La Corée du Nord menace les Etats-Unis de frappes nucléaires

La Corée du Nord a franchi une étape supplémentaire dans les provocations en annonçant jeudi avoir approuvé le projet d'opérations militaires contre les Etats-Unis, y compris par d'éventuelles frappes nucléaires.

3 mn

le jeune dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. Copyright Reuters
le jeune dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Les Américains seront ?écrasés? par des ?moyens de frappe nucléaire?, prévient l?état-major général de l?armée nord-coréenne dans un communiqué. "L'opération impitoyable" des forces nord-coréennes "a été définitivement examinée et ratifiée", affirme l'armée, selon qui une guerre pourrait éclater "aujourd'hui ou demain".

"Les Etats-Unis feraient mieux de réfléchir sur la grave situation actuelle", ajoute-t-elle, jugeant que les vols de bombardiers B-52 et B-2 américains au-dessus de la Corée du Sud étaient à l'origine de l'aggravation de la crise.

Le 15 avril ?

Malgré l'essai considéré comme réussi d'un tir de missile en décembre, la Corée du Nord n'est pas considérée à ce stade capable de frapper directement le territoire américain. Mais Pyongyang a menacé de s'en prendre à Guam et Hawaii et est en mesure de frapper en Corée du Sud et au Japon où sont respectivement stationnés 28.500 et 50.000 militaires américains. Selon des sources de renseignement militaire citées par Yonhap, le Nord pourrait tirer un missile le 15 avril, anniversaire de la naissance du fondateur du régime communiste, Kim Il-Sung, mort en 1994.

"Nous avons vu aujourd'hui une nouvelle déclaration de la Corée du Nord, qui brandit encore une fois une menace non constructive", a réagi côté américain la porte-parole du Conseil national de sécurité, Caitlin Hayden, parlant d'une "nouvelle déclaration provocante qui isole encore un peu plus la Corée du Nord du reste de la communauté internationale".

Peu avant cette annonce de l'armée nord-coréenne, diffusée mercredi après-midi aux Etats-Unis, le Pentagone a annoncé l'envoi d'une batterie antimissile THAAD sur Guam, d'où décollent les B-52 qui ont survolé la Corée du Sud. Cette défense s'ajoute à deux destroyers antimissile américains déployés dans le Pacifique occidental.

Menaces sur la zone industrielle de Kaesong

Par ailleurs, la Corée du Nord a empêché jeudi, pour la seconde journée consécutive, des centaines d'employés sud-coréens de se rendre dans le complexe industriel intercoréen de Kaesong, a constaté un journaliste de l'AFP près de la frontière entre les deux pays. Pyongyang a même menacé de retirer ses 53.000 ouvriers du site, "si les marionnettes sud-coréennes et les médias conservateurs continuent à (nous) dénigrer". Selon un porte-parole du Comité du Nord pour la réunification pacifique de la Corée, une agence gouvernementale chargée de la propagande, il s'agit d'une mesure de rétorsion après l'avertissement lancé par Séoul qu'un plan d'urgence prévoyant une option militaire était prêt pour protéger les travailleurs sud-coréens de Kaesong.

Pyongyang a informé Séoul mercredi de l'arrêt des trajets quotidiens des Sud-Coréens vers Kaesong, symbole des tentatives de rapprochement entre les deux pays, situé à 10 km à l'intérieur des frontières de la Corée du Nord. L'agence Yonhap a rapporté jeudi que le Nord avait lancé un ultimatum aux ouvriers et cadres sud-coréens s'y trouvant toujours, leur ordonnant de partir d'ici le 10 avril, mais le gouvernement a démenti. Ils étaient 812 jeudi à la mi-journée, selon le ministère sud-coréen de la Réunification, en charge des affaires intercoréennes. "Les autorités du Nord ont simplement demandé à plusieurs entreprises présentes à Kaesong de leur soumettre une liste des employés devant repartir pour Séoul d'ici le 10 avril", a déclaré un porte-parole du ministère.

Précieuse source de devises étrangères dont la Corée du Nord a grand besoin, le complexe de Kaesong est toujours resté ouvert depuis sa création en 2004, malgré les crises répétées sur la péninsule, à l'exception d'une seule journée, en 2009. Pyongyang en avait bloqué l'accès pour protester contre des manoeuvres militaires conjointes américano-sud-coréennes.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 26
à écrit le 08/04/2013 à 2:59
Signaler
C'est drole mais j'ai lut la plupart des commentaires après lecture de cet article et, ou les gens ont ce réflexe normal et tout-à-fait humain de blaguer devant une telle menace, ou ils ont décidés de ne pas prendre au sérieux ce qui est écrit dans c...

à écrit le 05/04/2013 à 4:59
Signaler
Beuha ! ça va chier mon colonel !!!

à écrit le 04/04/2013 à 13:30
Signaler
Mais qui manipule qui dans cette sinistre histoire ???

à écrit le 04/04/2013 à 12:25
Signaler
quand je pense aux déchainements d?imprécations et d?insultes contre Pinochet et cette lâcheté plus ou moins complice de la Gauche avec ce Caligula des temps modernes. Quelle honte.

à écrit le 04/04/2013 à 11:53
Signaler
J'ai de plus en plus l'impression que cette histoire avec la Corée du nord est une diversion ...  J'ai lu dans plusieurs dépêches que Kim Jong-un avait "AUTORISER" son armée à effectuer des frappes nucléaires préventives contre les USA or en tant qu...

le 04/04/2013 à 12:03
Signaler
il n'a pas ordonné ... car sinon la frappe aurait ete faite ... il a ordonner de se mettre en mode combat . !

à écrit le 04/04/2013 à 11:40
Signaler
Au fait quelles sont les raisons aujourd'hui pour garder cette Corée du nord ? Gros soutient de la Chine et de la Russie ? D'autres raisons ?

à écrit le 04/04/2013 à 11:31
Signaler
Pour vous dire que la guerre est avant possible avec du pétrole (beaucoup de carburant si vous voulez) ..alors que je sache la Crée du Nord tout comme la Chine ont en gros 4 mois de carburant pour tenir une guerre ..Donc pas trop de fantasmes sur un...

à écrit le 04/04/2013 à 10:33
Signaler
quand on fait une telle promesse en début de carrière, on n'est un peu obligé de passer à l'acte. sinon il ne sera plus crédible pour le reste de sa carrière qui devrait être longue vu son jeune age. avec la chine derrière, ca ne devrait pas poser tr...

le 04/04/2013 à 10:49
Signaler
son pere a toujours fait ce genre de declarations , et n'est jamais passé a l'acte .... que de parole durant toute sa carriere de dictateur . !

le 04/04/2013 à 11:30
Signaler
@ toto14 : Vous dites qu'il ne sera "plus crédible", mais l'a t-il était un jour au moins ?? Ce mec est la risée du monde entier... ! Et puis, franchement, comment voulez vous être pris au sérieux avec une tête pareil ?

le 04/04/2013 à 12:17
Signaler
@Jules_ : +1, puis la coupe aussi... Pas tres bons, les coiffeurs de Pyongyang...

le 04/04/2013 à 14:15
Signaler
+1000

à écrit le 04/04/2013 à 10:22
Signaler
D'accord avec le précédent commentaire ! Un plaisir de savoir que je ne suis pas seule à penser la même chose ! Même certains chef d'état (la plupart d'ailleurs) ignorent les réels dessous que l'Histoire nous prépare...enfin, ceci est mon opinion. A...

à écrit le 04/04/2013 à 9:50
Signaler
C'est vraiment des histoires de bandes dessinées, on nous enfume avec ça! Quelques soit le médias, quel que soit "l'info", on a toujours l'impression que l'on veut nous occuper l'esprit!

le 04/04/2013 à 10:26
Signaler
J'allais employer les mêmes mots que vous...sourire. Nous sommes des "fourmis-enfants" que l'on distrait comme le font les prestidigitateurs : on détourne l'attention, on triche, on multiplie ces terribles attractions humaines signes de grande décade...

à écrit le 04/04/2013 à 9:32
Signaler
Je suis totalement halluciné de voir que les médias parlent de ça avec "presque mépris", est-ce que quelqu'un réalise qu'ils vont le faire ???? La Chine est en grande partie derrière car ils en ont marre de se faire totalement plumer par les USA via ...

le 04/04/2013 à 10:02
Signaler
1) Sauf que les vols dont tu parle on été au dessu de la corée du sud et non de la corée du nord donc ou est la provoque ? 2) Meme si il passe a l'acte il n'ont aucune, je dit bien aucune chance de sans sortir. Les USA, L'europe et d'autre les attaqu...

le 04/04/2013 à 11:02
Signaler
Vos analyses géo-stratégiques me paraissent assez limitées. D'une part car l?armée Nord Coréenne est ridicule et ne serait pas capable de tenir une guerre avec les Etats-Unis plus de quelques jours. D'autre part car la Chine ne soutient pas la Corée ...

le 04/04/2013 à 11:03
Signaler
Soignez votre orthographe on a beaucoup de mal à vous suivre.

le 04/04/2013 à 11:26
Signaler
mais de qui parlez vous? si c'est de Perso, cherchez et comptez les les fautes d'orthographe pfffffff ! ! !

à écrit le 04/04/2013 à 9:16
Signaler
En effet je pense comme "parole" que l'Iran et la Corée du nord travaille de concert. Non seulement pour détourner l'attention des autres pays sur la production de la bombe Irannienne mais aussi et principalement de l'implication de l'Iran en SYRIE.

à écrit le 04/04/2013 à 8:27
Signaler
Le poisson d'avril du jour: l'armée Nord-Coréenne a reçu le "feu vert" de son pouvoir pour attaquer et envahir les USA.... Le suspens du jour: quelle mèche pour allumer la fusée, lente ou rapide. Et surtout, où ont-ils mis les mèches.....

à écrit le 04/04/2013 à 8:25
Signaler
des roquets, ces mecs !

à écrit le 04/04/2013 à 8:10
Signaler
Des mots, des mots....Un frappe nucléaire contre les EU et la Corée du Nord est rayée de la carte dans l'heure qui suit. Il faudrait vérifier tout de même si cette surenchère n'est pas mise en scène afin de détourner l'attention de la communauté int...

le 04/04/2013 à 11:22
Signaler
c'est techniquement possible mais ce scénario ne se produira pas. NB : en Irak et en Afghanistan, tout était aussi possible. On voit le résultat ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.