Pour le FMI, "le secteur financier est sous taxé"

 |  | 216 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'Europe prépare une taxe pour les transactions financières, et le FMI approuve. L'instance estime que le secteur de la finance doit payer sa part de responsabilité dans la crise.

Alors que l?Europe planche sur une taxe pour les transactions financières, le FMI pointe du doigt le secteur de la finance. "Le secteur financier est sous-taxé et doit payer une part équitable afin d'atténuer le coût de la crise actuelle et contribuer à limiter le coût de toute crise future", a estimé Gerry Rice, porte-parole du Fonds monétaire international (FMI), lors d'une conférence de presse à Washington.

Un bon moyen

"Une taxe sur les transactions est une façon d'y parvenir", a-t-il ajouté, apportant son soutien à l'initiative européenne. En effet, onze pays européens, dont la France et l'Allemagne, se sont mis d'accord pour mettre en place une taxe sur les transactions entre institutions financières (banques, hedge funds...). Ce qui pourrait rapporter entre 30 et 35 milliards d'euros par an. A titre de comparaison, le coût annuel des plans d'austérité pour l'Europe est estimé à 240 milliards d'euros.

Une taxe sur "l'activité financière"

Et Gerry Rice va plus loin. Le porte-parole assure que le FMI ne défend pas seulement une taxe sur les transactions, mais une taxe sur "l'activité financière" dans son ensemble.

Reste que selon le ministre français de l'Economie Pierre Moscovici, cette taxe (TTF) ne devrait pas voir le jour ?au mieux avant la fin 2014?.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/02/2013 à 14:05 :
Pas assez taxé dans les paradis fiscaux sans doute. Mais les 1er a utiliser ces "facilités" sont les états eux même et leur entreprises publiques (ex Areva pour l'achat d'Uramine). Si en France il y en a un qui arrive à rester sous taxé malgré l'avalanche de taxes et de règlementations depuis 20 ans, qu'il me post sa solution (merci d'avance). A par expatrier son activité bien sur.
a écrit le 01/02/2013 à 12:23 :
Le système capitalococofinancier met le monde en coupe règlée avec l'aide de politiciens véreux! Il dirige l'économie, fait les lois par lobbies interposés alors pourquoi paierait-il des impôts?
a écrit le 01/02/2013 à 10:53 :
une honte ce FMI qui veut encore taxer . POUR MEMOIRE šLE contrat de travail de mme lagarde lui accorde un salaire ou frais non justifiables de 551 700 euros NON IMPOSABLE grace au statut de fonctionnaire international !!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 01/02/2013 à 10:29 :
c'est fou ce que le FMI est réactif. Il vient de découvrir que le secteur financier était responsable de la crise dans laquelle on est empétré depuis bientôt 5 ans !!!! de même qu'il vient de découvrir que les mesures d'austérité prises et "imposés" à tous les pays en grande difficulté , du fait de la crise, avaient pour conséquence directe d'aggraver encore plus la situation de ces mêmes pays !!! voilà un organisme bien utile ....
a écrit le 01/02/2013 à 7:23 :
Oui seulement faire payer plus que le ridicule 0,01 % mais bien 0,1% comme sont en train de demander des associations de défense des contribuables américaines.
a écrit le 01/02/2013 à 7:09 :
C'est curieux cette rage taxatoire prônée par les gouvernements et les instances. On a l'impression qu'ils ne pensent qu'à cela! Mais qui paye en réalité, si ce n'est le consommateur, le citoyen qui subit tout cela, de la crise à la vengeance du FMI ? Alors que ce même FMI devrait réclamer une baisse des dépenses publiques pour sauver les pays!
Réponse de le 01/02/2013 à 9:51 :
Et les bonus et salaires indécents, c'est qui qui payent sinon les citoyens ! Quel intérêt à le petit, moyen, aisé citoyen à défendre les intérêts de quelques richissimes actionnaires ou dirigeants ?
Réponse de le 01/02/2013 à 11:12 :
Robert vous nous prenez tous pour des imbéciles ou est ce que c'est vous ? Taxer les transactions financières est le seul moyen de réduire la volatilité des titres financiers et de rapprocher les valeurs de marchés des valeurs réelles. Si vous avez un meilleur moyen de reconnecter la finance avec l'économie réelle on vous écoute... Et vous faites référence aux consommateurs mais ici on parle de taxer les investisseurs!
Réponse de le 01/02/2013 à 11:49 :
@Robert Ce qui est curieux, c'est quand un seul secteur économique ne paie pas d'impôts, ou si peu. Cela ressemble à une sorte de distorsion de l'activité économique. Pour ne pas dire plus. Votre naïveté laisse rêveur, et explique aussi comment l'ignorance favorise les escrocs surtout en matière financière. Pour les manipulations financières le citoyen paye directement (épargne disparue) et indirectement (sauvetage des banques) la note quand les escrocs ont terminé leur extorsion.
a écrit le 01/02/2013 à 4:31 :
quelle bonne idée : si j'étais la banque : FINIS les prêts aux pays et surtout à ceux qui ne veulent pas rembourser ! F I N I les politiques et leurs clientélismes iront se faire foutre !!!!
quand on se trouve avec des pays qui ne paieront JAMAIS comme la France il faut trouver des solutions !!
il faut maintenant prêter aux entreprises des pays émergents où il y a des marchés !!
Réponse de le 01/02/2013 à 14:09 :
la france ne paiera jamais ?
Ce serait trop beau, malheureusement nous faisons façe à toute nos échéances sans broncher...
a écrit le 31/01/2013 à 22:17 :
Enfin des autorités qui veulent faire payer les coupables !!! Alors que la mode ces dernières années était plutôt de récompenser les coupables entre leur attribuant des 1000 milliards par ci ou par là (BCE, Fed...), en leur rachetant à bon prix leurs crédits pourris (rachats de titre immobiliers par la Fed pour 1400 milliards), en sauvant la quasi totalité des banques ayant des difficultés (700 milliards du fond TARP, par exemple), etc. Quelle horreur, espérons qu'on va enfin les faire payer.
a écrit le 31/01/2013 à 21:46 :
Toute taxe imputee a une entreprise est inevitablement repercutee a ses clients!!!!
C'est la reduction de la charge publique et des aides sociales qu il faut envisager !
Réponse de le 01/02/2013 à 11:21 :
Cessez d'être hors sujet s'il vous plait, cette taxe est européenne et si une entité libérale et capitaliste telle que l'Europe décide de taxer les transactions financières c'est qu'on a pu constater que le système est incapable de se réguler seul contrairement à ce que les ultra libéraux pensaient, ou voulaient dire. Le problème dans tout ça c'est que le système boursier ne remplit plus son rôle quand il fragilise les entreprises qui font appel au financement privé. Ces dysfonctionnements du marché sont de nature à faire trembler les bases du système libéral. Et c'est uniquement ça que l'Europe essaie de corriger avec cette taxe.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :