Autrefois berceau de l'automobile triomphante, Detroit se retrouve sans le sou

 |   |  442  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
La plus grande ville du Michigan a officiellement demandé à pouvoir se déclarer en faillite jeudi 18 juillet. Détroit doit faire face à une dette de 18,5 milliards de dollars, soit l'équivalent de 14 milliards d'euros.

Le temps de où le secteur automobile était florissant à Détroit n'est plus qu'un souvenir. La ville - dont la santé économique dépend fortement d'entreprises comme Ford, Chevrolet, Chrysler et General Motors - est dans le rouge. Elle est même devenue jeudi 18 avril la première ville américaine à demander à se déclarer en faillite. Il s'agit là du dernier acte en date de la lente agonie de la "Motor city".

"Je prends cette décision difficile afin que les habitants de Detroit aient accès aux services publics les plus élémentaires et pour que Detroit reparte sur de solides bases financières qui lui permettront de croître à l'avenir", a expliqué Rick Snyder, le gouverneur de l'Etat du Michigan, dans un communiqué. C'est la "seule option pour s'attaquer à un problème qui n'a fait que s'amplifier ces 60 dernières années", a-t-il déclaré.

Mise sous tutelle il y a quelques mois

Pourtant, la ville avait été mise sous tutelle en février pour essayer d'éviter la faillite. Mais cela n'aura pas suffit, la plus grande ville du Michigan doit s'accomoder d'une dette estimée à 18,5 milliards de dollars (soit 14 milliards d'euros). La faillite, si elle est approuvée par la justice fédérale, contraindra les milliers de créanciers de Detroit à négocier avec le gestionnaire financier ad hoc nommé en mars par le gouverneur du Michigan Rick Snyder, Kevyn Orr.

Le déclin de Détroit tient majoritairement à sa dépendance au secteur automobile. La ville était naguère synonyme de savoir-faire industriel. Les géants de la construction automobile s'étaient mis, de 1941 à 1945, à produire chars, avions et munitions, ce qui avait valu à la ville le surnom d'"arsenal de la démocratie". Aujourd'hui, Détroit est synonyme de déclin, de ruine, de criminalité. La ville a vu fondre sa population progressivement, passant de 1,8 million d'habitants en 1950 à 700.000 aujourd'hui. Aucune autre ville américaine n'a porté plus lourdement le fardeau de la désindustrialisation. La criminalité a fortement progressé depuis 40 ans et les services publics sont en piteux état.

En faillite, comme Stockton, Jefferson, San Bernardino...

Detroit n'est pas la première ville américaine à se déclarer en faillite, suite à la crise économique. Des villes comme Stockton, Jefferson, San Bernardino l'ont déjà fait, mais c'est la première fois qu'une cité aussi grande y est contrainte. Auparavant, New York, Cleveland et Philadelphie se sont retrouvées au bord de la faillite, mais n'ont pas été jusqu'à se déclarer officiellement dans une telle situation.

LIRE AUSSI :

>> Detroit, capitale de l'auto américaine en faillite, est menacée de mise sous tutelle

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/07/2013 à 8:50 :
Dans un pays dit moderne plein d'ordinateurs et de conseillers en tous genre personne a été capable de prévoir que le marché de l'automobile allait muter ? ? ? . . .Bizarre ? . .
a écrit le 19/07/2013 à 22:25 :
Ce n'est pas la première aux US qui a fini dans cet état là, la liste est déjà assez longue, et ce ne sera pas la dernière....ça finira de même dans notre chère Europe" .......
a écrit le 19/07/2013 à 19:41 :
Détroit en panne sèche ! 18,5 milliards seulement de déficit et dire que la FED imprime 85 milliards de dollars chaque mois pour sauver les financiers ! Y a plus de papier ou d'encre pour remettre sur les roues une ville qui a déraillé ?
a écrit le 19/07/2013 à 15:43 :
On a beau ne pas trop s'y attarder, mais à voir les images de cette ville, on ne peut qu'éprouver de l'effroi devant une telle désertification, un tel chaos! Détroit , aux multiples facettes , est devenu un enfer presque entièrement déserté.....Abominable !
Réponse de le 19/07/2013 à 17:52 :
Les gens sont tous partis ailleurs, c'est la faute des habitants qui se sont enfuis ailleurs.
a écrit le 19/07/2013 à 15:22 :
Quelqu un connaît les détenteurs de la dette ???
Réponse de le 19/07/2013 à 16:23 :
Pas de soucis, ils ne payeront pas les principaux mais excellente question
a écrit le 19/07/2013 à 15:14 :
Detroit. La ville stratégisée de la politique américaine. Dans les années 50 suite à la mécanisation de l'agriculture du sud, le gouvernement a choisi de pousser les noirs que l'on avait fait venir en masse et qui perdaient maintenant leur emploi vers les centres productifs du nord dont Detroit était le centre. Il s'agissait en même temps de valoriser ces personnels en montrant qu'ils étaient des américains comme les autres. On a donc également financé un programme attratif de musique à travers différents labels dont Motown et Diana Ross seront l'emblème : des filles noires civilisées en gands longs, coiffées à l'européenne, des garçons bien nets et souriants en jolis costumes et des sons entraînants ... du marketing. Plus tard leur héritiers, Michael Jackson aura sa courte période "afro" qui pointera le retour à la normale avant de tomber dans l'hyper réalisme augmenté de la star mondiale sans autre vecteur d'existance que ce seul qualificatif. Manipulé Detroit n'est jamais sorti de son statut de grosse bourgade qui aurait mal grossi avec ses 700 000 habitants au plus haut de son envergure, tous pauvres. Une fortune a été amassée dans un Musée pour tenter de donner une âme à cet ensemble improbable, cela reste le seul actif négociable maintenant que la folie de l'intégration "heureuse" a disparue. L'amérique des USA n'a jamais été, et encore plus aujourd'hui, qu'une immense bulle qui grossit avant de se dégonfler, Madoff le voleur juif et ses 50 milliards de pertes n'est qu'un fieffé représentant de ce système généralisé. Nous aurions grand risque à vouloir imiter un tel chaos.
Réponse de le 19/07/2013 à 15:47 :
Des filles noires aux longs gants, des garçons nets et souriants.." ne surtout pas oublier, au TALENT , au charisme irréprochables! la Musique et la danse ont leur profonde racine en l'Afrique , et leurs représentants (tes) sont inoubliables !!
Réponse de le 19/07/2013 à 15:48 :
c'est bien ecrit , mais des racourcis (volontaires ) sur la raison des noirs americains sur cette zone, qui remonte a bien plus que les annees 50 .
dans ces memes annees "l'egalite" des noirs permet en effet la creations de label, et permet aux noirs de devenir connus.... mais ils etaient deja la et vivaient en quasi autarcie.... on pourrait en discuter des heures et cela ne serait pas assez long . . .
Réponse de le 19/07/2013 à 16:08 :
on pourrait parler aussi de la ségrégation raciale envers des gens qui essayent de s'intégrer du mieux qu'ils pouvaient dans cette Amérique raciste à souhait, on pourrait parler du " I HAVE A DREAM" de M L King, de cette période très difficile, de ses heurts, et violences....oui, on pourrait parler des heures de ces moments cruels et difficiles....qui de toute façon malgré une amélioration prononcée reste encore et toujours délicate par rapport aux gens de couleur........
a écrit le 19/07/2013 à 15:11 :
Certains journalistes francais semblent crispes en voyant Detroit aneanti. Bien vu mais il faut reagir car se qui se passe la-bas n'est ni plus ni moins la reflection de ce qui se passe en France quant on ne sait pas offrir aux clients se qu'ils veulent..
a écrit le 19/07/2013 à 14:55 :
this is the end, les "doors" de l'enfer s'ouvrent !
a écrit le 19/07/2013 à 12:46 :
Les Etats peuvent faire faillite, prenez l exemple de la Suède dans les années 90. Chine fait des excédents, les autres des dettes. C est un holdup au citoyen ! Ne faut-il pas juger le maire ?
a écrit le 19/07/2013 à 12:37 :
Et alors, c'est pire ailleurs, personne s'en souci.
a écrit le 19/07/2013 à 12:36 :
cela doit faire bien plaisir aux français dont les voitures ne se vendent plus, car ils préfèrent rouler allemand......
Réponse de le 19/07/2013 à 15:36 :
ça arrange les Allemands, ils refourguent leurs bagnoles dans toute la zone euro...et ils s'en portent très bien, contrairement aux autres et à nous.....faut le faire !
a écrit le 19/07/2013 à 12:30 :
Les citoyens de Détroit vont-ils laisser leur maire mettre la ville en faillite ? L Etat paiera-t-il ? Pourquoi les autres qui ont fait de la bonne gestion devrait payer pour cette ville ? Pourquoi le bon travail doit-il alimenter le mauvais travail ? C est une méthode savante pour ruiner la société.
a écrit le 19/07/2013 à 12:29 :
Il semble que l'industrie automobile aux US soit sortie de la crise. Dois-je comprendre que la reprise de la production se fait ailleurs dans le pays, peut-être aux endroits où les ouvriers sont moins syndiqués ou les taxes et les subventions plus favorables ? Dommage que l'article n'en parle pas.
Réponse de le 29/07/2013 à 17:50 :
C'est justement une des raisons majeure que Détroit est en faillaite - le chomage. Beucoup d'emplois sont partis en Tennessee, Kentucy
a écrit le 19/07/2013 à 12:25 :
C est horribles ces politiques de faire faillite ! On ruine les citoyens, on joue à Sisiphe ! Le déficit est une chose monstrueuse, on supprime des emplois publics. C est le social qui saute ! En Allemagne on fait des excédents et de la croissance, avec moitié moins de chômeurs. Le pib par tête qui est déjà bas, 20ème va voler en éclat !
Réponse de le 19/07/2013 à 15:21 :
Vous proposez quoi d allez bosser a détroit gratis ???
Réponse de le 19/07/2013 à 15:49 :
Si on le voulait vraiment, il y aurait sûrement des solutions efficaces, mais voilà......Dommage, vraiment dommage...
a écrit le 19/07/2013 à 12:17 :
Feu d artifice en acier, qu il est charmant cet éclairage, artifice d artificier, mêler la grâce au courage. Courage fuyons ! Les sanguinaires sont à l ?uvre de la mise en faillite de l Etat ! On nous annonce un million de chômeurs de plus ! On compte donc les minutes? nous sommes des minutemens. Combien encore d impôts, de pauvres et de chômeurs comptez-vous faire monsieur le fonctionnaire d Etat qui profitez sur le dos des salariés précaires ! On met les classes moyennes sur la paille, manifestons ! C est pour qui la facture ? Chaque jour ça empire ! Stop les tax !
a écrit le 19/07/2013 à 12:17 :
This the beginning of the END. La fin du libéralisme économique et de toutes ses catastrophes induites. le constat irréfragable des dégâts provoqués par les amis de Blankfein et Paulson et du rôle de marionnette de B.Obama. Également la fin de l'empire mais de cela nous ne pouvons-nous en réjouir, car nous n'avons pas aimé l'américain mais nous allons haïr le Chinois.

Réponse de le 19/07/2013 à 15:50 :
on aime l'américain, que lorsque on a besoin de lui !
a écrit le 19/07/2013 à 11:41 :

Nous avons une actualité chargée ! Des pays sont explosés par les erreurs de gouvernance en découplant la monnaie du niveau de l économie, on déclare faillite au niveau de l Etat, on apprend qu on serait en sous investissement. C est un réel problème puisqu on parle survie de l économie française. Voila qui concerne la population ! On trouve dans les sondages que la population réclame la démission du présilent pour cause d incompétence. Le faible niveau technologique global, c est comme autrefois avec Foch aller en guerre et envoyer la population contre des mitrailleuses ! Il existe un problème dans la tête. Ainsi la population n aurait pas le droit à l automobile puisque la production se réduit de 50%. On ment sur les retraites, on escroque les retraites des fonctionnaires, on brime les salariés au travail et on exclut nombre de gens de la vie active comme on n applique pas le droit au travail ! Nous avons là un nabot qui dit-on s est fait élire sur un malentendu ! Tous les grands pays sont en croissance sauf nous, la faute à qui ? Nos diplômés sont mis à terre ! Quelle est cette pseudo démocratie qui écrase la population de taxes et d impôts niant le progrès économique et social et le besoin d un fort niveau d innovation, qui ne fait pas payer aux riches l impôt et qui autorise les comptes à l étranger ! c est l Etat d incurie ! Et voila qu on supprime les urgences, nous avons là un bon bourreau du peuple, un petit père la déroute à la mode espagnole. On ferait d éviter les châteaux en Espagne ! La population y manifeste encore, ça commence à bouger ! On détruit l épargne populaire avec le livret et on fait de la pénurie immobilière ! qu ils roulent à vélo et vivent à la rue et sans soins ! Nous avons un problème de civisme grave alors que les secours sont caillassés et les blessés détroussés pour l histoire de Brétigny ! Retirez la cantine à l escroc et qu on mette leur bonnet aux ânes, les bureaucrates d Etat qui font n importe quoi ! Manifestons contre la faillite de l Etat et la fermeture des usines ! On distribue des privilèges comme les appartements! Ralliez le maquis !
a écrit le 19/07/2013 à 11:27 :
Tout à fait d'accord avec Next : les E- U ne sont pas un exemple à suivre ! Entre le communisme financier (Chine , Russie..) et le capitalisme ultralibéral (E-U ,G-B..) , l'Europe doit tracer une troisième voie , celle d'un ensemble de pays non alignés sur ces soi-disant modèles à suivre ! Marre en particulier de recevoir des leçons d'économie du dépensier oncle Sam par l'intermédiaire de ses agences financières ! En attendant avec des zigotos comme Barroso on est mal barré pour sortir du giron américain qui nous étouffe chaque jour un peu plus ! Réécoutez , brothers and sisters , la chanson de Dylan "Times, they are a- changing " et vous comprendrez peut-être que le salut ne viendra pas de l'extérieur mais qu'il faut le trouver en nous ! Europe ton destin est entre tes mains ! (c'est beau comme de l'antique ,non ,lol !) Europe fragilisée, Europe américanisée, Europe déboussolée ,Europe martyrisée ,Europe paumée mais Europe ...pas encore libérée ! Charles reviens,ce machin de FMI nous gonfle grave !
Réponse de le 19/07/2013 à 12:11 :
D'accord pour que l UE prenne une 3eme voie mais cela signifie que TOUS doivent faire de compromis la France doit de son cote reduire le poid de l Etat dans l economie quand l Allemagne doit prendre un peu du systeme Francais, La Grece doit reformer sa politique Fiscale, quand l Irlande doit stopper son dumping fiscal.... L ideal si on veut que cela marche ce sont des taux de TVA unique dans la zone euro, une fiscalite des entreprises et particuliere harmonise, pas avec des ecarts de 1 pour 10 entre les pays.... Bref construire vraiment une Europe Politique, fiscale, Sociale et pas uniquement un espace economique commun... La France, la Belgique, le Luxembourg.... meme l Allemagne seuls ne font pas le poids face au mastodonte US qui en plus etend sa zone en Amerique centrale et du Sud ou face a la Chine.... Par contre l UE dans son ensemble est le PREMIER client et partenaire des CES 2 mastodonte... Ca implique aussi de jouer avec les meme regles, on ne peut pas d un cote autoriser Kia, Ssangyong... a entrer sur nos territoire europeen sans entrave et de l autre les voir proteger leur marché par des normes technique, prelevement fiscaux et douaniers... Le LIBRE ECHANGE cela signifie une reciprocite..... Certain de ces pays beneficient d accord datant du temps ou on les appelait PVD...
Réponse de le 19/07/2013 à 12:15 :
Le pauvre Charles, lui qui dépensait sur ses deniers personnels, alors que ses successeurs se goinfrent "sur la bête".
Comment s'attaquerait-il à la monstrueuse dette et au déficite de la France ?
Réponse de le 19/07/2013 à 12:48 :
Vous êtes un rêveur! Croyez vous vraiment que la France et les Français accepteraient ce que vous suggérez? La France qui a "le meilleur système de tous" pour tout? Mais vous avez raison, par contre, lisant certains commentaires, je ne suis optimiste que pour une génération très, très lointain, et encore. Lorsqu'on appel de "revenir" des décennies après sa disparition le"pauvre Charles", sans savoir ce que, lui, il aurait fait dans un monde qui n'a absolument plus rien de son époque! Décevant.
Réponse de le 19/07/2013 à 16:11 :
Etre un rêveur par les temps qui courent....essayez, ça fait le plus grand bien....
Réponse de le 19/07/2013 à 16:32 :
J espere qu on y arrivera, est ce si dur de vivre ensemble???? peut etre viens ce de l histoire de ma famille: du cote de mon pere : Son pere chti, etait marie avec une Neerlandaise, plus haut son grand pere avec une Allemande, du cote de ma mere bretonne il y a des racines Francaise (Bretagne et charente maritime), Anglais et Finlandaise.... On est pas si different... Est ce rever de croire qu on est plus fort a plusieurs que seul????
Réponse de le 19/07/2013 à 22:47 :
Vous êtes pro européen, l'europe, l'europe, l'europe, y a que ça dans vos bouches. Et toujours cet anti americanisme et cet anti chine, "anti tout" sauf europe...
a écrit le 19/07/2013 à 11:24 :
Monsieur le démocrate, vous agressez la population qui travaille sous prétexte qu il existe des pauvres. Seulement vous laissez un pays en faillite et une situation encore pire et pendant ce temps vous profitez dans les palais présidentiels et vous faites de l enrichissement personnel avec des cantines au coût scandaleux ! Il faut cesser d empêcher nos diplômés de travailler ! En France, les anpe ne produisent que des papiers, mais pas d emplois ! On réduit les dépenses sociales et on augmente les impôts, on met l Etat en faillite, c est une chose monstrueuse car les fonctionnaires ne sont plus payés ! Alors qui paye les factures ? Pour les déficits, faut-il augmenter les impôts ou bien réduire les dépenses ?
a écrit le 19/07/2013 à 11:19 :
C'est triste quelque part ...que Detroit n'a plus de ressort...
Réponse de le 19/07/2013 à 12:31 :
Oui ou que Detroit tient le mauvais cap ou que Detroit est dans une passe difficile!
a écrit le 19/07/2013 à 11:19 :
Je croyais que ultra libéralisme à l'Américaine ou anglosaxone était à suivre et que c'était la meilleure voie......
Réponse de le 19/07/2013 à 13:47 :
Je croyais que le communisme à la soviétique était à suivre et que c était la meilleur voie ... Preuve qu'aucune idéologie n'est parfaite. Dans le cas de Detroit l'ultra libéralisme a peu de chose à voir avec la faillite de la ville. C'est le déclin démographique et économique qui a eu raison des finances de cette ville.
a écrit le 19/07/2013 à 11:15 :
Je rappelle d'un journal télévisé de FRANCE 2 ou on nous vantait le renouveau de la ville de détroit graçe a B.OBAMA qui avait sauvé l'industrie automobile les investisseurs revenaient en masse pour investir dans la ville une fois de plus la propagande journalistique a déformé la réalité et a masqué les raisons de la déchéance de cette grande ville américaine. L'insécurité comme en FRANCE est un obstacle au développement économique.
a écrit le 19/07/2013 à 11:06 :
Promis juré, c'est la reprise economique aux USA et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes selon Barroso, Lagarde, Hollande et tout la clique de menteurs incompetents
a écrit le 19/07/2013 à 11:05 :
Les habitants de Détroit n'ont qu'à demander l'asile économique en France!!
a écrit le 19/07/2013 à 10:56 :
que trop d etat ruine une ville voire un ETAT tout entier.....
Réponse de le 19/07/2013 à 11:21 :
Vous avez compris le sujet? Qu'est ce que l'Etat vient faire la dedans?
Réponse de le 19/07/2013 à 11:36 :
@DDRW ah oui j ai bien compris, article detailler a l appuie dans d autre journaux, c est la gestion calamiteuse par les differents Maire et equipe politique de la ville, qui vivait comme nos communes de subventions publique.. qui a conduit a ce desastre! Donc n essayer pas de noyer le poisson...... TROP D ETAT et c est la ruine assuree!
Réponse de le 19/07/2013 à 12:22 :
Les thèses libérales ont encore des supporters, comment est ce possible? Plus que la crise économique, s'est la crise du bon sens qui va nous conduire au CHAOS. les 53% de l?élection de 2007 et les 53% de 2012 démontrent les ravages d'une population manipulée et pour certain fiers de l'être.
Réponse de le 19/07/2013 à 13:52 :
Les thèses opposées au libéralisme ont montré leur limites il y a plus de 20 ans lors de la chute du mur. Le libéralisme n'est pas parfait il faut réguler mais le collectivisme a fait pire et plus vite. Vous me direz qu'il reste notre ancienne voie : un empire colonial, des citoyens de seconde zone qui travaille pour le confort des métropolitains ... C'est vrai cela marche si on n'est pas trop regardant (il faut juste tourner la tête lorsque l'on colle une balle à un "terroriste")
a écrit le 19/07/2013 à 10:51 :
pourquoi ? ce n est pas les ouvriers qui ont manger la calebasse c est bien la spéculation boursière et des dépenses a outrance, j ai dépenser sans compter
Réponse de le 19/07/2013 à 11:12 :
N'a pas compris...
a écrit le 19/07/2013 à 10:09 :
Et n'oublions pas l'Etat de Californie à plus grande échelle.
Les USA un modèle économique pour l'Europe, c'est sûr...
Réponse de le 19/07/2013 à 11:24 :
Mais les Américains, contrairement à certains Européens, se remettent au boulot et recommenceront, la population de la ville est partie depuis un moment chercher du travail ailleurs, sans pleurnicher, accuser les patrons, actionnaires....
Réponse de le 19/07/2013 à 23:51 :
Même les retraités à qui on va sucrer toute ou une grosse partie de leurs pensions retraite ? Nous savons vous comme moi, qui va gagner cette nouvelle bataille.
a écrit le 19/07/2013 à 10:09 :
Voir "The BOSS" sur OCS
a écrit le 19/07/2013 à 9:57 :
ça pourrait arrivé en France !
a écrit le 19/07/2013 à 9:43 :
Qui va perdre ?? Les banques ??
Réponse de le 19/07/2013 à 13:55 :
Un peut tout le monde. Les habitants qui seront mis au régime secs, les fonds de retraites qui seront lessivés, les banques qui perdront le montant de leur prêts, Et donc par ricochet un peu tout les clients des banques et les retraités.
Réponse de le 19/07/2013 à 16:24 :
Autrement dit l'enfer sur terre , de partout ....quelqu'un, je ne sait plus qui, pardonnez moi, avait dit que l'enfer était sûrement sur terre...Je crois en cela, de plus en plus......j'en suis même persuadé à un point..!
Réponse de le 19/07/2013 à 16:48 :
On ne peut pas être éternellement en dehors de l'économie : si les recettes baissent durablement, il faut ajuster les dépenses. La dette ne peut être qu'une solution temporaire pour "passer le cap" et réformer l'économie. Malheureusement beaucoup de gens sont terrorisés par l'idée d'une société qui se réforme régulièrement pour s'adapter donc on fonctionne par à-coups avec de "belles" révolutions qui assurent que les gagnants gagnent beaucoup et que les perdants sont lessivés ....
a écrit le 19/07/2013 à 9:42 :
"çaylafôte aux fonctionnaires et aux aytrengeay !"

Enfin, c'est ce que ne manqueront pas de dire les idiots utiles et les rigolos atteints du syndrôme du larbin...
Réponse de le 19/07/2013 à 10:16 :
mdr
Réponse de le 19/07/2013 à 16:49 :
Dans le cas présent on dira plutôt c'est la faute à la corruption et au clientélisme politique.
a écrit le 19/07/2013 à 9:38 :
l'article sur la faillite de detroit n'est pas nouveau , de nombreux habitants dénonçaient déjà la gabegie grandissante de la ville depuis 1986 , période ou l'endettement a commencé et le déclin a aussi provoqué un exode d'habitants en plus d'entreprises qui préfèrent aller ailleurs ( les constructeurs auto aussi ) , aujourd'hui des quartiers entiers sont fantômes , des habitations a l'abandon qui font la joie des squatteurs de tout poil , un service public qui est devenu etranglé par des quartiers ou il n'y a plus aucun habitants et ou le danger peut être partout , la mairie a meme proposée de détruire des quartiers insalubres et donc de créer des parcs afin de redonner de la verdure et aux pauvres de la ville des potagers , cela fonctionne mais c'est quand meme du placé bo , cette nouvelle ne m'a pas etonné ,en fait depuis la crise de 2008 je m'y attendais a cette info bien triste car aujourd'hui les habitants qui restent a détroit quelqu'ils soient sont courageux vu la situation de leur ville .
Réponse de le 19/07/2013 à 10:07 :
Habon ? Donc on peut faire faillite quand on est trop endettés ? Mince alors, on nous mentirait donc tous les jours ?
Réponse de le 19/07/2013 à 10:24 :
ah oui mais on est prévenu de la faillite possible 30 ans en avance , avec humour bien sur , donc pour nos faillites on le verra dans 30 ans pour celles actuelles , pour celles des années 80 elles arrivent et par paquets , mais Thather et Reagan ne sont plus là eux .. la démagogie elle paie bien et et puis après tout pourquoi se priver d'endetter jusqu'à plus soif vu que tous les acteurs sont d'accord avec cela ? ..
Réponse de le 19/07/2013 à 10:53 :
Très différent Margaret Thacher et Ronald Reagan. Maggy a réellement remis le pays en ordre de marche et T Blair n'a rien changé. Ronald Reagan a eu une politique économique de relance mais la plus grosse bourde éco au x USA ce fut les subprimes de l'ère Clinton. mais ce n'est à coté de la gestion de DroiChe depuis 35 ans
Réponse de le 19/07/2013 à 11:43 :
Le Boom de l?Angleterre est plus à mettre au compte des extractions pétrolière en Mer du Nord qu'à Thacher. Mais comme ces deux phénomènes sont arrivés simultanément, personne ne cherche le détail. Si le virage libérale de Thacher, suivi par tant d'autres, était si brillant et si productif, nous n'es serions pas là aujourd'hui....

Citation de Stiglitz : Vous [les Britanniques] avez dilapidé cette richesse, vous avez pris ce pétrole de la mer du Nord, et vous avez très bien vécu durant cette période parce que vous viviez au-dessus de vos moyens. Vous avez pris le succès de l'ère Thatcher pour un succès reposant sur une bonne politique économique, alors qu'en fait ce succès consistait à vivre au-dessus de vos moyens, et à laisser les générations futures appauvries."

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :