Les Russes sont fatigués de Poutine mais ne savent pas comment s'en débarrasser

 |   |  537  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Une étude réalisée par un groupe d'experts proche du Kremlin fait sensation en concluant que le mécontentement envers Poutine s'accentue de manière irréversible et que des troubles politiques importants sont inévitables.

Une révolution armée est pratiquement exclue, mais un soulèvement populaire et la désobéissance civile généralisée sont probables, prédit le Centre de Recherches Stratégiques, qui a dans le passé travaillé à plusieurs reprises pour le Kremlin. Le CRS est d'autant plus écouté en Russie qu'il est le seul groupe d'experts à avoir prédit avec précision le mouvement de révolte qui a secoué la scène politique russe en décembre dernier, après plus d'une décennie de calme apparent.

Certes, la saison des manifestations massives (plus de 100.000 participants) s'est achevée au printemps, mais les experts assurent qu'il ne s'agit que d'un répit et que le pouvoir n'a aucune raison d'être rassuré. «La chute de l'activité protestataire n'est qu'un phénomène passager. La défiance envers le pouvoir et l'irritation causée par le président Vladimir Poutine ne fait que croître». Un désamour (en 2008, la cote de popularité de Vladimir Poutine dépassait les 70%) qui concerne toutes les couches de la société russe. L'étude emprunte aux méthodes de psychologie sociale pour analyser la manière dont les Russes à travers tout le pays perçoivent le pouvoir. Le CRS a travaillé avec une dizaine de groupes de discussion, lesquels ont «une perception unanimement négative des actions de communication de Poutine». Ce dernier s'est récemment illustré par un vol en ULM pour aider la migration des cigognes. Il trinque avec des Hells Angels, plonge sous l'eau pour récupérer des amphores antiques et se livre à d'autres performances douteuses immédiatement raillées par les internautes russes.

Le groupe d'expert souligne d'ailleurs l'émergence de l'Internet comme source primaire d'information pour la classe moyenne (la Russie vient d'atteindre la cinquième place mondiale en nombre d'internautes). Ceci au détriment de la télévision, étroitement contrôlée par le Kremlin et qui depuis douze ans enjolive Vladimir Poutine en faisant l'impasse sur les critiques. La propagande ne fonctionne plus et la popularité perdue ne sera jamais reconquise, estiment les experts. Aujourd'hui, le pays traverse selon eux une «période charnière entre une idéologie de la stabilité poutinienne mourante et des idéologies alternatives qui visent à la remplacer». Quoi qu'il en soit, les Russes ont tout à fait perdu l'espoir d'un changement d'élite par le biais de scrutins électoraux, falsifiés à tous les étages.

L'étude ne fait pas que prendre la température de l'opinion publique, elle prédit trois évolutions possibles. La plus réaliste se ferait à travers une désobéissance civile massive, dont le déclencheur serait une crise économique. Vient ensuite le scénario d'une transition douce: un renouvellement volontaire des décideurs, sans forcément le départ de Poutine lui-même. Pour finir, le scénario qui, selon les experts, a été choisi par le Kremlin. Il s'agit d'éviter la révolution en «persuadant les gens qu'ils sont incapables de changer quoi que ce soit, que les actions personnelles sont inutiles». Pour y parvenir, le pouvoir table sur une «dégradation rapide de la population, la perte des habitudes de travail, la dépression et l'alcoolisme».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/02/2013 à 0:20 :
Il vous faudra encore combien de temps pour comprendre que l'intox anti-Poutine est vouée à l'échec... Ce sont les petits français qui paieront la note. En France, comme dans l'Union Européenne, c'est d'un Poutine que nous avons besoin. Ces 27 guignols qui nous gouvernent doivent disparaître, ainsi que nos minables médias. Jean-Claude
a écrit le 29/12/2012 à 13:25 :
Lassés d'un Poutine qui récolte 90% des voix? Quelle blague !

C'est bien une information de la presse occidentale aux ordres des financiers de wall street qui veulent voir leur ami sioniste kasparov au pouvoir.

La Russie a du pétrole inaccessible gratuitement aux américains comme en Irak. Cherchez "cout, danger et méfaits du dollar" pour comprendre.
a écrit le 30/11/2012 à 23:34 :
Aujourd'hui, ils n'ont pas été avec le dos de la cuillère avec la propagande anti-poutine. On a l'habitude. Pour mémoire, la dernière manifestation à Moscou de l'opposition en septembre regroupait à peine 50000 personnes, pour une capitale c'est pas terrible. Dire que Poutine est avec Hells Angel, c'est dur d'avaler ça. Pour info, la société russe RZT (chemins de fer russes) va reprendre 75 % des parts de GEFCO en apportant presque 900 millions d'euros.
Réponse de le 27/12/2012 à 20:14 :
Pas RZT mais RJD (??? )
a écrit le 29/10/2012 à 18:35 :
L"intox anti-Poutine continue.JCM.
a écrit le 27/10/2012 à 13:32 :
Je suis Français, et j'aime Poutine. Poutine est le seul qui c'est opposé à l'OTAN en Syrie qui déjà fait 30 000 morts parait-il pour faire partir 1 seul homme du pouvoir, l'OTAN pour faire partir KADHAFI à détruit tout le pays et fait 160 000 morts, bravo la démocratie du nouvel ordre mondial voulut par les élites occidendales, comme si 14/18 et 39/45 n'avait pas suffit il remettent le couvert sans parler de la guerre d'Algérie le prochains sur la liste des pays à abattre. Aucun de ces pays ne nous jamais attaqués, alors pourquoi ?
Poutine à redonner à son pays une économie forte, à modernisé le pays, et surtout il se souvient du communisme et des millions de morts engendrés par les 2 dernières guerres mondiales, Poutine est un dictateur "parait-il aussi" réélu avec 60 pourcent des votants, Sarkozy grand démocrate et amis des peuples, surtout de la Libye, (tout ceux qu'il à inviter à Paris en leur faisant l'accolade il leur à fait la guerre au service des USA) à prit la porte au dernière élection. Maintenant les Français vont comprendre que le prochain pays sur la liste ce sont les Français eux-mêmes qui vont souffrir avec la crise bancaire qui va laminer leur épargne, une guerre sans bombes, merci les banquiers ! Et merci à Poutine d'exister.
En réponse à IGOR ADELMAN "Les Géorgiens sont fatigués de Saakachvili", cette homme politique formé et financé par les USA, la seul chose qu'il est fait après avoir pris le pouvoir "révolution orange financé par les USA et dirigé par John McCAIN" c'est de faire la guerre à l'Ossétie du nord" en vrai démocrate...
MEDVEDEV et POUTINE ont réagit comme il fallait, que vive la Russie, et que les Français se réveillent...
a écrit le 27/10/2012 à 7:18 :
Les Russes sont fatigués de Poutine? ? nous en Russie ne connaissions pas... De la France, certes, est plus visible...
a écrit le 27/10/2012 à 7:15 :
Les Russes sont fatigués de Poutine? ? nous en Russie ne connaissions pas... De la France, certes, est plus visible...
a écrit le 27/10/2012 à 4:23 :
Je m'excuse d'avance pour votre français! Mais l'article non-sens complet. Je suppose que quelqu'un avantages vilipender un homme bon. Gentilshommes français, ne croyez pas ce que vous écrivez. Venez voir par vous-même sur la Fédération de Russie avec leurs propres yeux, tout est construit et développé. Pendant le règne de Vladimir Poutine beaucoup de choses ont changé pour le mieux.
a écrit le 26/10/2012 à 18:13 :
Les Français ne se fatiguent un v?u pieux ... Poutine soutient le peuple de la Russie ... l'opposition russe est payé inadéquate arnaque misérable petit tas ... ils ont juste 0,0007% de la population de la Russie.
a écrit le 26/10/2012 à 17:01 :
Les Géorgiens sont fatigués de Saakachvili.
Et, Dieu merci, ils se sont débarrassés de lui.
a écrit le 26/10/2012 à 14:37 :
L'auteur peut écrire ces insinuations pour les Français. En Russie, une telle stupidité est seulement intéressé par l'opposition.
a écrit le 26/10/2012 à 14:35 :
L'auteur peut écrire ces insinuations pour les Français. En Russie, une telle stupidité est seulement intéressé par l'opposition.
a écrit le 26/10/2012 à 12:24 :
Emmanuel Grynszpan, ?? ?????. ??????? ???????? ???? ?? ??????????????. ?????????? ?? 100%.
a écrit le 26/10/2012 à 11:42 :
Par conséquent, les gens ne veulent pas s'en soucier. Au moins ne veulent pas 68% de Russes, 20% à un carrefour, et seulement 2% fascistes evreeyskih contre Poutine. Cela est vrai de la Russie, ne soyez pas dupe tête française. Ils et ainsi allonger sur le mal oreilles. ;)))
a écrit le 26/10/2012 à 7:56 :
Encore un article "dans l'air du temps", sans références concrètes, sans chiffres, sans exemples réels. Qui sont donc ces "experts" auquels il est fait référence ? Un tel travail ne devrait pas recevoir une bonne note dans une école de journalisme... enfin j'espère !
a écrit le 25/10/2012 à 15:15 :
A ma connaissance Vladimir Poutine n' a jamais trinqué et ne trinquera jamais avec des "Hells Angels"...

L'auteur donne, sciemment ou par fainéantise, une fausse information en jouant sur "l'image" qui entoure le groupe de bikers américains en lieu et place de citer le nom exact du groupe de motocyclistes russes auquel Vladimir Poutine rend visite régulièrement, que ce soit pour une simple visite de courtoisie (Bike Show Sevastopol 2012) ou plus longtemps en roulant un peu avec eux dans le centre ville de Novorossiysk avant d'assister à la première partie du Bike Show qui s'est tenu dans cette ville en 2011. Idem en 2010 au Bike Show de Sevastopol.

Citer le nom d'un groupe de bikers du 1% en lieu et place du groupe russe de motocyclistes "Night Wolves" est un des (nombreux) exemples de la désinformation qui prévaut dans les articles sur la Russie.
Réponse de le 26/10/2012 à 20:39 :
Mpnsieur POUTINE ! Un homme grand, moi petite francaise j'admire cet homme ! Dommage qu'en France nous n'avons pas un tel homme ! La France, mon pays ? J'en ai horreur ! Mais ici ce sont des boeufs qui travaillent pour ceux qui vivent sur notre dos !: VIVE LE PRESIDENT POUTINE !
Réponse de le 29/12/2012 à 15:07 :
Il ne suffit pas d'en parler, il faut le faire. Allez va bouger en Russie.
a écrit le 25/10/2012 à 14:29 :
Poutine a fait de grandes choses pour son pays, mais il est en effet temps qu'il parte. Les politiques qui s'accrochent aux branches n'augurent jamais rien de bon pour un pays.
a écrit le 25/10/2012 à 12:31 :
On est fatigue de toute notre royaute politique droite gauche suceurs de pognon et incompetents....
a écrit le 25/10/2012 à 11:47 :
Les Français sont fatigués de Hollande mais ne savent pas comment s'en débarrasser
a écrit le 25/10/2012 à 11:47 :
Les français sont fatigués de Hollande et de leur classe politique mais ne savent pas comment s'en débarasser.
Réponse de le 18/06/2013 à 22:43 :
Bouge ton corps et va voter dans quatre ans , rigolo , et en attendant , tais-toi .
a écrit le 25/10/2012 à 11:34 :
Au contraire, des précédents commentaires qui apparemment mettent en évidence une propagande sans commune mesure d'un pouvoir corrompu, je trouve l'article plus que pertinent. Il est clair pour moi qu'une partie de
la population russe est plus mécontente de cette dictature cachée. Je ne sais même pas comment l'on peut cautionner un tel individu...
Réponse de le 26/10/2012 à 20:44 :
REGARDEZ UN PEU LA FRANCE, AVANT DE REGARDER LA RUSSIE ! NOUS N'ARRIVONS PAS A LA CHEVILLE DE CE GRAND PAYS ET COMBIEN SERAIT NECESSAIRE UN HOMME COMME MR. POUTINE ! NOUS, NOUS AVONS LE "RAVI " ! MAIS IL QUAND A MOI, NE ME RAVI PAS DU TOUT CAR IL EST LE RAVISSEUR DE NOTRE PORTEFEUILE POUR DISTRIBUER AUX ETRANGERS !
a écrit le 25/10/2012 à 11:34 :
je pense que le défoulement devrait etre fait sur d'autre sites ou endroit. la Tribune un journal sérieux et les lecteurs cherchent dans ses articles ou ses commentaires des informations, eventuellement contradictoires, mais argumentées.
Pour répondre a ????????????, malheureusement le problème de la Russie ne réside pas dans les profiteurs des restes de l'ancien régime, mais dans les nouveaux profiteurs ou oligarches. comme dans la plupart des pays et en particulier la France, l'économie est confisquée par ses gens la. Bien sur, la richesse inhérente à la Russie faitr qu'elle se développe et pour l"instant j'y crois, sinon je refuserais catégoriquement à ma compagne d'acheter notre datcha la-bas. mais jusqu'a quand ?
la roue libre des progrès qui ont suivi la pseudo-révolution tourne encore, mais les réformes qui se suivent sont à l'image de celle qui passent en Europe, destinées à augmenter le pouvoir et la fortune des dirigeants/oligarches. Au détriment de la vrai liberté d'entreprise et avec laisser-aller (voire avantage) a destinations des mafias.
pour répondre à Russes?, meme si le nombre de manifestants est faible, une majorité, non manifestante, a compris que le pouvoir travaille à son propre intéret. je ne connais personne qui ait participé aux manifestations (d'ailleurs je leur intime le conseil, voire plus, de bien s'en écarter), pourtant tout ceux que je connais ont une mauvaise opinion du pouvoir et de ses courroies de transmission (justice, administration, police), bien plus mauvaise que la mienne.
Enfin Albert ci-dessous est bien gentil, je comprend son envie d'ironie, et je ne souscrit pas à une eventuelle intervention en Russie. mais soyons sérieux. Les elections en Russie sont trafiquées. Sans cela, Poutine n'aurait peut-etre pas été élu. La Russie est sous certains aspects une dictature pire que la notre (administration, police, pouvoir, importations,encore que je sens année apres année que cela s'améliore). Mais sous d'autres, il y a plus de liberté, dans les domaines qui touchent à la vie quotidienne, qu'en france (circulation routière, habitation, impots). DOnc ironiser comme si c'était un démocratie et que les méchants occidentaux souhaiteraient la bombarder pour mettre un gouverment à leur botte, c'est peut-etre amusant, mais cela ne transforme pas la Russie en démocratie.
Pour en revenir au sujet de l'article, l'etude mentionnée ne semble pas en opposition avec ce que je rencontre en Russie, ce que disent les gens et ce que je vois. ET penser que pour garder le pouvoir, les dirigeants entrevoient comme solution de détruire le peuple me fait froid dans le dos. Il est certain que j'en saurai plus d'ici une semaine, car ce sujet de discussion sera certainement abordé dans les milieux que je fréquente. Entre parenthèse, iol est interessant de constater que les dirigeants français ont choisi la voie opposée, puisqu'ils font une propagande a tour de bras contre toutes les drogues, fortes ou douces sans distinction, et augmentent les taxes sur les drogues autorisées (nouvelle taxe sur le bière) qui sont les seuls moyens pour le peuple de s'évader un peu du présent morose et de la déclin qui accélère.
a écrit le 25/10/2012 à 11:28 :
Oui nous en France, nous pouvons leur envoyé un bataillon entrainé.
a écrit le 25/10/2012 à 11:00 :
Tout à fait d'accord, après tout Poutine n'a été élu que par une majorité de Russes et nous savons très bien les ravages que l?alcoolisme fait dans cette population. Pour instaurer une véritable démocratie plutôt que des élections rien de mieux qu'une bonne intervention de l'OTAN, directement sous forme de bombardements libérateurs ou à défaut en organisant des une armée de libération de préférence composée de salafistes motivés.
Réponse de le 25/10/2012 à 14:22 :
@Albert: on sent le commentaire d'un grand connaisseur de la Russie :-) Figure-toi que les jeunes russes boivent moins que les jeunes occidentatux, qu'ils sont beaucoup plus penchés sur leur avenir que les Français et que les taxes sur l'alcool augmentent régulièrement de 10 à 15%. Mais au lieu d'envoyer tes salafistes, peut-être devrais-tu prendre ton courage à deux mains pour envahir la Russie :-)
a écrit le 25/10/2012 à 10:46 :
Quels Russes - de Moscou ou de St Petersbourg? La Russie est très, très grandes et si quelques 100.000 manifestent dans ces deux villes est-ce la majorité?
Réponse de le 25/10/2012 à 12:34 :
Combien de manifestants peut rassembler le Kremlin (sans avoir recours aux manifestants payé, forcés et menacés)? combien ont réellement voté pour lui? 146 % ?!?! combien descendront dans la rue si les chaines fédérales donnent le même temps de parole aux opposants qu'au pouvoir?!
Réponse de le 25/10/2012 à 14:24 :
@estwest: regarde un peu la magouille des élections françaises avant de parler des autres. je te signale aussi qu'un parti qui représente au moins 7% a des députés à la Douma, ce qui n'est pas le cas en France :-)
Réponse de le 28/10/2012 à 9:51 :
De quelles magouilles parles tu mon ami? et de quel parti? excuses moi de te réveiller, mais on ne perle pas de choses comparables Fr et RF.
a écrit le 25/10/2012 à 10:13 :
Poutine n'est pas parfait certes, mais il a dégagé l'URSS du régime communiste, et le pays a fait un bon économique sans précédent.
Les nostalgiques et les profiteurs du régime bolchevique sont encore très puissant dans l'ex URSS,
Réponse de le 25/10/2012 à 11:30 :
Au niveau des profiteurs, je pense que ton exemple est très bien placé.
Réponse de le 25/10/2012 à 12:30 :
@ ??????????? Poutine n'a pas "dégagé l'URSS du régime communiste" (d'autres l'ont fait avant lui) et le pays est accro au pétrole et au gaz (d?où le "bond économique"). A part les pipelines il n'y a pas d'économie. "nostalgiques et profiteurs" de l'ancien régime sont toujours au pouvoir.
Réponse de le 25/10/2012 à 14:20 :
@estwest: raisonnement un peu facile. Le Canada a aussi des ressources naturelles, ce qui ne l'empêche pas d'être dans la même mouise occidentale.
Réponse de le 28/10/2012 à 10:10 :
le fait d'avoir des ressources naturelles n'est pas synonyme de mouise, je ne peux qu'être d'accord avec toi. mais ne pas développer d'autres industries, ne même pas investir dans des procédés plus efficaces d'extraction, raffinage... (le brut russe se vend bcp moins cher que celui d'autres pays à cause de sa qualité médiocre) ça c'est synonyme de "mouise", c'est une vision à court-terme. compare la PIB par habitant 19k usd en Russie et 40k usd au Canada (40 approx en France). Pour le leader mondial c'est pas terrible ((

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :