Les Chinois lorgnent les bonnes affaires européennes

 |   |  208  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le ministre du Commerce chinois a annoncé ce lundi prévoir d'emmener l'année prochaine une délégation en quête d'investissements en Europe, espérant mettre la main sur des actifs intéressants dans une région plombée par la crise de la dette.

"L'année prochaine, nous enverrons une délégation dans les pays européens pour la promotion du commerce et des investissements", a déclaré ce lundi Chen Deming, ministre du Commerce chinouis, lors d'une rencontre avec des sociétés chinoises ayant investi à l'étranger. "Certains pays européens sont confrontés à une crise de la dette. Ils espèrent convertir leurs actifs en "cash" et aimeraient voir leurs entreprises rachetées par des capitaux étrangers. Nous surveillerons de près (la situation)."

Les déclarations du ministre font écho à celles de Lou Jiwei, dirigeant du fonds souverain chinois China Investment Corp (CIC), qui explique dans une tribune publiée ce week-end par le Financial Times que le pays souhaitait faire des investissements dans le secteur des infrastructures en Europe, notamment en Grande-Bretagne.

A ce jour, les investissements effectués par des entreprises publiques chinoises ont surtout été concentrés sur le secteur des matières premières. Malgré des réserves de changes de 3.200 milliards de dollars, les analystes pensent que Pékin ne peut investir que 100 milliards par an.

La Chine s'est jusqu'ici montrée réticente à aider l'Europe via l'achat d'obligations souveraines mais elle pourrait se montrer davantage intéressée par l'acquisition d'entreprises.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/12/2011 à 18:09 :
Les charognards arrivent.
a écrit le 28/11/2011 à 21:09 :
Depuis presque 30 ans, la Chine reçoit chaque année des dizaines de milliards de dollars d'investissements étrangers. A ce jour, ces IDE s'approchent des 100 Mds de $ par an. Ces investissements participent à la construction de la Chine, créent des emplois et permettent à la Chine de devenir l'atelier du monde et en même temps de sortir des millions de chinois de la pauvreté. Les chinois n'ont jamais eu peur de ces investisseurs étrangers, au contraire ils les accueillent à bras ouverts. Maintenant que la Chine, disposant de suffisamment de capitaux cumulés grâce au développement industriel, aidé d'ailleurs par les IDE, veut investir en Europe, certaines personnes crient au scandale. Avec cette mentalité, la France ne semblerait pas être prête à la ré-industrialisation. Ces personnes aimeraient sans doute que les capitaux, donc richesses et emplois aillent vers la Chine, plutôt que dans le sens inverse. Alors on devrait se poser la question: est-ce vraiment le bon choix de résister voire refuser les investissements chinois? Quand on lit certains commentaires, c'est déprimant !
a écrit le 28/11/2011 à 15:52 :
je me souviens d'Arcelor Mital....
Si on ne protège pas nos industrie du dumping social en cours, on va être nivelé par le bas. On a besoin d'un etat et d'une europe forte et unie qui combatte la faiblesse du yuan et l'absence de démocratie et de liberté en chine.
a écrit le 28/11/2011 à 14:41 :
il faut pas croire les européens si naïfs. Il n'y qu'a lire vos commentaires pour comprendre qu'ils ne sont pas bien aimés et c'est tant mieux comme ça. Je vis en Chine et je peux vous dire que ce qui leur fait vraiment mal est de se sentir mal aimé. L'europe ayant envahi le monde, imposé sa culture, langues dans de nombreux pays, ils sont plus à plaindre avec leur dollars qu'autre chose. Ils ne sont bienvenus nulle part sauf en Afrique..l'inde, la russie, le brésil, les US passent leur temps à fermer la porte. Ici en europe c'est pareil et ça va pas s'améliorer à part chez les anglois...
a écrit le 28/11/2011 à 14:33 :
L'Europe est l'entité économique la plus ouverte au monde extérieur: elle n'a jamais soutenu ses propres intérêts et a ouvert son industrie au dumping économique: il est immoral que la balance des paiement européenne soit déficitaire. Cela contraint l'agrégat européen à la dette. C'est bien là le résultat d'un modèle de gouvernance de corruption officialisée (lobbying) à la solde d'intérêts extra-européens.
a écrit le 28/11/2011 à 14:13 :
Les vautours sont à l'affut .... la sentence est pour bientôt !!! ..... et surtout continuez d'acheter chinois, hein ?!?
a écrit le 28/11/2011 à 14:07 :
Quand un particulier ne peut plus rembourser ses dettes parce qu'il a trop dépensé à tort, il se fait saisir ses biens. Grâce à nos dirigeants de ces 30 dernières années, la France ne peut plus rembourser ses dettes et les Chinois vont venir saisir ses biens parce qu'ils ont l'argent pour rembourser les prêteurs. Bien sûr, le mot saisie ne sera pas employé, on dira plutôt, en langage politiquement correct, investissements et prises de participation. Et si les Chinois décidaient, dans ces entreprises qu'ils vont racheter, de remplacer les Européens par des Chinois, on fait quoi nous ?
Réponse de le 28/11/2011 à 18:21 :
très vénérable jj, tu passes au bol de riz .....
a écrit le 28/11/2011 à 12:57 :
Bien sûr que la chine ne veut piller que ce qui risque de lui rapporter, certaines entreprises et payer les salariés au tarif...chinois???
a écrit le 28/11/2011 à 12:57 :
Après avoir cassé l'Europe ils l?achèteront pas cher.C'est le but des spéculateurs mondiaux.
Réponse de le 28/11/2011 à 13:44 :
@Alain: t'es sûr que ce sont eux qui "ont cassé" l'Europe ??? C'est pas plutôt nos politiciens incompétents et corrompus qui vont nous vendre :-)
Réponse de le 28/11/2011 à 17:12 :
C'est aussi vrai. une mauvaise gestion et incompétence des politiciens Européens
se sont laissé dominer et n'ont rien fait pour éviter la spéculation mondiale.
a écrit le 28/11/2011 à 12:49 :
Derrière les déclarations sur l'harmonie et le respect mutuel, l'impérialisme à l'état pur.
Réponse de le 28/11/2011 à 13:46 :
@arcesilsa: c'est le retour de manivelle ! les Occidentaux ont fait la même chose pour envahir les autres, y compris la Chine :-)
a écrit le 28/11/2011 à 12:36 :
Qu'allons fabriquer dans quelques années ? Et c'est avec de telles informations que les marchés bondissent de plus de 3% aujourd'hui !Pauvre Europe .Quand donc les peuples vont-ils montrer qu'ils existent ?Le grand ménage dans nos gouvernants et prétendants ,doit etre fait.
a écrit le 28/11/2011 à 12:12 :
Les Chinois achètent, certes, mais ne savent pas gérer...

Prenez l'exemple de Marionnaud racheté par le groupe chinois Hutchison Whampoa début 2005. 7 ans apres le rachat, Marionnaud est au bord du gouffre et connait une situation pire que celle de Carrefour...
Réponse de le 28/11/2011 à 16:57 :
C'est vrai ! Quel désastre Marionnaud !! en revanche, il me semble que le management du Groupe Marionnaud est Francais, non ??
a écrit le 28/11/2011 à 11:43 :
Qu'ils n'oublient pas de passer par nos ports.
a écrit le 28/11/2011 à 11:02 :
Les chinois viennent faire les soldes en Europe, la proie ne remue plus guere, le coup fatal peut etre donné !
a écrit le 28/11/2011 à 9:00 :
Vous allez vite voir que le patron de PME est bien moins docile que nos politique. Vendre sont ame aux rouges coutera cher.
Réponse de le 28/11/2011 à 10:31 :
On est en faillite !
Il n'y a plus d'argent !
D'ailleurs les chinois veulent pas des PME ! Ils veulent EDF, AREVA, GDF etc...
Bref la part de l'etat dans les entreprises semi etatique!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :