période de crise. Que serait notre situation budgétaire et notre endettement s'il n'avait pas créé de nouvelles n...

le 10/08/2011 à 12:41
Signaler
La réforme des retraites a été faite au minima, essentiellement pour l'activité privé, car les régimes spéciaux ont été très peu touchés et les regimes de retraite de la fonction publique aussi. La prise en compte des 6 derniers mois ne pourra conti...

le 10/08/2011 à 14:34
Signaler
ok mais on aligne les salaires du public sur ceux du privé et avec indemnités de départ à la retraite comme dans le privé ?

le 10/08/2011 à 23:59
Signaler
Bien sûr ! Mais on aligne aussi les jours de carence maladie, le nombre des annuités pour le départ à la retraite, les cotisations, le nombre d'heures travaillées, le statut, etc... sur ceux du privé. Et là il y aura de grosses économies et une meill...

le 11/08/2011 à 16:44
Signaler
tout et n'importe quoi !!! je reconnais que jouer à " l'économiste du dimanche" ce n'est pas à la portée de Mr tout le monde !!!! et Dieu sait si ces temps- ci ils n'en manquent pas......

à écrit le 10/08/2011 à 10:27
Signaler
La fraude fiscal et l'évasion fiscale représente en France 40 Milliard d'euros chaque année..... Et ce , avec parfois la bienveillance des plus hautes autorités politiques de l'Etat... . On nous parle des niches fiscales et de la nécessité de les sup...

le 10/08/2011 à 11:56
Signaler
c'est clair... on pourrait ajouter une question : qui a vendu? - la forêt de Compiègne à ses amis? - les autoroutes (machine à cash de l'Etat) à ses amis?

le 10/08/2011 à 14:52
Signaler
tout a fait d'accord il faudrait voir les 697 comissions publiques consultatives qui ne servent a rien

le 11/08/2011 à 16:40
Signaler
pour les autoroutes vs n'avez pas de chance... N.S. n'y est pour rien !!! Adressez vs au camarade Villepin

à écrit le 10/08/2011 à 10:03
Signaler
L'indicateur de risque pour l'Allemagne qui est plus impactée puis la France, est celui de la note UK. En effet une guidance actuelle voudrait que son abaissement rende service à tout le monde y compris aux anglais. Les petits pays endettés pourraien...

à écrit le 10/08/2011 à 10:01
Signaler
ce risque existe effectivement comment à t on pu laisser cette situation se dégrader par toutes les niches fiscales qui n'ont rien généré aujourd'hui en terme d"emploi et de relance économique nous avons eu une politique du n'importe quoi depuis 200...

le 10/08/2011 à 12:45
Signaler
Juppé ??? mdr :)

à écrit le 10/08/2011 à 9:54
Signaler
Vue de France,le triple A du RU paraît douteux:il repose sur la résignation de la population face à l'austérité,pas encore vraiment commencée (la dépense publique a augmenté en 2011),et il y en a pour cinq ans!

à écrit le 10/08/2011 à 9:31
Signaler
Le montant peu élevé de l'impôt direct français (recettes totales entre la moitié et le tiers de l'impôt direct britannique), le nombre très élevé de déductions fiscales et même un taux de TVA devenu modeste par rapport à celui de certains pays voisi...

à écrit le 10/08/2011 à 8:53
Signaler
je suis tout à fait de l'avis de c'estune évidence et je rajouterais que la France n'est probablement pas à l'abris de nouvelles guérillas urbaines comme en Angleterre....le chômage des jeunes la précarité à grande échelle la richesse étalée par cert...

le 10/08/2011 à 10:15
Signaler
Les perspectives très négaties de la France sont une évidence, il suffit de vous promener dans les zones industrielles pour constater 2 faits : la désindustrialisation, les friches industrielles ne font que croitre irrémédiablement --- l'envahissemen...

le 10/08/2011 à 11:42
Signaler
desindustrialisation car globalisation/mondialisation malheureusement ce n'est pas les pays à bas couts qui s'aligneront sur les remunerations occidentales mais l'inverse vers lequel on tend. Les rentrées fiscales se reduiront encore!!!

à écrit le 10/08/2011 à 8:33
Signaler
c'est une question de quelques semaines. Je vois deja outre-Rhin que certains "think tank" commencent a elaborer des scenarios du declassement de la France.

le 10/08/2011 à 9:29
Signaler
Désintégration de la zone euro : la France n?est pas vraiment un pays « AAA » Dans un communiqué publié par la société britannique BHH, entreprise de conseil en investissement, l?économiste de la banque UBS, Paul Donovan souligne parfaitement le f...

le 10/08/2011 à 9:29
Signaler
alors que l'Allemagne est le deuxième pays le plus endetté au monde après les USA....

le 10/08/2011 à 13:08
Signaler
je croyais que le japon était après les usa....

le 10/08/2011 à 14:35
Signaler
non c'est bien l'Allemagne.

le 10/08/2011 à 15:06
Signaler
Ce n'est pas le nombre de la dette qui est important mais l'abilité d'un pays a la repayer. C'est elementaire car les pays et economies sont de taille differente, et l'economie Allemande est une des plus grandes du monde donc la dette est proportion...

à écrit le 10/08/2011 à 8:15
Signaler
Oui nous sommes dans une situation difficile, mais ce qu'oublie de dire Mr Paul DONOVAN cité dans l'article et qui est très important, c'est que ,contrairement à nos amis Américains, les Français possèdent une épargne très conséquente,car les Françai...

le 10/08/2011 à 9:29
Signaler
l'épargne francaise représente 3.300 milliards d'euros (article paru sur la tribune il y a quelques semaines). Si l'on se cantonne à l'encours de l'assurance vie il est d'environ 1.450 milliards d'euros.

le 11/08/2011 à 6:06
Signaler
Et savez vous où l'argent de l'assurance vie est placé? majoritairement dans des obligations d?État comme la Grèce , l'Espagne, etc.

à écrit le 10/08/2011 à 8:12
Signaler
Je suis tres dubitatif devant ces "notes" des agences surtout que l'ont voient bien que elles aussi ont beaucoup de mal a faire des pronostics voire de bien analyser ce qu'il ce passe. Mais abaisser la note des Etat unis n'est pas simplement un avert...

à écrit le 10/08/2011 à 8:00
Signaler
Et il n'en resta plus qu'un !

à écrit le 10/08/2011 à 7:55
Signaler
Vu que les politiques agitent les bras en fanfaronnant que notre AAA est solide, cela veut juste dire qu'on va se le prendre dans les dents les mois prochain... Comme d'hab... Intox, intox, et intox... Ils ne savent rien faire d'autre de toutes façon...

le 10/08/2011 à 10:11
Signaler
Qu'est ce que le gouvernement attend pour annuler les cadeaux (bouclier fiscal, defiscalisation des heures supplementaires, TVA des restaurateurs, lutte contre la fraude sociale, y compris des entreprises, augmentation des taxes sur les placements fi...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.