Allemagne : le FMI veut une hausse des dépenses publiques

 |   |  229  mots
La chancelière allemande Angela Merkel
La chancelière allemande Angela Merkel (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Selon l'hebdomadaire "Der Spiegel", le FMI demandera que l'Etat "dépense davantage pour développer ses infrastructures et pour stimuler la croissance".

Le Fonds monétaire international (FMI) va demander à l'Allemagne d'accroître ses dépenses publiques pour préserver son potentiel de croissance, dans son prochain rapport sur le pays, écrit "Der Spiegel" à paraître ce lundi. Selon l'hebdomadaire d'outre-Rhin, qui ne cite pas de source identifiée, le FMI demandera que l'Etat "dépense davantage pour développer ses infrastructures et pour stimuler la croissance". Il recommandera également une réforme fiscale pour que la consommation des salariés et l'investissement des entreprises soient encouragés, ajoute Der Spiegel.

Potentiel de croissance au-dessous de 1%

Avec une population vieillissante, le risque serait que "le potentiel de croissance de l'Allemagne tombe sous les 1%" dans les années à venir.
Avec un chômage au plus bas depuis la réunification et une population en vieillissement accéléré, l'Allemagne connaît une pénurie de main-d'oeuvre qualifiée. Des responsables économiques ont même appelé à faire appel à l'immigration pour résoudre le problème. 1,8 million de postes seront vacants d'ici à 2020, selon les estimations gouvernementales.

Faciliter la reconnaissance des diplômes étrangers

Le gouvernement allemand a tenté de faciliter la reconnaissance des diplômes étrangers et assoupli des conditions de séjour des travailleurs qualifiés, réduisant à 48.000 euros par an, contre 66.000 euros jusqu'ici, le seuil de revenus nécessaire pour obtenir un permis de séjour permanent, sans conditions de diplôme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :