Guangdong, le laboratoire de l'avenir de l'économie chinoise

 |   |  600  mots
Une usine textile dans la province du Guangdong. Copyright Reuters
Une usine textile dans la province du Guangdong. Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
Durant trente ans, la plus riche province de Chine, le Guangdong, a été "l'usine du monde". Mais la nécessité imposée par les autorités d'avoir une croissance moins dépendante des exportations plombe l'activité locale. La région va devoir réinventer un nouveau modèle de croissance.

« Salaire compétitif. Pension complète. » « Recherche 3 personnes. Urgent ». Des pancartes rouges longent les rues de Kang Le, une zone périurbaine dans la banlieue de Canton. Les commerces et petites entreprises dont la grande majorité sont tournées vers l'export recrutent massivement : de l'ouvrier qualifié à la simple femme de ménage. Quelques semaines après la célébration du nouvel an chinois, les entreprises de la province du Guangdong, au sud du pays, peinent à faire revenir leur main d'?uvre qui parti passer les fêtes dans les provinces environnantes ou plus loin à l'intérieur des terres.

"L'usine du monde" tourne au ralenti

Le phénomène n'est pas nouveau mais il s'accentue depuis 2009. Les salaires dans les provinces de l'Ouest augmentent, les usines se délocalisent et les ouvriers migrants préfèrent travailler sur des sites plus proches de chez eux. Et ce malgré une augmentation des salaires de plus de 25 % en un an dans la province. A Guangdong, « l'usine du monde » tourne désormais au ralenti.
A l'exemple de Liu Licai. Assis sur le pont de Kang Le, un croisement bruyant où se rencontrent demandeurs d'emplois et recruteurs, cela fait cinq jours qu'il espère recruter...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :