Une intervention en Syrie pourrait propulser le pétrole à 150 dollars le baril

 |   |  498  mots
(Crédits : Reuters)
Selon la Société Générale, le cours du Brent pourrait atteindre 125 dollars le baril en cas de frappes aériennes occidentales contre la Syrie et sa hausse pourrait atteindre 150 dollars dans le cas d'une contagion du conflit au Moyen-Orient. Des perspectives qui pèsent sur les marchés.

En mars 2008, quand le prix du baril se situait à 100 dollars, les analystes de Goldman Sachs prédisaient un prix pouvant atteindre 200 dollars le baril. La prédiction s'était certes avérée erronée, mais le prix du Brent avait tout de même culminé à 147 dollars début juillet avant de s'effondrer pour passer sous la barre des 50 dollars fin 2008. Mercredi, Michael Wittner, analyste de la Société générale estime que le cours du Brent pourrait atteindre 125 dollars le baril en cas de frappes aériennes occidentales contre la Syrie et sa hausse pourrait continuer dans le cas d'une contagion du conflit au Moyen-Orient. Ces dernières heures, les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne notamment s'étaient déclarés prêts à agir, non pas pour renverser le régime syrien, mais pour le "dissuader" d'avoir de nouveau recours à des gaz toxiques.

Hausse limitée dans le temps

"Nous pensons que dans les jours à venir, le Brent va encore gagner entre cinq et dix dollars et atteindre 120-125 dollars (le baril), que ce soit dans l'anticipation de l'offensive ou en réaction à l'annonce du début de cette offensive", a expliqué Michael Wittner dans une note à ses clients. Le prix du baril de brut pourrait ensuite atteindre 150 dollars dans l'éventualité où le conflit s'étendrait à d'importants pays producteurs comme l'Irak, ajoute-t-il, tout en précisant qu'une forte hausse serait certainement limitée dans le temps.

Puiser dans les réserves stratégiques

"Si les répercussions régionales se traduisent par des perturbations importantes de l'approvisionnement, en Irak ou ailleurs, le Brent pourrait culminer brièvement à 150 dollars", estime l'analyste. Dans les cas où un conflit viendrait perturber l'approvisionnement en brut, le marché dépendrait de l'augmentation de la production de l'Arabie Saoudite, seul pays membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à disposer de capacités excédentaires, explique Michael Wittner. Il ajoute que les pays consommateurs pourraient envisager de puiser dans leurs réserves stratégiques si les cours montaient trop haut ou si l'offre se raréfiait.

Mercredi, le contrat octobre sur le baril de Brent a atteint un plus haut de six mois à 117,34 dollars, la crise syrienne venant s'ajouter à une diminution de la production d'autres pays producteurs, comme la Libye.

Agitation sur les marchés

Cette menace syrienne rend les investisseurs nerveux. "Les événements syriens agitent les marchés", souligne Paul Donovan, analyste pour la banque UBS. Après avoir décroché de 2,42% mardi, la Bourse de Paris a terminé en légère baisse (-0,21%) mercredi. L'indice CAC 40 a perdu 8,27 points à 3.960,46 points. De son côté, la Bourse de Francfort a continué de céder du terrain mercredi, après un fort repli la veille de 2%, l'indice vedette Dax a cédé 1,03% à 8.157,90 points, tandis que l'indice MDax des valeurs moyennes a reculé de 1,32% à 14.325,47 points.

Fortement dépendantes du baril, les compagnies aériennes chutent en Bourse. Celui d'Air France-KLM a baissé de 5,42% mardi et de 5,92% mercredi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/09/2013 à 15:34 :
Une hausse du prix du pétrole entraînerait une augmentation de l'inflation, ce qui aurait pour effet de freiner la spiral déflationniste.
a écrit le 30/08/2013 à 20:31 :
Lier à la hausse du brut, il y aura une hausse à la pompe.
Si hausse à la pompe, les recettes de TVA vont enfler mécaniquement.
Hollande utilise toutes les méthodes pour ponctionner
a écrit le 30/08/2013 à 14:45 :
150e, mais c'est 50% de croissance, c'est super heuheuuu ! flanby est pret à vouloir faire une petite action de façade en syrie, alors qu'il est incapable de faire respecter l'état de droit dans nos banlieux, domaines gérés par les mafieux et habitants terrorises, qui n'ont pas droit à circuler librement, et la honte absolue, les pompiers et flics se font caillassés en toute impunité... mais taurira dira surement qu'ils l'ont cherché à provoquer !! valls défend les victimes et taubira les agresseurs, on n'est pas pret d'y arriver ! Feraient mieux d'envoyer l'armée dans les banlieux pour rétablir l'ordre républicain !!! priorité locale avant de faire de la diversion à l'étranger !
a écrit le 29/08/2013 à 19:16 :
Si le trio USA-GB-France s'engage dans une intervention armée directe et officielle en Syrie, cela servira de prétexte à toutes les autres interventions. La guerre en Syrie, de guerre civile, risque de devenir un champ clôt international. Personne ne se gênera plus. C'est une chose de livrer des munitions ou d'expédier quelques centaine de volontaires, s'en est une autre de lancer dans la mêlée une aviation militaire régulière ou une division de pasdaran.
Réponse de le 29/08/2013 à 23:08 :
Des prétextes c'est facile à trouver, on en fabrique tous les jours. Il est beaucoup plus compliqué d'arriver à quantifier et à qualifier la frappe qui a été évoquée car on dirait qu'aucun des trois pays occidentaux ne sait clairement qu'elle est le but de cette frappe, a part donner l'impression qu'ils font quelque chose. De plus EL Assad a l'air d'être au bord du gouffre, il serait nettement plus 'pratique' qu'il tombe sous les coups des rebelles plutot que des étrangers s'en mêle. Pär contre en annonçant la frappe et en tardant à la faire, on déstabilise l'organisation militaire d'El Assad à moindre frais, elle doit se terrer et laisser plus d'espace aux opposants: ca ne mange pas de pain, on ne tue pas de civil, on respecte l'ONU, si on pouvait en rester là et qu'il tombe comme un fruit mur ce serait parfait.
Réponse de le 30/08/2013 à 16:34 :
L'armée syrienne est menacée par les raids de l'aviation israélienne, supérieure, depuis 1967. Elle a eu le temps d'apprendre à desserrer son dispositif. De plus ses chars et son artillerie sont déjà dispersés sur le terrain pour combattre les rebelles. Quant à ses bases aériennes, la catastrophe de 67 a poussé les Soviétiques à les bétonner massivement. Elles ont donc plutôt bien résisté aux pilonnage aérien israélien en 1973. Ce qui manque au régime baathiste pour écraser la rébellion, ce sont des fantassins. L'Iran, les chiites irakiens et le Hezbollah les ont. Si les "Occidentaux" renoncent à frapper la Syrie, après avoir bombé le torse, ils perdront une partie de leur aura militaire. Mais bombarder la Syrie avant d'avoir déterminé ce que devra devenir ce pays après la guerre civile est mettre la charrue avant les boeufs. Toutes les parties extérieures doivent d'abord s'entendre sur ce point, ensuite une action de force pourra avoir du sens. Puisqu'il y aura un objectif politique clair.
a écrit le 29/08/2013 à 15:54 :
Étant donné que la production de pétrole provenant de Syrie ne représente que 2% de la production mondiale, je ne pense pas qu'il faille s'affoler outre mesure...
Réponse de le 29/08/2013 à 18:12 :
Les craintes sont justifiées dans la mesure où c'est probablement tout le Moyen-Orient qui risque de s'enflammer. Les dirigeants occidentaux ont allumé des mèches qui risquent fort de faire péter toute la région et leurs intérêts avec ! Obama, "le prix Nobel de la paix" (c'est le prix du cynisme occidental qui devrait plutôt lui être décerné !), Cameron et Hollande sont irresponsables et dangereux.
a écrit le 29/08/2013 à 14:58 :
Franchir la ligne rouge. Les pays Musulmans 3.1 Quand je suis arrivé en France, je suis entré dans uns super marché. Tout était placé dans les rayons, on prenait et on payait à la caisse. Il n'y avait pas ce système dans mon pays. Si cela aurait été comme ça, les gens auraient tout volé et le commerce aurait fait faîte en quelques semaines. Alors qu'on était dans un pays Musulman. La confiance qu'il devait y avoir dans les pays Musulman n?était pas mais elle était dans les pays non-Musulman. Je vous ai dit que j'avais arrêté d'aller à la Mosquée parce qu'ils disaient des chose fausses. Je me rends comptes que j'avais pleinement raison en n'allant pas là-bas, pour ne pas apprendre des choses fausses. Je me rends compte que tout ce que j'avais entendu dans mon pays était faux, ils n'avaient certainement jamais lu le Coran et leur traduction était inventé, fausse. Les Imams de mon pays nous disaient que les Chrétiens n'étaient pas fiables, ils n'étaient pas honnêtes, qu'ils étaient Athées... ce qu'ils m'ont dit est très différent de ce que j'ai vu. Je me rends compte que les Musulmans qui disaient les Chrétiens étaient mauvais, étaient, eux, les méchants. J'ai une autre raison de dire ce que je viens de dire. Avant de choisir un Imam, il faudrait qu'il soit lui aussi éduqué. Il faut qu'il sache lire et expliquer le Coran , et aussi qu'il sache faire un résumé du Coran. Il faut aussi qu'il connaisse les différentes cultures pour ne pas avoir a dire des gros mensonges sur la fiabilité des gens. Les occidentaux doivent s'en occuper même avant d'aller aider les rebelles. Sinon, les rebelles reproduiront le même crime. Il faut apporter un changement sur le fait que les Imams ne savent pas traduire le Coran. Avec ça, quand j'ai dit qu'il fallait imposer des gardiens de la paix originaires des membres des Nations Unies, il faut aussi qu'avec ça ils fassent régner la Justice et l?Ordre Militaire. Sinon, notre mission n'aura jamais de repos. Si nous faisons une opération Militaire sur la Syrie, après avoir dégagé Assad, il faudra commencer par la Syrie pour les membres des Nations Unies. Il faut prendre les commandes de la Justice et des Militaires. Nous l'avons déjà fait avec les militaires mais ça n'a apporté aucun réel changement. La sauvagerie et la tuerie sont restés en changeant de visage.
a écrit le 29/08/2013 à 14:57 :
Franchir la ligne rouge. Les pays Musulmans 2.2 À côté de mon commerce, il y avait un Juif. J'étais tellement fier de lui, je me rappelle de lui aujourd'hui et je ne l'oublierais jamais. Ce que j'ai eu de lui, je ne l'ai jamais reçu de quelqu'un de mon pays, ni d'autres Musulmans. Alors pourquoi faire tout ça envers les Juifs ? Je suis choqué quand on dit des choses méchantes sur les Israéliens. Mais le Prophète Mohammed disait que toutes les religions doivent cohabiter ensemble. En cherchant moi-même, j'ai vu qu'à peine après être arrivé au pouvoir, les dirigeants disent des choses contre les Juifs pour arnaquer le peuple. J'ai lu beaucoup d'histoires, un écrit de Juif et un écrit de Musulman, des gens normaux, ni des politiciens, ni des écrivains. J'ai vu qu'il y avait écrit un truc genre « Quand nous sommes deux voisins, un voisin Musulman et un voisin Juif, il n'y a jamais de problèmes, malgré les eux religions. Il n'y que dans l'état que ces problèmes existent. » Il n'y a que les dirigeants des pays musulmans qui parlent de divisons. J'ai vu différents chefs d'état Israéliens, et après être arrivé au pouvoir, Personne n'a dit que l'Arabie Saoudite devrait être rayé de la carte. Seuls les pays islamistes commencent les provocations. Dans le seul but de provoquer les divisons. C'est pour ça que je dis qu'avant de vouloir à tout pris aider les rebelles, il faut séparer l'état et la religion. Les provocations envers différentes religions ne sont visibles que dans les pays Islamistes. En Afghanistan, il y avait un grand temple Bouddhiste. Si il aurait été construite quelque part en Occident, ce serait aujourd'hui un grand monument pour les touristes et aussi un lieu de Pèlerinage pour les Bouddhistes comme la Mecque et le Vatican ou Jérusalem. Mais au nom de la religion, les Afghans ont détruits le temple. N'est-ce pas une sorte de provocation ça aussi ? Ils ont fait la même chose au Mali.
Réponse de le 29/08/2013 à 16:00 :
en afghanistan, ils ont decidé de renier leur histoire au nom de la religion talibane....
qui perd son histoire perd son identité... mais pas un, (par ignorance) ne s'est élevé pour dire que CES temples (classé patrimoine mondial) etaient la avant la naissance de l'islam ... quelle grande perte....
Réponse de le 29/08/2013 à 20:20 :
À ma connaissance, le truc Taliban n'est pas une religion mais un régime, venue d'une ancienne famille, avant la création de l'Islam. C'était la famille Taleb. J'ai écrit dans mon article qu'il y avait deux sortes de Musulmans : les bons et les méchants. Les Talibans sont des Musulmans brutaux. C'est ce qu'essaient de devenir les Afghans, des Talibans, au nom de l'Islam, comme ils ont détruits le temple. De cette façon ils ont voulu détruire l'Islam. Mais leur progrès ont été stoppés avec la mort de Ben Laden, même si elle a laissé une trace dans l?Islam. C'est pour cela que les Musulmans sont victimes partout maintenant. Méchants ou pas, tous les Musulmans nous inspirent la méchanceté. Ils ont été condamné le 11 Septembre 2001, en USA. Aujourd'hui, les Musulmans sont tenus responsables pour tout actes de 'méchanceté'. Même les Vrais Musulmans ne sont pas épargnés. Cela ne tient qu'à nous de savoir que tous les Musulmans ne sont pas mauvais. Il ne faut pas avoir dans l'idée d'insulter chaque Musulman que l'on croise. Mais c'est devenu un réflexe, je crois. Mais c'est quand même injuste. En gros, ce que j'ai voulu dire, c'est qu'il faudrait éliminer définitivement les quelques 'méchants'. Je veux que les Occidentaux interviennent, pas seulement en envoyant une armée ou en faisant la guerre, mais en restant sur place de façon permanente pour assurer la paix. Sinon, les rebelles deviendront tous des Bachar El Assad, et nos armes qui leur ont servi se retourneront contre nous.
Réponse de le 29/08/2013 à 21:19 :
interressant commentaire au sujet de la biographie , mais je vous informe que dans les années 30 hitler a reçu en grande pompe le grand mufti musulman de jerusalem a l'époque et ils furent bien d'accord sur des sujets abjects , par la suite cet imam est resté a son poste , il revint une dernière fois en allemagne en 1938 je crois , les idées nocives des extrémistes musulmans ont commencé là et après la création d'Israël cela a empiré , depuis on assiste a ce délabrement de la culture musulmane qui avait été si riche au moyen âge par son ouverture culturelle , esperont que ceux qui préfèrent mettre des oeilleres et subir les contre-coups osent enfin regarder avec lucidité la manipulation qui date de cette période et plonge certains dans l'extrémisme qui ne sert finalement ni la foi ni la personne ..
Réponse de le 30/08/2013 à 10:21 :
lorsuqe je dis , la religion talibane, c'est une facon de parler, car loin de l'islam "coventionnel" qui est une religion d'ouverture a la base....
Réponse de le 30/08/2013 à 19:09 :
Franchir la ligne rouge. Les pays Musulmans 3.2 @ hades : Vous avez tout à fait le droit de dire les choses à votre manière. C'était votre vision des choses et je la respecte. D'une certaine manière, vous avez quand même raison. La manière dont les Afghans conçoivent les choses laisse imaginer que pour eux, le Taleb est une religion. Les problème entre les 'extrêmes-Islamistes', c'est qu'ils se fichent bien de la vérité. Ce qui leur importe, c'est leur manière de voir le monde. Dans plusieurs de mes postes, j'ai laissé échapper que je suis un étranger Musulman. Je vous donne un 'exemple vivant' de mon pays natal. Voilà ce que font les 'extrêmes-Islamistes' pour leur propre intérêt : c'est une petite biographie de l'Indépendance du Bangladesh. «  I,Major Zia do hereby declare the Independance of Bangladesh...(1971) » Ce document a été brûlé par les partisan de la League Awami« Shadin bangla betar candro », dont l'auteur est Belal Mohamed .
Tous les Bangalis (Pakistan Est ), la L.A., la Muslim League, le Parti Communiste, d'autres petits partis politiques et le peuple du Bangladesh ont participé à la guerre d'Indépendance du Bangladesh . Mais il est vrai que la Muslim League a participé à l'élection de 1970, en faveur du Pakistan, et que, durant la guerre, ils ont créé un groupe de résistants , du nom de Razakar Bahini. All Bodor , All Sams ont également combattu avec l'armé du Pakistan et participé au massacre du peuple Bangali, mais les membres étaient en faible quantité, comme 0,1 % de la population du Bangladesh à l'époque. 90% des personnes de la Muslim League sont devenus des rebelles. Par exemple, sur 300 siège de députés, il n'y a que 2 sièges dispos pour la Muslim League. Combien de personnes ont voté pour elle ? Certains maires des commune étaient aussi dans la Muslim League, ? comme le maire de ma commune et je me rappelle maintenant 'l'ardeur' avec laquelle il a aidé les rebelles. ? ils s'occupaient très bien des rebelles ; les nourrissaient, les logeaient...Il y avait des villages peuplés par des Hindous, protégés par les Maires siégeant du M.L , je l'ai vu de mes propres yeux. IL est faux quand nous disons qu'ils ont massacrés les Hindous Ce sont les rebelles du L.A qui ont massacrés les Musulmans et les Hindou, pour divers règlements de comptes.
Réponse de le 30/08/2013 à 19:10 :
Franchir la ligne rouge. Les pays Musulmans 3.3 Ils les ont délogés, se sont appropriés leurs propriétés,... Mais ils ont fait semblants de combattre contre les partisans du M.L, du P.C... pour pouvoir donner un semblant de preuve qu'ils ont participé à l'installation de l'indépendance du Bangladesh. Un homme, Maulana Vashani a retiré sa candidature des élections de 1970. S'il ne l'aurait pas fait, la L.A, de Sheike Mujib, le père de l'actuel Premier Ministre, Sheike Hassina, n'aurait eu que 35 sièges au Parlement. D'autre part, les soirs pendant la guerre, les membres de la LA, au nom de Mukti Bahini, entraient dans des maisons d'agricultures et obligeaient les occupants à s'occuper de leur restauration. Ils les obligeaient même à tuer leurs animaux pour les nourrir. Qu'ils en aient ou pas. Maintenant, Sheike Hassina, mets tout sur les épaules du M.L. Et des autres partis. Pour elle, tout ce qui n'est pas du L.A appartient à la M.L. C'est également un mensonge car tout le Bangladesh a participé à la guerre. La L.A est parti en Inde et vivaient dans un hôtel 5 étoiles, et Sheike Mujib était en compagnie de Zulfikar Ali Bhutto au Pakistan. Il vivait là-bas comme un roi. Je vous le dit d?après mes observations pendant la guerre, car j'étais grand et présent : Sheike Hassina, ses Ministres et ses députés sont les « Vrais Razakars », qui vivent encore sur des nuages d'or et d'argent. Voilà le vrai visage des leaders des pays Musulmans. Ils transforment le faux en la réalité. C'est le Major Zia qui a déclaré l'Indépendance du Bangladesh, en vrai, Mais Hassina a menti en déclarant que c'était son père. C'était un grand mensonge. Voilà le caractère des dirigeants Musulmans. Le Peuple du Bangladesh a besoin d'aide de la part des Occidentaux pour redresser le pays, par la justice, les droits de la femme , les droits de l'homme, la démocratie ou en un seul mot, sauver leur vies. Sheike Hassina travail à quelques détails près comme Bachar El Assad. Assad tu ouvertement ses victimes, alors que Hassina le fait en cachette et fait disparaître les corps. Le plus important est que les rebellas de la LA, ont récupérés les armes restantes et s'en sont servi contre le peuple, pour faire des braquages, vols, meurtres..... Je souhaite juste vous montrer ce que sont capables de faire les rebelles.
Réponse de le 30/08/2013 à 20:08 :
Franchir la ligne rouge. Les pays Musulmans 3.5 Le monde cherche à se défendre. Les états essaient de résoudre le conflit par la politique. Et les Nations Unies. Mais lorsque tout es rejeté, on est obligé de faire des opérations militaires. Et quand les dirigeants n'ont rien à faire pour s défendre, ils décident d'attaquer les Israéliens. Il faut d'abord changer cette mode. Notre mission est de leur sortir cette idée de leur tête. Et si nous arrivons à le faire, nous pourrons terminer notre mission. Mais il faut aussi savoir qu'il y a des autres personnes comme ça dans des pays non-musulman. Si nous arrivons aussi à changer leur idéologie, nous pourrons régler les autres problèmes. Dans tous les pays Occidentaux, il y a des Musulmans. Mais dedans tout le monde n'est pas mauvais. Mais après le 11 septembre 2001, les musulmans ont changé aux regards des autres. Les bons sont victimes en même temps que les mauvais. Mais moi, je me demande pourquoi les bons doivent subir ce mauvais traitement à cause de quelques méchants. Cette pensée me torture tout le temps. Partout où je vais, tout seul ou avec ma famille, je vois tous les gens me regarder comme étant d'abord un étranger. Quand je dois montrer mes papiers à l'administration, ma pièce d'identité ou est marquée ma nationalité française ne compte pas. A chaque fois que je un Blanc devant moi à l'administration, je vois bien la façon de le monsieur de l?accueil le traite. Il le traite bien. Mais moi, je n'ai jamais eu droit à ce bon traitement ? Pourquoi je devrais subir cette discrimination à cause d'un autre ? Je vous dis que le plus important pour moi, c'est de redresser d'abord les pays Islamistes, comme ça, tout le reste reviendra en ordre. Étant un Musulman, je trouve plus important de changer les idées à tous ces Islamistes. Je souhaite que les Occidentaux interviennent pour faire régner l'Ordre et la Paix en restant dans ces pays de façon permanente. Ce n'est pas que pour moi. Mais la manière dont nous traitons les Musulmans aujourd'hui pourrait bien en inciter un à se défendre. En étant victime, combien temps peut-on rester silencieux ? Même si je ne l'aurais pas dis, il aurait bien fallut que quelqu'un le fasse, sinon, cela va continuer, les mauvais regards envers les Musulmans. Aujourd'hui, j suis victime, ce n'est pas grave, mais ça continue ainsi me enfants aussi seront victimes.
Réponse de le 31/08/2013 à 12:57 :
merci pour ces post forts interessants....
il est bon, d'avoir des visions de l'interieur... et qui enfin, me conforte dans mon idee... moi meme ayant grandis en dictature, et avoir participé a la revolution (certe dans un pays europeen, et donc pas une question de religion a la base ) , et emigré en France.....
mais je vous rassure , j'ai pris la nationalité francaise... je me sens francais...je suis plus patriote qu'un francais de base.... j'aime la france , et malgre cela, lorsuqe je presente ma carte d'identite francaise , on me fait ressentir que je ne le suis pas... le pire, c'est que dans mon pays d'origine, on me fait ressentir que j'ai emigré....des fois, nous avons l'impression d'etre de nul part. . . . . . les francais sont contre toute intervention militaire...(faut pas se meler ect...) mais qu'est ce que j'aurai aimé qu'un pays se mele quand nous etions en idctature.... en France cela fait longtemps qu'il n'y a pas de guerre de dictature ect... et ont oublié ce que c'est d'en chier... d'avoir peur de la denonciation, de la torture.... en France, il y a meme la censure qui va dans ce sens.... a voir avec la derniere guerre en irak ...il n'yavait que antoinne spher a la tele -anti americain / anti intervention -soit disant grand conniasseur du monde arabe - alors que des penseurs irakiens refugiés politque en France, pro intervention, ont ete censuré (une seule apparition tele, boycotté depuis) . . .
en tout cas merci de vos interventions, qui me conforte dans l'idee que pas seul mon peuple est pro intervention, pro revolution.
a écrit le 29/08/2013 à 14:38 :
Franchir la ligne rouge. Les pays Musulmans 1.2 Lorsque j'étais petit, le communisme était interdit par la loi. Mon frère avait un ami qui était un grand leader communiste. Il avait des livres qui traitaient sur le sujet, et il les cachaient dans notre grenier. Alors moi, je montai pour les lire, en cachette. Je n'en comprenais pas grand chose, je n'arrivais pas à déchiffrer les mots. Plus tard, j'ai compris que ces livres étaient imprimés en Russie c'est pour ça qu'il n'y avait pas de ressemblance avec ma langue. Je trouvais ces livres plus inintéressants que mes livres de classe. Quand j'allais à la librairie avec mon père, je remarquai des livres d'auteurs étrangers et j'avais envie de les lire. Alors, j'ai économisé mon argent de poche pour en acheter. Mon premier livre était un auteur américain nommé Dalle Carnegy. J'ai oublié comment ça s'écrit, mais ça se prononçait de cette manière. J'ai oublié le titre anglais aussi. Mai en français ça signifie, « Si tu veux devenir célèbre ». Dans ma langue c'était « Boro Judi Hoté Cao ». Après l' avoir lu, le titre, j'ai cru que cela voulait dire, dans ma langue, « Si tu veux devenir riche » (Boro=grand). Après l'avoir lu, j'ai compris que c'était quelque chose de plus grand. Après l'avoir lu, j'ai recommencé ma vie, pour devenir quelqu'un de grand. Je gardais ça secret et continuait parallèlement à vivre selon ma société, sauf que je n'allais que deux fois par an à la Mosquée pour les deux grandes fêtes de l'Aïd. Beaucoup me le faisaient remarquer mais je m'en fichais, car ma famille me le permettait. Je demandait quand même à mon père comment j'allai faire puisque je ne connaissait pas les prière en Arabe. Mon père m'a dit que je pouvais prier dans n'importe quel langue, du moment que je comprenais ce que ça voulait dire.
a écrit le 29/08/2013 à 14:37 :
Franchir la ligne rouge. Les pays Musulmans 1.1 Je commence par l'histoire de mon enfance. Mon école était un peu éloigné de ma maison.c'était la maternelle. L'école étant loin, j'ai passé ma petite section chez moi ou on m'a appris à lire et à écrire. J'apprenais aussi l'alphabet Arabe. De plus, ma mère donnait des cours gratuits aux autres enfants qui vivaient à côté de chez nous. Parmi ces personnes il y avait aussi des grands. C'étaient tous des grandes filles. C'est la raison pour laquelle je ne pouvais pas aller dans le groupe de ma mère et c'était les autres membres de ma famille qui m'apprenaient. Je trouvais ça triste car si j'étais dans le groupe des grands, j'aurais eu l'impression d'avoir de l'ambition. Mais j'avais un autre avantage. Tout le monde m'aimait bien, je le sentais lors que je sortais de chez moi pour aller jouer. Lorsque j'ai commencé l'école, j'ai aussi commencé à aller à la Mosquée pour apprendre l'Arabe. J'aimais bien l'école car quand on m'apprenait quelque chose, on m'expliquait ce que cela voulait dire. Mais lorsque je demandais à l'Imam une signification, il ne savait pas me l'expliquer, et me disait que je n'avais pas à comprendre, je devais juste apprendre. Donc j'ai commencé à ne plus fréquenter la Mosquée. Un jour, ma mère a vu que j'étais à la maison à l'heure où je devais être à la Mosquée et m'a demandé pourquoi je n'étais pas y allé. Je lui ai répondu que l'Imam ne savait rien du tout. Elle était étonné et m'a demandé ce que je voulais dire. Je lui ai dit que quand je demandais qu'il m'explique quelque chose, il ne connaissait pas la réponse. « Si je ne comprends pas ce que je lis, je ne veux pas apprendre. » Elle a beaucoup insisté mais je ne voulais quand même pas. Elle m'a dit : « Je dois le dire à ton père ». Mon père m'a posé les mêmes questions et je lui ai répondu la même chose. Mon père ne m'a rien dit. J'ai compris que ce n'était pas grave et j' 'ai définitivement arrêter d'y aller.
a écrit le 29/08/2013 à 13:47 :
Franchir la ligne rouge. Les pays Musulmans 2.1 Les différents problèmes qui existent dans les pays Musulmans. Le premier travail des Occidentaux est de séparer les deux chose dans chacun de ses pays. L?état d'un côté et la religion de l'autre, comme en France. Par exemple, un politicien, qu'il gouverne ou non, et même les opposants ne peuvent pas parler de religion quand ils parlent de la politique. De même que quelqu'un qui parle de religion ne peut ramener la politique dans son discours. C'est la première chose à faire obligatoirement, sinon, il ne servira a rien d'aider les rebelles, comme on l'a fait en Égypte. Les rebelles qui sont venus au pouvoir y sont venus grâce à la religion et même, ils sont devenus plus forts encore que le dictateur précédent. Ils aggravent la paix qu'il y a dans le monde. Il y avait un moment où l'ancien Président de l'Iran , celui qu'il y avait avant celui qu'il y a aujourd'hui, après avoir pris ses responsabilités, a déclaré que l'Israël serait rayé de la carte. Il ne savait même pas ce qu'il disait, j'en suis sûre . C'est la ville du Prophète Abraham qu'il aimait comme le Prophète Mohammed aimait la ville de Médina. Tout ça pour que les Musulmans détestent, ou continuent à détester les Juifs et pour que les Juifs continuent à détester les Musulmans. Dans mon propre pays, je n'ai jamais rencontré de Juifs, et je n'avais jamais entendus parler de problèmes entre Musulmans et Juifs, on juste lu des histoires sur la 2nd guerre mondiale et Hitler qui les a massacré, des millions et des millions,et quand j'ai lu ces histoires, j'ai beaucoup détesté Hitler. Ce n'est qu'après être arrivé ici que je m'en suis aperçu.mais ce que je voyais j'avais aucune ressemblance avec ce que j'ai entendu. Ici, j?en ai vu pas mal et je me suis lié d'amitié avec certains. Après avoir travaillé avec un Juif, j'ai été surpris de leur honnêteté et de leur manière correcte. À la pile fin du mois, ils m'ont ramené mon chèque-salaire alors que chez les Musulmans, ils me donnaient mon salaire le 20 du mois suivant. Les différents problèmes qui existent dans les pays Musulmans. Le premier travail des Occidentaux est de séparer les deux chose dans chacun de ses pays. L?état d'un côté et la religion de l'autre, comme en France. Par exemple, un politicien, qu'il gouverne ou non, et même les opposants ne peuvent pas parler de religion quand ils parlent de la politique. De même que quelqu'un qui parle de religion ne peut ramener la politique dans son discours. C'est la première chose à faire obligatoirement, sinon, il ne servira a rien d'aider les rebelles, comme on l'a fait en Égypte. Les rebelles qui sont venus au pouvoir y sont venus grâce à la religion et même, ils sont devenus plus forts encore que le dictateur précédent. Ils aggravent la paix qu'il y a dans le monde. Il y avait un moment où l'ancien Président de l'Iran , celui qu'il y avait avant celui qu'il y a aujourd'hui, après avoir pris ses responsabilités, a déclaré que l'Israël serait rayé de la carte. Il ne savait même pas ce qu'il disait, j'en suis sûre . C'est la ville du Prophète Abraham qu'il aimait comme le Prophète Mohammed aimait la ville de Médina. Tout ça pour que les Musulmans détestent, ou continuent à détester les Juifs et pour que les Juifs continuent à détester les Musulmans. Dans mon propre pays, je n'ai jamais rencontré de Juifs, et je n'avais jamais entendus parler de problèmes entre Musulmans et Juifs, on juste lu des histoires sur la 2nd guerre mondiale et Hitler qui les a massacré, des millions et des millions,et quand j'ai lu ces histoires, j'ai beaucoup détesté Hitler. Ce n'est qu'après être arrivé ici que je m'en suis aperçu.mais ce que je voyais j'avais aucune ressemblance avec ce que j'ai entendu. Ici, j?en ai vu pas mal et je me suis lié d'amitié avec certains. Après avoir travaillé avec un Juif, j'ai été surpris de leur honnêteté et de leur manière correcte. À la pile fin du mois, ils m'ont ramené mon chèque-salaire alors que chez les Musulmans, ils me donnaient mon salaire le 20 du mois suivant.
a écrit le 29/08/2013 à 13:46 :
Franchir la ligne rouge. Les pays Musulmans 1.3 Beaucoup de mes proches continuaient d'aller à la Mosquée, mais ce n?était pas un plaisir parce qu'ils ne pouvaient pas comprendre ce qu'ils lisaient vu que l'Imam ne le savait pas lui-même. J'ai remarqué qu'a part l'Arabie Saoudite, les autres pays Musulmans, les pays dont la première langue n'était pas l'arabe étaient tous les mêmes. Ils ne savaient pas traduire l'Arabe et n'y comprenaient rien. Aujourd'hui encore, quand avec des gens de la même origine que moi qui vivent en France, j'ai un débat sur pourquoi je ne vais pas à la Mosquée, je leur dis. « Très bien, faisons un pari, si tu arrives à me traduire ceci, je t'accompagne à la Mosquée ». Mais ils n'arrivent même pas à me traduire un mot. Je me suis lié avec beaucoup de personnes, de différentes origines, tous des Musulmans, mais qui ne comprennent pas la vrai langue Arabe, celle qu'il y a dans le Coran. Quand on ne sait même pas faire un résumé, comment peut-on réussir à déchiffrer une phrase du Coran. Prenons exemple sur le Voile Intégrale. Ça aussi il faut savoir ce que ça veut dire. Premièrement, il faut se voiler à l'intérieur de nous, par notre foie. Si on ne peut pas se voiler de cette manière, un tissu ne fera pas de nous une vraie Voilée. Par exemple j'ai un voile, pas de tickets et je veux prendre le métro. Mais ce n'est pas parce que j'ai un voile que le contrôleur va me laisser passer. Si je veux passer, j'ai obligatoirement besoin d'un ticket. Si je me voile après avoir pris mon ticket, ce sera correcte. C'est juste un exemple. Voilà comment est devenue notre Islam, nous faisons le ménage dehors mais pas à l'intérieur. Pour moi, avant de pouvoir mettre le voile, l'Habit, de porter la barbe, d'aller à la Mosquée, il faut prouver que l'on est un vrai Musulman et montrer ce qu'on a à l'intérieur de nous. Mais nous, nous donnons plus d'importance à notre extérieur qu'a notre intérieur. Dans les pays Musulman, il n'y a pas que le peuple qui le fait mais aussi le dirigeants. Les non-éduqués le font sans le savoir et même ce qui sont éduqués le font en ayant connaissance de tout cela. Je suis sûr que ce que j'ai dit est déjà su par les personnes éduqués, mais elle ne veulent pas le dévoiler. Ils ne veulent pas que leur intérêts tombent à l'eau. Pour préserver leur intérêts, ils collent ensemble l'état et la religion. Car avec la religion il est très facile d'amener le peuple à penser de la même façon que le dirigeant. Le peuple ne sait pas traduire le Coran. Donc, les dirigeants inventent des explications qui peuvent faire peur, en changeant leur explications parfois, pour les faire devenir réels et mettent la peur dans la tête des gens.
a écrit le 29/08/2013 à 13:20 :
150 Euros le baril????....à condition que les champs pétrolifères saoudien iranien et irakien ne soit pas mis en flamme!!!!
a écrit le 29/08/2013 à 12:21 :
Mais ce sera magnifique un baril à ce prix, ça fera du bien à la famille Bush qui a vu dans la guerre du golfe un moyen idéal pour gonfler ses finances personnelles. Notre gouvernement de gauche (déjà là en 1991) veut nous faire encore une fois payer ? Où est la vérité dans tout ce que l'on nous raconte ? A qui profite le crime ?
a écrit le 29/08/2013 à 11:20 :
Les USA ont fixé une ligne rouge à ne pas franchir (l?utilisation de gaz toxiques) avant d?intervenir. Voilà qui est aussi clair et précis qu?imprudent, comme un boxeur qui dévoile sa garde.
Alors qui va profiter de cet engagement imprudent ?
- Celui qui va recevoir la riposte,
- Celui qui a besoin de cette riposte
- Ou celui qui recherche une excuse pour s?en mêler ?
Bachar ne semble pas acculé et, à l?inverse, « mènerait aux points » nous claironnent les médias. Est-ce son intérêt de prendre des risques ?
En corollaire, la rébellion serait en difficulté et sans moyen de défense martèlent. ces mêmes médias. Est-ce son intérêt de recevoir des renforts ?
Toute la région est directement concernée par ce conflit. De nombreux voisins n?ont-ils pas envie de souffler sur le feu et d?agir, subtilement, par la bande, pour retirer les marrons du feu sans avoir l?air de s?en mêler ou à moindre coût ?
En regardant ainsi ce problème, on crée le doute sur non pas sur la réalité de l?emploi des gaz toxiques qu?il sera toujours facile à prouver mais sur l?origine de l?emploi qui, lui, est improuvable.
L?histoire qui regorge de faux- vrais attentats à l?origine de représailles et de guerre devrait amener les décideurs à une grande prudence tant que l?origine n?est pas connue et reconnue : ne pas être le toro devant la cape?.
Il n?y a pas plus honnête qu?un homme raisonnant juste sur la base d?informations fausses.

a écrit le 29/08/2013 à 9:35 :
qui veut la peau de Bachar ? qui tire vraiment les ficelles sinon la confrerie Talmudo-financiere ?
a écrit le 29/08/2013 à 9:31 :
et qui en profite ? : les USA ... bravo le gouvernement
a écrit le 29/08/2013 à 9:16 :
Voilà qui peut permettre la relocalisation et éviter la dépense d'énergie! C'est bon pour l'emploi et le moral! Mais il faut des guerres et des morts pour cela?
a écrit le 29/08/2013 à 9:08 :
"Bravo" les Hollande, Fabius et toute la clique des béni-oui-oui, gouverner c'est prévoir !
Lorsque l'on prend une décision aussi importante qu'une intervention militaire, il faudrait peut-être étudier au préalable les conséquences. Avec un pétrole à ce prix, adieu la croissance et les objectifs de réduction du chômage. Notre président n'est vraiment bon qu'à gérer un département et Fabius devrait s'occuper de sa fortune et de ses tableaux, la France ne s'en porterait que mieux.
Réponse de le 29/08/2013 à 14:33 :
Et non c'est là l'erreur, avec l'augmentation du prix des énergies à l'entrée de l hiver, c' est jack pot pour le gouvernement. Plus de TVA , augmentation des dépenses entreprises et particuliers donc pari tenu: la croissance est bien de retour! Et cela fait du bien avant les municipales( c'est une vue à très court terme mais qui convient à nos gouvernants ).
C'est ce pousse FH à jouer le va-t- en guerre sans prévoir les conséquences ultérieures, la vision d'avenir n'étant qu'à qq mois au mieux!
a écrit le 29/08/2013 à 9:04 :
matériel FRANÇAIS excellents,LA FRÉGATE plus les EXOCETS vendus a la SYRIE, et pan re SHEFFIELD
a écrit le 29/08/2013 à 9:00 :
Reprenons les choses calmement,premier temps on plie la Syrie par fractionnement,cela induit une déstabilisation du Liban,de la Jordanie, par ricochet Israël qui se trouve aux premières loges pour apprécier le spectacle en attendant d'aller porter le fer en Iran.Conflit qui comme un cordon bickford se consumera gentiment à travers tout le Moyen Orient façon Irak pendant de nombreuses années.Moi je dis pas d'hésitation allons semer gaiement le chaos.Ps j'oubliais la Turquie dans ma liste.
a écrit le 29/08/2013 à 8:41 :
La Société Générale n'a aucune crédibilité en matière financière. Ils ont pris une déculottée en Grèce, vont en prendre une autre en Russie, et l'affaire Kerviel a révélé la gabegie de la gestion à l'interne. Cela dit, on sait que le son du canon fait monter le cours du pétrole et de l'or !!!
a écrit le 29/08/2013 à 8:39 :
l'intervention est une priorite du president, pour la financer l'option indexation negative des placements financiers tous confondus montant 3.78 % permettrait de financer l'operation pour 8 mois
a écrit le 29/08/2013 à 4:49 :
Les américains veulent faire la guerre à la Syrie de manière à faire monter le prix du pétrole ce qui nous pénalisera sur le prix de nos produits à l'exportation - Eux ils s'en foutent car maintenant ils exploitent le gaz de schiste - Et ça le MOI JE et son équipe de bas cassés ne le voient pas venir - Incompétents vous avez dit ......................C'est vrai on sera sauvé en 2030 -
Réponse de le 29/08/2013 à 8:16 :
Je suis impressionné par votre analyse géopolitique, wahou ! Comptez-vous écrire un ouvrage ? Je vous suggère de l'intituler "le monde de Mimile au PMU"...
Réponse de le 29/08/2013 à 9:39 :
pour compléter le post parfaitement juste de "les yeux ouverts, et faire plaisir à "impressionnant : Les conséquences négatives pour la France sont de plusieurs ordres :
- La nature de la guerre en Syrie n'est pas une révolution mais une guerre civile confessionnelle : sunnites et extrémistes sunnites ( Salafistes, Frères musulmans) contre toutes les autres minorités religieuses qui représentent 40% de la population syrienne. Nous n'avons aucun intérêt à soutenir un parti religieux. Les quelques laïcs, que les rebelles mettent en avant, seront balayés au profit des extrémistes islamiques, le moment venu ;
- Le renchérissement du pétrole et l'affolement des Bourses est de nature à étouffer dans l'?uf les faibles perspectives de renforcement de la croissance que le gouvernement a cru voir poindre cet été. Mais c'est peut-être ce que souhaite Hollande : trouver un prétexte humanitaire pour masquer pendant quelque temps l'échec de sa politique économique. Cela va satisfaire ses intellectuels de gauche et les patrons des médias dont les ventes s'accroissent en temps de guerre mais certainement pas les milliers de français qui perdront leur emploi à cause de cette décision ;
- Alors que nous ne recueillons que les miettes des anglo-saxons en Arabie Saoudite et au Qatar, nous nous fermons l'immense marché potentiel de Irak et de l'Iran pour nos entreprises ; nous nous éloignons encore plus de la Russie dont l'alliance est stratégique pour l'Europe ;
- Notre pays est toujours intervenu dans le cadre d'un mandat de l'ONU alors que les américains ont toujours cherché à s'exonérer des contraintes de l'opinion internationale que ce soit face au changement climatique ou pour préserver leurs intérêts stratégiques. Au contraire si la France veut continuer de peser au niveau international, elle ne peut qu'en faisant amplifier sa voix par l'enceinte onusienne.
- Aujourd'hui, nous nous joignons à une coalition alors que rien ne prouve que des armes chimiques ont utilisées en Syrie et, si oui, que c'est le fait de l'armée de Assad.
Réponse de le 29/08/2013 à 10:47 :
j'ai le même regard que les yeux ouverts ..;Plus BRUTAL donc non publié !!!
a écrit le 29/08/2013 à 0:39 :
Les amis des peuples libres, de la démocratie et du progrès, depuis que l homme existe disent mort aux tyrans et aux faux démocrates ! Qu on rende compte dans ce monde libre des oppressions étatiques !
a écrit le 29/08/2013 à 0:19 :
Pour le gouvernement socialiste il est urgent de faire la guerre en Syrie pour mieux détourner l'attention des médias français sur la prochaine rentrée agitée.
Réponse de le 29/08/2013 à 9:20 :
Agitée par qui et quoi ? La révolution des rentiers anciens de 68 ? On attend le spectacle ...
Réponse de le 29/08/2013 à 12:59 :
en réponse à Michel.
La révolution des rentiers de 68 ? Vous pourriez être surpris.
a écrit le 28/08/2013 à 22:57 :
la logique du pire est en marche , la région déjà explosive est au bord de l'abime si elle ne l'a déjà pas franchie , qui a intérêt a commettre de telles atrocités ? depuis la convention internationale sur les armes chimiques en 1925 , meme l'Allemagne d'hitler avait refusé de se servir de ces armes pendant le deuxième conflit mondial , dans les années 80 l'Irak et l'Iran ne se sont pas gênés , mais a qui sert ces atrocités ? , bien des choses similaires ont été faites sur le dos des civils pour masquer autre chose , l'histoire nous en livre des brouettes de ces exemples immondes , nul doute que les spéculateurs et assurances vont sur le pétrole se refaire la main , on calcul pas les risques de dérapages et ils sont nombreux dans cette mosaïque régionale , un conflit majeur comme en 1914 par alliés interposés peut tout faire déraper vu que certains n'ont plus rien a perdre , il est navrant de voir des politiques jouer avec l'affect et ne pas demander plus de preuves avant de lancer des punitions hasardeuses ,car l'arbre cache la foret comme dit l'adage .. pauvre peuple syrien et des alentours , que de vies broyées et que de misère humaine
a écrit le 28/08/2013 à 22:53 :
S'il y a un risque d'augmentation du prix du baril, il faut vite baisser la TIPP et compenser par une baisse des salaires des politicards.

a écrit le 28/08/2013 à 22:50 :
Pas de panique ! Le Grand Pingouin a déclamé ce jour de l'an II de son règne gothique : "La France est prête" ! Prête à quoi ? A un impôt de guerre ? A aller faire tuer nos jeunes chez les sarrasins ? Certes, c'est un bon moyen de réduire le chômage ... et de limiter les pensions de retraite dans 30 ans. Sortons ce pitre !
a écrit le 28/08/2013 à 22:47 :
Il set vrai que le Syrie est un important pays producteur de pétrole !! Tout est bon pour s'en mettre plein les poches
Réponse de le 28/08/2013 à 23:00 :
pour votre information , la syrie ne produit que 2% de volume de pétrole ce qui est meme insuffisant a son usage domestique ( comme en france d'ailleurs ou on a aussi des derricks) , les pays du golfe ok pour cet argument , l'Irak , iran idem mais la syrie n'est pas un pays de l'opep , l'enjeu pétrolifère est moins important , par contre les oléoducs turcs sont beaucoup plus menacés , quand a s'en mettre plein les poches , le risque il se paie cash , si votre pétrolier coule avec sa cargaison c'est l'assureur qui devra payer la note et les clients lésés ( entreprises ) pas les clients finaux qui eux verront les cours s'envoler .
Réponse de le 29/08/2013 à 0:07 :
@balzac

Et vous partez en guerre en remplissant le réservoir de vos engins militaires à l'eau de vie? Il est évident qu'une guerre augmente la tension sur la demande en produit pétrolier car malgré les réserves stratégiques, chaque gouvernement devra refaire le plein tôt ou tard et provoquer ainsi une flambée des prix.
a écrit le 28/08/2013 à 22:43 :
Kiki
a écrit le 28/08/2013 à 20:35 :
Pourquoi parler d'intervention et pas de guerre ?
Réponse de le 28/08/2013 à 22:16 :
Parce que c'est une opération marketing pour la vente d'armement (cf. guerre en Libye) et par la même occasion profiter de la montée du cours du pétrole pour encaisser plus de taxes sous l'excuse internationale. Pour le gouvernement cela aura un effet opportuniste sur la croissance au même titre que le coût du chauffage durant la période hivernale et plus encore.
Réponse de le 28/08/2013 à 23:03 :
Juste réflexion!
Après les démonstration du Bourget, alors que nous sommes en négociations pour " caser" nos rafales, le mieux c'est de faire une démonstration grandeur nature sur le terrain, je me trompe?
Et puis il est vrai qu'une bonne augmentation du prix des énergies avant les municipales permettrait d'annoncer "une reprise impressionnante de la croissance ", l'augmentation bien sûr n'étant pas de notre fait, mais liée aux événements internationaux", ainsi le gouvernement pourrait garder les cuisses propres et de plus valider son idée de reprise économique !
Réponse de le 28/08/2013 à 23:13 :
@ Michel ;
plus l'essence est cher....plus tu roules ?
Réponse de le 28/08/2013 à 23:59 :
@roro

Vous achetez un véhicule pour le laisser dormir au garage? Même avec un prix élevé du pétrole il y existe des dépenses qui sont incompressibles, particulièrement l'automobile pour les ruraux et les travailleurs travaillant loin de leur domicile!
Réponse de le 29/08/2013 à 8:20 :
Obama devrait vous prendre comme conseillers, vous êtes diablement intelligents, de fins analystes et cultivés avec ça ...
Réponse de le 29/08/2013 à 17:13 :
@ Michel ;
En août, deux weekends avec plus de 800km de bouchons...record battu ! que de carburant
consommé à faire du sur place....Les pouvoirs politique ont encore des marges de man?uvre .
a écrit le 28/08/2013 à 19:52 :
<<On croit mourir pour la patrie ; on meurt pour des industriels. >> Anatole France
a écrit le 28/08/2013 à 19:00 :
Une excuse non fondée qui va permettre au gouvernement d'augmenter les prix à tout va pour que l'argent emplisse les caisses vides de l'état à hollande
Réponse de le 28/08/2013 à 22:22 :
Si les agents de l'ONU ne trouve pas de preuves de l'utilisation d'armes chimiques, ils les fabriqueront comme en Irak!
Réponse de le 28/08/2013 à 22:59 :
... pour augmenter les grasses et grosses indemnités de nos chers députés et autres sénateurs (et je ne parle pas de nos bons ministres et de sa sainteté, commandeur en chef des Alcidés
Réponse de le 29/08/2013 à 10:43 :
meme l'iran, reconnait l'utilisation da'rmes chimiques... arretez de corire que tout est crréé de toute piece ....
les gens meurent la bas .. . ! ! !
Réponse de le 29/08/2013 à 14:45 :
Oui mais par qui??? Avant d'avoir un avis tranché, il faudrait pour désigner un coupable connaître les responsables et ne pas désigner un bouc émissaire correspondant à un ligne dictée. Derrière tout cela il y a des intentions géopolitiques, économiques, il faut rester prudent quant aux réaction affectives! ( 2 ieme guerre en Irak et bien d' autres! ).
Réponse de le 29/08/2013 à 19:34 :
@hades

Depuis quand les propos du gouvernement iranien sont "fiables"?
Réponse de le 30/08/2013 à 15:07 :
merci pour la censure de mon dernier post .....c'est que j'ai bien raison . !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :