Armstrong, en déroute, perd son sponsor et quitte sa fondation

 |   |  274  mots
DR
DR
Les accusations de dopage portées contre Lance Armstrong lui coûtent le soutien de Nike et la présidence de sa fondation contre le cancer, Lifestrong.

Lance Armstrong est lâché de toutes parts. Ce mercredi, c'est d'abord Nike qui a annoncé la rupture de son contrat avec le septuple vainqueur du Tour de France accusé d'avoir utilisé des substances illicites en compétition par l'Agence américaine anti-dopage. Sans attendre l'avis officiel de l'Union cycliste internationale le sponsor lâche donc son champion. L'équipementier "ne tolère pas l'usage illégal de drogues destinées à améliorer les performances", indique le groupe dans un communiqué publié dans la journée. Pourtant, fin août quand Lance Armstrong annonçait qu'il adonnait son combat contre l'Agence américaine anti-dopage, le groupe avait volé à son secours.

Armstrong privés de revenus...

L'ancien sportif se voit donc privé d'une importante source de revenus. Selon le magazine Forbes, le sponsoring aurait rapporté près de 20 millions de dollars au cycliste américain en 2009. Et le Sunday Times estimait l'ensemble de ses gains issus du cyclisme à 100 millions de dollars à la fin de sa carrière.

...et de sa fondation

Ensuite, Lance Armstrong a indiqué qu'il démissionnait de son poste de président de la fondation Livestrong qui lutte contre le cancer. Celle-ci est parvenue à lever quelque 500 millions de dollars depuis 1997. Sur son site internet, elle a publié un message dans lequel l'ancien champion affirme qu'il démissionne pour lui "épargner les effets négatifs liés à la controverse entourant [sa] carrière".

La série noire pourrait continuer si l'Union cycliste internationale décide de le priver de ses titres. Il devrait alors probablement rembourser les prix qu'il a gagné. Pour aller plus loin: Lance Armstrong devra-t-il rembourser ses primes de vainqueur?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/10/2012 à 12:15 :
j'espère qu'on ne va pas lui prendre ses gains!j'epère qu'on ne va pas inquiéter les directeurs du tour pour complicité,ce serait dommage d'abimer une si belle épreuve !
a écrit le 17/10/2012 à 23:00 :
tous le savait personne na rien dit
question : on peu ou pas monter un col plus vite qu'une mobylette NON alors tous les dirigents savaient
UNE HONTE
moi sa fait 8ans que je regarde plus des doper faire du vélo: ( moteur)??????????????????????????????
Réponse de le 24/12/2012 à 13:31 :
C'est bien maintenant tu as du temps pour suivre des cours d'orthographe ....
a écrit le 17/10/2012 à 20:59 :
Quoi de neuf dans tout ça ?!
A qui pense-t-on donner un scoop ? Tout le monde est au courant, les cyclistes sont dopés, et ce ne sont pas les seuls, tous le sont au prorata de ce qu'ils espèrent pouvoir toucher comme fric ! Le problème vient du fait qu'un jour on a transformé le "sport" en travail. La beauté du geste sportif s'efface devant le salaire....
rappelez vous Coluche: "Mettons qu'ils arrêtent (le doping) [...] : Le tour de France pour arriver le 14 Juillet, eh ben y faudra qu'ils partent à Noël, hein ! )
Et Erwann Mentheour (ex cycliste) " vous arrivez dans le peloton, vous êtes en vélo, ils sont tous en mobylette" !
Tout le monde fait mine de croire que c'est un cas isolé, déja après Richard Virenque, tout le monde était redevenu propre..........c'est à mourir de rire
a écrit le 17/10/2012 à 19:54 :
Si mes calculs sont bons, il a entre 100 et 120 millions a la banque. Si il lui reste 50 ans a vivre cela lui fait 6000 dollars par jour de budget. Pas mal

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :