L'accès à Internet et aux SMS a été rétabli à Tripoli

 |   |  241  mots
Copyright Reuters
Après plusieurs mois de coupures, les habitants de la capitale libyenne pouvaient de nouveau surfer sur la Toile lundi.

Faut-il y voir un lien de cause à effet ? Comme par miracle, l'entrée des rebelles à Tripoli ce week-end a coïncidé avec le retour d'Internet. Après plusieurs mois d'une connection erratique, les habitants de certains quartiers de Tripoli ont pu, selon des témoignages relayés sur Twitter et recueillis dimanche soir par l'AFP, se connecter de nouveau à la Toile. Comme en Égypte en début d'année au plus fort des révoltes contre le régime Mubarak, la Lybie a connu ces derniers mois de fortes coupures au Net.

Black out numérique

Début mars, le pays a été plongé plusieurs jours dans un noir numérique total, selon le Transparency Report de Google, qui analyse la connection Internet à ses services. Puis, la censure s'est concentrée pendant cinq mois sur Tripoli, selon le blog de Renesys, qui conseille les entreprises sur les infrastructures Internet. Lundi à midi, le site de Lybian Telecom and Technology, qui connecte la Lybie à la Toile, était de nouveau accessible. En bas de page, ce message : « Félicitation à la Lybie, qui s'émancipe du tyran. »

L'ancien pouvoir en place avait également pendant plusieurs mois censuré les SMS et l'Internet mobile. Pas plus tard que vendredi, le régime de Kadhafi menaçait d'exécution quiconque utilisait un téléphone satellite sans autorisation. Outre la censure, les journalistes présents sur place soupçonnaient des hackers d'avoir espionné leurs ordinateurs et leurs emails.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :