Autrefois berceau de l'automobile triomphante, Detroit se retrouve sans le sou

La plus grande ville du Michigan a officiellement demandé à pouvoir se déclarer en faillite jeudi 18 juillet. Détroit doit faire face à une dette de 18,5 milliards de dollars, soit l'équivalent de 14 milliards d'euros.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)

Le temps de où le secteur automobile était florissant à Détroit n'est plus qu'un souvenir. La ville - dont la santé économique dépend fortement d'entreprises comme Ford, Chevrolet, Chrysler et General Motors - est dans le rouge. Elle est même devenue jeudi 18 avril la première ville américaine à demander à se déclarer en faillite. Il s'agit là du dernier acte en date de la lente agonie de la "Motor city".

"Je prends cette décision difficile afin que les habitants de Detroit aient accès aux services publics les plus élémentaires et pour que Detroit reparte sur de solides bases financières qui lui permettront de croître à l'avenir", a expliqué Rick Snyder, le gouverneur de l'Etat du Michigan, dans un communiqué. C'est la "seule option pour s'attaquer à un problème qui n'a fait que s'amplifier ces 60 dernières années", a-t-il déclaré.

Mise sous tutelle il y a quelques mois

Pourtant, la ville avait été mise sous tutelle en février pour essayer d'éviter la faillite. Mais cela n'aura pas suffit, la plus grande ville du Michigan doit s'accomoder d'une dette estimée à 18,5 milliards de dollars (soit 14 milliards d'euros). La faillite, si elle est approuvée par la justice fédérale, contraindra les milliers de créanciers de Detroit à négocier avec le gestionnaire financier ad hoc nommé en mars par le gouverneur du Michigan Rick Snyder, Kevyn Orr.

Le déclin de Détroit tient majoritairement à sa dépendance au secteur automobile. La ville était naguère synonyme de savoir-faire industriel. Les géants de la construction automobile s'étaient mis, de 1941 à 1945, à produire chars, avions et munitions, ce qui avait valu à la ville le surnom d'"arsenal de la démocratie". Aujourd'hui, Détroit est synonyme de déclin, de ruine, de criminalité. La ville a vu fondre sa population progressivement, passant de 1,8 million d'habitants en 1950 à 700.000 aujourd'hui. Aucune autre ville américaine n'a porté plus lourdement le fardeau de la désindustrialisation. La criminalité a fortement progressé depuis 40 ans et les services publics sont en piteux état.

En faillite, comme Stockton, Jefferson, San Bernardino...

Detroit n'est pas la première ville américaine à se déclarer en faillite, suite à la crise économique. Des villes comme Stockton, Jefferson, San Bernardino l'ont déjà fait, mais c'est la première fois qu'une cité aussi grande y est contrainte. Auparavant, New York, Cleveland et Philadelphie se sont retrouvées au bord de la faillite, mais n'ont pas été jusqu'à se déclarer officiellement dans une telle situation.

LIRE AUSSI :

>> Detroit, capitale de l'auto américaine en faillite, est menacée de mise sous tutelle

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 66
à écrit le 20/07/2013 à 8:50
Signaler
Dans un pays dit moderne plein d'ordinateurs et de conseillers en tous genre personne a été capable de prévoir que le marché de l'automobile allait muter ? ? ? . . .Bizarre ? . .

à écrit le 19/07/2013 à 22:25
Signaler
Ce n'est pas la première aux US qui a fini dans cet état là, la liste est déjà assez longue, et ce ne sera pas la dernière....ça finira de même dans notre chère Europe" .......

à écrit le 19/07/2013 à 19:41
Signaler
Détroit en panne sèche ! 18,5 milliards seulement de déficit et dire que la FED imprime 85 milliards de dollars chaque mois pour sauver les financiers ! Y a plus de papier ou d'encre pour remettre sur les roues une ville qui a déraillé ?

à écrit le 19/07/2013 à 15:43
Signaler
On a beau ne pas trop s'y attarder, mais à voir les images de cette ville, on ne peut qu'éprouver de l'effroi devant une telle désertification, un tel chaos! Détroit , aux multiples facettes , est devenu un enfer presque entièrement déserté.....Abomi...

le 19/07/2013 à 17:52
Signaler
Les gens sont tous partis ailleurs, c'est la faute des habitants qui se sont enfuis ailleurs.

à écrit le 19/07/2013 à 15:22
Signaler
Quelqu un connaît les détenteurs de la dette ???

le 19/07/2013 à 16:23
Signaler
Pas de soucis, ils ne payeront pas les principaux mais excellente question

à écrit le 19/07/2013 à 15:14
Signaler
Detroit. La ville stratégisée de la politique américaine. Dans les années 50 suite à la mécanisation de l'agriculture du sud, le gouvernement a choisi de pousser les noirs que l'on avait fait venir en masse et qui perdaient maintenant leur emploi ver...

le 19/07/2013 à 15:47
Signaler
Des filles noires aux longs gants, des garçons nets et souriants.." ne surtout pas oublier, au TALENT , au charisme irréprochables! la Musique et la danse ont leur profonde racine en l'Afrique , et leurs représentants (tes) sont inoubliables !!

le 19/07/2013 à 15:48
Signaler
c'est bien ecrit , mais des racourcis (volontaires ) sur la raison des noirs americains sur cette zone, qui remonte a bien plus que les annees 50 . dans ces memes annees "l'egalite" des noirs permet en effet la creations de label, et permet aux noi...

le 19/07/2013 à 16:08
Signaler
on pourrait parler aussi de la ségrégation raciale envers des gens qui essayent de s'intégrer du mieux qu'ils pouvaient dans cette Amérique raciste à souhait, on pourrait parler du " I HAVE A DREAM" de M L King, de cette période très difficile, de se...

à écrit le 19/07/2013 à 15:11
Signaler
Certains journalistes francais semblent crispes en voyant Detroit aneanti. Bien vu mais il faut reagir car se qui se passe la-bas n'est ni plus ni moins la reflection de ce qui se passe en France quant on ne sait pas offrir aux clients se qu'ils veul...

à écrit le 19/07/2013 à 14:55
Signaler
this is the end, les "doors" de l'enfer s'ouvrent !

à écrit le 19/07/2013 à 12:46
Signaler
Les Etats peuvent faire faillite, prenez l exemple de la Suède dans les années 90. Chine fait des excédents, les autres des dettes. C est un holdup au citoyen ! Ne faut-il pas juger le maire ?

à écrit le 19/07/2013 à 12:37
Signaler
Et alors, c'est pire ailleurs, personne s'en souci.

à écrit le 19/07/2013 à 12:36
Signaler
cela doit faire bien plaisir aux français dont les voitures ne se vendent plus, car ils préfèrent rouler allemand......

le 19/07/2013 à 15:36
Signaler
ça arrange les Allemands, ils refourguent leurs bagnoles dans toute la zone euro...et ils s'en portent très bien, contrairement aux autres et à nous.....faut le faire !

à écrit le 19/07/2013 à 12:30
Signaler
Les citoyens de Détroit vont-ils laisser leur maire mettre la ville en faillite ? L Etat paiera-t-il ? Pourquoi les autres qui ont fait de la bonne gestion devrait payer pour cette ville ? Pourquoi le bon travail doit-il alimenter le mauvais travail ...

à écrit le 19/07/2013 à 12:29
Signaler
Il semble que l'industrie automobile aux US soit sortie de la crise. Dois-je comprendre que la reprise de la production se fait ailleurs dans le pays, peut-être aux endroits où les ouvriers sont moins syndiqués ou les taxes et les subventions plus fa...

le 29/07/2013 à 17:50
Signaler
C'est justement une des raisons majeure que Détroit est en faillaite - le chomage. Beucoup d'emplois sont partis en Tennessee, Kentucy

à écrit le 19/07/2013 à 12:25
Signaler
C est horribles ces politiques de faire faillite ! On ruine les citoyens, on joue à Sisiphe ! Le déficit est une chose monstrueuse, on supprime des emplois publics. C est le social qui saute ! En Allemagne on fait des excédents et de la croissance, a...

le 19/07/2013 à 15:21
Signaler
Vous proposez quoi d allez bosser a détroit gratis ???

le 19/07/2013 à 15:49
Signaler
Si on le voulait vraiment, il y aurait sûrement des solutions efficaces, mais voilà......Dommage, vraiment dommage...

à écrit le 19/07/2013 à 12:17
Signaler
Feu d artifice en acier, qu il est charmant cet éclairage, artifice d artificier, mêler la grâce au courage. Courage fuyons ! Les sanguinaires sont à l ?uvre de la mise en faillite de l Etat ! On nous annonce un million de chômeurs de plus ! On compt...

à écrit le 19/07/2013 à 12:17
Signaler
This the beginning of the END. La fin du libéralisme économique et de toutes ses catastrophes induites. le constat irréfragable des dégâts provoqués par les amis de Blankfein et Paulson et du rôle de marionnette de B.Obama. Également la fin de l'emp...

le 19/07/2013 à 15:50
Signaler
on aime l'américain, que lorsque on a besoin de lui !

à écrit le 19/07/2013 à 11:41
Signaler
Nous avons une actualité chargée ! Des pays sont explosés par les erreurs de gouvernance en découplant la monnaie du niveau de l économie, on déclare faillite au niveau de l Etat, on apprend qu on serait en sous investissement. C est un réel problèm...

à écrit le 19/07/2013 à 11:27
Signaler
Tout à fait d'accord avec Next : les E- U ne sont pas un exemple à suivre ! Entre le communisme financier (Chine , Russie..) et le capitalisme ultralibéral (E-U ,G-B..) , l'Europe doit tracer une troisième voie , celle d'un ensemble de pays non align...

le 19/07/2013 à 12:11
Signaler
D'accord pour que l UE prenne une 3eme voie mais cela signifie que TOUS doivent faire de compromis la France doit de son cote reduire le poid de l Etat dans l economie quand l Allemagne doit prendre un peu du systeme Francais, La Grece doit reformer ...

le 19/07/2013 à 12:15
Signaler
Le pauvre Charles, lui qui dépensait sur ses deniers personnels, alors que ses successeurs se goinfrent "sur la bête". Comment s'attaquerait-il à la monstrueuse dette et au déficite de la France ?

le 19/07/2013 à 12:48
Signaler
Vous êtes un rêveur! Croyez vous vraiment que la France et les Français accepteraient ce que vous suggérez? La France qui a "le meilleur système de tous" pour tout? Mais vous avez raison, par contre, lisant certains commentaires, je ne suis optimis...

le 19/07/2013 à 16:11
Signaler
Etre un rêveur par les temps qui courent....essayez, ça fait le plus grand bien....

le 19/07/2013 à 16:32
Signaler
J espere qu on y arrivera, est ce si dur de vivre ensemble???? peut etre viens ce de l histoire de ma famille: du cote de mon pere : Son pere chti, etait marie avec une Neerlandaise, plus haut son grand pere avec une Allemande, du cote de ma mere bre...

le 19/07/2013 à 22:47
Signaler
Vous êtes pro européen, l'europe, l'europe, l'europe, y a que ça dans vos bouches. Et toujours cet anti americanisme et cet anti chine, "anti tout" sauf europe...

à écrit le 19/07/2013 à 11:24
Signaler
Monsieur le démocrate, vous agressez la population qui travaille sous prétexte qu il existe des pauvres. Seulement vous laissez un pays en faillite et une situation encore pire et pendant ce temps vous profitez dans les palais présidentiels et vous f...

à écrit le 19/07/2013 à 11:19
Signaler
C'est triste quelque part ...que Detroit n'a plus de ressort...

le 19/07/2013 à 12:31
Signaler
Oui ou que Detroit tient le mauvais cap ou que Detroit est dans une passe difficile!

à écrit le 19/07/2013 à 11:19
Signaler
Je croyais que ultra libéralisme à l'Américaine ou anglosaxone était à suivre et que c'était la meilleure voie......

le 19/07/2013 à 13:47
Signaler
Je croyais que le communisme à la soviétique était à suivre et que c était la meilleur voie ... Preuve qu'aucune idéologie n'est parfaite. Dans le cas de Detroit l'ultra libéralisme a peu de chose à voir avec la faillite de la ville. C'est le déclin ...

à écrit le 19/07/2013 à 11:15
Signaler
Je rappelle d'un journal télévisé de FRANCE 2 ou on nous vantait le renouveau de la ville de détroit graçe a B.OBAMA qui avait sauvé l'industrie automobile les investisseurs revenaient en masse pour investir dans la ville une fois de plus la propagan...

à écrit le 19/07/2013 à 11:06
Signaler
Promis juré, c'est la reprise economique aux USA et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes selon Barroso, Lagarde, Hollande et tout la clique de menteurs incompetents

à écrit le 19/07/2013 à 11:05
Signaler
Les habitants de Détroit n'ont qu'à demander l'asile économique en France!!

à écrit le 19/07/2013 à 10:56
Signaler
que trop d etat ruine une ville voire un ETAT tout entier.....

le 19/07/2013 à 11:21
Signaler
Vous avez compris le sujet? Qu'est ce que l'Etat vient faire la dedans?

le 19/07/2013 à 11:36
Signaler
@DDRW ah oui j ai bien compris, article detailler a l appuie dans d autre journaux, c est la gestion calamiteuse par les differents Maire et equipe politique de la ville, qui vivait comme nos communes de subventions publique.. qui a conduit a ce desa...

le 19/07/2013 à 12:22
Signaler
Les thèses libérales ont encore des supporters, comment est ce possible? Plus que la crise économique, s'est la crise du bon sens qui va nous conduire au CHAOS. les 53% de l?élection de 2007 et les 53% de 2012 démontrent les ravages d'une population ...

le 19/07/2013 à 13:52
Signaler
Les thèses opposées au libéralisme ont montré leur limites il y a plus de 20 ans lors de la chute du mur. Le libéralisme n'est pas parfait il faut réguler mais le collectivisme a fait pire et plus vite. Vous me direz qu'il reste notre ancienne voie :...

à écrit le 19/07/2013 à 10:51
Signaler
pourquoi ? ce n est pas les ouvriers qui ont manger la calebasse c est bien la spéculation boursière et des dépenses a outrance, j ai dépenser sans compter

le 19/07/2013 à 11:12
Signaler
N'a pas compris...

à écrit le 19/07/2013 à 10:09
Signaler
Et n'oublions pas l'Etat de Californie à plus grande échelle. Les USA un modèle économique pour l'Europe, c'est sûr...

le 19/07/2013 à 11:24
Signaler
Mais les Américains, contrairement à certains Européens, se remettent au boulot et recommenceront, la population de la ville est partie depuis un moment chercher du travail ailleurs, sans pleurnicher, accuser les patrons, actionnaires....

le 19/07/2013 à 23:51
Signaler
Même les retraités à qui on va sucrer toute ou une grosse partie de leurs pensions retraite ? Nous savons vous comme moi, qui va gagner cette nouvelle bataille.

à écrit le 19/07/2013 à 10:09
Signaler
Voir "The BOSS" sur OCS

à écrit le 19/07/2013 à 9:57
Signaler
ça pourrait arrivé en France !

à écrit le 19/07/2013 à 9:43
Signaler
Qui va perdre ?? Les banques ??

le 19/07/2013 à 13:55
Signaler
Un peut tout le monde. Les habitants qui seront mis au régime secs, les fonds de retraites qui seront lessivés, les banques qui perdront le montant de leur prêts, Et donc par ricochet un peu tout les clients des banques et les retraités.

le 19/07/2013 à 16:24
Signaler
Autrement dit l'enfer sur terre , de partout ....quelqu'un, je ne sait plus qui, pardonnez moi, avait dit que l'enfer était sûrement sur terre...Je crois en cela, de plus en plus......j'en suis même persuadé à un point..!

le 19/07/2013 à 16:48
Signaler
On ne peut pas être éternellement en dehors de l'économie : si les recettes baissent durablement, il faut ajuster les dépenses. La dette ne peut être qu'une solution temporaire pour "passer le cap" et réformer l'économie. Malheureusement beaucoup de ...

à écrit le 19/07/2013 à 9:42
Signaler
"çaylafôte aux fonctionnaires et aux aytrengeay !" Enfin, c'est ce que ne manqueront pas de dire les idiots utiles et les rigolos atteints du syndrôme du larbin...

le 19/07/2013 à 10:16
Signaler
mdr

le 19/07/2013 à 16:49
Signaler
Dans le cas présent on dira plutôt c'est la faute à la corruption et au clientélisme politique.

à écrit le 19/07/2013 à 9:38
Signaler
l'article sur la faillite de detroit n'est pas nouveau , de nombreux habitants dénonçaient déjà la gabegie grandissante de la ville depuis 1986 , période ou l'endettement a commencé et le déclin a aussi provoqué un exode d'habitants en plus d'entrepr...

le 19/07/2013 à 10:07
Signaler
Habon ? Donc on peut faire faillite quand on est trop endettés ? Mince alors, on nous mentirait donc tous les jours ?

le 19/07/2013 à 10:24
Signaler
ah oui mais on est prévenu de la faillite possible 30 ans en avance , avec humour bien sur , donc pour nos faillites on le verra dans 30 ans pour celles actuelles , pour celles des années 80 elles arrivent et par paquets , mais Thather et Reagan ne s...

le 19/07/2013 à 10:53
Signaler
Très différent Margaret Thacher et Ronald Reagan. Maggy a réellement remis le pays en ordre de marche et T Blair n'a rien changé. Ronald Reagan a eu une politique économique de relance mais la plus grosse bourde éco au x USA ce fut les subprimes de l...

le 19/07/2013 à 11:43
Signaler
Le Boom de l?Angleterre est plus à mettre au compte des extractions pétrolière en Mer du Nord qu'à Thacher. Mais comme ces deux phénomènes sont arrivés simultanément, personne ne cherche le détail. Si le virage libérale de Thacher, suivi par tant d'a...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.