Voici l'homme de l'année élu par le Time !

 |   |  278  mots
DR
DR
Du "printemps des peuples arabes" au mouvement des "indignés" d'"Occupy Wall Street", "le contestataire" ou "manifestant" a été sacré ce mercredi Personnalité de l'année 2011 par Time magazine. Découvrez les personnalités de l'année depuis 1927.

L'hebdomadaire américain définit sous l'expression "personnalité de l'année" quiconque a, pour le meilleur ou pour le pire, influé le cours de l'année qui s'achève.  Le manifestant peut être symbolisé par ce masque, inspiré de la BD d'Alan Moore des  années 80 mettant en scène un anarchiste terroriste souhaitant semer le chaos dans un monde où l'ordre prive les citoyens de leur libre arbitre. Ce masque a été repris par les indignés du mouvement "Occupy Wall Street".

Mais Time magazine souhaitait également mettre en avant les contestataires du printemps des peuples arabes. "Existe-il un point de basculement général pour la frustration ? Partout, semble-t-il, les gens disent qu'ils en ont assez", écrit Rick Stengel, rédacteur en chef de Time, dans un communiqué.

"Ils sont en désaccord, ils revendiquent, ils ne sont pas désespérés, même si on leur a répondu à coups de gaz lacrymogènes et de pluie de balles. Ils ont littéralement incarné l'idée selon laquelle l'action individuelle peut apporter des changements collectifs considérables."

Sous pratiquement toutes les latitudes, l'année 2011 aura été le témoin de soulèvements sans précédent, pacifiques ou parfois violents, notamment dans les pays arabes. 

Dans le palmarès 2011 de Time, l'amiral William McRaven, chef du commandement américain des opérations spéciales dont les forces ont tué Oussama ben Laden, fondateur d'Al Qaïda, au Pakistan le 2 mai, vient en deuxième position. Il est suivi de l'artiste contestataire chinois Ai Weiwei, mis au secret pendant 81 jours dans son pays.

Découvrez les personnalités de l'année de 1927 à 2011 en cliquant ici

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/12/2011 à 3:11 :
L'élection de l'homme de l'année par le Times est logique : les indignés en général ont complètement bouleversé le paysage géopolitique mondial et ce bouleversement aura des conséquences dans la manière de penser les relations entre les êtres humains et, donc, dans la manière d'appréhender le monde qui nous entoure et son évolution. De plus, il faut être courageux pour oser remettre en cause des normes plus ou moins établies quand on est plus en position de faiblesse (par exemple, cas de la révolution Tunisienne et de Occupy Wall Street) que de force en termes de poids économique (pas de riches financiers, pas de soutien de lobbies), politique (pas de parti politique officiel) et militaire (ils ne sont pas dépositaires de la force publique).
En France, nous en avons bien besoin contre tous ces dirigeants qui gardent encore cet esprit chauvin d'un autre âge qui ne correspond plus aux réalités du monde d'aujourd'hui... Certes, on ne demande pas une révolution, mais, tout de même, je m'interroge...
Un petit cocorico dans le même style serait le bienvenu (ndla : Chauvin, va !).
a écrit le 15/12/2011 à 17:56 :
bof, dans les personnalités de l'année, ils ont quand même mis Ben Bernanke, Georges Bush et Vladimir Poutine !
a écrit le 15/12/2011 à 16:03 :
on peut être critique sur le système capitaliste qui encourage les paradis fiscaux et cache des sommes d'argents qui par les impôts seuls qu'on pourrait en déduire sauverait la fin dans le monde, il est plus facile de soutenir ce régime au niveau national qu'au niveau international
a écrit le 15/12/2011 à 10:42 :
Et ca viens pleurer a la CAF pour avoir de quoi "bouffer"... et ca viens pleurer chez son banquier pour s'acheter sa nouvelle maison...mais soyez réalistes a la fin...le capitalisme vous sers plus qu'il ne vous tue...
a écrit le 15/12/2011 à 10:40 :
Les manifestants de nos jours en Europe ne sont rien de plus que des bobos dont le cerveau a ete monté de toutes pièces par les syndicats et le parti socialiste.
Les gens qui luttent vraiment, ceux qui souffrent, ceux qui ont du courage, qui triment et qui se la ferme, eux on les entend pas, ils occupent leur temps de manière plus productive et intelligente.
Réponse de le 15/12/2011 à 16:40 :
Vas trimer sans nous, serf.
a écrit le 15/12/2011 à 10:37 :
Le masque est surtout repris de nos jours pour afficher la reconnaissance au groupe Anonymous et à leur masque de "V pour Vendetta", qui est un groupe de pirates informatique revolutionnaires fachistes dont le seul but est de "détruire le capitalisme", disent ils avec un iphone dans la main et l'autre sur un clavier windows, embêtant au passage le contribuable et le citoyen lambda plutôt que la multinationalle surpuissante.
Réponse de le 16/12/2011 à 6:41 :
Troll spotted.
a écrit le 14/12/2011 à 22:48 :
C'est la révolte qui gronde. Ils n'entendent rien. Ça nous arrange et nous renforce tous les jours. Patience. Le temps joue pour nous.
Réponse de le 15/12/2011 à 5:33 :
@Bientôt, les assiettes vont être vides !
a écrit le 14/12/2011 à 20:46 :
Il serait temps que l'indignation fasse place à l'action.
Mettons un terme à notre suicide collectif et reprenons nos vies en main.
Arrêtons de bêler comme des cons !
Le système néo-libéral doit disparaître !
Nous valons mieux que leur sale fric qui ne sert qu'à nous corrompre.
Famille, amour et courage doivent être nos seules valeurs.
La solidarité est notre unique chance de vaincre la bête qui nous domine.
Battons-nous pour la paix, pas pour leur "pouvoir d'achat" qui ne mène qu'aux banques pourries.

SOLIDARITE !

Si grâce aux merdias, ils réussissent à nous diviser, ils baiseront nos femmes et tueront nos fils, un coup de pub dans la tête !

Réponse de le 15/12/2011 à 10:35 :
Vas faire ta gueguerre sans nous robin des bois.
Réponse de le 15/12/2011 à 14:43 :
"Rambo 2012"

...
Réponse de le 16/12/2011 à 7:44 :
Les résistants étaient tous des Robins des bois et des Rambos ne nous y trompons pas.... les collabos, pas de commentaires... et ici des les remarques précédentes, chacun choisit son camps, c'est clair.... L'individualisme tue les peuples c'est toujours la leçon de l'histoire mais la tragédie doit se rejouer souvent car la bêtise humaine amène à l'oublie dans le petit confort. Les acteurs de la Trilatérale le savent bien c'est par ce moyen qu'ils dirigent la masse des brebis qu'ils méprisent. Allez sur leur site rien n'y est caché et vous retrouverez beaucoup de figures qui font la unes de nos media quotidiens.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :