Qui a remporté la primaire du Maine ?

Pierre Lemieux est professeur associé à l'université du Québec en Outaouais, auteur de « Une crise peut en cacher une autre » (Les Belles Lettres, 2010)
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)

Lieu de la plus récente primaire républicaine, l'État du Maine dessine, à l'extrême nord-est des États-Unis, un territoire équivalent au sixième de la France métropolitaine mais où vivent à peine 1,3 million d'habitants. Adossé à la province canadienne du Québec, le Maine en partage plusieurs des caractéristiques : caractère rural (encore plus prononcé dans le Maine), revenu moyen faible, tradition d'État Providence. Mais la ressemblance s'arrête là, car les habitants du Maine partagent en bonne part l'individualisme sauvage, l'esprit d'entreprise, et l'indépendance individuelle qui caractérisent l'Amérique.
Un exemple : dans la petite ville du Maine où j'habite, une entreprise d'une personne fait concurrence à la municipalité pour l'enlèvement des ordures ménagères. L'entrepeneur privé demande un peu plus cher, mais offre un service souriant et parfait.

Les électeurs du Maine ont donné la victoire à Mitt Romney avec 39% des voix, et la deuxième place à Ron Paul avec 36%. Rick Santorum et Newt Gingrich sont arrivés très loin derrière.
Qui est le vrai vainqueur ? M. Romney a vu son pourcentage des voix réduit en comparaison de la primaire de 2008, alors que M. Paul a vu son propre score grimper. C'est du reste la meilleure performance de M. Paul durant les primaires.
Il est facile d'obtenir la victoire quand, comme M. Romney, on vise les électeurs centristes. L'ancien gouverneur du Massachusetts (État dont le Maine s'est séparé en 1820) défend à la fois la libre-entreprise et un certain protectionnisme, la réduction des dépenses publiques et le refus de remettre en question l'État Providence américain.

Il est plus difficile de faire bonne figure quand on défend les positions radicales de Ron Paul, bien qu'elles soient en continuité avec l'histoire américaine. M. Paul propose l'abolition de la banque centrale et la concurrence des monnaies, la suppression de l'impôt fédéral sur le revenu, la fin des subventions aux entreprises, une remise en cause fondamentale de l'État Providence, la décriminalisation des drogues, la fin des guerres étrangères, et une réduction de 30% des dépenses fédérales.
Mitt Romney demeure le favori des républicains. Mais la performance de M. Paul dans le New Hampshire et dans le Maine (il est arrivé deuxième dans ces deux États de la Nouvelle-Angleterre) représente une vraie victoire.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 14/02/2012 à 2:15
Signaler
@ l'auteur Je vous cite ''.... Mais la ressemblance s'arrête là, car les habitants du Maine partagent en bonne part l'individualisme sauvage, l'esprit d'entreprise, et l'indépendance individuelle qui caractérisent l'Amérique.'' Par Amérique, vous vou...

à écrit le 14/02/2012 à 2:02
Signaler
FF

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.