FMI : la croissance mondiale plombée par la crise européenne et la dette américaine

Comme prévu, le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour cette année et l'an prochain dans le monde. L'institution se dit surtout préoccupée notamment par la crise européenne et les difficultés budgétaires américaines. Aucune région du globe n'est épargnée.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le FMI avait prévenu, désormais il le confirme: la croissance mondiale sera sans doute moins forte que prévu cette année. En conséquence, le Fonds monétaire international a abaissé sa prévision de croissance mondiale. Il table désormais sur une hausse du produit intérieur brut mondial de 3,3% contre 3,5% lors de sa précédente estimation. Pour l'an prochain, il table sur une croissance de 3,6% contre 3,9% précédemment. Et l'alerte rouge concerne toutes les zones du globle, à des degrés divers: 

? Ses prévisions passent de 2% à 1,5% pour les pays avancés, de 6% à 5,6% pour les émergents.

? Pour la zone euro, le FMI prévoit un recul du PIB de 0,4% cette année et une hausse de 0,2% l?an prochain, contre respectivement (-0,3% et +0,7% dans sa précédente prévision).

? La France échapperait à la récession, avec une légère progression du produit intérieur brut (PIB) de 0,1% cette année et 0,4% l'an prochain.

? Pour l'année en cours, le Produit intérieur brut (PIB) chinois devrait croître de 7,8%, estime désormais le Fonds, qui annonce pour l'an prochain une hausse de 8,2% dans ses prévisions économiques mondiales publiées mardi à Tokyo. En juillet, le FMI avait encore prédit 8% de croissance en Chine pour cette année et 8,5% pour 2013, des chiffres déjà moins élevés que ceux annoncés en avril.

"Risques extrêmes"

"Les politiques économiques menées dans les principaux pays avancés n?ont pas rétabli la confiance dans les perspectives à moyen terme.", note l'institution dans son rapport publié ce lundi soir à Tokyo. Elle pointe notamment des "risques extrêmes tels que ceux liés à la viabilité de la zone euro ou à des erreurs cruciales dans la politique budgétaire américaine". Dans le détail, FMI estime que "le système financier ne fonctionne toujours pas de manière efficiente", avec des banques qui "demeurent fragiles".

Appel aux dirigeants politiques

Pour remédier à cette situation, le FMI presse les dirigeants à engager une action forte. Le rapport évoque à cet égard une "ripose efficace".  "Cette fois, nous avons besoin d?un véritable rebond, pas d?un bref sursaut. Pour que les choses aillent différemment cette fois-ci, nous avons besoin de certitude, et non d?incertitude. Il faut que ceux qui prennent les décisions prennent aussi des mesures concrètes. Il faut que les engagements soient tenus", avait appelé Chrisitine Lagarde, la directrice générale le 24 septembre.

 

 

 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 13
à écrit le 11/10/2012 à 14:57
Signaler
Elle a raison sur les deux points: la politique d'Obama est funeste à commencer par celle de Clinton qui a conduit à la crise immobilière. Résultat? Des millions de chômeurs dans le monde. Ils ne sont toujours pas sortis de la crise... Et l'Europe ne...

à écrit le 09/10/2012 à 22:40
Signaler
Avec ce qu'elle nous coûte, nôtre Lagarde nationale, on pourrait donner du travail à un millier de personnes!

à écrit le 09/10/2012 à 19:30
Signaler
A combien la consultation chez la voyante Lagarde ? Bien fou qui se fiera à ses prédictions !

à écrit le 09/10/2012 à 16:46
Signaler
APPELEZ LE PROF DOMINIQUE STRAUSS KHAN. Il a dit je cite <<LE TEMPS DE L'ARGENT EST PLUS RAPIDE QUE LE TEMPS DE LA POLITIQUE>> CESSEZ DE FAIRE LA POLITIQUE AU FMI.

à écrit le 09/10/2012 à 12:12
Signaler
Combien nous coute l'incompetence du FMI, organisme pro-USA??? Combien nous coute l'incompetence de ses dirigeants et/ou sa com US? Oui une dirigeante qui ne fait comme en France que richement dotéen de constater, les " traaux finis", de la mauvaise...

à écrit le 09/10/2012 à 11:07
Signaler
OK Mme Lagarde sur le diagnostic et on fait quoi maintenant pour relancer sans s'endetter à nouveau ?

le 09/10/2012 à 12:01
Signaler
Ca c'est pas son job...

le 09/10/2012 à 16:53
Signaler
On regarde vers l'Islande !

à écrit le 09/10/2012 à 11:04
Signaler
Le IMF et le BCE sont les Banques privée qui apartient à Wall Street et la Reserve Federal. Nous avons perdu tout autonomie. C'est l'Amerique qui nous controle.

à écrit le 09/10/2012 à 11:00
Signaler
la crise est bien le résultat de l'endettement des pays mais citez moi des pays ou le train de vie de l'état a bien était raboté .citez moi les économiés annoncées par mr herault la semaine derniere sur antenne deux: un exemple sa réponse sur les 12...

à écrit le 09/10/2012 à 10:47
Signaler
Non reprenons ! FMI: La croissance mondiale plombée par la crise européenne et américaine et la dette américaine et européenne. Voilà c est plus clair, et qu'elle donne ces 500 000 dollars de salaire pour rembourser les intérêts aux banquiers à qui o...

à écrit le 09/10/2012 à 8:53
Signaler
sa fait des mois que je dit que la grand mére du FMI devrait etre mise en retraite elle a plus sa tete on le voit bien que cette politique de récéssion nous entraine dans le mur

à écrit le 09/10/2012 à 8:21
Signaler
Ces prévisions du FMI sont destinées a etre revues et corrigées allegrement (dans un sens ou dans un autre !) d'ici 3 mois . C'est de la prospectives tres approximatives ,et ça n'est pas parce que c'est signé du label FMI que c'est scientifiquement ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.