De nombreux millionnaires chinois envisagent de quitter leur pays

 |   |  232  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
46% des Chinois les plus riches pensent à quitter le pays, principalement pour l'éducation de leurs enfants, selon une étude publiée ce week-end par le Hurun Report et la Banque de Chine.

Alors que a Chine compte cinq fois plus de millionnaires que la France, la moitié d'entre eux pensent à quitter le pays, selon une étude publiée ce week-end par le Hurun Report et la Banque de Chine. 46% des 980 sondés, tous riches de dix millions de yuans (1,1 million d'euros) au moins, pensent à quitter la Chine.

L'éducation de leur enfant fait partie des raisons qui expliqueraient le départ de ces riches chinois. Le Parti communiste peine à résoudre des problèmes qui freinent la modernisation du pays et poussent à l'exil, comme la rigidité du système éducatif, l'environnement social qui se dégrade, le coût de la vie et la sécurité alimentaire incertaine.

Les témoignages de certains expatriés chinois pourraient encourager l'émigration de ces millionnaires. "Ce n'est pas plus cher de vivre à l'étranger mais on profite bien plus (de la vie)", disait une certaine Luo, émigrée en Grande-Bretagne, dans une récente édition du magazine Lifeweek. L'agence de presse Chine nouvelle a, pour sa part, rapporté ce mois-ci que le Canada et l'Australie étaient les destinations préférées des émigrés chinois.

Sur Sina Weibo, équivalent de Twitter en Chine, beaucoup d'internautes commentaient l'enquête avec envie, affirmant qu'ils quitteraient le pays s'ils avaient de l'argent. "Si vous pouvez fuir, fuyez immédiatement", a écrit une utilisatrice du nom de "Jiang Langzi".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/05/2013 à 11:30 :
ah cet article est éclairant , les millionnaires chinois quittent leur pays non a cause de taxes et impôts mais a cause du cadre de vie , ahh c'est instrutif , autrement dit il leur faut un cadre avec moins de monde , moins de pollution , moins de gens qui prolifèrent demographiquement parlant , pour pouvoir profiter de leurs villas et aussi éviter un regard de promiscuité avec des voisins qui ne sont que des ouvriers qui boivent du rouge alors qu'eux boivent du champagne , dire que chez nous on dit que c'est les impôts qui font fuir les ultra riches , quel monde .. c'est drôle et a pleurer en meme temps
a écrit le 02/11/2011 à 13:57 :
"Alors que a Chine compte cinq fois plus de millionnaires que la France," mdr. Ce chiffrage est celui de l'étude de Boston CG (seulement 210.000 millionnaires en France). Selon le Crédit Suisse, c'est exactement le contraire (2,6 millions de millionnaires en France)... Il faudrait quand même le préciser.
a écrit le 02/11/2011 à 5:09 :
L'homme ne trouvera jamais la paix que chez lui. Mes freres chinois ne vous faites pas trompe. you are in the right path keep tight.
a écrit le 01/11/2011 à 17:14 :
Ils sont riches , ils n'ont qu'à payer des profs particuliers à leur môme ... ou les envoyer dans des pensions pour fils de riches
a écrit le 01/11/2011 à 12:52 :
Ils vont déchanter. Une histoire : au milieu de l'Océan atlantique, deux navires se croisent, l'un transportant les russes vers les Etats-Unis, l'autre transportant les russes vers la Russie. Les premiers font les signes aux seconds " vous êtes foux d'aller là-bas ", et les seconds font les mêmes signes aux premiers " mais vous êtes foux de rentrer en Russie". Moralité: les riches sont foux!!!
a écrit le 01/11/2011 à 12:32 :
et comme d'habitude, on va se récupérer les riz-poux et autres riz-golos. Attention toutefois, le riz pilaf est plus cher chez nous et pas de riz-stourne :-)
Réponse de le 01/11/2011 à 14:09 :
Vous pouvez trouver déjà les poux chez vos élèves et écoliers suite à la misère qui sévit dans votre pays. Tiens dans le métro, il paraît qu'il y a de plus en plus de jeunes SDF avec des gales plus les poux!!!
Réponse de le 02/11/2011 à 7:56 :
@tcheun : bah oui c'est normal il n'y a plus de travail en France .... et je connais des Asiatiques salariés en France , ... tu ne les fera pas revenir au système chinois (travail 10h jours, 6 jours semaines, dictature , salaires de misère , ... bref a la limite de l'esclavagisme ... sauf pour les corrompus et les plus riches bien sûr ...)
a écrit le 01/11/2011 à 10:17 :
Bien sur que les chinois riches pensent à profiter de la vie, comme tout le monde. L'article est quand même tendancieux en faisant penser que beaucoup de chinois voudraient fuir leur pays. Les chinois parlent souvent d'une résidence à l'étranger et d'une éducation scolaire occidentale pour leurs enfants, mais une fois fortune faite dans leur pays. Ils sont quand même très nationalistes.
a écrit le 01/11/2011 à 8:55 :
Contraste saisissant avec les autres pays asiatiques.
Le rapport cite la rigidité du système éducatif, mais les milliardaires Coréens ou Japonais de leur temps ont-ils fuit leur pays en masse alors que leur système éducatif est pour le moins tout aussi rigide ?

Par contre, ce qui est certain est la dégradation du système social où la loi de la jungle prévaut.

Malgré le développement industriel à grande vitesse, malgré la pollution qui l'accompagne, malgré les systèmes de gouvernements rigides au possible et les groupes industriels avec concomitance étroite avec le pouvoir, jamais ni le Japon ni la Corée n'ont assisté à un cataclysme social tel qu'on le voit en Chine.

Les différences de revenus n'expliquent pas non plus un tel malaise car le Gini chinois est du même ordre que celui des USA et en dessous de la plupart des pays d'Amérique Latine. (On aurait moins de problème à accueillir les milliardaires Brésilien(ne)s, c'est sûr...)

Difficile par ailleurs de comprendre un tel manque de patriotisme. On s'en fout plein les poches et on se casse.
Vous imaginez un peu les fondateurs de Sony, Samsung ou Tata faire ça ? Il y a quand même une notion où ces dirigeants ont une fierté patriotique à contribuer au développement de leur pays.
Mais visiblement moins en Chine. (Comme d'hab, ça serait facile de mettre cela sur le dos de la Révolution Culturelle...)
a écrit le 31/10/2011 à 22:27 :
"l'environnement social qui se dégrade" : ah ça, payer une centaine d'euros par mois un ouvrier qui bosse quasiment jour et nuit tout en étalant ses richesses, ça n'améliore pas les choses. Cela dit, quelque chose me dit que l?environnement social risque aussi de se dégrader dans les autres pays, vous savez ceux qui ont perdu leur industrie grâce aux délocalisations ne Chine et qui ne peuvent plus faire illusion avec l'endettement...
a écrit le 31/10/2011 à 22:03 :
J'ai rarement vu des commentaires aussi ininterressant, franchement fallait pas vous sentir obligés.
Réponse de le 01/11/2011 à 9:07 :
Merci pour votre commentaire inintéressant, franchement il ne fallait pas vous sentir obligé.
a écrit le 31/10/2011 à 17:57 :
Ils ne viendront pas en masse en France car le français est trop dur à apprendre pour un chinois. Ils iront en priorité dans les pays anglophones.
Réponse de le 31/10/2011 à 18:49 :
@ zek: parce que tu crois que l'anglais est plus facile :-) Si c'est pour charabioter comme on fait en France, peut-être, mais pas au niveau pro :-)
Réponse de le 31/10/2011 à 19:02 :
A quel anglais pensez-vous ? Moi je pense à celui de l'Inde c'est certainement celui qui a le plus d'avenir.
Réponse de le 02/11/2011 à 8:43 :
ils ne viendront pas en france car trop d'impots pour les fortunés tout simplement . !
Réponse de le 02/11/2011 à 9:19 :
L'anglais est vraiment bien plus simple que le français. Rien que pour la conjugaison.
Déjà que nos propres enfants français ne savent ni bien parler ni bien écrire le français...
a écrit le 31/10/2011 à 17:22 :
après les avoir laissé s'enrichir en ruinant notre industrie et nos emplois, ils vont pouvoir s'installer chez nous & faire exploser les prix de l'immobilier ...nlle source de croissance ou nouveau PERIL JAUNE ?
Réponse de le 01/11/2011 à 17:11 :
Et profiter de notre éducation étatique et donc payée par tous par les impôts ... impôts que eux riches millionnaires ne paieront pas bien sûr ....
a écrit le 31/10/2011 à 17:00 :
Mais la balance des millionnaires devrait être très excédentaire en faveur de la Chine. C'est un si beau pays où rien ne manque et toujours à des prix si agréables !
a écrit le 31/10/2011 à 16:46 :
Ce n'est pas chez nous que les millionnaires partiraient à l'étranger, par exemple en Suisse ou en Belgique !
C'est là où l'on voit les limites d'une économie de marché dirigée par une dictature communiste : dès que les gens en ont la possiblilité ils votent "avec leur pieds", plutôt avec leurs jets privés en l'occurence.
Nous voyons aussi les fragiltés de la Chines dans les frustrations de son peuple soumis à la corruption de ses dirigeants.
"Nous vivons une époque formidable" disait un dessinateur regretté.
a écrit le 31/10/2011 à 16:12 :
Les francais vous êtes tous rêveurs vous virez d'abord les étudiants étrangers de votre territoire après vous voulez offrir l'hospitalité aux millionnaires chinois qui viendront avec leurs enfants pour cause d'éducation, ne seront ils pas aussi étudiants étrangers?
Réponse de le 01/11/2011 à 15:18 :
Commentaire stupide qui mêle tout et son contraire!
Réponse de le 02/11/2011 à 7:53 :
Ton commentaire l'est encore plus, vu que ta remarque ne prouve pas que son commentaire est stupide...
Mais bon, l'insulte est toujours plus facile
a écrit le 31/10/2011 à 16:09 :
les rats quittent le navire?
Réponse de le 01/11/2011 à 10:17 :
on peut le supposer, ils sont vraiment au courant de la situation en Chine et ils prennent peur :-))
a écrit le 31/10/2011 à 15:49 :
Il faut les accueillir en FRANCE, comme ça ils pourront faire monter les prix des logements à Paris et nous enrichir.
Réponse de le 02/11/2011 à 9:22 :
Sauf que les logements à paris ne nous appartiennent plus malheureusement (ou du moins à une minorité d'irréductible gaulois)
a écrit le 31/10/2011 à 14:54 :
C'est le revers de la médaille ! Ahah
a écrit le 31/10/2011 à 14:53 :
Qu'ils viennent en France ! Le fisc va s'occuper d'eux et de leurs millions ! Impôts sur la fortune, sur les donations, les plus-values, etc...
Réponse de le 31/10/2011 à 18:52 :
@eclirf: pas sûr que la fiscalité s'applqieu aux non-résidents étrangers :-) et à mon avis, s'ils ont assez d'agent, on les invite même au Carlton :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :