France- Mali : quelles relations économiques ?

 |   |  396  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La France intervient militairement au Mali et demande aux Français qui s'y trouveraient d'évacuer le pays. La situation a déjà des conséquences sur une l'économie de ce pays autrefois colonisé toujours lié à l'Hexagone sur le plan économique.

 Au Mali, la France a décidé d?engager les forces armées pour soutenir les militaires maliens dans une opération de contre-offensive au nord du pays. Outre des justifications humanitaires, cette intervention comporte surtout des enjeux géopolitiques. Comme le détaille Philippe Hugon, directeur de recherche à l?IRIS dans un article publié sur le site de l?institut, c'est le poids de la France dans le Sahel et la lutte contre le terrorisme qui se joue.

Le Mali en récession

Les relations économiques entre Paris et Bamako n?apparaissent donc pas comme une explication directe de cette intervention. Toutefois, bien après la décolonisation elles sont restées relativement importantes, avec un déséquilibre notable. Le Mali n?était ainsi que 165e au rang des partenaires de la France en terme d?échanges économiques en 2010 (avec 262,2 millions d?euros échangés) selon des chiffres du ministère des Affaires étrangères. Le pays exporte essentiellement du coton et de l?or vers l?Hexagone. Sa situation économique, est d?ailleurs profondément affectée par l?instabilité politique depuis plusieurs mois.

? Le coup d'Etat entraîne le Mali vers la récession économique

La France, partenaire crucial pour le Mali

A l?inverse, la France était le quatrième fournisseur du Mali derrière le Sénégal, la Côte d?ivoire et la Chine. En 2002, pendant la crise ivoirienne, la France est même devenue le deuxième partenaire économique du Mali. Dans le cadre des aides publiques au développement, elle lui apporte également un soutien financier. Pour se faire une idée, l?aide pour les pays du Sahel s?élevait à 14 millions d?euros par an.

6.000 Français au Mali

Par ailleurs, les entreprises françaises sont présentes sur le territoire avec 28 filiales et quelques 2.700 personnes employées selon une note du Sénat. La présence française dans le pays se traduit également par des dirigeants qui y ont fondé leur entreptise: 36 sociétés en tout dirigées par des ressortissants français, qui occupent 1 050 personnes et réalisent un chiffre d'affaires de 13 milliards de francs CFA.  En tout, 6.000 ressortissants français sont présents dans le pays. Les Français ont d'ailleurs été appelés à quitter le territoire. A l?inverse, la France accueille une large communauté malienne estimée à 80.000 ressortissants.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/01/2013 à 15:47 :
Quand la France va défendre un pays qui ont le sait apportera de grand risque fondamentaliste, nous verrons ce que ferons les 6,5 millions de musulmans en France!! Alors quand Israel il y a^du côté démocratique Israelien 150.000 Français, qui sont menacé par le Hamas menteur, dont la France à versé 40 millions d'?uros encore et fait crever les arabe pour leur apporter la rage et la haine contre les juifs, il ni a rien de fait pour cela!!
a écrit le 14/01/2013 à 14:19 :
Honni soit qui MAL Y pense. Actuellement on N 'Y GERE que des conflits. Toi barbu je raserai TON BOUC, TOUT.
a écrit le 14/01/2013 à 12:43 :
Cette guere ressemble à s'y méprendre à la guerre d'Afghanistan. Pays à 90% musulman, il s'agit d'arrêter l'intégrisme islamique retrograde qui met en esclavage les femmes et les faibles. Mais ici la France a des intérêts, le Mali est dans la zone d'influence française et regorge d'or.
Réponse de le 14/01/2013 à 13:47 :
Le Mali est assez riche en or exploité par des compagnies australiennes ou canadiennes ou sudaf mais aucune mine n'est exploité par des intérêts français et à part Areva qui exploite de l'uranium (au Niger entre autres), les intérêts miniers français sont inexistants;
On parle d'un gisement dans le Sud Ouest du Mali, mais qui n'est pour l'instant qu'une ressource probablement pas transformable en réserves.
Réponse de le 16/01/2013 à 21:42 :
faux bouygues sous-traite pour ces entreprises australiennes
a écrit le 14/01/2013 à 10:40 :
Je connais très bien cette région pour y aller souvent pour mon boulot, et l'islamisme totalitaire montré par la Mujao et Aqmi n'est absolument pas la tasse de thé des habitants de la région qui ont appelé à l'aide les tontons toubabous que nous sommes, et ça me parait normal qu'on réponde à cet appel plutôt qu'à celui de Bozize. J'ai plein de collègues musulmans adeptes d'un islam modéré et tolérant (normal en fait) qui sont vraiment choqués par AQMI ou les fous furieux du Nigeria,
FH a eu raison d'agir comme ça; ce sera un peu plus dur que prévu cependant car les islamistes ont récupéré une partie des stocks d'armes de Kadhafi grâce en partie à NS, mais bon ça le fera. Il y aura des pertes, mais faire la guerre sans risques n'existe pas.
Réponse de le 14/01/2013 à 13:51 :
Ca m etonnerait qu on est des pertes si on s en tient uniquement aux frappes aériennes les djiadistes n ont pas de support aérien (quelques Mi 24 à l état douteux peut être autant dire que dalle) , ils n ont pas de systeme anti aérien lourds (batteries de missiles) ils ont des lanceurs portables mais nos avions seront hors portée Les ZSU ( canons anti aériens qu ils installent sur leur pick up seme la terreur chez les civils mais ne leur serviront a rien contre les conteneurs "Apache" (systéme delivrant une quantité de sous munitions)qui devraient semer une belle pagaille dans leurs rangs
a écrit le 13/01/2013 à 19:11 :
pendant que les français font la guerre les chinois font du business et se marrent!!!! qui va payer, les maliens vont nous donner des marchés en échange, non.
en libye, la même chose, on est vraiement des ploucs.
.
a écrit le 13/01/2013 à 15:57 :
L?expansion des « jihadistes » au Sud Mali est la tentative pour en faire de totalité de ce pays un Malistand plate forme de conduite de tous les trafics et en plus dangereux, de kidnapping, de recrutement, même des français intégristes, d?entrainement et d?exportation des terroristes vers les pays africains voisins, l?UE, et les USA. La France à son honneur et pour contrer ses menaces a répondu rapidement avant que ne soit trop tard, avec d?autres pays africains et occidentaux, à l?appel du Mali. La situation du Mali par son relief saharien généralement plat ,de repérage aisé des colonnes des 4x4 des groupes armés, n?à rien à voir avec celui de l?Afghanistan pays qui faut-il le rappeler a vu la défaite du régime obscurantiste médiéval et de terreur locale et d?exportation (assassinats de plus de 3000 civils à New York et d?autres auparavant en Tanzanie et au Kenya sans oublier ceux dans d?autres pays : Espagne ; Maroc?) des Taliban-Qaeda. L?intervention afro-française est soutenir jusqu?à la réalisation de ses objectif à savoir la réalisation de l?intégrité territorial du Mali et la fin de la menaces des groupes armées afro-talibans.
Réponse de le 13/01/2013 à 18:49 :
Ilest évident qu'il faut éradiquer toute sorte de terrorisme, y compris l'hégémonie capitaliste liée à l'obsession démesurée de l'appât du gain qui pour imposer ses valeurs utilise toutes sortes de chantages, dont la peur de la plus gigantesque force militaire que l'Humanité ait connue (celle des USA représentant avec son budget 70% de toutes les dépenses militaires de l'humanité; soit avec les mensonges, les omissions et ce qui vient d'autres budgets près d'un trillion $ par an). La libération des otages comme l'intégrité du territoire malien doit être garanti par l'ONU qui a ses propres forces militaires.(les casques bleus qui peuvent être français). En agissant comme il l'a fait Hollande risque de mettre la France en grand danger et la rendre encore plus ruinée qu'elle l'est. Jean-Claude Meslin..
Réponse de le 14/01/2013 à 1:31 :
Jean Claude vous qui soutenez toujours Poutine vous devriez savoir que ce dernier que vous admirez soutient lui-même amplement l'intervention au Mali et la diplomatie russe s'inquiétait de la situation dans cette zone de l'Afrique. Pour le coût il est pris en charge en bonne partie voire plus par l'Europe et ne mobilise que très peu de troupes et matériels en dehors de ceux que nous avons en Afrique. Si vous aviez quelques notions militaires vous devriez savoir que pour ce type d'intervention rapide, des troupes de l'Onu essentiellement africaines puisqu'en opération en Afrique n'auraient pas été aussi rapides ni efficaces. Souvenez-vous des casques bleus pris en otages et en difficultée dans les balkans ou au Liban. Il faut une unité plus forte pour ce type de conflit. La France n'est en rien ruinée si vous tenez compte des avoirs français. Tout est relatif.
a écrit le 13/01/2013 à 14:21 :
Je félicite La Tribune de na pas faire tout ce tintamare, comme le font tous les médias à la botte du système UMPS au sujet de ces interventions au Mali et en Somalie..
Personnellement, je partage l'opinion de Mr De Villepin qui n'est pas un illuminé va-t-en guerre. Puisque la France intervient sous le couvert d'un mandat de l'ONU, comment se fait-il que ce ne soit pas des "casques-bleus" (même français) qui soient au Mali ?
Qui va payer et quelles seront les conséquences ? Américains, anglais et quelques autres nous supportent en parole seulement, mais pas en actions...En Somalie, nos soldats ont fait quelques dégats collatéraux (civils)...Tout ce tintamare quelques jours avant de sérieuses remises en questions du leadership, d'un président plutôt anormal sent le roussi.
Ne serait-on pas devant un cynique scénario de défense d'intérêts privés et de reconquète de popularité. On risque de ravir aux USA le titre de peuple le plus détesté de la Terre. Nous n'avons pas le "répondant", ni l'isolation géographique des américains pour nous protéger...Jean-Claude Meslin
Réponse de le 13/01/2013 à 14:36 :

est MR DE VILLEPIN
Réponse de le 14/01/2013 à 0:37 :
Avant de commenter, commencez par vous renseigner sur le sujet, vous y trouverez la plupart des réponses à vos critiques (sur l'appel du Mali à la France, l'urgence de la situation, le déploiements de casques bleus dans les prochains jours, la poussée islamiste dans l'ensemble du Sahel, le rôle clef du Mali dans la stabilisation de cette région, etc.). Le meilleur remède pour soigner votre haine et votre parano reste la diversité de vos sources d'information. Bonne lecture !
Réponse de le 14/01/2013 à 1:53 :
Du calme Jean Claude. Les américains soutiennent clairement matériellement et plus de même que les britanniques. On a pleinement la capacité pour ce type de conflit. L'intervention en Lybie comme en Côte d'Ivoire est globalement toujours appréciée en Afrique et c'est déjà le cas pour l'intervention au Mali. Les retombées sont largement positives. En Somalie les américains ont participé. Vous évoquez le système Umps, je vous rappelle que celle que vous semblez soutenir, Marine le Pen et son parti, ont été pleinement pour cette intervention contre les coupeurs de mains et pieds. Et vous qui craigniez pour votre sécurité imaginez si un état terroriste s'était installé au Mali, déstabilisant l'Afrique de l'Ouest et s'équipait de drônes de nouvelle génération, vous nous mettiez et pas seulement nous loin s'en faut, en position bien plus difficile à terme. Vous devriez plus vous inquiétez de l'Iran soutenue avec la Syrie par votre grand ami Poutine qui interragit pour ses intérêts dans les échanges pétroliers et gaziers régionaux, c'est bien plus risqué pour le monde et vérifiez l'origine des armes des terroristes du Mali, elles proviennent d'un des principaux exportateurs mondiaux, toujours le même, votre grand ami Vladimir. S'il n'avait pas mi son veto pour la Syrie nous n'en serions pas à plus de 60.000 morts et une situation où tous les djihadistes se regroupent en Syrie. Quelle grande et brillante diplomatie avec quel état de délabrement des pays, celle de vos amis Vladimir Poutine et Sergueï Lavrov et en Syrie ! Cà fait près de 2 ans que cela dure et on est pas prêt ni de la fin et encore mois de la reconstruction et remise en état normal de ce pays et de la région, bravo, vraiment bravo, c'est nul !!!
Réponse de le 14/01/2013 à 23:18 :
Méfiez-vous A.L.A.T. de vos jugements ou de vos informations. Le monde n'est pas ainsi divisé en bons (les Occidentaux) et méchants ( la Russie et l'Iran entre autres). Les intérêts stratégiques sont primordiaux. Vous dites que la Russie ne se préoccupe que de ses approvisionnements en pétrole vous oubliez que la France les USA et tous les autres n'ont que des préoccupations économiques et que l'humanitaire est réservé à l'information du grand public, sinon celle-ci se focaliserait aussi en Afrique Centrale avant même la Syrie et le Mali. Essayez de vous informer sur la situation actuelle en Lybie par exemple, vous aurez de grandes difficultés à avoir des informations objectives car, parait-il, c'est le chaos le plus complet, l'insécurité regne au point que l' on peut à peine mettre les pieds dehors et, les retombées pour l'économie française donc pour l'emploi comme disaient Messieurs Jupé et Guaino au temps de l'intervention, ne sont pas au rendez-vous vu qu'aucun investisseur ne veut se risquer dans ce pays, les pays occidentaux constatent des attaques incessantes sur leurs représentations diplomatiques. Alors on se dit que peut-être Vladimir Poutine avait raison (ainsi que l'Allemagne de Madame Merkel d'ailleurs) d'affirmer qu'on prenait un risque incontrolé et que les bénéfices ne seraient pas au rendez-vous et il avait raison tout V.Poutine qu'il est. En Syrie, V.Poutine ne voit pas l'intérêt de faciliter l'accès au pouvoir des islamistes, sa position est simple mais claire. Certains experts en géostratégie proposent que l'Occident essaierait de reprendre le controle de l' Afrique sur le thème "Qui tient le sud du Sahara tient toute l'Afrique" donc une déstabilisation, une pénétration islamique dans cette région de l'Afrique permettrait une présence militaire occidentale dans le but de contrer par la même occasion la percée des pays émergeants et remplacer la présence économique par exemple française, à bout de souffle, par une forte influence diplomatique et militaire. N'oubliez pas que les USA sont toujours à la recherche d'une localisation pour son commandement AFRICOM qui est toujours situé provisoirement à Stuttgart faute de pays d'accueil en Afrique ! Peut-être plus pour longtemps...
Réponse de le 19/01/2013 à 9:45 :
Thomas.
Vous avez raison. D'énormes ressources minières, gazières et pétrolières se trouvent dans le sous-sol de toute l'Afrique (surtout l'Ouest saharien). Cela ne peut échapper aux multinationales occidentales. Donc la France et surtout notre président"anormal" qui doit redorer son blason a reçu l'ordre de commencer une reconquète de l'Afrique. Surtout depuis que l'on voit à quel point ce continent intéresse les chinois. Ce n'est que la suite de l'échec que subissent les occidentaux en Russie. La géopolitique (surtout l'économie) est une partie d'échecs planétaire qui produit de nombreux dégats collatéraux..
.Jean-Claude Meslin (bon à ce jeu).
Réponse de le 21/01/2015 à 11:03 :
3 ministres de premier plan : Sapin, Royal et Fabius... Je me suis arrêté là (bien que le dernier n'ait pas grand chose à voir avec ses 2 compères)
Réponse de le 21/01/2015 à 11:34 :
les journalistes de la Tribune on devrait leur acheter des brosses à reluire ou tout du moins hollande devrait leur en offrir!
a écrit le 13/01/2013 à 13:50 :

scenario politique anti crise ??? cavalier seul ! pourquoi ??? donneur de lecon ?
a écrit le 13/01/2013 à 13:09 :
Et nos créanciers ils sont ok pour cette intervention ? Car on a pas un rond pour ça , il y a une crise parait-il...
Réponse de le 13/01/2013 à 17:37 :
Au pire c´est AREVA et EDF qui vont payer et répercuter les faux frais sur les notes d´électrité. Le MALI n´a aucune importance économique à part ses quelques mines d´or ..
Soit disant proteger le peuple Malien contre les djihadistes et la Sharia ? alors il faut mieux arrêter cette blague !
Ces bandes de " terroristes" sont minuscules, au pire quelques milliers alors pourquoi les armées des pays limitrophes (surtout l´Algerie) ne seraient en mesure d´en arriver a bout ?
La justification officielle pour cette opération militaire de la France est peu crédible !




Réponse de le 13/01/2013 à 23:56 :
Si vous n'avez rien à cirer des Maliens, vous faites quoi des 6000 ressortissants français au Mali et de tous ceux qui sont au Niger et autres pays voisins (mine d'uranium notamment, pétrole). Bravo. Heureusement que tout le monde n'est pas comme vous. La France serait très bas. Quand à l'Algérie, vous croyez que c'est son problème si le Mali est aux mains des djihadistes. Ils s'en sont débarassés hors de ses frontières (avez-vous souvenir des massacres de population en Algérie, il y a quelques années)?
Réponse de le 14/01/2013 à 2:03 :
C'est principalement l'Europe qui finance si vous suivez l'actualité. L'Algérie ne peut pas aisément intervenir pour des questions évidentes de religion, d'origine des peuples, de voisinage etc. Elle n'était en plus pas directement gênée ni pleinement concernée pour les mêmes raisons. La bande de terroristes n'est pas minuscule et si elle avait pris l'intégralité du Mali c'était déjà trop, mais rapidement en plus elle aurait pu déstabiliser toute la région. Tous les bons connaisseurs de tous les pays sont d'accord sur ce point. Il y a unanimité à plus de 95% sur la nécessité qu'il y avait d'intervenir et tout le confirme comme la founriture de troupes par plus de pays africains que prévu par exemple. Le Mali n'a pas que de l'or il a par exemple de l'uranium etc. et il n'y a pas lieu de laisser des coupeurs de pieds et mains opérer tels qu'il le font. C'est tout à l'honneur d'un pays d'intervenir pas uniquement quand il y a des intérêts financiers, pétroliers etc. La communauté malienne en France compte plus de 100.000 personnes.
a écrit le 13/01/2013 à 12:30 :
Qui paye ? Les citoyens d'un état en faillite
Qui a envoyé ces "desperados" sous couvert d'Islam au Mali ? La coalition qui a détruit l'Etat libyen ? NB : Ces despérados vont aller ailleurs, le Sahara est grand (Maroc, Mauritanie, Tchad, etc ...).
Depuis leurs vacations en Afganistan et en Irak, les USA et le Royaume Uni n'initient plus aucune guerre. Pour la France, dernièrement : Tchad, Libye, Côte d'Ivoire, Mali ; demain Mauritanie, Centrafrique, etc ...
En attendant qu'un missile anti aérien français, acheté par le Qatar ou l'Ararabie Saoudite, nous dégomme un hélicoptère (au moins).
Ce n'est pas comme cela qu'on sauvera une industrie de l'armement, qui n'a jamais été assez maligne pour exporter hors des anciennes colonies (et encore ...).
Réponse de le 14/01/2013 à 2:18 :
C'est principalement l'Europe qui a décidé de payer. Les terroristes pour ceux qui restent vont en partie aller ailleurs mais il leur sera beaucoup plus difficile de déstabiliser un pays comme il l'ont fait au Mali avec l'aide de Touaregs en profitant d'un putsch. Un avion ou un hélicoptère peut être touché mais jusqu'à présent les pertes sont vraiment très minimes depuis tous les conflits vécus pas ces équipements qui ne sont pourtant pas récents mais équipés de systèmes de brouillages d'autant plus efficaces contre nos propres missiles vendus. Enfin on peut le déplorer aussi mais notre industrie de l'armement reste l'une des principales au monde. Et lors de la guerre des malouines dans un épisode bien connu les anglais s'inquiétaient des missiles exocet de l'Argentine, une ancienne colonie ?
a écrit le 13/01/2013 à 11:09 :
La région de Taoudeni est l'objet de convoitise de la part de la Mauritanie et de la France car riche en ressources pétrolifères .Total fait des recherches dans cette région depuis plusieurs années.
a écrit le 13/01/2013 à 10:48 :
Euh......euh....Et oui "Moi président " je retire les troupes françaises d'Afganistan pour détricoter du Sarkozi et je les envoie au Mali !!
a écrit le 13/01/2013 à 10:14 :
Hollande: svp, Bruxelles, je suis tout seul à lutter contre le terrorisme. Puis-je, en 2013, avoir 4% de déficit, ou mieux, 5% ? Merci Bruxelles.
a écrit le 13/01/2013 à 10:04 :
Le Nord du Mali qui s´est deja déclaré independant est aussi grand que la France.
Mais que peuvent faire ces quelques mirages dans le desert contre ces Talibans ?
On a vu le resultat en Afganisthan ! Le resultat sera le même au Mali et il faut s´attendre à ce que Touaregs du Nord du Niger (ou se trouvent les mines d´uranium) fraternisent avec leurs collègues du Mali ...et . on aura la salade ...
Réponse de le 13/01/2013 à 11:40 :
La théorie entraînement, c?est bien, il faut la pratique le seul moyen testé nos troupes de choc aéroportées en vraie grandeur?. :- )) lol
a écrit le 13/01/2013 à 10:02 :
Cette intervention au Mali, juste avant le défilé du 13 janvier contre "le mariage pour tous", semblerait bien "tombée" pour essayer de faire peur aux éventuels manifestants du fait du renforcement du plan vigipirate ! Cette date n'aurait-elle pas été choisit par hasard ?
Réponse de le 14/01/2013 à 10:30 :
pour le mali, on peut laisser le bénéfice du doute ... l'opération devait se faire,...
Pour la somalie c'est bien moins évident ... la effectivement il y a place à s'interroger.
a écrit le 13/01/2013 à 9:56 :
Le gouvernement socialiste français en pleine crise économique , se lance dans une expédition militaire hasardeuse en 'Afrique post coloniale...aux conséquences graves ,combien cela va coûter en vies humaines...? combien cela va coûter pour nos impôts ? Il n' y à rien à gagner dans cette aventure approximative...ca sent déjà le fiasco du Rainbow Warrior...
Réponse de le 14/01/2013 à 2:23 :
Bel expression de courage devant des voyous barbus, quelle honte !
a écrit le 13/01/2013 à 6:33 :
Notre cher président a déjà 2 morts sur la conscience, soit 1 otage + 1 soldat
Réponse de le 14/01/2013 à 2:28 :
Pas d'intervention en Syrie = déjà plus de 60.000 morts et combien d'handicapés et blessés. On ne fait pas d'omelette...
Réponse de le 14/01/2013 à 10:07 :
Pour une fois que président Toumou montre qu il a un peu de coui.. je vais pas le critiquer Ils n y a que ce qui font rien qui ne se trompent jamais mais quand la situation aura bien pourrie et qu on regrettera de n avoir rien fait il nous restera que les yeux pour pleurer .
Une opération commando est toujours une opération a grand risque il y aurait pu avoir beaucoup plus de morts Nos forces spéciales n ont vraiment pas à rougir combien d opérations réussites dans le secret pour un échéc médiatisé ??? Toutes mes plus sincéres condoléances aux familles des victimes et l expression de plus grand respect
a écrit le 13/01/2013 à 0:05 :
Honni soit qui Mali panse et mérou pète Ansar Dine
a écrit le 12/01/2013 à 21:05 :
Chouette, bientôt mes amis Maliens vont pouvoir venir plus nombreux en France.
Réponse de le 13/01/2013 à 12:07 :
Commentaires racistes. Où est la modération ?
Réponse de le 13/01/2013 à 13:09 :
C'est exact, le commentaire discriminant de at974 n'aurait pas dû paraître.
Réponse de le 13/01/2013 à 13:13 :
Je ne vois pas de racisme dans les propos incriminés ? Un Malien sans doute susceptible.
Réponse de le 13/01/2013 à 17:26 :
non, rien de raciste là dedans, suceptibilité exacerbée, mais on ne peut plus rien dire!
Réponse de le 14/01/2013 à 2:32 :
Mieux vaut 1000 maliens et plus qu'un Depardieu. J'adore Inna Modja par exemple.
Réponse de le 14/01/2013 à 13:24 :
c est raciste de dire ce qui est vrai??? Il y a que la vérité qui blesse comme on dit
a écrit le 12/01/2013 à 17:43 :
Pourquoi on ne laisse pas L'Algerie fait l'opération militaire parce que ce sera le gros pb si le terrorisme et al-Qaeda s'occuperont Mali.
En plus, il y a rien au Mali pour la relation économique
Réponse de le 12/01/2013 à 19:46 :
est puissant et s'il veut se vanger qu'il attaque notre gouvernement mais pas le peuple
Réponse de le 13/01/2013 à 14:21 :
Ah oui, bah c'est pas notre pb, nope?
En tous cas, je sais pas pk tous les autres ne veulent plus la guerre mais nous, on veut le faire? C'est le pb de pays maghreb.
a écrit le 12/01/2013 à 15:09 :
Après le coup d'état au Niger celui du Mali était sensé sécuriser les mines d'uranium du Nord Niger. Mais en affaiblissant le pouvoir Malien c'est le contraire qui s'est produit. Voilà le pompier pyromane obligé de venir éteindre son propre incendie. Bonjour l'indépendance énergétique tant ventée par nos ploutocrates.
a écrit le 12/01/2013 à 14:43 :
Et voila François Hollande rattrappé par la FranceAfrique qu'il à tant decriée.
C'est simplement l'histoire et la proximité qui le rattrape, les elements d'amitiés reciproques
qui nous unissent à l'Afrique resterons les plus forts.
a écrit le 12/01/2013 à 13:26 :
Alors comme ça on part en guerre contre l'islam? En quoi y a-t-il du terrorisme?
Réponse de le 12/01/2013 à 15:04 :
On part en guerre contre l'islamisme, nuance. Des islamistes dont la victoire marquerait le début d'une âge de ténèbres.
Malheureusement trop de Français ressemblent à ceux des années 1930. Prêts à toutes les concessions, reculades devant les ennemis de la liberté. Navrant que les peuples n'apprennent pas des erreurs du passé.
Réponse de le 12/01/2013 à 19:40 :
c'est triste et grave de partir en guerre contre l'islam , non seulement les otages Français risquent de passer sous les armes mais maintenant nous voila aussi menaces et nous le peuple n'avons rien demande !!!!!!
Réponse de le 13/01/2013 à 17:28 :
com d'ab !!
a écrit le 12/01/2013 à 12:40 :
Que l'on intervienne au Mali militairement pour mettre un terme aux islamistes radical et libérer le peuple ok. Mais comment peut on dire aux français que les caisses de l'état sont vides, qu'il faut faire des sacrifices, et dans le même temps cette état engage une action militaire au Mali sur le dos du contribuable français plutôt que d'assainir ces comptes ou d'aider les gens qui sont dans la misère ????
Réponse de le 12/01/2013 à 15:18 :
Il s'agit de porter assistance à un peuple en danger. L'islamisme, comme le fascisme ou le socialisme est la mort de la Liberté. C'est donc un impératif moral, un principe perdu depuis longtemps. L'heure est à l'esprit boutiquier.
Réponse de le 12/01/2013 à 16:19 :
j'ai également du mal à comprendre ce que la France fait dans ce bourbier.
N'avons pas assez de souci en France et qui va payer cet intervention militaire?,
Réponse de le 12/01/2013 à 18:07 :
peut etre tout simplement de l uranium,ce que la france a besoin etant parmis les pays les plus devellope dans ce secteur!
Réponse de le 12/01/2013 à 19:43 :
Joé 27 helas il en est ainsi, encore une guerre quand il y a tant de choses a faire pour la FRANCE
Réponse de le 12/01/2013 à 23:13 :
@ Bernard Vous avez tout à fait raison. La France défend ses intérêts énergetiques dans la région et aucun français ne peut reprocher l'intervention au Mali! A moins d'être complètement ignorant.
Réponse de le 13/01/2013 à 11:37 :
,@linus : On ne vous a rien demandé. Tout ce que voulez c'est pilier notre pays. Un colonialisme déguisé.
Réponse de le 14/01/2013 à 6:01 :
@ "Malien" Vous rigolez, c'est le Mali qui a demandé l'intervention française et nous n'avons pas d'intérêts économiques particuliers au Mali. Merci pour la reconnaissance ;o)
Réponse de le 14/01/2013 à 10:15 :
@Malien Piller quoi?? du sable?? C est pas les mines d or ou le pétrole inexploité qui vaudrait financiérement le coup On voit ou va votre allégeance
Réponse de le 14/01/2013 à 23:00 :
Pourquoi est ce que mon message n'a pas été publié?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :