Les principales économies de l'OCDE continuent de ralentir

 |   |  185  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les indicateurs avancés de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), publiés ce lundi, affichent pour le sixième mois d'affilée en septembre un ralentissement des principales économies mondiales.

La détérioration de la conjoncture s'est poursuivie en septembre au sein des principales économies mondiales, particulièrement en Allemagne, au Royaume-Uni, en Italie et au Brésil, montrent les indicateurs avancés de l'OCDE publiés ce lundi.

En recul pour le sixième mois consécutif, ces indicateurs avancés se situent sous le seuil de 100 - lequel distingue la hausse de la baisse de l'activité - dans la majorité des pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques.

Le Japon, les Etats-Unis et la Russie sont les trois seuls pays pour lesquels les indicateurs avancés restent supérieurs à ce niveau.

Le ralentissement économique est plus prononcé pour l'Allemagne. L'indicateur se replie de 0,7 point pour la France à 98,6 et de 1,3 point pour l'Allemagne à 99,1.

L'indicateur composite avancé de la zone OCDE dans son ensemble recule à 100,4 en septembre après 100,9 en août et 101,4 en juillet. Celui des pays du G7 se replie à 100,6 après 101,1. Pour les Etats-Unis, l'indicateur diminue à 101,2 contre 101,5.

Parmi les grandes économies émergentes, l'indicateur pour la Chine recule de 0,1 point à 99,8 tandis que celui du Brésil abandonne 1,1 point à 94.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/11/2011 à 16:45 :
a mon avis ' c'est la faute a sarko' ( autant charger la mule, si deja elle est la...)
a écrit le 14/11/2011 à 15:25 :
nous allons tous finir dans les tentes

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :