L'OMC met en garde les pays d'Asie contre la tentation du protectionnisme

 |   |  354  mots
Pascal Lamy, directeur general de l'OMC (Organisation Mondiale du Commerce) - Copyright Thomas GRABKA/LAIF-REA
Pascal Lamy, directeur de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), a tenu à avertir les pays asiatiques que le protectionnisme n'était pas la solution pour limiter l'impact du ralentissement économique mondial.

Le directeur de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) Pascal Lamy a mis en garde jeudi les pays asiatiques contre la tentation de recourir au protectionnisme pour limiter l'impact du ralentissement économique mondial. "Ces six derniers mois, les pressions protectionnistes se sont intensifiées mais, plus inquiétant, les actions protectionnistes se sont intensifiées. De plus en plus de gouvernements cèdent à cette pression", a-t-il regretté lors de l'ouverture du Forum économique mondial sur l'Asie de l'est à Bangkok. Jusqu'à présent, "cette région a fait mieux que le reste du monde. Dans l'ensemble, la croissance n'a pas été affectée de manière importante jusqu'ici", a-t-il ajouté.

Une "accumulation de petites mesures"

Mais la zone "est de plus en plus connectée au reste de la planète et je ne pense pas que cette relative immunité sera éternelle. Je m'attends (...) à ce que cette région soit plus affectée qu'elle ne l'a été jusqu'ici". Dans ce contexte, "le risque le plus important" et "grandissant" est le protectionnisme, a martelé le patron de l'OMC, critiquant notamment une "accumulation de petites mesures (...) qui ne disparaissent pas, comme le mauvais cholestérol" et qui finiront par peser sur les échanges commerciaux. Face à la crise économique, Lamy a en particulier plaidé pour plus d'intégration régionale dans le cadre de l'Association des Nations d'Asie du Sud-Est (Asean), qui tente de mettre en place une communauté économique d'ici 2015.

Des exportations à la baisse en direction de l'Europe et des Etats-Unis

Plus il y aura d'intégration, plus les pays de la zone "seront résistants aux chocs extérieurs", a-t-il estimé. Selon un rapport de la Commission économique et sociale de l'ONU pour l'Asie-Pacifique (Escap) publié en mai, les pays d'Asie-Pacifique doivent s'attendre à une croissance affaiblie dans l'année à venir, sous l'effet de l'instabilité des marchés d'exportations et de la hausse des cours des matières premières. La croissance dans la région devrait tomber à 6,5% cette année contre 7% en 2011, avec des exportations entraînées à la baisse par la crise de la dette européenne et le contexte économique américain, selon ce rapport.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/06/2012 à 9:18 :
Protectionnisme? de quoi le parle le Monsieur, dans mon petit village ici en Asie les supermarche vendent des camembers du vin,etc.... des peugeot,mercedes, smart, camion volvo etc....
a écrit le 31/05/2012 à 14:35 :
Je pense qu'ils sont mors de rire depuis cette mise en garde. Je pense même qu'ils ont du claquer quelques bras d'honneur ... Il n'y a que l'Europe qui est aussi NAIVE ... surtout la France !!
a écrit le 31/05/2012 à 12:40 :
Encore une fois les conseilleurs ne sont pas les payeurs! Quand il y a une réaction pour plus de protection c'est simplement que la population en souffre et non une mauvaise volonté ou la contradiction! En général, les frontières tombent quand chaque pays y trouve un plus grand intérêt et que cette union tend vers un but commun! Mais non sous la pression exterieure de ceux qui ne voient que leur intérêt immédiat!
a écrit le 31/05/2012 à 12:31 :
le fonctionnaire international qu'est Monsieur LAMY défend son fromage et son statut en défendant le système libéral. Et en plus il parait qu'il est de gauche! Heureusement que FH ne l'a pas pris dans le gouvernement car il représente le "chiffon rouge" pour beaucoup d'électeurs de gauche et d'électeurs français en général.
a écrit le 31/05/2012 à 12:10 :
tout a tous
a écrit le 31/05/2012 à 11:57 :
Ils leur suffit de voir l'integration Europeenne pour voir combien elle restiste aux chocs Americains ! ridicule
a écrit le 31/05/2012 à 11:27 :
Bah oui, surtout faites comme nous: ouvrez vos frontières, laissez passer les capitaux, laissez partir les entreprises, et alignez vos salaires sur ceux des chinois, et comme ça vous emmènera à la banque-route, et bien, il faudra supprimer l'état qui complique tout !! Regardez comme les pays du nord s'en sortent tellement bien !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :