3.440 milliards de dollars : record des réserves de change de la Chine

 |   |  209  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les réserves de change chinoises ont été multipliées par quatre depuis 2005. La hausse du yuan pourrait toutefois ralentir la tendance à terme.

La Chine conforte sa position de première réserve de change du monde. Fin mars, ses réserves ont atteint le chiffre record de 3.440 milliards de dollars, contre 3.331 milliards de dollars fin décembre, d'après les données trimestrielles publiées par la banque centrale chinoise ce jeudi. Ce montant a été multiplié par quatre depuis 2005. Ce record arrive alors que la Chine a engagé plusieurs mesures d'appréciation de sa monnaie, le yuan, dont la faiblesse volontairement entretenue par les autorités monétaires, dope les exportations chinoises. Cette devise a d'ailleurs atteint mercredi son niveau le plus élevé depuis vingt ans face au dollar, à 6,19 yuans.

Sa politique de contrôle d'un taux de change est systématiquement critiquée par ses partenaires, notamment l'Europe et les Etats-Unis. D'après eux, cette politique entretient d'importants déséquilibres commerciaux. Cette situation est encore illustrée par ce record des réserve de changes chinoises. La tendance pourrait toutefois s'inverser avec la montée en puissance de la demande intérieure chinoise. Au mois de mars, la Chine a enregistré un déficit commercial inattendu de 880 millions de dollars. Un épisode encore anecdotique puisque sur l'ensemble du premier trimestre, l'excédent commercial s'est élevé à 43 milliards de dollars.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/04/2013 à 17:50 :
si l economie americaine s efronde ils ni a pa que les chinois qui vont rire j aune mais tout les pays c est le risque d un crack mondiale ? est personnes n e peut en calcule l inportance? la derniere mondiale a commence comme cela ALORS IL N Y A PAS DE QUOI EN RIRE?
a écrit le 12/04/2013 à 10:02 :
Le jour où les Chinois vont s'apercevoir que le dollar ne vaut plus un clou, du fait de la politique de la FED (QE illimités), Ils vont commencer à rire jaune...!
Réponse de le 14/04/2013 à 14:22 :
C'est bien pour cela qu'ils se défont du dollar progressivement. Ils ont les plus grosses réserve de changes du Monde mais se refusent à communiquer la composition en devises étrangères. Les US doivent racheter leur propre dette à 80%. Le dollar va laisser place au yuan d'ici peu .....
a écrit le 11/04/2013 à 19:15 :
Bonjour, quoi qu'il adviennent se sont les chinois qui ont le dette colosale des américains..... Mais bon cette histoire de valeur de l'argent, le cours de change monétaire d'un pays à un autre à toujours été une histoire de tentions entre les peuples.... Car chaque fois que les chinois achète quoi que se soit il règle la facture en dollars , et l'oncle Sam doit régler la facture.... Tant que l'oncle d'amerique pourra payer ses dette le monde fonctionnera, malheureusement sa ne vas pas fort au USA, et tout risque de se terminer..... Une nouvelle donne, un nouveau Dollar?,,, le monde changera précipitamment.... Je ne suis pas sur que les chinois se laisse spolier de 30 ans de travail acharné.... Histoire de rire.
Réponse de le 11/04/2013 à 21:05 :
Perdu Rogger@, le plus gros détenteur de la dette américaine n'est plus la Chine ni le Japon, c'est la Fed / Trésor Américain. Ceci est une arnaque, mais un autre problème peut surgir pour l'économie Chinoise avec une inflation IPC de 3,25% en 2012 et de 3,13% en 2013, on peut craindre une délocalisation des industries de main-d'oeuvre vers des pays d'Asie à salaires encore plus faibles: Vietnam, Indonésie, Inde?
http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20110209trib000599974/le-plus-gros-detenteur-de-la-dette-americaine-n-est-plus-la-chine-c-est.html
a écrit le 11/04/2013 à 17:41 :
Les chinois affirment avec raison que nous avons accepté durant bien des années un taux de change favorable avec les japonais qui bénéficient encore de ce statut de nation privilégiée. Nous leur expliquons que rien pourtant ne justifie l'écart actuel d'autant que des accords secrets pilotent les déficits commerciaux. Nous inssitons sur le fait qu'ils forment aussi exemple et que leurs amarchés asiatiques se trouveraient revalorisés d'autant par imitation si leur devise progressait. Les chinois se rendent progressivement à de tels arguments veillant à retrouver ailleurs ce qu'ils devraient perdre en manque à gagner dans nos pays. Un objectif rapide d'échange de 3 yuans pour 1 dollar serait alors souhaitable pour tous bien que encore démeusuré.
a écrit le 11/04/2013 à 17:06 :
Je propose un casse pour rembourser les dettes de la France et donner un petit peu aux PIGS.
Réponse de le 11/04/2013 à 17:43 :
Et pourquoi pas aux banques rapaces dont vous vous faites l'avocat ?
Réponse de le 11/04/2013 à 19:09 :
Il faudra que vous m'expliquiez le rapport entre des emprunts contracté par les politiques français pour acheter la paix sociale et la rapacité des banques. Ensuite vous m'expliquerez en quoi je défends les dites banques. Au contraire, en remboursant notre dette, nous affaiblirions le pouvoir des banques sur le monde.
Réponse de le 11/04/2013 à 21:36 :
Bien volontiers Monsieur Thargor@, voici un exemple simple : lorsque les banques centrales prêtes notre argent aux banques à 0,5 %, qui prêtent à leurs tour à des taux de 3 % à 12 voire plus aux états où est la morale ? Vous allez me soutenir qu'elles prennent des risques ? Non le risque c'est pour les banques centrales qui ne seront pas remboursées si défaut du créancier, donc le risque c'est pour nous. Et vous voulez que nous remerciions les banquiers ???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :