Le Vatican propose une solution pour... réformer le monde de la finance !

 |   |  323  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le Vatican souhaite que soit mise en place une "autorité à compétence universelle".

Le Saint-Siège s'intéresse aussi à l'économie. Il a annoncé mercredi qu'il allait présenter dès la semaine prochaine ses idées de réforme du système financier international, en proposant la mise en place d'une "autorité publique à compétence universelle".

Le cardinal ghanéen Peter Kodwo Appiah Turkson, président du Conseil pontifical Justice et paix, présentera lundi prochain lors d'une conférence de presse un document intitulé: "Pour une réforme du système financier international dans la perspective d'une autorité publique à compétence universelle".

Aucune précision n'a été donnée sur ce document, qui marque la volonté du Vatican d'apporter des propositions concrètes face à la crise économique et sociale qui s'est étendue dans le monde depuis 2008.

Benoît XVI a plaidé à plusieurs reprises en faveur de "l'intervention publique" face à la logique des marchés, soulignant la fragilité du système économique actuel et de ses institutions, et les conséquences pour les populations les plus pauvres.

"La crise financière mondiale a démontré la fragilité du système économique actuel et des institutions qui lui sont liées", avait déclaré le pape en avril, soulignant que cette crise "a aussi montré l'erreur qui consiste à penser que le marché est capable de s'autoréguler, sans intervention publique et sans références morales internationales".

Dans un message lundi à la FAO, à l'occasion de la Journée mondiale de l'alimentation, Benoît XVI avait appelé à une politique volontariste de soutien de l'offre des petits agriculteurs dans le monde: il faut, avait-il martelé, que "le secteur agricole dispose d'un niveau d'investissement suffisant et de ressources permettant de stabiliser la production et donc le marché".

L'Eglise, avait-il ajouté, continuera à soutenir l'effort des organisations spécialisées pour que "tout peuple ou communauté dispose de la sécurité alimentaire nécessaire, qu'aucun compromis ou négociation, aussi autorisés soient-ils, ne pourra garantir sans réelle solidarité" internationale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/10/2011 à 18:48 :
On aura tout vu !

L'économie est une chose très difficile (eh oui, il y a de bons économistes - malheureusement rarement ceux qui ont quelque chose à dire)

Maintenant, les "compétences" (!!!) de curés s'y ajoutent....au secours !
Réponse de le 24/10/2011 à 9:13 :
Les milieux religieux, notemment l'eglise catholique est tres au courant des domaines economique et financier, car ils accompagnent l'activite humaine dont elle est experte. Il y a chez les religieux des experts, dea as provenant des meilleurs formations. Et sont tout a fait qualifies pour donner un avis, et sont en general consulte.
a écrit le 21/10/2011 à 17:37 :
Selon certaines rumeurs le pape souhaiterait canoniser Steve Job
Réponse de le 21/10/2011 à 21:01 :
@yakafokon: et remplacer le mot "blow" par "steve" pour les meilleures prestations :-)
a écrit le 21/10/2011 à 17:30 :
Personne ne se souvient du scandale la banque ambrosiano?
Réponse de le 21/10/2011 à 21:00 :
Et alors ? Est-ce parce que ses prédécesseurs ont fait une erreur qu'il ne peut pas empécher les autres de faire des erreurs eux aussi ?? Je ne comprends aucunement votre logique.
Réponse de le 21/10/2011 à 21:03 :
@yakafokon; et bien celle-là on l'appellera la banque embrouillepiano :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :