Le gaz naturel, une nouvelle arme diplomatique "pour la paix" en Israël ?

 |   |  332  mots
Copyright Reuters
Le gaz naturel va se mettre au service de la diplomatie israélienne. Les très importants champs gaziers découverts ces dernières années au large des côtes d'Israël en Méditerranée doivent permettre à l'État hébreu d'exporter une partie de sa production vers la Jordanie et les Territoires palestiniens.

Selon les estimations de Silvan Shalom, le ministre israélien du Développement économique régional, ces approvisionnements devraient atteindre 100 milliards de m3 sur trente ans. Ce gaz sera prélevé sur le quota d'exportation de 40% de la production totale fixé récemment par le gouvernement de Benjamin Netanyahou à l'issue d'un long débat.

« Le gaz constitue non seulement une source de richesse, mais aussi un atout politique de tout premier ordre », souligne le ministre. Selon lui, l'exploitation de trois champs offshore surnommés Tamar, Leviathan et Karish, dont les réserves sont estimées à 950 milliards de m3, pourraient permettre la mise en oeuvre d'une véritable stratégie du « gaz pour la paix » en proposant aux voisins de l'État hébreu un approvisionnement énergétique à un prix avantageux.

 

La Russie dans le « pipe »

Certains diplomates se mettent à espérer des ventes de gaz à la Turquie, ce qui permettrait de réchauffer des relations avec un ancien allié, en froid avec Israël depuis la mort de neuf Turcs dans l'assaut, par les commandos israéliens, d'une flottille de militants pro-palestiniens près de Gaza, en 2010. L'enjeu et surtout la manne sont tels que la Russie s'est également invitée dans la partie.

Vladimir Poutine a récemment plaidé la cause de Gazprom lors d'une rencontre avec Benjamin Netanyahou. Selon des médias israéliens, le président russe aurait proposé de reporter la fourniture d'armes sophistiquées, telles que des batteries de défense aérienne de type S-3000, au président syrien Bachar al-Assad, si Israël consentait à promouvoir un accord qui permettrait au géant énergétique russe d'acheter environ un tiers de la production israélienne de gaz.

Dans ce cas aussi, cette offre n'est pas dénuée d'arrière-pensées éminemment politiques. La Russie, qui assure plus d'un tiers de la consommation de gaz de l'Europe, entend bien conserver cette position dominante et réduire au minimum les risques de voir apparaître des concurrents.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/08/2013 à 11:10 :
en plus de voler le gaz aux palestiniens, voila maintenant qu'ils le leurs vendent ! c'est culoté
Réponse de le 26/08/2013 à 15:35 :
s'ils etaient maitre des lieux, ils n'auraient meme pu trouver de l'eau dans la mer....
a écrit le 08/08/2013 à 13:09 :
INCHALA ? LE PARTAGE DES BIEN ENTRE LES PEUPLES DE BONNE VOLONTE DOIT ETRE FAIT ,,??? EST NE PAS ECOUTER LES MARCHANTS DE CANONS
a écrit le 08/08/2013 à 8:20 :
Bonne nouvelle pour ce petit pays courageux et dynamique en espérant que cette manne puisse contribuer à établir la paix avec les pays voisins
Réponse de le 10/08/2013 à 11:22 :
israel etat voleur ce gaz est aux palestiniens
Réponse de le 12/08/2013 à 17:00 :
Quel est cet abruti qui se fait appeler ISRAËL
Réponse de le 14/08/2013 à 8:14 :
Petit pays fasciste, oui.
Réponse de le 14/08/2013 à 9:03 :
Si Israël est un pays fasciste, comment qualifier le Hamas, l'Arabie Seoudite, et la quasi-totalité de ses voisins ?
Réponse de le 14/08/2013 à 14:29 :
Euh, que je sache les voisin d Israel ne parquent pas les palestinien dans la bande de Gaza, ils ne bombardent pas Israel a coup d helicoptere de combat...... Va falloir arreter de toujours victimiser Israel hein que je sache l agresseur colonisateur qui n a historiquement plus rien a faire la c est eux! Si Israel a ete installe ici, ancienne colonie britannique, c est uniquement en reparations des crimes de guerres et uniquement parce que la Pologne, la Roumanie... et tous ces etats d ou on ete deporte des millions de juifs etaient tombé sous la coupe de Stalline.... qui n avait pas beaucoup de tendresse pour eux non plus.... En voulant "reparer et expier" une atrocite on en a creer une autre et elle nous revient de plein fouet car les Musulmans, meme s il ne sont pas d accord entre eux, en ont assez de cette injustice>>>> Consequence instrumentalisation, terrorisme......
Réponse de le 19/08/2013 à 12:35 :
Pourrais-je savoir pourquoi ma réponse n'a pas été publiée ?
Merci.
Réponse de le 23/08/2013 à 2:38 :
Apparemment, vous ne comprenez pas grand chose à ce qui se passe dans cette région. En quoi l'existence d'Israël est-elle une injustice envers "les musulmans" ? Il faut arrêter de dire n'importe quoi et de prêcher la haine. Il semble que vous souhaitiez la disparition pure et simple de ce pays. Vous rendez vous compte de la violence de votre propos ? Il y a plus de 50 pays musulmans dans le monde qui s'étendent sur une superficie plusieurs centaines de fois supérieure à celle d'Israël. Difficile de croire que l'existence de ce petit pays soit le problème central de plus d'un milliard de musulmans. Il faut raison garder.
D'autre part, les Israéliens ne "parquent" pas les Palestiniens à Gaza, ils se sont retirés de ce territoire qui est administré par des représentants élus par les Palestiniens. Mais peut-être faites vous référence au "blocus" de Gaza ? Je voudrais que vous m'expliquiez comment Israël peut faire un blocus sur un territoire dont il ne contrôle pas toutes les frontières. Vous savez certainement que la bande de Gaza a une frontière avec l?Égypte. Or, les autorités Égyptiennes, du temps de Moubarak, comme de celui des frères musulmans (pourtant allié du Hamas) et de celui du gouvernement actuel n'ont jamais voulu laisser un libre passage au Palestiniens. Pourquoi reprochez-vous aux Israéliens de faire aux Hamas ce que lui font les frères musulmans ?
a écrit le 07/08/2013 à 16:52 :
heureux les pauvres en énergie

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :