Le patriotisme économique n'existe pas qu'en France !

 |   |  433  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
États-Unis, Royaume-Uni, Australie, Italie..., les pays développés sont nombreux à encourager l'achat de produits nationaux. L'argument est toujours le même : soutenir l'emploi local.

Si les Français sont nombreux à vouloir privilégier les produits nationaux, le mouvement ne se cantonne pas à l'Hexagone. « Aux États-Unis, on voit fleurir de petits drapeaux américains sur de très nombreux produits », observe Emmanuel Sabonnadière, président de Silec Cable.
Walmart n'a-t-il pas annoncé en janvier qu'il allait accroître de 50 milliards de dollars durant les dix ans à venir ses achats de produits fabriqués aux États-Unis? Une hausse certes modeste de 5 milliards de dollars par an, par rapport aux 335 milliards que le géant américain de la distribution a consacrés aux achats et au transport de ses marchandises sur son dernier exercice.
Mais l'annonce témoigne d'un regain d'intérêt pour le « made in USA ». Selon une étude menée en novembre dernier par le Boston Consulting Group, 80% des Américains accepteraient de payer plus pour des articles fabriqués aux États-Unis, 93% de ces « patriotes » citant la préservation des emplois comme argument principal.

« Aux États-Unis, la préférence pour les produits locaux dans les achats publics est actée par la loi, avec le Buy American Act, rappelle Olivier Wajnsztok, du cabinet AgileBuyer. Un "small business act" qui impose d'avoir 5% de ses achats auprès de petites entreprises. À l'inverse, la loi française empêche les entreprises publiques d'avoir un choix préférentiel. » En Australie, un kangourou stylisé de couleur orange dans un triangle vert signale les pro-duits « Australian Made ». Il est apposé sur quelque 10000 produits. En Italie, une loi de 2009 a défini le « 100% made in Italy » et, au Royaume-Uni, le site Buybritish.com dresse la liste des fabricants du Royaume et incite au patriotisme. Encourager les achats de produits nationaux au nom de l'emploi, la pratique est donc courante dans les pays développés. Sauf peut-être en Allemagne. « Le consommateur allemand achète massivement chez Aldi et Lidl et le seul élément qui l'intéresse, c'est le prix », assure John Persenda, PDG du groupe d'emballages ménagers Sphere. Quant au label « made in Germany », sa force est telle que les industriels rechignent à mieux contrôler ses critères d'application! L'an dernier, la Fédération des chambres de commerce et d'industrie (DIHK) s'était alarmée d'un projet de Bruxelles visant à réserver ce label aux produits fabriqués pour 45% au moins en Allemagne. Alors que, comme pour le « made in France », le logo prouve simplement que « la dernière étape importante de transformation est réalisée dans le pays ». On imagine mal alors la création d'un label « made in Europe » évoquée par certains.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/03/2013 à 16:24 :
Depuis soixante huit on nous explique - Marx oblige - que l'idée de nation est ridicule, que l humanité est divisée en classes sociale. Les mêmes pour qui l'idée de patrie n'était qu'un gag viennent maintenant nous parler de patriotisme économique. Ben ma bonne dame c'est qu'ils ont veillis, faut bien trouver quelqu'un pour payer leurs retraites
a écrit le 14/03/2013 à 20:20 :
Bonjour, mais on fabrique quoi encore en France, je croit seul la Toyota yarus est fabriquer chez nous..... Nous les voitures tout viend de l'étranger, pour les avions idem... Alors quoi les chaussettes et les vêtement sa vient de l?etranger... Alors pour avoir du patriotisme économique il faut encore avoir du travail et pas que des marchandises importes pour augmente les bénéfices.....
Réponse de le 17/03/2013 à 23:03 :
Quelle ineptie! Voici la liste des voitures produites en France et leur lieu de production. Absolument aucune allemande - à part la petite Smart - et un seul modèle de Toyota (la Yaris)
CITROËN
C3 : Aulnay et Poissy
DS3 : Poissy
C4 et DS4 : Mulhouse
C5 et C6 : Rennes
DS5 : Sochaux
C8 et Jumpy : Hourdain et Sevelnord
PEUGEOT
207 et 208 : Poissy
308 : Sochaux et Mulhouse
3008 et 5008 : Sochaux
508 et coupé 407 : Rennes
807 et Expert : Hourdain, Sevelnord
RENAULT
Clio et Zoe : Flins
Mégane CC et Scénic : Douai
Laguna et Espace : Sandouville et Dieppe
Kangoo : Maubeuge
Master : Batilly
ETRANGERES (assemblées en France)
Smart : Hambach
Toyota modèle Yaris : Onnaing
a écrit le 14/03/2013 à 16:11 :
Une grande partie du problème vient du fait qu'il est moins risqué et plus rentable de commercialiser que de fabriquer, d'où les comportements du type "Amazon" où la disparition des frontières européennes sans harmonisation fiscale fait le jeu des petits (et gros) malins.
Instauration d'une fiscalité différenciée selon l'activité ?
a écrit le 14/03/2013 à 15:11 :
J'avais envoyé un commentaire lorsque les articles sur M. Montebourg fleurissaient sur son Made in France. Comme le signale certains commentaires, comment savoir si ce qu'on achète est français ou non?
On peut donc toujours dire "je veux acheter français", mais pour le produit que je souhaite acheté existe-t-il une usine en France qui le fabrique (TV, téléphone, vêtements...)?
Et pour un produit dont l'usine existe en France, qu'elle est la part française? les Toyota qui semblent être plus françaises que nos marques historiques, sont-elles simplement assemblées en France avec des produits importés du Japon ou la majorité des composants sont-ils aussi fabriqués en France? Prenez l'exemple du C4 Aircross de Citroen, le moteur est français, il est envoyé au Japon et revient en France avec la voiture prête à être vendue... Elle est quoi cette voiture, Française ou japonaise? Dans son prix, qu'elle est la part des travailleurs français?
Cet exemple montre bien la complexité du problème et pour faciliter le nationalisme des consommateurs, il serait judicieux de mentionner Made in France à xx%, ce % représentant la participation des entreprises françaises dans le produit.
Et comme je disais, les services de M. le Ministre de la productivité seraient bien inspirer s'atteler à mettre en place des éléments permettant aux consommateurs qui souhaitent favoriser l'emploi en France de s'y reconnaître!
a écrit le 14/03/2013 à 15:11 :
J'avais envoyé un commentaire lorsque les articles sur M. Montebourg fleurissaient sur son Made in France. Comme le signale certains commentaires, comment savoir si ce qu'on achète est français ou non?
On peut donc toujours dire "je veux acheter français", mais pour le produit que je souhaite acheté existe-t-il une usine en France qui le fabrique (TV, téléphone, vêtements...)?
Et pour un produit dont l'usine existe en France, qu'elle est la part française? les Toyota qui semblent être plus françaises que nos marques historiques, sont-elles simplement assemblées en France avec des produits importés du Japon ou la majorité des composants sont-ils aussi fabriqués en France? Prenez l'exemple du C4 Aircross de Citroen, le moteur est français, il est envoyé au Japon et revient en France avec la voiture prête à être vendue... Elle est quoi cette voiture, Française ou japonaise? Dans son prix, qu'elle est la part des travailleurs français?
Cet exemple montre bien la complexité du problème et pour faciliter le nationalisme des consommateurs, il serait judicieux de mentionner Made in France à xx%, ce % représentant la participation des entreprises françaises dans le produit.
Et comme je disais, les services de M. le Ministre de la productivité seraient bien inspirer s'atteler à mettre en place des éléments permettant aux consommateurs qui souhaitent favoriser l'emploi en France de s'y reconnaître!
a écrit le 13/03/2013 à 22:02 :
Faut expliquer cela aux gogos qui achètent des voitures coréennes pour leur pseudo garantie et pleurent à chaque fermeture d'usine en Europe de l'Ouest.
a écrit le 13/03/2013 à 19:27 :
Moi je souhaite pas acheter Français, je souhaite acheter des produits fabriquer en France, alors à quand le Label fabriquer, produit et d origine Française. Aujourd'hui les seuls produits label France sont des AOC il faudrai generaliser
a écrit le 13/03/2013 à 19:22 :
C est quoi un produit Français, celui qui est fabrique par des ouvrier Francais ou celui qui est commercialise par une entreprise Francaise. Pour moi le patriotisme ce n'est pas d enrichir M Bolore, c est de faire travailler un pere de famille qui paye ses impots en France. moralite acheter une Toyota et non une Peugeot fabique en Slovenie.
Réponse de le 13/03/2013 à 19:35 :
Pour les voitures, il ne faut pas confondre assemblage et fabrication. Il y a des chances que dans votre Yaris il y ait un moteur made in Japan et que celui de votre Peugeot soit made in France. Et ça fait déjà un tiers de la valeur de la caisse.
Réponse de le 13/03/2013 à 19:57 :
PSA c'est 100.000 salariés en France, Toyota 3.000 salariés
si ça peut vous aider dans votre choix...
Réponse de le 14/03/2013 à 13:08 :
On s'en fout!
moi ma voiture est cooreenne
moi ma TV est japan
moi mon smartphone est chinois
moi ma tablette est chinoise
etc...

je n'achète plus francais à cause de la qualité et non du prix !!!
Acheter francais c'est sauver l'emploi des francais mais pas l'emploi des francais ayant des origines étrangeres.
Réponse de le 14/03/2013 à 13:15 :
Vous avez probablement raison mais dans le cas de certaines Entrée de gamme le moteur est fabique en espagne
Réponse de le 15/03/2013 à 12:12 :
Vous avez raison : la qualité des produits chinois est tellement réputée, pourquoi s'en passer.. et il y a tellement de Français en Chine pour fabriquer ces produits... un bon fou-rire le vendredi matin ça fait du bien merci mdr
a écrit le 13/03/2013 à 18:50 :
Je pense que la personne qui a fait cet article n'a jamais habité en Amérique du nord (USA ou CAD) car de dire que dans un sondage, 80% des américains accepteraient de payer plus ne démontrent pas qu'ils vont acheter le ''made in'' du pays. Entre répondre au sondage et le quotidien dans la vie, il y a une différence!

Les gens regardent en premier leur porte-monnaie donc ils regardent le prix avant le lieu de fabrication et je peux vous l'assurer avec tous les magasins qui vendent plein de pacotilles à moins de 2$ dans toutes les villes canadiennes et tout est fabriqué dans le même pays. Walmart change un peu sa politique parce que c'est surtout politique et non la décision de la compagnie elle-même.

Les USA et le CAD ont envoyé leurs athletes aux jeux olympiques 2012 qu'avec des vêtements fabriqués en Chine. Les francais font exactement comme la majorité des gens de cette planéte. Pas de difference. Le prix en premier, un peu l'étiquette mais on revient au prix et on achète sans arrière pensée.

Au CAD, pourtant entouré d'océans, on ne peut plus trouver du poissons surgelés du pays. Tout vient d'Inde, Philippine, Chine, Vietnam,etc...Est-ce normal? Non!
Et malheuresement, il n'y a pas de campagne pour les produits locaux mis en avant dans les supermarchés durant toute l'année donc les gens disent oui au ''made in du pays" dans les sondages mais après...
a écrit le 13/03/2013 à 18:49 :
La vérité c'est que nous préférons acheter des petites merdes pas chères (ou des grosses) qui inondent nos maisons car si nous n'avons pas notre dose..... nous déprimons!!!!!! La société de consommation a crée cela et continue avec la bénédiction des masses, qui en re demande : cela fonctionne sur le manque et la frustration!!!! Et dans cette pulsion, le nationalisme lui n'a aucune place!!!! La vérité c'est que nous avons laisser s'installer un mode de consommation absurde et que l'on va devoir faire marche arrière, qu'on le veuille ou pas!!!!
a écrit le 13/03/2013 à 18:28 :
Bien sur que le patriotisme eco n'existe pas en France. Par contre en France c'est une honte. Or cf les article plus bas qu'on voit ce qui se passe dans les autres pays franchement a part considerer que nous sommes des idiots y a pas vraiment d'alternative.
a écrit le 13/03/2013 à 18:04 :
En France on préfère acheter Chinois..!!!
Le patriotisme est devenu un mot TABOU en FRANCE..!!!
Réponse de le 13/03/2013 à 21:01 :
C'est un véritable scandale d'acheter des produits chinois !!!!
Réponse de le 13/03/2013 à 22:35 :
ou coréen
a écrit le 13/03/2013 à 17:14 :
Je vis en Allemagne et je peux vous certifier qu'ici, il ne s'agit pas seulement de patriotisme économique mais de véritable nationalisme économique. Essayez de trouver des marques étrangères dans la distribution...
Réponse de le 13/03/2013 à 17:27 :
Ce que vous dites relève du fantasme. Vous trouvez les produits Danone, les eaux (Vittel etc.), divers fromages français, du vin français (et italien), du Ricard ainsi que des fruits et légumes de toute l'Europe dans n'importe quel supermarché allemand, même le plus petit. Ce sont des produits courants en Allemagne. Le patriotisme économique des Allemands en ce qui concerne la bouffe est proche de zéro (viande et charcuterie excepté peut-être), contrairement à ce qu'on observe en France.
Réponse de le 13/03/2013 à 17:31 :
Pas vrai : Aldi et Lidl ont des produits étrangers notamment français.
Réponse de le 13/03/2013 à 17:38 :
@jb je suis d accord avec vous et berliner fantasme !!pour ma part je redoute le patriotisme economique ,c est un repli sur soi meme ,c est contraire à mes convictions d europen !!alors oui au produit made in europe !!
Réponse de le 13/03/2013 à 19:08 :
vous entièrement raison, je suis frontalier depuis 10 ans, les allemands sont en effet plus nationalistes que patriotiques et croyez-moi ce n'est pas tous les jours faciles de travailler (ou supporter?) ce genre de comportement et leurs réflexions sur les français....
Réponse de le 13/03/2013 à 20:02 :
va faire tes courses en France et pas chez Aldi ou Lidl en Allemagne.
Réponse de le 14/03/2013 à 9:14 :
Vous faites quoi dans la vie?
a écrit le 13/03/2013 à 16:54 :
Le jour où on trouvera un micro-ondes à 45? (avec SAV 2 ans) ou encore une valise sur roulette grand modèle à 50 ? fabriqués en France.... On en reparlera.
Réponse de le 13/03/2013 à 18:31 :
Il y a même des perceuses à 15 ? si cela vous tente!!!!!
a écrit le 13/03/2013 à 16:17 :
Il ne faut pas mélanger le patriotisme et l économie, au lieux de culpabiliser les conso, il faudrait plutôt que les producteurs se réveillent et proposent de bon rapport qualité prix.
Proteger les producteurs nationaux les rendra moins compétitif a
l export d ou le déficit co de la FR et USA mais pas de
l Allemagne ( ceux qui disent qu il faut arrêter de regarder
l allemagne sont comme les écoliers qui chahutent le 1er de la classe dans les banlieux)
a écrit le 13/03/2013 à 15:16 :
C est bien gentil le patriotisme économique aais encore faut il en avoir les moyens....
Réponse de le 13/03/2013 à 15:33 :
@ Striker bien évidemment ! + 1

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :