Allemagne : le SPD recrute un journaliste de Bild. Une erreur de casting catastrophique

 |   |  500  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Le candidat social-démocrate à la chancellerie Peer Steinbrück a engagé un ancien journaliste de Bild comme directeur de campagne. Mais les thèses xénophobes, notamment anti-grecques, de ce dernier, ont encore plombé son image déjà désastreuse.

Sans doute n'avait-il pas besoin de cela, mais Peer Steinbrück, le candidat social-démocrate aux élections fédérales allemandes du 22 septembre prochain, vient de commettre une énième bourde. Après avoir dû reconnaître avoir touché de larges émoluments de grandes entreprises pour des conférences, après avoir accusé les Italiens de voter pour des « clowns », voici qu'il vient de nommer un directeur de campagne très controversé. Ce dernier, Rolf Kleine, devait donner un nouvel élan à la campagne de Peer Steinbrück qui reste désespérément peu populaire et qui n'a pas su convaincre. Rolf Kleine connaît bien l'opinion allemande, c'est l'ancien chef du service politique de Bild Zeitung, le plus influent des quotidiens allemands. Le plus controversé aussi. Or, c'est justement là que le bât blesse.

Hellénophobe patenté

Durant sa carrière à Bild, Rolf Kleine s'est fait connaître par ses thèses violemment hellénophobes au début de la crise de la dette. Au printemps 2010, il a mené la campagne de Bild contre les « Grecs paresseux » et contre « chaque euro » de l'aide à la Grèce que les Allemands devraient « regretter. » Il n'avait pas caché sa fureur lorsque le président du Bundestag avait osé s'excuser auprès son homologue grec pour les attaques de la presse allemande. Mais son plus beau coup a été ce titre : « Vendez vos îles, vous, les Grecs en faillite ! » avec ce commentaire dans l'article : « si vous avez le fric, nous aurons Corfou. »

Xénophobie à tous les étages

Rolf Kleine n'en est pas à son coup d'essai. A la même époque, c'est lui qui a défendu les thèses xénophobes de Thilo Sarrazin dans Bild  qui s'interrogeait sur la nécessité pour le leader des Verts, Cem Özdemir, de prêter serment sur le coran s'il devait devenir chancelier. Alors même que le chancelier ne prête serment sur aucun livre.

Mauvais goût

Bref, tout ceci ne sonne pas vraiment social-démocrate. Et ne correspond pas trop à l'image europhile et de combattant contre l'austérité que veut se donner Peer Steinbrück. D'autant que, à peine nommé, Rolf Kleine, a montré qu'il n'avait pas perdu son sens du bon goût. Sur sa page Facebook, il poste un portrait du général viêt-cong Vo Nguyen Giap avec ce sous-titre « le FDP est de retour ! » Allusion légère aux origines vietnamienne du ministre de l'économie et chef du FDP Philip Rösler qui est un enfant réfugié du Viet-Nam adopté par une famille allemande et qui a servi la Bundeswehr...

Le SPD à 22 %

L'affaire évidemment fait des remous et loin de donner un nouvel élan au SPD semble le plomber. Le dernier sondage Forsa le place même à 22 %, sous le plus-bas historique de 23 % enregistré en 2009 ! François Hollande, qui a longtemps caressé le rêve d'un duumvirat avec Peer Steinbrück en Europe, va devoir sans doute réviser ses prévisions. Et surveiller ses fréquentations.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/06/2013 à 16:36 :
Les politiciens Européens envoient NOTRE argent en Gréce et les politiciens Grecs commandent 124 bateuax à la Chine. A t'il vraiment tord ?
a écrit le 19/06/2013 à 16:35 :
les verts ont bien noel mammère qui est un ancien journaleux ?
a écrit le 19/06/2013 à 16:01 :
xénophobes Mr Sarrazin? Des preuves?
a écrit le 19/06/2013 à 14:57 :
Savez vous qui lit le " Bild Zeitung": c´est la classe des prolos. Sur chaque couverture il faut une belle nana a poil et en ouvrant le BZ, le sang coule ..... :
Conbien de Turcs et de Grecs sont des electeurs 0,001 % au pire ?
mais qui connait Rolf Kleine ?? moi pas du tout et je lis les journaux allemands depuis 30 ans ( bien sur, pas le Bild Zeitung) .
a écrit le 19/06/2013 à 13:52 :
tous les socios ont le meme problème;nous avons Claude Serillon,Belkacem,etc.
Sarko faisait encore pire.De quoi se plaindre ?
a écrit le 19/06/2013 à 13:38 :
Allez encore une petite louche Française avec "xenophobie" "tolérance" "hellénophobe" pauvre France, en fait on est dirigé par des "travaillophobe" quand on a un logement on est "propiophobe" si on dit que les flash ça devient le délire on est "flashophobe" mais on peu dire quoi au juste ? Tout est super, génial, le fainéant extra, le voleur une personne génial sinon on est escrophobe !!! Mais ça tourne à de la démence ! Donc il y a une opinion "LA" bonne sinon vous êtes un "êtreophobe".
Réponse de le 19/06/2013 à 16:45 :
Vous êtes trop perspicace pour le compte... Tenez bon, z'êtes pas seul...
a écrit le 19/06/2013 à 13:35 :
Sans doute que Peer Steinbück ne veut pas être élu... Quelle autre explication trouver à un tel choix? Mais il y avait d'autres moyens, parce que là, être élu relèverait du miracle, et bonjour l'image du SPD. Peer Steinbrück, maso ou inconscient?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :