Europe-Chine : la guerre de l'acier est déclarée

 |   |  425  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Une odeur de conflit flottait dans l'air depuis mardi. C'est désormais officiel: l'UE a annoncé jeudi qu'elle lançait une procédure à l'Organisation mondiale du commerce contre la Chine. En cause: les taxes anti-dumping imposées par Pékin sur les importations européennes d'acier. Ce à quoi la Chine a promis de répondre "de façon appropriée".

C'est confirmé. L'Union européenne a officiellement annoncé jeudi qu'elle lançait une procédure à l'OMC contre la Chine, à cause des taxes imposées par Pékin sur les importations européennes de tubes en acier. "L'Union européenne a demandé ce jour des consultations avec la Chine à l'Organisation mondiale du commerce concernant les taxes anti-dumping imposées sur les importations de tubes en acier inoxydable sans soudure en provenance de l'UE", a-t-elle annoncé dans un communiqué. Car "l'UE pense que les taxes anti-dumping sont incompatibles avec les règles de l'OMC, tant sur le plan de la procédure que sur le fond", dit-elle, estimant que "les taxes de 9,7% à 11,1% imposées aux produits européens handicapent de façon significative leur accès au marché chinois".

Première étape de la procédure: la phase de consultation


L'Union européenne et la Chine ont toutefois encore la possibilité de trouver un arrangement. En effet, la première étape de la procédure est la phase de consultation. Objectif: trouver une solution à l'amiable, avant l'éventuelle désignation d'un groupe d'experts chargé de trancher. Comme le souligne la Commission, "les consultations à l'OMC donneront l'opportunité à l'UE et à la Chine de trouver une solution négociée". En revanche, "si les consultations ne sont pas fructueuses, l'UE peut demander après 60 jours la constitution d'un panel pour prendre une décision", rappelle la Commission.

Ce à quoi la Chine a répondu : "nous allons traiter cette question de façon appropriée, conformément à ce que prévoit le mécanisme de règlement des disputes de l'OMC", a indiqué dans un communiqué jeudi soir le ministère chinois du Commerce, sans entrer dans les détails.

Cette procédure vient alourdir le climat de tensions entre l'Union européenne et la Chine. Alors que Pékin vient de lancer une procédure anti-dumping visant les vins européens, pour répliquer à la taxe imputée par Bruxelles aux panneaux solaires chinois. Un conflit qui vient s'ajouter aux six procédures déjà lancées par l'Union européenne à l'encontre de la Chine, qui compte de son côté trois différends à l'égard de l'UE. Sachant que Pékin n'a pas caché sa frustration quand l'Union européenne a récemment réaffirmé qu'elle refusait pour l'instant de réfléchir à un éventuel accord de libre-échange, alors qu'elle négocie déjà avec son voisin le Japon et qu'elle est sur le point d'engager des pourparlers avec les Etats-Unis. La guerre commerciale est-elle déclarée? 
 


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/06/2013 à 18:55 :
Bonjour, depuis 20 ans nous avons totallement ouvere nos frontière au acquisition chinoise, nous avons vendus la coudre, la portance, et tout se qu'il faut pour nous pendre.... Actuellement nous somme surprie d'être pieds de mains liés devant cette echaffodage.... Mais les 1er responsable sont toujours à la tête de cette Europe.... Il est temps de changer cette élite qui a vendu notre pays, nos usines et notre savoir faire économique à des étranger.... Les Mr BAROSSO sont les responsable de notre ruine actuelle.... Il nous faut mettre fin à cette technocratie de Bruxelles, nous ne voulons plus. De cette dictature, ou des individus impose leur volonter sans une vrais représentation démocratique....
Réponse de le 16/06/2013 à 21:56 :
il y a pas que Mr. Barroso il y a aussi tous les clowns qui ont laissé la Chine accéder à l'OMC.
a écrit le 15/06/2013 à 10:42 :
quelle ironie , quand on pense que les allemands vendaient il y'a encore peu de temps des usines totalement démontées et remontées en chine ( dans la sidérurgie ) , a présent on voit le péril d'être soumis totalement aux chinois , on continue de baisser la garde et avec la maitresse USA qui elle se préserve et louvoie contre nous pendant que les chinois rigolent contre nous , l'union européenne doit très vite réagir ou elle se perdra totalement , nous pourrions regretter amèrement notre indépendance et de voir chine et USA s'entendre sur notre dos , ce qui est train de se faire nos yeux
a écrit le 14/06/2013 à 20:44 :
Il n' est pas trop tard, changez de comportement, regardez les étiquettes, et commencez à privilégier au moins les produits Français ou Européen, réveillez vous quoi !
a écrit le 14/06/2013 à 17:09 :
J'adore l'union européenne, elle est gentille, douce, délicate, séduisante, attentionnée, riche, belle...
a écrit le 14/06/2013 à 16:57 :
Chapeau bas aux stratèges financiers US dont l'industrie sidérurgique affichait un retard technologique et commercial important face à l'Europe il y a 10 ans - rappelons-nous le différend à l'OMC lorsque les USA en 2002 imposaient 30% de droits de douane sur l'acier européen - , ont élaboré des montages financiers complexes à travers Mittal pour acquérir en 2006 Arcelor premier mondial, profiter du boom extraordinaire de la demande chinoise tout en bridant et copiant la technologie de pointe d'Arcelor au profit de Mittal (double profit : trésorerie et technologie), dominer Thyssen en Europe, et chasser Thyssen d'Amérique latine (obligé de céder son exploitation du Brésil), faire valider cette position inconfortable dans un "accord" transatlantique et, in fine, engluer l'Europe dans une guerre commerciale avec la Chine. On dira ce qu'on voudra, mais, au vu du résultat, seuls des financiers comme ceux de Goldman Sachs sont capables de telles prouesses.
a écrit le 14/06/2013 à 15:27 :
Nous les européens donnons les leçons aux chinoises mais les chinoises nous donnent des bâtons pour nous se battre entre nous...etc.
a écrit le 14/06/2013 à 12:18 :
e mondialime ce n est pas conplique c est l offre est la demande Les chinois ont la main d euvre Les russes ont les terres agricoles L afrique ont les matieres premieres Les europens ont la stecnologie est les americains l armes et de l argent donc tout et possible et negosiable si l intelligence rprend le dessus DONC UN GOUVERNEMENT MONDIALE SERAIS UTILES????
a écrit le 14/06/2013 à 11:00 :
la commission européenne se réveille fort opportunément au moment ou elle entre en négociation avec les US sur un accord de libre échange. Préparons nous à souffrir ! D'un côté nous allons être envahis par des produits américains largement subventionnés ou impropres à la consommation, de l'autre les mesures de rétorsion des chinois qui par ailleurs ne proposent pas mieux. Malheureusement certains européens ont investi massivement en chine et ont en même temps condamné l'UE à ne pouvoir agir de ce côté sans le soutien bien intentionné des US. La rèaction allemande à l'annonce de taxation des panneaux solaires n'augure rien de bon pour l'UE.
a écrit le 14/06/2013 à 9:38 :
C''est un peu tardif, maintenant que nos industries sidérurgiques ont été laminées, si j'ose écrire, ou sont passée aux mains de Mittals, .

Mais Barroso n'a pas l'air d'avoir compris la leçon. Il est en train de négocier au nom de l'"UE avec les USA un traité de libre échange qui va leur permettre de nous inonder avec tout un tas de produits géniaux: les poulets traités à la javel, les OGM, les viandes bourrées d'hormones... Ce qui va terminer de flinguer ce que les chinois n'ont pas réussi à avoir.

C'est un peu énervant ce truc. L'union Européenne représente la première économie au monde, le bassin de population la plus solvable au monde, on a les terres arables capable de nous fournir de quoi nourrir l'ensemble très largement. On devrait être capable de résister à n'importe quel prédateur économique tout en commerçant de façon équilibrée et juste avec le reste de la planète.
a écrit le 14/06/2013 à 8:51 :
Alors que la Chine est devenu le maître du monde, que ce pays finance le déficite US, qu'il rachète à tour de bras des entreprises occidentales, qu'il a fait main basse sur toutes les matières premières en Afrique, l'UE se réveille? Genre la Belle aux Bois Dormant qui après s'être fait violée par le Prince et toute sa troupe sort de sa torpeur? Ridicule et malheureux
a écrit le 14/06/2013 à 8:04 :
Les prémices d'une guerre commerciale entre l'UE et la Chine

http://www.leconomiste.eu/decryptage-economie/39-les-premices-d-une-guerre-commerciale-entre-l-ue-et-la-chine.html

Première confrontation commerciale majeur entre la Chine et l'Union Européenne

http://www.leconomiste.eu/decryptage-economie/25-premiere-confrontation-commerciale-majeur-entre-la-chine-et-l-union-europeenne.html
a écrit le 14/06/2013 à 6:31 :
Tant mieux, et espérons que d'autre viendront, il y en a marre du dumping Chinois qui ruine en partie les industries occidentales. Content qu'ils se réveillent un peu parce que jusqu'à maintenant on tendait le bâton pour se faire battre, il était temps de réagir un peu !

Et on a largement moins à y perdre que les Chinois.
a écrit le 14/06/2013 à 6:15 :
Bonjour, mieux vos tards que jamais, depuis 20 ans la Chine nous vole nos brevet technologique, nos découverte..... Mais nous avons créé un pays surper puissant nous aurons du mal à calmer la bette..... Et comme toujours l'ae urope est totallement démunis.... Pauvre de nous.
a écrit le 14/06/2013 à 4:24 :
Aux dernières nouvelles la vache qui rit serait aussi ciblée par l'offensive chinoise. Pour cause, des éclats de rire qui n'auraient pas été déclarés.
a écrit le 13/06/2013 à 21:51 :
Les vins européens font du dumping!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :