Chine : légère contraction des investissements étrangers

L'Empire du Milieu accuse une baisse de 3,7% des investissements étrangers sur son territoire. Pékin reste toutefois très dynamique dans ses investissements à l'étranger.
Copyright Reuters

La Chine est-elle en train d?inverser la vapeur en termes d?investissements directs étrangers (IDE)? En 2012, l?Empire du Milieu a ainsi vu ses investissements à l?étranger s?envoler de 28,6%, tandis que les IDE en Chine se sont contractés de 3,7%.

Certes, la balance reste largement excédentaire pour Pékin. Les IDE en Chine ont représenté 111,72 milliards de dollars, tandis que les flux en provenance de la seconde économie du monde se sont élevés à 77,22 milliards de dollars.

Les Japonais très dynamiques malgré les tensions

D?après un communiqué du porte-parole du ministère chinois du commerce, Shen Danyang, "la croissance de l'investissement en provenance de certains pays développés, dont les Etats-Unis et le Japon, a été bonne". Ainsi, les IDE américains ont progressé de 4,5%. Ceux en provenance du Japon, et ce malgré la forte crispation des relations bilatérales, ont augmenté de plus de 16%. A 7,38 milliards de dollars, les IDE japonais sont deux fois plus élevés que les IDE américains.

Sans surprise, l?Union européenne, paralysée par la crise de la zone euro, a vu ses investissements en Chine baisser de près de 4% en 2012.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.