Réduire les inégalités en Chine n'est pas une priorité selon l'homme le plus riche du pays

 |  | 309 mots
Lecture 2 min.
Zong Qinghou, l'homme le plus riche de Chine - Copyright Reuters
Zong Qinghou, l'homme le plus riche de Chine - Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
Le patron du groupe Wahaha, considéré comme l'homme le plus riche de Chine, a estimé mercredi qu'il n'y avait "nul besoin" de s'attaquer à l'écart grandissant entre pauvres et riches dans le pays - à condition que chacun aie la possibilité de s'enrichir. La Chine est pourtant l'un des pays les plus inégalitaires.

La Chine de Mao est bien loin. Mercredi, l'homme le plus riche du pays, le patron du groupe Wahaha, Zong Qinghou, a considéré que la lutte contre les inégalités ne devait pas être la priorité de Pékin. A cela, il préfèrerait que chacun soit en mesure de s'enrichir. Bref, il défend l'entrepreneuriat plus que la répartition des richesses par l'État.

Moins d'impôts, plus de soutien aux investisseurs

Pour lui, la voie de l'harmonie est tout indiquée : "si tout le monde était plus riche, la société deviendrait harmonieuse et plus confortable", assure l'entrepreneur de 67 ans qui a bâtit sa fortune estimée à 11,3 milliards de dollars en vendant des boissons non-alcoolisées. Son ennemi : l'égalitarisme. "Si nous instaurions l'égalitarisme (...), tout le monde ne mangerait pas à sa faim. C'est mieux d'encourager les gens à créer de la richesse", a expliqué le self-made man qui défend une baisse des niveaux d'imposition pour stimuler les investissements.

La Chine est l'une des championnes du monde des inégalités

L'écart se creuse pourtant de plus en plus en Chine entre les plus riches et les plus pauvres, selon les principaux indicateurs internationaux mesurant ces écarts de richesse. Le Centre de recherche et d'enquête sur l'économie familiale, une institution financée par le gouvernement chinois, avait placé la Chine en décembre dernier parmi les quinze pays les plus inégalitaires du monde. Selon le coefficient de Gini, reconnu mondialement, la Chine se situerait à 0,61. Un score de 1 étant le plus élevé possible. Selon les experts, un score supérieur à 0,4% marque le risque d'instabilité sociale, dont les autorités chinoises sont très méfiantes. C'est l'une des raisons pour lesquelles Pékin a fait de la réduction des inégalités l'une de ses priorités.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/07/2013 à 6:18 :
Je vis à Hong Kong, ville riche et libérale par excellence. C'est vrai que ce serait dommage si on ne pouvait plus voir les petits vieilles ramassées les cartons le soir, les porteur d'eaux ou encore les vendeurs de jus de fruits. Puis cela a tellement de charme ces appartements de Sham Shui Po où les gens vivent dans des cages. Hong Kong, pas de taxes, 15% de millionaires, 20% de pauvres ...
a écrit le 18/07/2013 à 13:08 :
Le communisme à la sauce capitaliste de chez Mao ! Tout le monde peut s'enrichir ,la pauvreté est choisie non imposée ,suffit de vouloir ,tout le monde peut faire fortune et si tout le monde est riche...y a plus de pauvres ! Imparable mais con comme la lune !
a écrit le 18/07/2013 à 12:55 :
TOUT LES PAYS DONT L ECONOMIE FONCTIONNENT ONT DES MILLIARDAIRES donc CE qu il dit n est pas forcement fauX ils manque enfrance de nouveaux entrepreneurs qui crerons la richesse du pays demain????
Réponse de le 18/07/2013 à 22:36 :
Il y a aussi des gens très riches dans les pays dont l'économie fonctionne très mal...
Réponse de le 19/07/2013 à 13:20 :
IL VONT REDUIRES LES INEGALITES PUISQUE IL VONT CREES LES NOUVEAUX DROIT SOCIAUX ET RELANCE LA CONSOMATION INTERIEUR DONC ACTE ...ILS ONT ENCORE UN GRAND BON EN AVANT A FAIRE AVANT D ETRE A EGALITE AVEC LES PAYS OXIDENTAUX
a écrit le 18/07/2013 à 10:00 :
Je suis impressionné par le nombre de gens ici qui semblent rêver du modèle chinois. Rassurez-vous, il arrive tant nos dirigeants ne cherchent absolument pas a faire diffuser notre mode de vie, mais bel et bien a importer les modèles super démocratiques du genre chinois ou russe afin de mieux répondre et rapidement aux attentes du peuple français qui n'en peut plus de tous ses avantages acquis durant des siècles...
a écrit le 18/07/2013 à 8:10 :
La France est plus socialiste que la Chine. LOL.
Ce monsieur a raison. C est la creation de richesse qui fera sortir les gens de la pauvrete. En France, notre principale richesse ce sont des fonctionnaires.
Réponse de le 18/07/2013 à 9:43 :
quand on voit ce monsieur et mr tapie quelles sont les différences ? , aucunes c'est le carnet d'adresse qui les enrichit , car le plombier ou l'électricien lui ne sera jamais multimilliardaire meme s'il travaille jusqu'à 80 ans dans petite entreprise , ne connait pas la crise ..
a écrit le 18/07/2013 à 5:33 :
Il a droit de penser ce qu'il veut , de toute façon le scénario est écrit , quand la Chine va produire du chômage de masse , des millions de chinois seront dans la rue , ce qui se passera alors nul ne le sait , l'armée qui intervient , des morts , bon lui à ce moment là sera dans son jet privé pour fuir son pays .Finalement la sagesse chinoise existe mais ils ont aussi leurs cons .
Réponse de le 18/07/2013 à 7:54 :
Les milliardaires oligarques qui sont pour la plupart en cheville ou membres du parti communiste chinois, se débrouillent tous pour obtenir des passeports US, canadiens, australiens etc.au cas où les gueux viendraient à se révolter. C'est aussi une des raisons pour lesquelles ils planquent de plus en plus de pognon off shore. Ce qui est notable c'est la fascination que ces cupides enrichis sans causes exercent sur les petits rentiers aigris de LT, comme on peut le lire plus bas...
Réponse de le 18/07/2013 à 8:14 :
En France, la grande majorite des etudiants veulent partir a l' etranger. Il y en a deja bcp. Pas besoins d etre milliardaire.
Réponse de le 18/07/2013 à 9:10 :
Il faudrait le nommer premier ministre !
Réponse de le 18/07/2013 à 9:47 :
Les étudiants français qui soit disant veulent partir majoritairement à l'étranger sont probablement les victimes collatérales des vieux cupides français. D'ailleurs en France les petits rentiers aigris qui chouinent sur leur pauvre sort, leur proposaient il y a encore peu des loyers mensuels à 500 euros pour 9m2...
a écrit le 17/07/2013 à 23:48 :
beaucoup beaucoup de pauvres et un populiste j'y crois
a écrit le 17/07/2013 à 22:54 :
@libéralisme: on voit que vous ne savez ni ne comprenez rien de votre pseudo...
Réponse de le 18/07/2013 à 1:48 :
La définition du libéralisme, c'est comme ça vous arrange. En vous écoutant, c'est une belle théorie mais les pays ne savent pas l'appliquer. On dit ça du communisme aussi, alors faites ce discours à d'autres.
Réponse de le 18/07/2013 à 23:55 :
J'en ai une définition très simple, simplement écrite dans la déclaration des droits de l'homme de 1789, pas besoin d'aller chercher très loin. Prônant l'égalité en droit et donc l'égalité des chances, elle ne m'arrange pas plus que mon voisin, mais pas moins non plus...
Réponse de le 19/07/2013 à 0:01 :
Et tant qu'à comparer l'utopie communiste à une utopie libérale naturelle ou minarchiste, l'histoire démontre que la recherche de la première conduit à l'appauvrissement général, alors que toute évolution dans le sens de la seconde contribue à l'enrichissement général, mais il est de bon ton en France de prétendre le contraire...
a écrit le 17/07/2013 à 22:36 :
A bas l'état ! Halte aux cotisations pensions Ponzi et aux impôts qui finissent dans la poche des petits rentiers paresseux ! Qu'ils travaillent s'ils veulent s'enrichir !
a écrit le 17/07/2013 à 18:29 :
on voit que le liberalisme fonctionne très bien dans une dictature, alors c'est de l'esclavage moderne, ça ne choque personne .
a écrit le 17/07/2013 à 17:37 :
Il fallait bien s'attendre à une déclaration de la sorte du plus riche chinois, qui plus est dans un des pays les plus inégalitaire du monde. Ce n'est pas vraiment une information!
a écrit le 17/07/2013 à 17:31 :
Et il a profondément raison : Plus les riches sont riches et nombreux moins les pauvres le sont et inversement, moins il y a de richesse et de riches, plus il y a de pauvres, selon une mécanisme vieux comme l'humanité. Le problème des inégalités n'est que d'ordre démographique. Pour approfondir ce commentaire, voir :
http://claudec-abominablepyramidesociale.blogspot.com
Les articles et commentaires qui y sont publiés sont accompagnés de schémas, à l?intention des visiteurs que décourage la lecture.
a écrit le 17/07/2013 à 17:20 :
Ce ne sont pas les riches qui créent les richesses, mais les classes moyennes. Les classes moyenne produisent et les riches s'enrichissent. On se dirige plutôt vers un nouveau système médiéval.
Réponse de le 17/07/2013 à 18:11 :
analyse fausse, car ce sont les pauvres comme les ouvriers qui créent les richesses !
Réponse de le 17/07/2013 à 18:34 :
Analyse fausse de nouveau, ce sont les chômeurs qui créent les richesses !
Réponse de le 17/07/2013 à 19:01 :
Encore faux, ce sont les femmes qui créent les richesses !
Réponse de le 17/07/2013 à 21:01 :
Soyons un peu sérieux. Les richesses sont produites par tous ceux qui contribuent à l'alliance du capital et du travail.
Réponse de le 18/07/2013 à 9:14 :
c'est quelqu'un des tres blindé !!!
Réponse de le 18/07/2013 à 9:14 :
Ce sont les socialistes qui créent les richesses : avant qu'ils n'existent certains ont un peu et quelques uns ont beaucoup d'argent. Quand les socialistes arrivent, ils crient "aux riches" et ceux qui ont un peu d'argent se retrouvent taxés et apprennent ainsi qu'ils sont riches... ou qu'ils l'ont été...
Réponse de le 18/07/2013 à 9:43 :
les riches paient proportionnelement moins d'impots que vous et moi ....arretez de les pleurer . !
Réponse de le 18/07/2013 à 9:51 :
La richesse UMPiste consiste à favoriser son coeur d'électeurs fidèles : les petits rentiers aigris : souvent des héritiers immobiliers, des anciens fonctionnaires donneurs de leçons ayant viré leurs cuttis ou des ex cadres soixante-huitards partis en pré-retraite à 55 ans. Pour ça très simple : massacrer à coups d'impôts et de charges sociales les entreprises et les actifs pour permettre aux enrichis sans cause d'accumuler les plus values défiscalisées et les niches fiscales !
a écrit le 17/07/2013 à 15:47 :
comme il a raison, c'est pas le tout d'etre riche et heureux, encore faut-il que les autres ne le soient pas...
a écrit le 17/07/2013 à 15:37 :
Le titre est trompeur. Ce que ce monsieur a voulu dire, c'est que la meilleure façon de lutter contre la pauvreté c'est de développer l'économie. L'histoire économique est sans appel sur ce sujet. S'attaquer aux inégalités, cad pénaliser les plus riches cad les acteurs les plus productifs de richesse, ne sert qu'à pénaliser la production globale et donc in fine à empécher des pauvres de sortir de la pauvreté.
Réponse de le 17/07/2013 à 16:57 :
+1. J'allais le dire...
Réponse de le 17/07/2013 à 17:42 :
Cela marche comme cela aux USA ou pas ? Je sais pas avec 44 millions de personnes au SNAP ! Avez-vous un exemple de pays qui a (merci de préciser la période) ou qui actuellement répond à ces critères. Merci de nous sortir de notre ignorance. Et sinon, merci de nous dire pourquoi aucun pays n'applique à la lettre la recette miracle. Peut-être simplement parce que tous les dirigeants sont idiots et conseillés par des idiots. Ne voulez-vous pas vous présenter pour nous permettre un jour d'atteindre la prospérité.
Réponse de le 18/07/2013 à 7:19 :
@ john galt - Je ne pense pas que le titre soit trompeur, il est pragmatique et réaliste. Et je partage votre avis. Mieux vaut tenter de supprimer les pauvres, en les encourageant et les aidant à moins procréer, que tuer les riches.
@ Mais Mais... - Aucun pays n'applique à la lettre cette recette parce que l'homme n'a pas la lucidité ni le courage d'affronter la réalité de ses problèmes qui est d'ordre démographique avant tout.
1° - À l?aube de notre ère, la Terre était peuplée d?environ 250 millions d?êtres humains. Elle en compte plus de 7 milliards aujourd?hui, dont 1 milliard à 1 milliard et demi vivent dans un état de pauvreté profonde. L?homme a ainsi créé, en 20 siècles, de 4 à 5 fois plus de miséreux qu?il n?y avait d?individus de toutes conditions sur terre au début de son entreprise civilisatrice. Et en dépit de ses bienfaits, le progrès n?y change rien.
2° - La population n?a cessé d?augmenter, à un rythme atteignant de nos jours, quotidiennement, les 220 à 250 000 âmes, qui viennent dans leur grande majorité, par une effet purement mécanique, surpeupler la base d?une pyramide sociale dans laquelle le « descenseur social » prend le pas sur l?ascenseur du même nom ? démontrant, s?il en était besoin, que la pauvreté est plus facile à créer et à partager que la richesse.
Pour approfondir ce commentaire, voir :
http://claudec-abominablepyramidesociale.blogspot.com
Les articles et commentaires qui y sont publiés sont accompagnés de schémas, à l?intention des visiteurs que décourage la lecture.
Réponse de le 18/07/2013 à 9:38 :
a Claudec , ah la démographie elle est la clé de voute de toute cohésion sociale , plus vous avez d'habitants plus votre monnaie devient ridicule , une masse d'individus résignés a travailler car trop faibles pour collectivement avoir des droits minimaux , rappelez vous la chine impériale , les chinois étaient fascinés par la liberté venu d'occident a l'époque , la démographie joue toujours contre nous memes , c'était pas nouveau a des temps reculés ni actuellement ou nous sommes devenus fous , l'économie n'est pas extensible a l'infini a défaut il faudra bien coloniser notre système solaire pour répondre a tous les désirs sociaux et économiques , hors c'est pas le chemin qu'on prend , quand on vit en promiscuités c'est la violence qui apparait ( on le voit chez les rats et les cafards ) , on a un gros problème démographique qui genere a une minorité de la richesse alors que la grosse majorité se résigne , un temps les égyptiens ont aimé ce système a bâtir des pyramides , puis un jour ce fut l'anarchie et la fin des pyramides , pour notre système actuel avec 1 milliard d'humain en plus dans 30 ans ce sera intenable si on ne fait rien .. et on ne fera rien ..ou pire
Réponse de le 18/07/2013 à 10:06 :
pff.... ce probleme de surpopulation de la planete c'est de la c.nner.e pure et dure.... arretez de croire que l'etre humain doit se sentir mal d'exister . ! !! du n'importe quoi ces discours . !
Réponse de le 18/07/2013 à 15:44 :
@ hades
Plutôt que de vous égarer dans la stupidité de l'invective et la grossièreté, prenez-donc - si vous en êtes capable - quelques instants pour lire l'article et méditer le dessin que vous trouverez à l'adresse suivante https://docs.google.com/document/d/13z4rcBReqOnAXihKZCJB49mlkR-4k4on8F1ZGKulw3E/edit
a écrit le 17/07/2013 à 15:17 :
si tout le monde pouvait être.... entrepreneur....... l'affaire serait compliquée..... ils ne trouveraient plus de salariés....
si tout le monde voulait être salarié..... il n'y aurait pas d'entrepreneur pour les salarier... aie....

ce n'st pas les inégalités qu'il faut réduire par la redistribution.... c'est bien plutôt le "partage" de la richesse produite qu'il faut .... revoir..... et sur un plan collectif.... remettre de l'équité la ou il y a inégalité de chance dès le départ....;

il faut accepter qu'il y ai des ouvrier, de man?uvres, des cadres et des patrons.... propriétaires ou non, des entreprises...

mais de siphonner la richesse produite en bas pour enrichir le haut.... fini par poser problème....... la recherche du toujours moins cher... en achat ou en coût... à n'importe quel prix... se paye cash aujourd'hui, même dans les pays comme la chine......

france, 2012..... 6 millions de chômeurs.... mais les 500 première fortunes ont augmenté la leur de 25% en 1 an......................

je ne voudrais pas faire un raccourci simpliste mais.............

à l'inverse, ..... les blocages syndicaux sont d'un autre âge........

il fo peut être se mettre à trvailler ensemble plutôt que les uns contre les autres.....

a écrit le 17/07/2013 à 14:51 :
Ah bon, et en France c'est différent ???
a écrit le 17/07/2013 à 14:45 :
Il y a longtemps que la Chine se comporte comme un pays ultra-libéral ,communiste ,NON ! Et en plus ils aiment pas les syndicats,sa veut tout dire.
Réponse de le 17/07/2013 à 17:03 :
Vous vous trompez sur la définition du mot libéral, comme presque tous les français. LE libéralisme c'est une société de droit et de voir mais aussi anti monopole et surtout contre l'oppression politique et gouvernemental. Ce qui n'a rien à voir avec la Chine malgré que celle ci s'améliore au fur et à mesure ici et la et en meme temps restreint beaucoup la liberté d'expression. Bref il ne s'agit pas de libéralisme mais de capitalisme étatique, l'inverse du libéralisme. Sortez un peu de votre propagande collectiviste, cela vous ferait du bien.
a écrit le 17/07/2013 à 14:38 :
"L'homme le plus riche de chine a considéré que la lutte contre les inégalités ne devait pas être la priorité de Pékin" et de dire "si tout le monde était plus riche, la société deviendrait harmonieuse et plus confortable" Je dois être neuneu mais je comprends plus.
Réponse de le 17/07/2013 à 16:12 :
oui Da : Son discours est pourtant d'un banalité affligeante chez les nouveaux riches et peut se résumer à : "tout pour ma gueule, et les autres n'ont qu'à faire pareil". C'est son avis et le gouvernement chinois a le droit de ne pas le partager. La survie économique à cours terme du pays dépend en effet de la capacité des classes moyennes à consommer local et surement pas du nombre de Rolls vendues à Pékin. Sans compter que ce genre de déclaration provocatrice n'est pas fait pour apaiser le climat social qui est plutôt du genre chaud en ce moment. Qu'il continue comme celà et le PCC pourrait lui faire tâter du goulag. Ce ne serait pas le premier responsable économique à qui ca arrive.
a écrit le 17/07/2013 à 14:30 :
Bien dit cher camarade communiste :p
a écrit le 17/07/2013 à 14:27 :
Donc en principe...les inégalités fabriquent de la richesse ..ce qui n'est pas faux dans l'absolu ..puisque l'égalité prônée par les socialistes fabrique de la pauvreté...la France étant un bon exemple parmi d'autres
Réponse de le 17/07/2013 à 14:55 :
et par le liberalisme non controlé, les riches profitent des pauvres....

tout est relatif dans la vie..... s'il n'y avait pas de socialisme, vous ne vivriez pas dans ce beau pays que l'on appelle la FRance . !
si vous avez une secu, de la police "gratuite" -certes vos impots, mais pas au cout reel d'un intervention ! - hopitaux gratuits ect.... c'est grace au socialisme....

votre intervention umpiste crachant sur tous les sujets sur le socialisme, n'est que le reflet d'une mauvaise foi, ou pire , de l'ignorance . . . .
Réponse de le 17/07/2013 à 15:26 :
Vous confondez fonctionnariat et socialisme, ça n'a rien à voir. Fonctionnaire, c'est un statut privilégié.
Réponse de le 17/07/2013 à 17:06 :
@Hadès : je préférerais ne pas avoir a financer des systèmes de retraites voué a l?échec ni de système de secu voué a l?échec, et j'en passe, et plutôt me débrouiller seul... Je pourrais avoir bien mieux, bien moins cher. Et en plus je permettrais de réduire la voilure administrative de notre pays et a terme faire baisser encore un peu plus mes(nos) impôts.... Ça s'appelle un marché libre, vous savez, le libre échange quoi....
Réponse de le 17/07/2013 à 19:42 :
tu préférerais ci, tu préfèrerais ça !!
eh ben change de pays ou ne profite plus des avantages que l'on a encore en France !!
a écrit le 17/07/2013 à 14:15 :
Le monsieur est bien gentil mais sans argent point d'entreprenariat non plus... On a beau avoir la volonté l'aide de l'état est parfois une nécessité.
Réponse de le 17/07/2013 à 14:37 :
En quoi est-ce nécessaire que l'Etat utilise votre argent pour favoriser telle ou telle chose plutôt que ce que vous auriez fait vivre par vous même ?
Regardez ce que ça donne autour de vous, n'y voyez vous pas que corruption, investissements stupides, argent jeté par les fenêtres, privilèges éhontés, iinfrastructures inutiles et inutilement centralisées, aménagement du territoire en dépit du bon sens et sans relation avec les besoins réels, instruction en déliquescence, utilisée à dessein pour "éduquer" la société aux idéologies socialistes et non plus pour donner les outils nécessaires aux élèves, etc, etc, etc ?
Ouvrez les yeux !
Réponse de le 17/07/2013 à 14:53 :
dure..... Le probleme n est pas l ecart type, qu on appelle maladroitement inegalité, si le patron gagne 1000 mais que son ouvrier gagne 500 et qu avec ces 500 il vit bien ou est le probleme????????? Il dit texto, comme d autre que le probleme n est pas tant la difference entre X et Y mais que pour que cela marche il faut que X et Y voient leur richesse croitre et qu a l heure actuelle ca n est pas le cas!
Réponse de le 17/07/2013 à 17:11 :
Non ce n'est pas le cas et ce ne le sera pas tans que l'interventionnisme étatique ne cessera pas. Comme le dis yoyo, laisser aux gens capable de faire avancer les choses et les inégalité ne baisserons pas beaucoup mais tout le monde vivra mieux. L?écart n'as pas changer en chine, n?empêche que 80% des pauvres de 2000 sont aujourd'hui sortis de la pauvreté... Quel est l?intérêt de prendre d'un coté (l?état) et d'en rendre une partie (faut bien qu'il se serve) dans l?économie, si ce n'est la ralentir et finir par la faire caler....
a écrit le 17/07/2013 à 14:15 :
L'égalitarisme c'est le serpent qui se port la queue, toute intervention allant dans ce sens tendant à favoriser l'accumulation de capital dans les mains les plus influentes, politiques et grosses entreprises en particulier, au détriment des petits qui ne sont plus sur un pied d'égalité devant la loi.
L'égalité devant la loi nécessite d'en finir avec la redistribution idéologique des richesses, la redistribution ne devant être qu'un dernier recours pour les accidentés de la vie.
Bref Il est normal qu'en France et en Chine on observe l'enrichissement des riches et l'appauvrissement de la masse, ce n'est que le reflet de l'intervention d'Etat cherchant justifiée paradoxalement par la réduction des inégalités... Sans l'état omniprésent c'est à n'en pas douter un enrichissement cette inégal, mais général, que l'on constaterait.
En attendant notre pays est foutu.
a écrit le 17/07/2013 à 14:05 :
Ca alors, quelle opinion surprenante !
a écrit le 17/07/2013 à 13:58 :
La France est aussi un pays très inégalitaire entre les services publiques et fonctionnaires surpayés qui ne créent que de la dépense publique au contraire du privé qui crée de la richesse mais sous-payés...
Réponse de le 17/07/2013 à 14:13 :
Exacement! Je ne saurais mieux dire. Par contre , c'est services publics et non pas publiques.
Réponse de le 17/07/2013 à 16:31 :
Evidemment, les médecins des hôpitaux, les policiers, les pompiers, les enseignants etc. ne servent à rien du tout, qu'à la dépense publique :) Ils ne produisent aucun service utile. Les surpayés? Je gagne 50% de moins que sur un poste équivalent dans le privé.
Réponse de le 17/07/2013 à 16:45 :
@@France : les médecins, les hopitaux, les policiers, les pompiers, les enseignants sont de services fournis par l'état en France pour beaucoup plus cher et beaucoup moins efficace que le privé. Si l'état était efficace économiquement pour fournir un quelconque service, l'URSS ne se serait pas effondrée ....
Réponse de le 17/07/2013 à 17:22 :
Désolé John Galt...mais en réalité les hôpitaux français coûtent deux fois moins chers par habitant que les hôpitaux américains, notamment parce que l'administration de milliers de petits hôpitaux concurrents, ça coûte cher. Et pour des résultats globaux inférieurs (cf. rapports OMS) ...Hé oui, le privé ça cherche aussi à faire des gros bénéfices pour les actionnaires!
Réponse de le 17/07/2013 à 17:36 :
Qui a dit que le système américain est concurrentiel et libéral ??? sur le 2 fois plus cher, j'attends vos sources, mais en ce qui concerne la France, la sécu rembourse 30 % de moins les cliniques pour les mêmes actes que els hopitaux car cela coute 30 % moins cher (et les cliniques ont attaqué la sécu devant la cours européenne)... Même la sécu française reconnait que la concurrence est 30 % moins chère (etles cliniques sont rentables, alors que l'hopital est déficitaire chaque année) ... Le bénéfice est le signal de l'efficacité économique. Une entreprise qui ne recherche pas le profit ne peut être économiquement efficace (donnez moi UN SEUL exemple du contraire).
Réponse de le 17/07/2013 à 18:09 :
Coût pour la même pathologie dans un hôpital public en moyenne : 2350 euros et pour une clinique 1830 euros d'après les experts dans le domaine... Y a pas photo !
Réponse de le 17/07/2013 à 18:20 :
@ John galt : ca coule de source, http://donnees.banquemondiale.org/indicateur/SH.XPD.PCAP
a écrit le 17/07/2013 à 13:57 :
Même pas étonné.... les nôtres sont pareils.
a écrit le 17/07/2013 à 13:43 :
bravo ! il nous manque en France !
a écrit le 17/07/2013 à 13:39 :
posons la question a ceux que lui exploite pour être au plus ....
a écrit le 17/07/2013 à 13:35 :
Ah qu'il est bon d'entendre du politiquement incorrect, cela se fait si rare!
Réponse de le 17/07/2013 à 13:48 :
je suis pas sur que B Arnault (l homme le + riche de france) dise quelque chose de bien different
Par contre, vu qu en chine la meilleure facon de s enrichir c est la corruption, c est pas forcement une bonne idee de faciliter l enrichissement.
Sinon pour info la personne en question doit une bonne partie de sa fortune a Danone qu il a gruge (et qu il a gagne ses proces grace a ses relations au PCC)
Réponse de le 17/07/2013 à 20:58 :
Il a gagné de l'argent ce n'est pas grâce à Danonce mais les françaises ne sont pas faire des affaires.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :