La Chine en passe d'afficher sa plus faible croissance depuis 1999

 |   |  324  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Pekin s'inquiète des dernières statistiques parues confirmant un net ralentissement de l'économie chinoise. La Banque centrale a déjà baissé deux fois les taux d'intérêt. D'autres mesures sont attendues.

 L'annonce vendredi d'un sixième trimestre consécutif de ralentissement de la croissance économique chinoise, au plus bas depuis trois ans, semble inquiéter  Pékin, même si certains signes montrent que les mesures prises ces derniers mois pour tenter de stabiliser la situation commencent à porter leurs fruits.

En rythme annuel, le produit intérieur brut (PIB) a progressé de 7,6% au deuxième trimestre, après +8,1% au cours des trois premiers mois de l'année, une hausse très légèrement supérieure à l'objectif de 7,5% que s'est fixé le gouvernement chinois pour l'ensemble de l'année. La trajectoire empruntée par l'économie chinoise est surveillée de très près, à plus forte raison dans le contexte actuel marqué par la multiplication des signes de récession en Europe et de ralentissement marqué aux Etats-Unis comme dans plusieurs pays émergents.

Le pire est passé

"Je dirais que le pire est sans doute passé et que nous allons assister à une certaine stabilisation, même une amélioration de la croissance au prochain trimestre", a commenté Sun Junwei, économiste de HSBC, évoquant l'amélioration de la croissance en rythme trimestriel et la stabilité des statistiques publiées au titre du seul mois de juin. "Tout cela dépend en grande partie de la vigueur des assouplissements à venir, mais je pense que les chances que les(les responsables politiques) souhaitent répondre au ralentissement de la croissance sont grandes." La réponse de Pékin aux signes de ralentissement s'est pour l'heure résumée à une série d'ajustements de politique monétaire et budgétaire distillés au cours des huit derniers mois. La banque centrale a notamment baissé ses taux d'intérêt à deux reprises en moins d'un mois.

Les espoirs demeurent

Mais ces décisions n'ont pas permis pour l'instant d'enclencher un redressement tangible et l'économie chinoise risque d'afficher sur l'ensemble de cette année sa plus faible croissance depuis 1999.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/07/2012 à 15:43 :
Nous aussi........................d'ailleurs, j'ai trouvé le petit bonhomme Corrézien avec ses ridicules lunettes un teint quelque peu jaune, pas vous ?
Réponse de le 14/07/2012 à 16:18 :
en meilleur état que le playmobil de Neuilly en tout cas .. plus calme et il évite de jouer en permanence avec sa gameboy
Réponse de le 14/07/2012 à 19:20 :
@letroll. Besoin d'appareil auditif, le petit bonhomme a fait joujou avec son gameboy, le premier ministre en répondant tout le temps prière de lui demander si informations détaillées souhaitées. Comme il disait à Claire Chazal, soyons clair (sic). Un peu de patience, le playmobil de Neuilly sera vite de retour, c'est fou ce que cela va vous être pénible.
Réponse de le 15/07/2012 à 9:31 :
le playmobil va être rapidement de retour .. devant les juges :-))

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :