5 chiffres inquiétants pour la croissance mondiale

 |   |  393  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le Fonds monétaire international devrait revoir à la baisse sa prévision de croissance mondiale pour 2012. Une décision qui prend en compte le "ralentissement de l'économie mondiale", notamment en Europe. Le point en 5 chiffres.

? 3,5% : Pour l'instant, il s'agit de la prévision de croissance du PIB mondial pour cette année établit par le FMI. Mais celle-ci devrait être abaissée de "quelques dixièmes" de points. C'est ce qu'a indiqué ce jeudi Hoe Ee Khor, le directeur adjoint du département Asie et Pacifique du Fonds. "L'économie mondiale s'est affaiblie", a noté ce dernier. Pour 2013, l'institution table pour l'instant sur une hausse de 3,9% du PIB mondial. Une nouvelle prévision doit être annoncée le 9 octobre. "Nous nous attendons à ce que l'économie mondiale se rétablisse progressivement dans le courant de l'année prochaine", a toutefois tenté de rassurer le responsable du FMI.

? 45,9 : L'indice de l'activité du secteur privé au mois de septembre dans la zone euro s'éloigne de la barre des 50 qui sépare expansion et contraction (l'indicateur affichait 46,3 points au mois précédents). Il s'agit de sa plus forte contraction depuis trois ans. Autrement, dit, la zone euro s'achemine vers un nouveau trimestre de repli du PIB, ce qui correspondrait à une récession.

? -2,4% : Il s'agit de la nouvelle perspective de recul du PIB italien en 2012 telle qu'elle a été révisée à la baisse par le gouvernement de Mario Monti jeudi. Auparavant, Rome tablait sur un recul de 1,2% de la croissance cette année. Ailleurs en Europe, l'Irlande affichait une croissance nulle au deuxième trimestre. De son côté, la Banque de France a confirmé début septembre qu'elle tablait sur un recul du PIB de 0,1% au troisième trimestre.

? 1,4% : Le taux de croissance pour les pays du G7, tel qu'il est prévu par l'OCDE pour cette année stagne par rapport à la hausse mesurée en 2011. Selon ces prévisions, l'Allemagne serait gagnée elle aussi par la déprime de l'économie. L'OCDE a revu à la baisse sa prévision pour ce pays en 2012 : elle passe à 0,8% contre 1,2% précédemment.

? 47,8 : L'indice mesurant l'activité manufacturière en Chine et mesuré par HSBC reste sous la barre des 50 en Chine. Toutefois, bonne nouvelle : il grimpe de 0,2 points par rapport au mois précédent. Cet indice reste cependant mauvais puisqu'il se situe sous la barre des 50. Il ne présage rien de bon pour la croissance du pays. Au deuxième trimestre le PIB chinois n'a crû "que" de 7,6%, la plus mauvaise performance depuis la crise de 2008.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2012 à 8:57 :
Rien de bien nouveau, nous glissons pour l'instant doucement sur une pente dont on ne connaît pas la longueur. Un e chose est sûre, au bas de la pente il y a le sol et nous finirons bien par le toucher. Le hic, c'est que plus on descend et plus on prend de la vitesse le contact avec le sol sera le résultat d'une formule bien connue dans laquelle la masse,la vitesse et surtout l'exposant jouent un rôle non négligeable.
a écrit le 09/10/2012 à 8:57 :
Rien de bien nouveau, nous glissons pour l'instant doucement sur une pente dont on ne connaît pas la longueur. Un e chose est sûre, au bas de la pente il y a le sol et nous finirons bien par le toucher. Le hic, c'est que plus on descend et plus on prend de la vitesse le contact avec le sol sera le résultat d'une formule bien connue dans laquelle la masse,la vitesse et surtout l'exposant jouent un rôle non négligeable.
a écrit le 09/10/2012 à 8:57 :
Rien de bien nouveau, nous glissons pour l'instant doucement sur une pente dont on ne connaît pas la longueur. Un e chose est sûre, au bas de la pente il y a le sol et nous finirons bien par le toucher. Le hic, c'est que plus on descend et plus on prend de la vitesse le contact avec le sol sera le résultat d'une formule bien connue dans laquelle la masse,la vitesse et surtout l'exposant jouent un rôle non négligeable.
a écrit le 24/09/2012 à 13:57 :
Et on continu à nous vendre des politiques d'austérié qui s'appuient sur la reprise de la croissance!

http://www.roosevelt2012.fr/
a écrit le 24/09/2012 à 13:07 :
Çà fait un bon moment que c'est prévisible par ceux qui veulent bien voir. Ah c'est sûr qu'entre les Financiers qui ne voient pas plus loin que la micro-seconde, les politiciens qui n'ont qu'une obsession, ne rien décider, se faire réélire et laisser la merde à ceux qui viendront derrière, et les économistes qui préconisent de réduire les dettes le plus vite possible sans voir que l'austérité à tout crin partout en même temps va tous nous plongé dans la récession, on n'est pas vraiment sur la voie du rétablissement économique !
a écrit le 21/09/2012 à 13:21 :
Depuis 2002, nous avons "encaissé" près de 200% d'inflation sur certains produits, voir 300% sur le pain, les salades, ect...
les poches et les tirelires des Français sont désormais vides et pour une bonne partie de la population Française aujourd'hui c'est la survie au jour le jour.
Réponse de le 21/09/2012 à 14:07 :
Réaction populiste de citoyen de pays nanti, parler de survie en évoquant le quotidien des français est proprement scandaleux au regard du niveau de vie de l'humain moyen.
N'importe quoi..
Réponse de le 21/09/2012 à 16:32 :
Lorsque les riches maigrissent, les pauvres meurent!.
Réponse de le 21/09/2012 à 17:48 :
Et quand les riches maigrissent, leur santé s'améliore en diminuant leur risque cadriovasculaire.
Réponse de le 21/09/2012 à 18:09 :
ça n'empêche pas les pauvres de mourir.
Réponse de le 21/09/2012 à 18:38 :
Les pauvres meurent plus souvent de la pollution générée par les productivistes (Amiante, Phtalate, PCB, Bisphénol, dioxine, j'en passe et des meilleurs...). Bonne santé !
Réponse de le 26/09/2012 à 0:49 :
pcb = mon_ san _to
ilfaut rajouté OGM avec le brevtage des semenses un crime contre l'humanité qui viendra comme un cancére faut pas étre pauvre est urbain pour mangée bio
a écrit le 21/09/2012 à 13:20 :
Tranquillez vous mes amis,les optimistes de la banque de France nous annoncent un 0,1% de
croissance....(vers le bas ou vers le haut ?).A faire palir de jalousie les chinois,indonesiens,etc.
Ch.Noyer avec Montebourg seront à la tete de notre " rénaissance " .On les appelera " les redresseurs des bananes "

a écrit le 21/09/2012 à 13:15 :
Seuls quelques pays dans le monde ont une croissance supérieure à 0, et, ces pays se comptent sur les doigts d'une seule main, pour le reste c'est le régime de stagnation et de récession dont la France en particulier.
a écrit le 21/09/2012 à 12:42 :
Ces chiffres inquiétants concernent la croissance mondiale mais nous ,en France , nous avons Montebourg . L'auriez vous oublié celui la !!! Le changement n'est il pas maintenant ??
Réponse de le 22/09/2012 à 2:57 :
le croissance sera négative -0,3 % Voir -0,5% SUPPRESSION D'emplois entre 350 000 à 600 000 JUSQU'A juin 2013
a écrit le 21/09/2012 à 11:45 :
En France.. tout va bien... surtout n'arrêtez pas de consommer.... Je pensais qu'après le départ de Mme Lagarde la franchise "économique" serait de retour !! et bien c'est loupé ! on nous prend toujours pour des glands .
Réponse de le 21/09/2012 à 13:10 :
se protéger le gland contre le risque de croissance ... bonne idée !
Réponse de le 21/09/2012 à 13:53 :
+1 My God
Réponse de le 24/09/2012 à 9:18 :
Ahahahahaha.....!
Le simplisme de votre réflexion me déroute. Pensez simplement que le départ de Mme Lagarde allait tout résoudre... Mon pauvre ami ! La cour des comptes, a salué la gestion de Mr Sarkozy et de Mme Lagarde aux finaces. Et c'est vrai !
Mr Hollande qui avait fait de l'anti-sarkozysme son programme électoral s'en mord également les doigts. Bienvenue au Monde réel France only !
Réponse de le 26/09/2012 à 0:51 :
My good je m' en casse les noisettes..
a écrit le 21/09/2012 à 11:18 :
Un nouvel indice de croissance devrait être créé : la croissance " responsable" et non pas la croissance productiviste aussi bien libérale que socialiste qui met en destruction notre environnement et qui va donc dans le sens inverse du progrès. Faible croissance veut donc dire chômage dans notre système actuel. N'est il pas temps d'inventer un autre modèle ni libéral, ni écologauchisant pour assurer à l'ensemble de la société les biens indispensables dans un environnement apaisé et qui donnerait une place à chacun dans notre société. Bref, un écolocentrisme qu'NKM essaye d'incarner timidement.
Réponse de le 21/09/2012 à 11:30 :
"Aussi bien liberale que socialiste" Rien que la il y a contradiction... Les politiques menées depuis 40 ans sont EXCLUSIVEMENT socialiste et en rien liberale...
Réponse de le 21/09/2012 à 11:43 :
Toujours aussi nuancé M92 dans vos commentaires. Vous appartenez sans doute au groupe John Galt et compagnie qui affuble le terme socialiste à tout ce qui bouge et attend le messie libéral que personne ne revendique à part Madelin et encore....Le libéralisme pur et dur n'est il pas productiviste et se soucie t il des dommages collatéraux produits par ce productivisme.
Réponse de le 21/09/2012 à 11:47 :
@M92:La dereglementation dans le secteur financier,la loi pompidou de 73 etcetc,c du pur socialisme,la precarite,la speculation du socialisme pour les financiers a la rigueur vu que ce sont eux les uniques beneficiaires de ces lois et pratiques
En tout cas vous m'aurez bien fait marrer
Réponse de le 21/09/2012 à 11:51 :
Le liberalisme consiste tout simplement a laisser les gens faire comme ils l'entendent du moment qu'il ne nuisent pas a la communauté... Nous sommes loins d'en etre la, et nous ne l'avons jamais été... "que personne ne revendique", si, tous ceux qui veulent entreprendre sans se faire cracher dessus des qu'ils gagnent un peu d'argent....
Réponse de le 21/09/2012 à 12:11 :
Où avez vous vu ou entendu les citoyens cracher sur les entrepreneurs. Si c'est leur demander comme à tout citoyen de payer des impôts au prorata de leur gain, alors vous avez une réaction incontrolée. Compte tenu des possibiltés de détourner le fisc des professions libérales, l'impôt est plus impitoyable pour les salariés en proportion (voyez les problèmes de la Grèce). Quant à laisser les gens faire comme ils l'entendent, les nuisances déjà très fortes deviendraient apocalyptiques compte tenu de l'immoralité liée à la nature humaine.
Réponse de le 21/09/2012 à 12:15 :
@M92 : vous convenez que pour empécher les entrepreneurs, commerçants, artisans de ne pas faire n'importe quoi il faut des fonctionnaires pour le vérifier (douane, inspecteur d'impôt, inspecteur sanitaire, etc...)
Réponse de le 21/09/2012 à 12:53 :
@M92 :
"Le liberalisme consiste tout simplement a laisser les gens faire comme ils l'entendent du moment qu'il ne nuisent pas a la communauté... "--- Un peu de culture historique vous enseignerait que par définition le laissez faire nuit à la grande majorité des citoyens. Votre condition n'est donc pas réalisable. Désolé.
a écrit le 21/09/2012 à 11:11 :
"5 chiffres inquiétants pour la croissance mondiale"... et vous mettez une photo de l'usine porsche ??? c'est le comble !
Réponse de le 21/09/2012 à 11:56 :
Et oui c'est la crise, fini les Bugatti, il va falloir se contenter d'une Porsche.
a écrit le 21/09/2012 à 11:09 :
Le monde regorge de cash et l'economie mondiale est presqu'a l'arret. Merci pour vos lumieres...
Réponse de le 21/09/2012 à 11:23 :
Le monde regorge de cash mais les dettes sonty trop elevées pour etre couvertent par ce "cash".
Réponse de le 21/09/2012 à 11:54 :
Et se cash va principalement vers des investissements non productifs. Les prises de risques sont limités par tout les gros intervenants, d'autant plus que les banques et les assurances doivent se plier a de nouvelles règles prudantielles.
Réponse de le 21/09/2012 à 13:55 :
La question de l'endettement est extremenement serieuse qu'elle concerne les etats, les menages ou les entreprises. Neanmoins l'idee d'arriver a un solde zero entre cash et dette n'a pas de sens. Ma rmq etait simplement de dire que les moyens financiers a disposition sont enormes (voir article interview membre BC US). Pour autant l'economie est en berne, ce qui signifie que l'action des BC n'a pas l'effet escompte, comme la deferlante d'austerite. Il faut donc cherche la raison ailleurs, ce qui n'exclut pas l'assainissement de finances publiques et privees. N'oublions pas que la crise a debute avec le pb des subprimes....
a écrit le 21/09/2012 à 10:47 :
Je croyais que "gouverner, c'était prévoir!" Les politiques de tous bords sont pour le moins des incapables et nous subissons leur incurie !!
Réponse de le 21/09/2012 à 11:27 :
gouverner, ce n'est pas rpévoir mais faire ce que veut le peuple car on est en democratie. le peuple n'a pas voulut de crise alors on s'est endetté et voila le resultat. pour complement: la démocratie d'aujourd'hui a le pb de faire ce que veut la minorité qui gueule le plus fort.
Réponse de le 21/09/2012 à 11:31 :
Vous n'avez qu'a voté pour des competant qui ont des couilles...
Réponse de le 21/09/2012 à 11:46 :
@M92: pourquoi ? toi tu en as vu des "competant qui ont des couilles..." ?
Réponse de le 21/09/2012 à 11:47 :
Relisez vos textes : "qu'à voter pour des compétents qui ont un cerveau" : 3 fautes en 1 phrase cela respecte votre moyenne et votre niveau intellectuel.
Réponse de le 21/09/2012 à 12:13 :
pour compléter icietla: les élus ne se préoccupent que de ménager les attentes des électeurs d'aujourd'hui (parfois qu'une minorité, oui) en repoussant à demain la résolution des problèmes. La démocratie d'aujourd'hui prépare les régimes autoritaires de demain. Parce qu'il faudra bien imposer des solutions pour résoudre les problèmes, non?
Réponse de le 21/09/2012 à 14:37 :
@Brup: "La démocratie d'aujourd'hui prépare les régimes autoritaires de demain. Parce qu'il faudra bien imposer des solutions pour résoudre les problèmes, non?" oui je suis d'accord et il existe de nombreux exemples ds l'histoire
Réponse de le 21/09/2012 à 14:37 :
@Brup: "La démocratie d'aujourd'hui prépare les régimes autoritaires de demain. Parce qu'il faudra bien imposer des solutions pour résoudre les problèmes, non?" oui je suis d'accord et il existe de nombreux exemples ds l'histoire
Réponse de le 21/09/2012 à 14:37 :
@Brup: "La démocratie d'aujourd'hui prépare les régimes autoritaires de demain. Parce qu'il faudra bien imposer des solutions pour résoudre les problèmes, non?" oui je suis d'accord et il existe de nombreux exemples ds l'histoire

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :