Papandreou quitte la tête du Pasok, Evangelos Venizelos, le ministre des Finances, pourrait lui succéder

 |   |  354  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Après avoir quitter son poste de Premier ministre en novembre, George Papandreou lâche la tête du Pasok (parti socialiste grec). L'actuel ministre des Finances Evangelos Vénizelos pourrait lui succéder. Le Pasok craint un recul historique aux prochaines élections législatives.

 Le dirigeant socialiste grec George Papandreou a démissionné samedi de sa fonction à la tête du Pasok, afin de permettre à son parti d'élire un successeur avant les prochaines élections anticipées."Le moment est venu pour moi de mener mes combats depuis d'autres remparts", a déclaré George Papandreou qui avait déjà démissionné de son poste de Premier ministre en novembre afin de permettre la formation d'un gouvernement de coalition pour lutter contre la crise de la dette. "J'ai pris des décisions difficiles. Elles ont pu me coûter cher politiquement mais elles en valaient la peine", a ajouté l'ancien Premier ministre qui a été fréquemment applaudi lors d'une réunion de son parti.

L'actuel ministre des Finances, Evangelos Venizelos devrait lui succéder

Le ministre des Finances, Evangelos Venizelos, devrait lui succéder lorsque le parti socialiste élira son nouveau chef, le 18 mars.Selon de récents sondages, le Pasok devrait subir une lourde défaite aux prochaines élections et pourrait atteindre son plus faible niveau en ses trente-sept ans d'histoire.

L'actuel gouvernement de coalition, formé pour achever l'opération d'effacement d'une partie de la dette grecque et assurer la mise en place du deuxième plan de sauvetage de la zone euro, doit achever son mandat d'ici au 12 avril, a déclaré vendredi le porte-parole du gouvernement, Pantelis Kapsis."Le Parlement doit rester en session pour ratifier (le plan de sauvetage). (...) Vers la fin mars, la tâche sera achevée", a-t-il dit sur la chaîne privée de télévision Skai.

Vers des élections législatives fin avril début mai

"L'échange des titres (prévu dans l'accord sur la restructuration de la dette) sera achevé d'ici au 12 avril et le gouvernement aura terminé sa tâche", a-t-il ajouté.Selon la Constitution grecque, des élections doivent être organisées dans les trente jours suivant la dissolution du Parlement. Pantelis Kapsis a refusé de donner une date précise pour la tenue des élections mais ses déclarations suggèrent qu'un scrutin pourrait être organisé dès le 29 avril, ou début mai.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/03/2012 à 10:49 :
Ca y est ...ses poches sont pleines...et l europe continue de donner....Suivant...
Papa...rrain
a écrit le 11/03/2012 à 19:23 :
ce socialiste a mis à genoux son pays, il était temps qu'il arrête les dégâts.
a écrit le 11/03/2012 à 17:27 :
Quel est le PAPA qui le remplacera ?
a écrit le 11/03/2012 à 13:49 :
Je vais porter le deuil !
a écrit le 10/03/2012 à 20:51 :
c'est ce qui s'est passe pour la nego de la dette, non?
a écrit le 10/03/2012 à 15:40 :
Un Gros pour remplacer un maigre...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :