Jacques Delors : "l'euro est au bord du gouffre"

Dans un entretien accordé au quotidien belge Le Soir et au journal suisse Le Temps, l'ancien ministre français des Finances, 86 ans, estime que le sommet franco-allemand de mardi dernier n'a pas apporté les réponses nécessaires à la crise de la dette
Copyright Reuters
Copyright Reuters

L'euro et l'Europe sont au bord du gouffre, estime l'ancien président de la Commission européenne Jacques Delors, qui fut un des pères fondateurs de la monnaie unique lors de la rédaction du traité de Maastricht.

Dans un entretien accordé au quotidien belge Le Soir et au journal suisse Le Temps, l'ancien ministre français des Finances, 86 ans, estime que le sommet franco-allemand de mardi dernier n'a pas apporté les réponses nécessaires à la crise de la dette lorsqu'il a refusé de lancer des euro-obligations.

"Ouvrons les yeux : l'euro et l'Europe sont au bord du gouffre", explique-t-il dans cet entretien publié jeudi. "Et pour ne pas tomber, le choix me paraît simple : soit les Etats membres acceptent la coopération économique renforcée, que j'ai toujours réclamée, soit ils transfèrent des pouvoirs supplémentaires à l'Union. La seconde option étant refusée par une majorité des Vingt-sept, reste la première...", ajoute-t-il.

Mardi dernier, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ont notamment proposé de créer un gouvernement économique de la zone euro, qui se réunira au moins deux fois par an avec un président stable, et une taxation des transactions financières. "Tel quel, cela ne servira à rien. Le dialogue franco-allemand se poursuit et je m'en réjouis, mais Mme Merkel, une fois encore, n'a fait aucune concession sur le fond", estime le père de Martine Aubry, candidate à l'investiture socialiste pour la présidentielle de 2012.

Jacques Delors propose de mutualiser partiellement les dettes des Etats jusqu'à hauteur de 60% de leur produit intérieur brut, le seuil maximal retenu dans le Traité de Maastricht pour la participation à la monnaie unique. Ces euro-obligations sont selon lui indispensables.

"Car si on ne le fait pas, les marchés continueront de douter", ajoute-t-il en estimant que "les dirigeants européens sont passés à côté des réalités".

"Comment peuvent-ils penser que les marchés vont croire aux promesses du sommet de la zone euro, le 21 juillet, s'il faut attendre la fin de septembre pour les transformer en actes ?", demande l'ancien président de la Commission européenne.

Si la crise de la dette ne peut être résolue, l'Europe se délitera et deviendra un simple espace de libre-échange, ajoute-t-il.

Le privé à nouveau mobilisé ?

De son côté, le président de la fédération bancaire allemande BdB a dit jeudi ne pas exclure une nouvelle participation du secteur privé dans l'éventualité d'une détérioration de la crise de la dette dans la zone euro.

Il a souligné que les banques allemande s n'étaient pas unanimes face à la proposition de Paris et Berlin d'instaurer une nouvelle taxe sur les transactions financières, mais s'accordaient sur le fait qu'une telle imposition ne pourrait s'appliquer exclusivement à la zone euro.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 113
à écrit le 22/10/2011 à 16:04
Signaler
Quand même pas l'Allemagne ou la France n'ont respecté les règles de Maastricht sur déficit publique et endettement les élus ont usurpé toute confiance des électeurs à propos d'une monnaie, l'euro, qui fut bâti com château de sable sur sable mouvant....

à écrit le 21/08/2011 à 17:02
Signaler
c'est pourtant lui et les politiquofonctionnaires en quête de mission qui ont créé cette usine à gaz qu'est l'euro. il devait tout nous apporter, maintenant il nous faut le sauver.

à écrit le 21/08/2011 à 13:56
Signaler
les allemands ne veulent pas mutualiser les risques pour avoir la chance de payer les vacances de gens qui ne vont pas se reformer, car ils auront a leur dispo un fidele serviteur crediteur......... ils changeront peut etre d'avis quand certains ( do...

à écrit le 21/08/2011 à 13:08
Signaler
Si Jacques Delors a pu prétendre, d'après les sondages, à la fonction suprême en France a une certaine époque, il n'a jamais eu réellement l'étoffe de cette fonction. Sa prise de position sur l'Euro le démontre. Doit-on dire a un malade que sa vie es...

à écrit le 20/08/2011 à 17:33
Signaler
L'euro ... pour nous c'est la fin ! L'euro sera à l'aevnir réservé au Benelux, Allemagne pays du nord et l'Autriche ... Pour nous et les autres pays c'est fifi et nini ! Nicolas pourra faire tous les bisous qu'il veut à ...

à écrit le 20/08/2011 à 15:30
Signaler
"EuroBond" = EuroBombe ? Pas de panique ! Effectivement, si on se précipite sur les "EuroBonds" (Euro-Obligations) sans bien réfléchir avant, on peut se diriger tout droit vers une catastrophe budgétaire, monétaire et économique. Les allemands l'on...

à écrit le 20/08/2011 à 14:49
Signaler
l'ancien chief economist du FMI Kenneth Rogoff propose une inflation modérée comme moyen de réduire les dettes. Une solution qui a fait ses preuves dans le passé.

le 20/08/2011 à 17:24
Signaler
@ Arminius: c'est en effet comme cela que l'on résorbait la dette dans le passé, mais la donne est différente maintenant parce que les chômeurs 1) ça consomme pas et 2) ça paie pas d'impôts !

à écrit le 20/08/2011 à 11:41
Signaler
Laissez dire les sots, le savoir a son prix (Jean de Lafontaine)

à écrit le 20/08/2011 à 7:26
Signaler
Delors, vous omettez volontairement le choix numéro 3.... Sortir de l'Euro, Sortir de l' Europe... Vous faites du Jean-Marie LePen, vous posez les bonnes questions, mais vous apportez les mauvaises réponses... Ecoutez ce que dit Marine......c' est ...

à écrit le 20/08/2011 à 5:18
Signaler
Je suis surpris du nombre de moralisateurs et de pseudo experts de tous poils qui peuple ce forum. Bien que chacun est en droit de donner un avis, très peu détienne les paramètres ouvrant vers une réelle expertise des sujets d'actualités (moi le 1er)...

le 21/08/2011 à 11:55
Signaler
Non c'est une Tribune ou tout le monde peut s'exprimer sur le ton qu'il souhaite .... laisser le pouvoir aux élites "compétentes" c'est ce que nous vivons actuellement ... et visiblement leur compétence peut être mise en doute ... Parfois un bon vieu...

le 21/08/2011 à 12:51
Signaler
Vos 2 avis sont intéressants, mais pour que le bon sens "paysan" ne reste pas aux champs, il bien dommage que nos élus ou les rédacteurs des articles ne participent pas à ces forums. Cependant, la liberté d'expression ce n'est pas de calomnier mais d...

le 21/08/2011 à 13:13
Signaler
Rien n'empêche les élus ou les journalistes de participer ... et je pense que sous certains pseudos il le font ...

le 21/08/2011 à 14:07
Signaler
Merci Ahbon de votre intervention. Je ne connaissais pas AgoraVox cité plus haut ou Remy Ronald a fait un très bon article. Au plaisir de vous lire...

à écrit le 20/08/2011 à 0:34
Signaler
Moi çà me fait un peu rire tout çà. il y a quelques années, il y avait la proposition de faire la taxe Taubin. C'était une taxe appliqué sur les marchés : on taxe les flux entrant, on taxe les flux sortant. Tout le monde a dit "Non, il ne faut pas." ...

le 24/08/2011 à 7:49
Signaler
" la France a tout détruit.." ce n'est que du papier et des billets ça s'impriment

à écrit le 19/08/2011 à 20:26
Signaler
faut vraiment etre trop con pour depenser plus que ce qui rentre point barre

à écrit le 19/08/2011 à 14:57
Signaler
"au bord du gouffre" ? avec Sarkosy nous avons fait un grand pas en avant......

le 19/08/2011 à 18:43
Signaler
développez svp . ce serait intelligent d'expliquer le pourquoi, mais vous n'en êtes sûrement pas capable. encore un neuneu.

le 20/08/2011 à 4:45
Signaler
@ah oui : L'invective est une chose que vous maitrisez bien. C'est sûrement, à lire vos différentes interventions, la seule raison qui vous motive sur ce forum.

le 20/08/2011 à 8:31
Signaler
les gars ... .du calme, chacun peut s'exprimer sans violence verbale....

le 21/08/2011 à 11:58
Signaler
Certains de l'autre bord disent bien "c'est la faute à Mitterrand" ... c'est pas plus fin ....

à écrit le 19/08/2011 à 14:51
Signaler
Il y a un temps pour s'exprimer, un temps pour agir .... et un temps pour se taire. "Delors" (Dès lors) que cela s'arrive, il faut s'y plier....

le 20/08/2011 à 8:31
Signaler
on devrait lui remplacer son L par un H

à écrit le 19/08/2011 à 14:10
Signaler
Monsieur Delors, votre fille a terrassé la France avec les 35 heures, et maintenant vous voulez effondrer l'Europe avec vos critiques et vos propositions absurdes : croyez-vous que l'Allemagne acceptera de garantir les dettes de la grèce à hauteur de...

le 19/08/2011 à 15:36
Signaler
Nous payons les consequences de son rêve technocratique absurde...la gouvernance, l'harmonisation, un impot commun pour un budget commun et des eurobonds pour investir il fallait les faire avant l'euro, mais ils on voulu faire un pari qui n'a pas mar...

le 21/08/2011 à 12:04
Signaler
@ENERM : quel est le rapport avec les 35h à part un soulagement idéologique ?? Un temps plein Français (avec heures sup officielles et gratos car il y a plein d'heures sup gratos ) est déjà à 40h !! La différence avec l'Allemagne est de 1H par semain...

à écrit le 19/08/2011 à 12:51
Signaler
Quel sens de la formule ce Jacques Delors ! Cependant otez-moi d'un doute. Ne fait-il pas partie lui-même de ceux qui ont creusé ce gouffre depuis 40 ans ?

à écrit le 19/08/2011 à 12:42
Signaler
Que peut-on faire, supprimer l'argent ? Bof ! Continuer la construction de l' Europe sans les citoyens ? Payer les salariés 1 euro par jour ? Supprimer tout le social ? Non, supprimer le peuple, c'est lui qui gêne, de toute manière, il pense de trave...

à écrit le 19/08/2011 à 11:49
Signaler
....de plus en plus de gestionnaires de fonds d'investissement prévoient une sortie de l'euro sous deux ans...ça fait réflechir.....

à écrit le 19/08/2011 à 11:36
Signaler
Delors vous avez-dit? Qu'à t-il fait, ha oui il à engendré Martine. Et bien on peut dire que pour un coup de maitre s'en est un. Il devrait savoir que le silence est delors, et qu'en on démissionne face aux obstacles de la politique, sa place et delo...

le 21/08/2011 à 12:06
Signaler
Oui et vive Sarko , lui montre factuellement qu'il est le maitre de la situation , c'est celui qu'il nous faut , le seul qui ait les compétences et l'énergie pour nous sauver!

à écrit le 19/08/2011 à 8:46
Signaler
L'Europe fait comme les Etats Unis ce qu'elle peut pour réduire les déficits publics colossaux alors que la croissance est faible et le taux de chômage élevé. L'on s'étonne qu'un haut responsable politique contribue à semer la panique sur les marchés...

à écrit le 19/08/2011 à 7:46
Signaler
L euro est au bord du gouffre , "faisons un grand pas en avant"! Depuis 1993 et le maudit traité Delors n' a eu que mépris toute forme de processus démocratique en Europe. L'élite pense pour vous et on voit le résultat aujourdhui.

le 19/08/2011 à 9:22
Signaler
Bravo. Bienvenu l'espoir que cette abstraction absurde antieconomique (dans l sens de la vraie economie celle des entreprises et des travailleurs, pas celle des financiers et technocrates qui ont conçu l'euro) antidemocratique tombe dans le gouffre

à écrit le 19/08/2011 à 4:02
Signaler
Depuis quand peut-on faire confiance aux politiques pour gérer correctement ? Regardez la montagne de dette publique qui a été produite en France par nos gouvernements de droite comme de gauche. 1600 milliards d?euros, comment et quand allons-nous re...

le 19/08/2011 à 8:20
Signaler
Privatiser les états serait sans doute une bonne solution.... :). La mode est à la consommation. Une entreprise privée serait plus efficace surement pour gérer nos impots .... VEOLIA et Cie au secours!

le 21/08/2011 à 12:24
Signaler
Le Staff de Lehman Brothers cherche du travail en ce moment , ce serait une excellente idée d'utiliser leur compétence pour gérer notre nouvel état privatisé!

à écrit le 19/08/2011 à 0:02
Signaler
Si tout va mal, c'est parce que, selon Delors, l'Europe n'a pas fait "ce qu'il a toujours reclame". Ca a ete, je n'en doute pas, un calvaire pour lui toutes ces annees a la tete de l'Europe ou on ne faisait pas ce qu'il recamait. Il n'est pas alle ju...

le 19/08/2011 à 8:28
Signaler
Dì'accord avec vous. L'euro c'était une façon de forcer les gens à faire l'Europe (gouvernement, eurobonds etc...)sans leur consentement. Ce fut le projet de l'Delors, qui se plaint maintenant des pilotes, quand le problème est dans la conception ini...

à écrit le 18/08/2011 à 23:14
Signaler
,je me dis que si le sieur Warren Buffet veut donner des sous ,ça veut peut etre dire que ça commence à sentir le roussi grave quelque part sur la planète bleue...attendons on verra bien ,les rats qui vont'ils quitter le navire en emportant leur p...

à écrit le 18/08/2011 à 18:24
Signaler
Pour que la réunion Sarko-Merkel ait calmé la tempête financière européenne, il aurait fallu une décision symbolique forte, pas leurs fadaises sur un gouvernement économique dont on ne sait pas exactement quels seront les pouvoirs, ni une taxe Tobin...

le 18/08/2011 à 22:20
Signaler
excellent commentaire

le 18/08/2011 à 22:58
Signaler
j'approuve egalement

le 19/08/2011 à 0:10
Signaler
Tout a fait de votre avis, moi aussi

le 19/08/2011 à 8:22
Signaler
Expliquez moi pourquoi l'euro a été une calamité pour la France? Taux bas, monnaie stable? Ah du temps du franc, on dévaluait..... exact. Croyez vous que l'économie française se porterait mieux sans euro???? Vous êtes naïf ce point? Grâce l'euro...

le 19/08/2011 à 8:37
Signaler
Je suis d'accord sur le plan B. Mais pour que ensuite il soit mis en place... Les Euro-obligations sont un rêve qui peut remplir la bouche de politiciens pour des fins électoraux mais qui n'ont aucune chance de succès. Mais comment pouvez-vous demand...

le 19/08/2011 à 10:07
Signaler
Taux bas, Eurofederal ? Un eventuel Franc serait plus cote que l'Euro ? J'en doute. En tout cas , Poilpoil a raison, un Mark sereit surcote et une lire ou une pesetas decotees. Monnaie stable ? Oui avec pour corollaire une Europe instable au bord de ...

le 19/08/2011 à 17:19
Signaler
Sortir de l'euro? Vous y gagneriez quoi? Pourquoi ne pas revenir aux différentes monnaies françaises d'avant le franc? Un franc pour la Bretagne, un autre pour la Corse? Délire total! Quand il y avait un problème jadis ou une élection, on dévaluait l...

le 20/08/2011 à 6:49
Signaler
Vous avez raison de dire que les Etats de la zone Euro sont en mauvais etat et c'est un euphemisme. Il n'y a que 2 solutions. Ou creer des Eurobonds(refus categorique des Allemands) ou devaluer(impossible a cause de l'Euro). Vous avez raison de dire ...

le 21/08/2011 à 13:29
Signaler
En résumé , Delors, Khol, et Poilpoil ont raison ... puisque ce qui permettrait de sauver l'Euro est impossible ... l'Euro va mourir ... de toute manière que ce soit au niveau étatique ou même individuel, tout le monde se recentre sur ses propres int...

à écrit le 18/08/2011 à 18:23
Signaler
Les Américains ont un Etat fédéral et pourtant ils ont de graves problèmes d'endettement, comme les Européens. Le problème n'est donc pas tant la structure de décision politique (encore que l'euro ait toujours été bancal : la stabilité des prix sans ...

le 18/08/2011 à 20:38
Signaler
Très pertinent.

le 18/08/2011 à 21:14
Signaler
parce que vous pensez que l'inflation se maîtrise ? Vous croyez que les gens vont accepter de voir leur pouvoir d'achat partir en fumée pour sauver les banquiers de la BNP ou la SG ? Vous êtes sur quelle planète ?

le 19/08/2011 à 8:04
Signaler
les gens n'accepterons peut etre pas mais ils n'auront pas le choix...

le 19/08/2011 à 8:41
Signaler
D'accord avec vous Britannicus. Et puisque la BCE est une banque dont le seul but est de lutter contre l'inflation et elle n'est pas réformable qu'est ce que nous faisons? Nous n'avons que le choix de quitter l'euro et cette foutue banque centrale .....

le 20/08/2011 à 17:29
Signaler
@ Britannicus: et on met des rustines jusqu'à quand ? Quand le bateau coule, on fait appel à un navire en état pour sauver les passagers, sauf le Titanic bien entendu qui a fait jouer l'orchestre jusqu'au bout :-)

le 21/08/2011 à 13:39
Signaler
De toute manière on ne votera pas pour l'inflation .... et nos élites ont déjà décidé , ou sont déjà contraints d'aller dans ce sens. Aux USA c'est flagrant, et l'Europe hésite entre les suivre pour éviter un Euro a deux Dollars ou ne pas les suivre ...

à écrit le 18/08/2011 à 17:58
Signaler
Les peuples d'Europe n'ont jamais voulu de cette construction lourde et inutile, qui nous a ruiné pour payer des milliers de fonctionnaires supplémentaires chargés de régir la taille et la forme des carottes admises à la vente, pendant que parallèle...

à écrit le 18/08/2011 à 16:50
Signaler
Nous sommes en train de payer l'absence de volonté politique de nos dirigeants depuis la fin des années Mitterrand. Non pas que je sois un Mitterrand idolâtre, les ères Chirac-Sarkozy sont caractérisées par l'absence totale d'avançées sur le plan ins...

le 21/08/2011 à 13:48
Signaler
eurofederal j'étais dans le même état que toi il y a deux ans ... pour les élections de 2012 ce sujet est majeur pourtant on sent bien que tous les partis restent dans l'Européanisme de bon aloi , c'est à dire de la réunionnite entre gouvernants pour...

à écrit le 18/08/2011 à 16:31
Signaler
Vous noterez qu'à aucun moment les dirigeants politiques européens et leurs maîtres à penser n'ont dit "les peuples sont au bord du gouffre !". Non, il faut sauver l'utopie, quitte à faire crever les peuples sous le joug.

le 18/08/2011 à 18:11
Signaler
je lis vos posts et j'ai l'impression qu'il y a quelque peu du délire chez vous. Ce dernier justement m'interpelle. Vous savez il ne suffit pas d'écrire (grand mot peu adapté pour vous) des choses "pompeuses" mais creuses de chez creuses pour passer ...

le 18/08/2011 à 19:22
Signaler
C'est pourtant clair. une monnaie commune est inadapté pour des peuples qui sont, et c'est notre richesse, aussi differents et des economie qui ne vont jamais converger

le 18/08/2011 à 20:51
Signaler
@délire Ah, l'invective n'est jamais très loin dans la bouche de celui qui ne possède pas de fond. Vous auriez pourtant gagné à lire l'ensemble de mes posts et non quelques uns. Vous auriez ainsi saisi que lorsque des dirigeants n'ont pour seul obj...

le 19/08/2011 à 8:46
Signaler
@bastien. désolé mais je ne veux pas invectiver, non pas du tout. Par contre ce que je me permets de critiquer c'est le ronron de vos post, "moi, je sais" avec un langage totalement désuet, on croirait lire un prof : " au bord du gouffre", "utopie""...

à écrit le 18/08/2011 à 16:11
Signaler
C'est le principe du chacun un pour soi qui a conduit l'Union Monétaire Européenne au bord du gouffre. Ce principe a été voulu par l'Allemagne et la France a commis l'erreur de soutenir l'Allemagne. Maintenant les Allemands tiennent les rennes. Ou vo...

le 18/08/2011 à 17:40
Signaler
Ne vous lassez donc vous jamais de répétez l'excuse éculée "la faute de l'allemagne" ? Est-ce l'Allemagne qui a forcé la France à dépenser plus qu'elle ne gagne et à avoir un modèle social très bien mais sans contrôle ? Est-ce l'Allemagne qui a la f...

le 21/08/2011 à 14:09
Signaler
L'Allemagne a une dette de plus de 80% du PIB similaire à la notre, l'Allemagne avait une croissance économique tirée par les exportations ... mais l'Allemagne a oublié que l'austérité de bon aloi demandée à ses partenaires , fera que ses exportation...

à écrit le 18/08/2011 à 16:03
Signaler
Pour venir nous donner des conseils, il faudrait avoir mieux commes titres de gloire qu'une présidence de la Commission Européenne, des idées fausses et une fille militante à qui on les a inculqué à défaut de mieux.

à écrit le 18/08/2011 à 15:51
Signaler
Cette déclaration de la part d'un européen convaincu est tout à fait inapproprié ,dangereuse vu l'inquiétude des marchés. Son erreur est d'avoir crée la monnaie unique sans mettre en place une gouvernance économique . En ce moment les anglos saxons s...

à écrit le 18/08/2011 à 15:48
Signaler
Peut-être que l'Euro n'était pas une si bonne idée que ça?

le 18/08/2011 à 21:16
Signaler
l'euro devait protéger de tout :)

à écrit le 18/08/2011 à 15:21
Signaler
L'euro a été une bonne chose mais ce qui n'a pas suivi c'est cette Europe qui dirige tout sans laisser se développer les pays.L'Europe est un frein au développement,à la recherche, à l'autonomie des peuples pris en otage Il faut que la finance soit ...

le 18/08/2011 à 16:07
Signaler
Vous ne semblez pas avoir compris que par sa cponstruction même l'euro ne pouvait que nous amener à plus de centralisme européen? Cette construction impossible sans l'accord des peuples sur un projet politique clair a été faite de manière à toujours...

le 18/08/2011 à 17:07
Signaler
Tout à fait d'accord et l'euro va mourir pour son péché originel.

à écrit le 18/08/2011 à 14:13
Signaler
A mon sens, il faudrait convoquer de suite les 17 chefs d'états de la zone euro afin de voir les forces en présence et surtout savoir qui serait prêt à aller de l'avant et vite car le temps presse. Entre Chirac et Sarkozy, il ne s'est rien passé.... ...

le 18/08/2011 à 16:34
Signaler
Le traité imposé par Sarkozy contre la volonté du peuple (adieu démocratie) est la copie conforme du projet de constitution initiale. Dans la plupart des pays européens, les élus ont imposé cette Europe fédérale contre la volonté de leurs peuples par...

le 19/08/2011 à 8:27
Signaler
Cette constitution n'était pas fédérale. J'ai voté NON pour dire " m####e" à Chirac et pour contrer la Turquie. si une vraie constitution était proposée avec une explication pédagogique, je pense que le résultat serait tout autre.

le 19/08/2011 à 8:36
Signaler
mais que d ineptie.... le traite originel dont vous parlez vous l avez lu????? non je ne pense pas vous auriez decouvert qu il etait calque sur la declaration des droits et sur la constitution francaise..... Et le traite en vigueur est reduit... O...

le 19/08/2011 à 14:57
Signaler
Oui, pour le coup, le projet de traité initial, je l'ai parfaitement lu justement. Je n'étais pas le seul : lorsque son auteur, VGE, confiait lors de l'adoption du traité qui a été imposé contre la volonté du peuple le texte lui succédant "je ne voi...

à écrit le 18/08/2011 à 13:56
Signaler
Faire une telle déclaration, qui plus est dans des journaux étrangers, pendant ces jours difficiles est irresponsable.

le 18/08/2011 à 14:08
Signaler
ou bien calculé...la petite galette du papy on appelle ça!

le 18/08/2011 à 14:24
Signaler
ce n'est pas Mr delors qu il faut considérer comme responsable car lui à fait europe avec beaucoup de profesionnalisme mais nos politicards qui reviennent et repartent en vacances pour nous faire des réunion politiques et ne prennent aucune décision...

le 18/08/2011 à 14:36
Signaler
@PWT: tout à fait d'accord.

le 18/08/2011 à 19:39
Signaler
@ skippaco Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites sur l'attitude de nos responsables, qui gèrent la situation pas si mal que cela. Je pense que Monsieur Delors fut un grand homme politique pour qui j'aurais certainement voté s'il ne s'étai...

le 18/08/2011 à 22:25
Signaler
et maintenant on reproche qu'il se soit désisté de façon "opportuniste"? Je rêve... Pas l'ambition sans conscience qui dévore nos chers dirigeants.

à écrit le 18/08/2011 à 13:51
Signaler
Le bâtiment (fiscalité, la gouvernance, Union monetaire) est instable et condamné à s'effondrer. Pour reconstruire, nous devons d'abord démolir. Plus vite nous sortons de l'euro plus rapide la reconstruction. La BCE, rigidement anti-inflationiste, e...

à écrit le 18/08/2011 à 13:50
Signaler
Quelqu'un peut me dire ce qu'aura réussi à faire correctement (voir bien, rêvons un peu) notre super président Sarkozy?

le 18/08/2011 à 14:16
Signaler
beaucoup de choses que vous ne comprendriez pas.

le 18/08/2011 à 14:29
Signaler
regardez ailleurs

le 18/08/2011 à 15:24
Signaler
à surtout toi non plus

le 18/08/2011 à 16:35
Signaler
Il possède un trait dont peu de personnes peuvent se targuer : il a tout échoué. C'est une forme de prouesse.

le 18/08/2011 à 19:33
Signaler
S'il reussit à nous sortir de l'euro, même si involontairement, il aura beaucoup reussi.

à écrit le 18/08/2011 à 12:50
Signaler
de toute façon , on a tout fait à l'envers. avant de commercer avec des pays aux salaires 20 fois moins élevés que chez nous , nous aurions dû déja amener les pays européens du début au m^me niveau économique et ensuite agglomérer d'autres pays. l ...

le 18/08/2011 à 16:37
Signaler
Mon pauvre ami, c'est ce que nous avons fait en abreuvant l'Espagne, le Portugal et la Grèce de fonds européens dès leur entrée dans l'union. Le CES notait dès la première année que le pouvoir d'achat des anciens européens avait reculé de 18 % en un ...

à écrit le 18/08/2011 à 12:48
Signaler
C'est aux peuples de réagir, par la rue. Il ne reste que cette solution pour casser un système que la finance veut à tout prix préserver, quitte à aller au suicide collectif. La spéculation continue à gagner de l'argent, même sur la misère de certain...

à écrit le 18/08/2011 à 12:45
Signaler
le père de Mme Aubry est Pierre Mauroy pas Jacques Delors

le 18/08/2011 à 13:12
Signaler
on s'en fiche ! voyez donc wikipédia ! Delors est compétent et fait des propositions plus crédibles que le couple fantoche : Sarko Merkel ! les peuples sont las de tant d'incompétences...

le 18/08/2011 à 13:39
Signaler
A rut: Non, Delors est bien le père de Martine Aubry. Mauroy est seulement le prédecesseur de ladite Martine à la mairie de lille. Il faut surtout ajouter , ce que l'article ne dit pas, que Jacques Delors est véritablement le père de l'euro (avec Lor...

le 18/08/2011 à 13:46
Signaler
Delors?? on parle bien du même qui donne son avis quand on lui demande pas et qui part se cacher dans un coin quand lui demande de mettre en application ses propres idées en se présentant à la présidence?? Tres facile de faire des grandes phrases une...

le 18/08/2011 à 14:40
Signaler
Si Delors s'était présenté on se serait fait un plaisir de lui botter les fesses. Et il le savait. Nous avons une spécialité mondiale : élire les nuls.

le 18/08/2011 à 15:11
Signaler
c'est pas faux ...Reste que donner des leçons une fois que tout est joué c est bien plus facile que s impliquer et d oser appliquer ce qu on pense

le 19/08/2011 à 7:00
Signaler
C est une spécialité française. Nous avons des hommes politiques très performants sauf quand ils obtiennent le pouvoir.

le 19/08/2011 à 9:18
Signaler
Delors et tous ces technocrates hyper-intelligents sont les principaux responsables de la situation actuelle. L'euro etait pourri de sa conception. Ils ont voulu forcer la main aux peuples en rendant ineluctable l'integration alors que nous allons dr...

à écrit le 18/08/2011 à 12:41
Signaler
une bonne nouvelle dans cette europe bien triste ceux qui prient a madrid sont pret a prendre le pouvoir en europe

à écrit le 18/08/2011 à 12:34
Signaler
article original. L'Euro serait au bord du gouffre et dire que personne, a part Delors le perspicace ne s'en etait rendu compte . En plus il apporte la solutions... Il faudrait des Eurobonds ! Eureka ! Il merite au moins le prix nobel d'economie.

le 18/08/2011 à 16:38
Signaler
Bien vu camarade !

à écrit le 18/08/2011 à 11:57
Signaler
Et les seuls responsables sont les européens eux mêmes! Depuis le temps que je dis que les états qui veulent avancer doivent le faire endehors des traités. Nous ne sommes plus à une exception près. Les états de la zone euro doivent se réunir dare dar...

le 18/08/2011 à 12:15
Signaler
vous avez raison , vive Dieu Mitterrand et le soi-disant économiste de l'UE Dehors et pour la France la dame 35 heures

le 18/08/2011 à 13:17
Signaler
Le sentiment européen ne doit pas être associé ou limité à l'image de trois politiques Français. Ce doit être un projet collectif au vrai sens du terme c'est à dire une volonté de tous les peuples qu'ils soient de droite ou de gauche. L'Histoire de l...

à écrit le 18/08/2011 à 11:51
Signaler
Il pense faire peur pour que les gouvernants appuient sur l'accélérateur. L'euro a créé le massacre financier que l'on sait, il faudrait poursuivre ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.