Syrie : Obama s'en remettra au vote du Congrès

 |   |  412  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Coup de théâtre dans le dossier syrien. Le président américain qui affichait sa détermination à intervenir a fortement surpris en demandant samedi le soutien du Congrès pour une frappe militaire en Syrie.

Coup de poker ? Alors que les Etats-Unis, soutenus par la France, affichaient leur détermination à agir contre le régime du président syrien Bachar al-Assad, Barack Obama a surpris samedi en demandant au Congrès son autorisation pour intervenir en Syrie. La Maison Blanche a envoyé au Congrès un projet de résolution autorisant le président à user de la force pour y empêcher l'utilisation ou la prolifération d'armes chimiques.

Mais le président américain aurait, selon un haut-responsable de la Maison Blanche s'exprimant sous couvert d'anonymat, appelé son homologue français François Hollande au préalable. Il faut dire que Paris s'est retrouvée propulsée dans la position de principale alliée de Washington dans le dossier syrien, après le forfait de la Grande-Bretagne où le Parlement a voté cette semaine contre une intervention armée.

Une consultation vivement souhaitée par les parlementaires

La Chambre des représentants et le Sénat débattront chacun en séances plénières à partir du lundi 9 septembre, et les sénateurs voteront dès la semaine du 9 septembre, s'est engagé Harry Reid, chef de la majorité démocrate. Un vote qui se déroulera donc après les sommet du G20 des 5 et 6 septembre à Saint-Pétersbourg, en Russie.

Plus de 170 parlementaires républicains et démocrates avaient réclamé avec insistance cette consultation, mais leurs positions respectives, sur le bien-fondé ou non des frappes, étaient plus difficiles à cerner samedi, les élus étant éparpillés dans tout le pays à la faveur des congés estivaux.

Une réaction américaine incertaine

Le Sénat, majoritairement démocrate, devrait s'aligner sur son initiative. En revanche, ce sont les républicains qui contrôlent la Chambre des représentants et les relations entre la Maison blanche et le Capitole sont passablement compliquées, comme l'ont montré les débats récents sur les armes à feu, le budget ou la réforme de l'immigration.

Reste que la résolution devra recevoir l'approbation de chacune des deux chambres. C'est pourquoi, samedi soir, nul ne se hasardait à pronostiquer l'issue du débat parlementaire sur le recours à la force militaire en riposte à l'attaque aux armes chimiques du 21 août dernier que Washington impute au régime de Bachar al Assad. L'incertitude reste de mise.

Pour aller plus loin: la Syrie craint une frappe occidentale imminente

>> Quelles conséquences en cas d'envolée des prix du baril de pétrole ?
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/09/2013 à 16:08 :
c'est surtout de la petite politique: Mr Obama qui n'est pas le grand président que les médias nous décrivaient et qui n'est pas partant pour se mettre dans le bourbier syrien préfère botter en touche et faire voter le parlement où siège la majorité censée être va en guerre; si ceux ci refusent l'intervention, ce sera eux les "méchants" et lui pourra toujours se parer du manteau de la vertu démocratique...en disant qu'il était pour l'intervention mais que les républicains lui ont tordu la main...de la petite politique...comme quoi on peu avoir une grande taille mais pas vraiment d'envergure politique.
a écrit le 03/09/2013 à 15:30 :
Nrmal les etats unis sont une démocratie, contrairement à la France en 5 eme republique, où le president peit decier seul de declarer la guerre....comme un dictateur pourrait le faire. ...
Réponse de le 05/09/2013 à 13:01 :
@ephw
Les US une démocratie, je pouffe, consternant de lire cela.
a écrit le 03/09/2013 à 13:40 :
Bien joué de la part d'Obama. Les républicains sont des va-t-en-guerre. Ils seront donc tentés de voter pour. Ainsi, ils ne pourront ensuite reprocher à Obama les éventuels dégâts collatéraux. Et par ailleurs, si ils décident d'intervenir, ce sera également pour Obama un bon moyen de demander des rallonges budgétaires et le relèvement du seuil d'endettement.
a écrit le 03/09/2013 à 0:47 :
OBAMA le président de la paix on rigole, c'est une honte ce président, et l'IRAK bombardé avec des munitions à l'uranium appauvri et 1,3 millions de morts dont principalement des civiles sous prétexte d'armes de destructions massives jamais trouvées, et un pays complètement irradié, beaucoup on la mémoire courte. Tout ceux qui veulent la guerre partent eux-mêmes prendre les armes, alors que la France avec SARKOZY et HOLLANDE ont financés et formés les Jihadistes venu de tous les pays arabes (les mêmes que l'ont combat au Mali), depuis des milliers de civiles ont été massacrés. Le chaos en Irak, Afghanistan, Egypte, Tunisie, des pays ruinés par la bêtise des intérêts particuliers, après le pétrole, BACHAR EL-ASSAD donne nous ton gaz, de gré ou de force ! Réveillez-vous pendant que la crise économique bat son plein en occident, des pays eux ne sont pas ruinés par les dettes et le chaos social, HOLLANDE ferait mieux de devenir un vrai Président et non pas un ministre de OBAMA lui-même aux ordres du complexe bancaire/militaire/chimique et pharmaceutique. Car après la Syrie, c'est l'Iran et après la Russie et la Chine, alors REVEILLEZ-VOUS !
Réponse de le 05/09/2013 à 19:11 :
@onze

Poussés par qui , envisagez une approche plus analytique et qui convient mieux à la vraie compréhension de ces sujets.
a écrit le 02/09/2013 à 17:53 :
et on refile la patate chaude aux parlements. exit les responsabilités. on est cerné par les chamallows qui brassent du vent en attendant que celà se passe. il me semble que l'on pourrait fournir des armes sans tous ces faux problèmes quitte à ce que les syriens se débarrassent en même temps de leurs extrêmistes comme en Egypte.
a écrit le 02/09/2013 à 16:16 :
Les pays Musulmans 3.8-On peut se demander comment vivent les mariés. C'est simple. Ici, les mariés se connaissent avant même de se marier. Mais dans les mariages arrangés, ils ne font connaissance qu'après le mariage. Les deux personnes ne demandent pas le divorce après une toute petite discussion. Ils se réconcilient tout le temps. L?histoire se termine là et on l'oublie. Ceux qui ne sont pas d'accord avec ce que je dis peuvent parler. Mais il n'y a rien à dire. Tout ce qui est dit d'autres sont des histoires inventées. Elles sont inventées juste pour que ça leur rapporte aux journalistes. Par exemple, dans Charlie Hebdo, quand ils font des caricatures sur l'Islam, c'est seulement pour que leur journaux se vendent bien, comme ce qui s'est passé la dernière fois. Comme s'ils en recevaient des bénéfices. Ils peuvent peut-être gagner de l'argent, mais cela n'a rien donné à la société. Au contraire. En fait, quand nos journaux disent du mal d'eux, les « eux » répliquent en faisant la même chose dans leur pays avec les « nous ». Il y a des choses vrai dans ce que les « eux » disent sur les « nous ». Mais il y a des choses fausses dans les choses que les « nous » disent sur les « eux ». Les journalistes disent qu'à cause du mariage arrangé, les filles n'ont aucune liberté. C'est faux. Au contraire ce sont les filles de notre pays qui n'ont aucune liberté. Si le mari fait quelque chose de mal, la femme n'a pas le droit de lui dire quelque chose, et si elle le fait, le mari demande le divorce. Il existe beaucoup de cas similaires. Le soir même du mariage, il peut y avoir un divorce. Où est la liberté de la femme ? Chez les « eux », quand il se passe un incident personne ne demande le divorce. Chez nous quand le mari et la femme commencent à se disputer, la famille entière en sous tension. Surtout les enfants vivent dans l'angoisse. Ils pensent que leurs parents vont divorcer et qu'ils iront dans des familles d'accueil. On aura besoin de maison, d'assistante social, de psychologue..... le mari sera obligé de se payer une pension alimentaire, même s'il se remarie. Dans le combat entre les journalistes « eux » et les journalistes « nous », je vois que les journalistes « eux » sont les plus intelligents. À peine il se passe quelque chose, n'importe quoi, que les journalistes « nous » se mettent à parler de la religion dans leur journaux. Ils se mettent à dire que les Musulmans sont responsables de ci, ils n'ont pas fait ceci, il n'y a pas cela... là-bas au moins, ils ne s'occupent pas du fait que les Chrétiens n'ont pas fait ci, qu'il ont fait cela...
Réponse de le 04/09/2013 à 21:53 :
Cela fait une heure que je lis et relis vos messages sous forme de diarrhée verbale ( "Les pays Musulmans, 3.6, etc.....) et je ne vois toujours pas quel est le rapport avec l'article, ni où vous voulez en venir.
a écrit le 02/09/2013 à 16:14 :
Les pays Musulmans 3.7-Enfin j'avais une maison à mon nom et j'étais libre de faire tout ce que je voulais. Personne ne me disait à quel heure je devais rentrer et personne ne mangeai mon repas même quand j'étais en retard. Personne ne me giflais quand je le croisais. Les jours passaient. Et j'ai vu beaucoup de chose, des médias, des journaux... j'ai entendu des reportages et lu beaucoup d'articles sur la situation d'Asie et des pays ou société Musulmans. Je me suis alors rendu compte que ceux que les journaux racontaient n'avaient aucune ressemblance avec ce qui était vrai. C'était vrai, mais pas tout à fait, cela ne concernait qu'une toute petite partie de la société Musulmane et pas le reste. Les journaux, les gens, tout le monde dit que dans l'Islam, on marrie les gens de force. C'est presque faux. Ça ne compte pas parce que c'est peut être une personne dans mille. La seule chose qui est vraie, ce sont les mariages arrangés. Mais les rumeurs qui circulent ICI sur le mariage arrangé sont fausses. Dans les mariages arrangés, on ne fait pas n'importe quoi ou n'importe comment. Les parents du garçon savent tout, évidement, à propos de leur fils. Et les parents de la fille savent également quels sont les goûts de leur fille. Ensuite les parents des deux familles discutent et ensuite les familles décident du sort si selon cela leur va ou non. Si jamais cela ne plaît pas aux parents, l'accord n'est pas 'signé'. On cherche autre part un arrangement qui conviendrai à la famille. Il y a encore beaucoup de choses de la sorte à voir. Mais je n'aurai pas la place pour le dire. Si une autre occasion se présente, je le dirais. Mais ici, les journaliste ne discourent pas sur l'avantage que procurent les mariages arrangés. Ils ne parlent que d'un mariage sur 10 000 mariage où il aurait eu un problème. Mais moi, je vous dis ce qu'ils ne disent pas. Le premier avantage du mariage arrangé est que dans 10 000 mariage il n'y a qu'un divorce. Il arrive aussi certains petits problèmes mais cela se règle entre les familles ou toutes les dispositions sont prises pour ne pas aborder le pire. Je ne dis pas que le divorce n'existe pas. Il y une solution a tout les problèmes. Les parents sont heureux de leur arrangement. Et les mariés sont aussi heureux. Les enfants des mariés sont heureux eux aussi, ils vivent tous ensemble. Il n'y a pas de problème social, l?assistante sociale n'a pas à courir partout. Pas besoin de chercher des familles d'accueils. Et pas besoin de psychologue pour les membres de la famille. Pas besoin d'un second logement. S'il n'y a pas de divorce, une seconde maison n'aura aucune utilité.
a écrit le 02/09/2013 à 16:08 :
Les pays Musulmans 3.6-Récemment, à cause de tout mes soucis que je rencontre aujourd'hui, je me suis rappelé de la manière dont je vivais avant l'accident, depuis mon entré en France. J'ai d'abord visité Paris. Après avoir entendu beaucoup d'histoires au sujet de la Tour Eiffel, j'ai cru que sa mesure serait équivalente à 2/3 kilomètres et qu'on pourrait la voir à 1 000 Kilomètres. Nous n'avons lu que de petits articles là-dessus, mais personne n'a jamais précisé la mesure. Nous étions déçus. Puis, à cause des démarches d'administrations, nous avons pris les transports en commun, bus, métro... Avant de les prendre, nous avons pensé, en ayant entendu beaucoup d'histoires sur les parfums français, (Dior, Chanel, Yves-Saint-Laurent, Pacco Rabanne....) que les transports seraient remplis de bons parfums et qu'il n' aurait pas de mauvaises odeurs. Cependant, une chose m'a plut. Étant écrivain, j'ai vu pratiquement tout le monde avec un livre et ça m'a plu. Et j'ai dit à mes amis : « Ici, je vois beaucoup de gens qui aiment la littérature. » J'avais entendu que la France était un pays littéraire. Les gens étaient aussi sympas, leur gestes m'ont rappelé qu'en France il y avait les droits de l'Homme, la démocratie, laïcité, la liberté d'expression.... et c'était l'exacte de ce que j'avais entendu dans mon pays. J'avais déjà commencé à apprendre la langue française pendant des cours du soir. Après, j'ai commencé à travailler en plus des cours. Il y avait des problèmes là où je vivait, et j'ai commencé à chercher un studio où je pourrais être tranquille et où je pourrais me plonger dans la littérature. En voyant ma bonne attitude et ma ponctualité, j'étais devenu un ami du patron. Sa famille aussi travaillait dans notre même atelier et j'étais devenu un membre de leur famille. Un jour je leur avait dit que j'avais des problèmes de résidence. Ils m'ont demandé « Pourquoi tu ne l'a pas dit avant ? Nous aurions pu régler ton problème ! » Mon patron a appelé quelqu'un qui est venu dans l'après-midi avec une feuille du contrat de bail, je l'ai signé et j'ai eu mon propre appartement. C'était au milieu d'un mois mais l'ami du patron qui était aussi gentil que lui m'a dit que je pouvais m'installer dès le soir si je le voulais et que je n'aurais pas à payer le loyer jusqu'à la fin du mois. Grâce à mon patron mon soucis a été très vite réglé. C'était d'autant plus bien que l'appartement était tout près de mon lieu de travail.-Récemment, à cause de tout mes soucis que je rencontre aujourd'hui, je me suis rappelé de la manière dont je vivais avant l'accident, depuis mon entré en France. J'ai d'abord visité Paris. Après avoir entendu beaucoup d'histoires au sujet de la Tour Eiffel, j'ai cru que sa mesure serait équivalente à 2/3 kilomètres et qu'on pourrait la voir à 1 000 Kilomètres. Nous n'avons lu que de petits articles là-dessus, mais personne n'a jamais précisé la mesure. Nous étions déçus. Puis, à cause des démarches d'administrations, nous avons pris les transports en commun, bus, métro... Avant de les prendre, nous avons pensé, en ayant entendu beaucoup d'histoires sur les parfums français, (Dior, Chanel, Yves-Saint-Laurent, Pacco Rabanne....) que les transports seraient remplis de bons parfums et qu'il n' aurait pas de mauvaises odeurs. Cependant, une chose m'a plut. Étant écrivain, j'ai vu pratiquement tout le monde avec un livre et ça m'a plu. Et j'ai dit à mes amis : « Ici, je vois beaucoup de gens qui aiment la littérature. » J'avais entendu que la France était un pays littéraire. Les gens étaient aussi sympas, leur gestes m'ont rappelé qu'en France il y avait les droits de l'Homme, la démocratie, laïcité, la liberté d'expression.... et c'était l'exacte de ce que j'avais entendu dans mon pays. J'avais déjà commencé à apprendre la langue française pendant des cours du soir. Après, j'ai commencé à travailler en plus des cours. Il y avait des problèmes là où je vivait, et j'ai commencé à chercher un studio où je pourrais être tranquille et où je pourrais me plonger dans la littérature. En voyant ma bonne attitude et ma ponctualité, j'étais devenu un ami du patron. Sa famille aussi travaillait dans notre même atelier et j'étais devenu un membre de leur famille. Un jour je leur avait dit que j'avais des problèmes de résidence. Ils m'ont demandé « Pourquoi tu ne l'a pas dit avant ? Nous aurions pu régler ton problème ! » Mon patron a appelé quelqu'un qui est venu dans l'après-midi avec une feuille du contrat de bail, je l'ai signé et j'ai eu mon propre appartement. C'était au milieu d'un mois mais l'ami du patron qui était aussi gentil que lui m'a dit que je pouvais m'installer dès le soir si je le voulais et que je n'aurais pas à payer le loyer jusqu'à la fin du mois. Grâce à mon patron mon soucis a été très vite réglé. C'était d'autant plus bien que l'appartement était tout près de mon lieu de travail.
a écrit le 02/09/2013 à 13:17 :
Le Point ?- il y a 1 heure
Hollande :
"Piégé" : tel est le commentaire qui revient le plus souvent dans la presse française après la ... Waucampt (Le Républicain lorrain) estime amèrement que le président français est désormais "dans le rôle du cocu magnifique".
a écrit le 02/09/2013 à 13:10 :
La France redevient plaque tournante incontournable pour les décisions dans le monde et a fait bouger les lignes pour que le problème de la Syrie soit discuté dans les médias du monde entier et même aux parlements de grandes puissances?
Qui pourrait prétendre maintenant que des gaz mortels seront encore utilisé avec facilité ? Le débat sur vote ou pas vote devient une question .........
a écrit le 02/09/2013 à 12:29 :
La volte-face d'Obama est un camouflet pour Hollande. Les preuves du sarin sont évidentes, mais qui l'a utilisé ? A-t-on des traces d'adn des utilisateurs ? Tout le monde sait que la guerre en Syrie est une guerre de religion. C'est donc un problème que seuls les religieux concernés doivent régler .... entre eux. Nous avons déjà l'Afghanistan, la Tunisie, l'Irak, la Libye, l'Egypte ..... ça suffit non ? Au faite, entre catholiques et protestants, comment ça va ?
a écrit le 02/09/2013 à 10:31 :
Cameron, Obama, hollande savent que cette intervention est risquee : Iran+chine+ russie dans l'ombre de la Syrie et intervention unpopulaire...en faisant voter l'intervention ils font un transfert de responsabilite ! Pas bete ! les lobbys petroliers et d'armement US poussent a l'intervention, mais Cameron et Obama savent qu'il y a peu etre enormement a perdre...c'est certain il y a une raison a ce changement de strategie !! Mais laquelle ???
a écrit le 02/09/2013 à 10:26 :
Il faut boycotter le G20 , la Russie joue les aveugles et n'a que faire des victimes puisqu'elle les oublie carrément.
a écrit le 02/09/2013 à 7:43 :
C'est dur d'être une fraise des bois. A moins qu'il ne bombarde maintenant l'opposition islamiste syrienne, ce qui amènerait mécaniquement l'armée syrienne à stopper ses attaques faute d'ennemis à combattre, sans même avoir besoin des Américains. Et là, notre Général François serait trop fort !
a écrit le 02/09/2013 à 7:29 :
C'est a Harlem Desir qu'il devrait demander si il a l'autorisation de cogner Bachar.
a écrit le 01/09/2013 à 22:31 :
Laurent Fabius ministre des affaires étrangères de la France "Vous plaisantez?!..."
La première erreur monumentale du casting gouvernemental du président du conseil régional de Corrèze. Cette "éminence rouge" n'est pas à une goutte de sang près.
a écrit le 01/09/2013 à 22:29 :
En Libye que sont devenus les rebelles ?, le pétrole ? aucune infos ? mais la guerre sa coûte cher et on peut dire qu'on a une dette qui nous asphyxie déjà qui nous oblige à être tjrs plus productif, plus rentable, plus corvéable, pour la croissance, le pillage des ressources, telles des machines les hommes produisent pour rembourser la dette qu'ils nous créés, pour ces dynasties invisibles mais bien réelles, le système fonctionne depuis tellement de temps qu'on ne s'y oppose plus, on l'accepte, on le subit.... réveillez vous
Réponse de le 05/09/2013 à 10:30 :
solina si on suit votre raisonnement on est proche du jour dernier , bon que faire ? achetez une ferme et produire soi meme pour survivre , on vit sous les rentes et l'oligarchie a l'échelle du monde et ce depuis 1990 , la chute du mur de berlin et des régimes soviétiques a renforcé le camp des vainqueurs idéologique on en voit le résultat , d'ailleurs Obama est détesté aux US , le Tea party est actuellement anti-war ( c'est comique ) et isolationniste comme dans les années 30 ( on connait le résultat ) , cela perturbe a fond les républicains , pour autant les démocrates eux memes ne sont pas nets , les séquelles des guerres successives y ont laissé des traces , il n'avait donc pas le choix que de prendre cette décision envers son peuple .. la guerre coute cher ? , pas vraiment elle permet de consolider ses intérêts , l'Allemagne l'a fait en 1939 mais elle a tout perdu en 45 ce fut un gros pari , le seul qui a gagné sans trop y laisser de plumes ce fut Napoleon ( malgré des pertes territoriales immense a l'époque ) mais la guerre c'est la politique par d'autres moyens.. et comme disait Sartre : l'enfer c'est les autres ..
Réponse de le 05/09/2013 à 13:05 :
@
La guerre est ce qu'on a en commun avec les animaux, au plus plus intellectuel et qui nous en différencie, nous avons le droit, les lois, trop souvent ignorés, galvaudés.
a écrit le 01/09/2013 à 22:10 :
on nous manipule et sa continue
a écrit le 01/09/2013 à 21:30 :
Hollande est un président par défaut, puis un très mauvais président, il n'a juste pas les épaules, le costume est trop grand pour lui. Enarque, c'est un suiveur, pas de courage, adepte du consensus à tout prix, il ne sait rien faire d'autre. En résumé, nous collectionnons depuis quelques temps, les plus mauvais hommes politiques de notre histoire. Des suiveurs, incapables d'inscrire un destin à la France dans un paysage géopolitique compliqué. Cette mascarade des armes chimiques ne pose quasi jamais la question essentielle de qui a réellement tiré, tant il est évident, qu'une utilisation du gaz posée comme fil rouge définissait tôt ou tard une fallacieuse causalité à l'entrée en action des bellicistes... Ni le pourquoi du besoin pour les US du nécessaire renversement d'ASSAD pour protéger Israël mais aussi pour acheminer le pétrole par pipe vers la Turquie...Autant de questions que ne veut pas remuer FH, le suiveur, pas les épaules... De Gaulle n'est plus là, dommage, ces présidents resteront jamais des erreurs de l'histoire bien aidés en cela par notre manque de perspicacité...
a écrit le 01/09/2013 à 21:13 :
Une version qui décoiffe !
http://www.elwatan.com/international/les-saoudiens-impliques-01-09-2013-226492_112.php
Un problème de manipulation de bidons de gaz sarin ou une manipulation de l'information.
a écrit le 01/09/2013 à 19:46 :
A lire une analyse intéressante sur la position de la Russie : http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/Les-dossiers-de-la-redaction/syrie-2013/p-26174-lg0-Syrie-comprendre-la-position-russe.htm
a écrit le 01/09/2013 à 18:14 :
Giscard ,Mitterrand ,Chirac ,Sarko, hollande .................la grande degringolade !!
a écrit le 01/09/2013 à 18:14 :
La France est bien un pays monarchique avec un roi qui change tous les 5 ans. Quand je pense que la France fait la morale à un pays comme la Suisse qui est bien plus démocratique.
a écrit le 01/09/2013 à 18:11 :
Et pendant que le monde a les yeux fixé sur la Syrie, l'Iran est en train de régler les derniers détais de sa première bombe nucléaire.
a écrit le 01/09/2013 à 17:51 :
http://www.urtikan.net/dessin-du-jour/precision/
a écrit le 01/09/2013 à 17:42 :
La dernière guerre mondiale a tenu le peuple dans l'ignorance, seuls les dirigeants et le pape étaient au courant et ..... ils ont laissé faire. Aujourd'hui, c'est différent, le peuple est manipulé par trop d'informations mais reste toujours dans l'ignorance. Que se passe-t-il exactement en Syrie ? Doit-on faire une guerre basée sur le mensonge comme en Irak ? Pourquoi ne pas faire aussi la guerre aux pays qui massacrent des chrétiens, qui lapident les femmes ? ça aussi c'est une noble cause ! Au regard des pays qui sont pour la guerre en Syrie, on peut se poser de sérieuses questions. A quoi joue le gouvernement français ?
a écrit le 01/09/2013 à 17:35 :
Bref ! une tradition Française ... bachard el assad au 14 juillet ... Kadhafi.. faisant du camping à Paris " vision de nos élites" ! ... et remerciement bien entendu de la France avec l'argent du contribuable !!!!!!!!!
a écrit le 01/09/2013 à 17:25 :
Bref ... vaste programme pour François HOLLANDE et son pédalo !
a écrit le 01/09/2013 à 17:16 :
Hollande attend maintenant les élus US , en refusant un vote aux députés français : quelle soumission aux Américains . CDG doit se retourner dans sa tombe. Et Hollande est désormais le seul et meilleur allié d'un Etat qui ne cesse de nous espionner à grande échelle sous la présidence Obama : quelle indignité !...................

A droite , en se précipitant à juger initialement l'engagement militaire belliciste de Hollande "juste sur la forme et sur le fond" , Copé a encore perdu une occasion de se taire et de démissionner de la présidence de l'UMP. Lui , c'est le Harlem Désir de l'UMP !!
Heureusement Fillon est venu corriger le tir du médiocre président du parti et restaurer une filiation gaulliste .Ouf !
a écrit le 01/09/2013 à 17:00 :
1- De Gaulle a toujours pris ses decision dans l'independance des USA et du parlement. C'est d'ailleurs les fondements de la 5 eme Republique.
2- C'est bien la France et non les USA qui ont les premiers organisé et demandé une défense des valeurs des droits de l'homme en Syrie en s'opposant a Bachar "le tyran" et en s'opposant au islamistes radicaux "monstres canibales ".
3- C'est encore la France qui grace a son armee republicaine lutte sur toute les mers pour sécuriser les convois dans les zones sensibles.
4- Par contre, nos soit disant alliés les Allemands, promoteur d'un diktat économique et administratif sur nombre de pays de l'Union utilisent le bras armé des règles iniques des traites européens a leur unique avantage au détriment de la France et de l'Europe. Ces traités ont été REFUSES démocratiquement et ELECTORALEMENT par le peuple francais mais ont été imposé anti-démocratiquement par une Europe annexée par l'Allemagne.
5-L'Allemagne ne veut pas de la Grèce, de l'Espagne, de la France..., soit mais elle oblige l'union a s'élargir toujours plus vers l'Est.
6- Nous devons repenser dans l'esprit démocratique et dans l'intérêt de la France nos alliances avec ces faux amis traites et predateurs.
a écrit le 01/09/2013 à 16:56 :
A quand une intervention sérieuse en France, dans nos territoires occupés ????? Marseille, Paris, Paris, Lille etc..... ça ne manque pas.
a écrit le 01/09/2013 à 16:18 :
Il faut pas mégoter , il faut y aller déloger "Assad le Chimique" plus vite cela sera fait l'état du monde s'en trouvera mieux et ne pas laisser la décision à une éventuelle autorisation par de la politique à la petite semaine. Il y a quelqu'un qui a été trop loin et il faut le relever au niveau international ,c'est Vladimir Poutine .
a écrit le 01/09/2013 à 16:11 :
Obama nuit selon moi très fortement a l'image des États Unis d Amérique, il a le pouvoir de déclencher les hostilité sans l aval du congrès contre un état certes "souverain", qui est la Syrie mais dans lequel il y a déjà eu plus de 120.000 morts, le massacre chimique ( qui doit être prouve), n est qu un élément! Ce qui est rigolo c est que le seul a suivre aveuglément Obama soit un Hollande, rigolo car en aucun cas Obama ne l a remercie de le suivre, toute la communauté politique internationale regarde avec amusement ce petit gouvernement français.... En Syrie cela fait longtemps que la communauté internationale aurait du agir!! Le pire actuellement c est de laisser l Iran avancer vers l arme nucléaire, en aucun cas ils ont besoin de nucléaire civil car c est le 2 e exportateur de gaz au monde et le 3ème en pétrole, donc ils sont déjà indépendant au niveau de leur matières premières. Churchill a dit: il faut choisir entre le déshonneur et la guerre, ils ont choisi le déshonneur et ont eu la guerre..., au moment ou la communauté internationale laissait hitler prendre les sudetes, avec l Iran c est la même chose, nos politiciens choisissent le déshonneur et la lâcheté... Ça ne sais pas bien finir ce comportement.
a écrit le 01/09/2013 à 16:07 :
ben voyons,s'embarquer seul avec Hollande,il faut être complètement siphonné!
a écrit le 01/09/2013 à 15:48 :
La France, un pays riche, très très très riche pour mener des guerres tous les 6 mois de par le monde, pour accueillir des milliers d'immigrants, roms, Afrique, pays de l'est...
a écrit le 01/09/2013 à 15:37 :
Il y a tout de même un gros problème, aux USA qui ne sont pas le pays des droits de l'homme, le président consulte quand même le congrès avant de se lancer dans une opération aussi lourde de conséquences. En France, la constitution autorise le président en place ( sain ou non d'esprit ) de declancher une telle opération, sans consulter au moins les représentants du peupl, alors qu'il ne s'agit pas de défendre directement notre nation et qu'il s'agit d'une ingérence dans les affaires intérieures d'un état souverain!
Serions nous dans un régime similaire à celui que nous voulons sanctionner: une dictature?
a écrit le 01/09/2013 à 15:36 :
Cette affaire montre tout d'abord le clonage politique français pour ceux qui se souviennent, M. Sarkozy avait fait diffuser un échange avec M. Obama pendant la campagne, là nous voyons une photo avec M. Hollande et avec son cabinet de guerre!!!, dont AUCUN militaire, en conversation téléphonique avec le Président US. Quel dégoût de voir cette médiocrité de nos politiciens au plus haut niveau. Il y a un côté, malgré la gravité de la situation, de bassesse politique qui montre l'état de ces personnages, des acteurs sans grande qualité d'un film de série Z. La France économique est en déclin et le politique n'est plus en phase avec le respect et la morale qu'il doit à cette France et à ses Citoyens. Que reste-il de ce pays qui a eu tant de femmes et d'hommes d'honneur, de son rayonnement et ses valeurs? La classe politique à un côté minable qui pourrait nous faire sourire si elle ne creusait le tombeau économique et moral de ce Pays.
a écrit le 01/09/2013 à 15:22 :
Le régime Syrien protège les chrétiens. Pourquoi aller défendre les barbus qui les massacrent et brûlent les églises. Intervenons dans les pays musulmans où les chrétiens sont chassés, le Liban par exemple...
a écrit le 01/09/2013 à 14:44 :
La Droite accuse de "suivisme" alors que celle ci veut également un vote au parlement comme les autres (USA,GB)
a écrit le 01/09/2013 à 14:05 :
Au moins si la France demande l'avis au députes, on verra s'ils sont de vrais tapins.
En espérant un "non" sanction face aux divers scandales ...
a écrit le 01/09/2013 à 13:58 :
et ne reste plus dans la position d'idiot du village que Hollande :-)
a écrit le 01/09/2013 à 13:24 :
Il ne manquerait plus que Poutine réunisse la Douma pour faire voter un envoi de missiles de croisière contre les salafistes d'Al Nosra !
a écrit le 01/09/2013 à 12:59 :
Hollande se moque de la situation en Syrie. Ce qu'il veut c'est avoir l'air d'avoir des muscles pour son image.. qui n'existe plus depuis longtemps. Le monde entier sait que c'est un charlot.
a écrit le 01/09/2013 à 12:30 :
Barack a téléphoné à François : "Finalement, non, on n'y va pas François ! La ficelle des armes chimiques est trop grosse, nous avons tout le monde à dos et, qui plus est, il ne reste que toi et franchement, tu ne donnes pas envie, avec David c'est autre chose ! Allez ne soit pas triste et tiens-toi prêt quand je sifflerai de nouveau pour une prochaine campagne de va-t-en-guerre, avec toute l'équipe cette fois".
a écrit le 01/09/2013 à 12:17 :
Notre PRESIDENT TAXES & GUERRES , après une "pose" fiscale... a laquelle on ne croit pas ! )va faire une "pose "Guerrière "....mais rassurez-vous ...ce n'est qu'une pose ....car il n'est plus crédible ni en France , encore moins a l'Etranger ...
a écrit le 01/09/2013 à 12:07 :
hollande oublie que ' depuis l?Iran un missile balistique peu détruire PARIS
a écrit le 01/09/2013 à 11:58 :
Sage decision qu'a prise les President des USA ! Par contre le notre de President , il a l'air de se foutre pas mal de l'avis du peuple français . Meme si la constitution ne prevoit pas le vote du parlement , il doit tenir compte de l'avis de celui-ci ! Il est clair que cet avis serait moins favorable au " va t'en guerre " de François . Chirac a été plus courageux et je le felicite de sa decision de ne pas s'engager dans la guerre contre l'Irak qui s'est avere etre un veritable bourbier !
Il est temps de faire marche arriere , President !!!!!
a écrit le 01/09/2013 à 11:49 :
Notre va t'en guerre en chef va devoir y aller seul alors ? par quelle pirouette dont il a le secret, va-t-il pourvoir se sortir de ce traquenard. J'attends de voir sa tête sur la photo au G20 coincé entre Poutine et Obama.
a écrit le 01/09/2013 à 10:47 :
Poutine et El Assad ont gagné par abandon des adversaires. Hollande peut replier son treillis et ranger ses rangers de salon.
a écrit le 01/09/2013 à 10:44 :
Dans les plans.
Il faut savoir élargir sa vision pour comprendre pourquoi Obama demande l'avis du congrès.
Obama à négocié avec Boehrer en acceptant de consulter la chambre des représentants et en échange, les républicains ne feront pas obstruction au relèvement de la dette US mi-octobre.
a écrit le 01/09/2013 à 10:35 :
C'est très bien, il prend une sage décision ! Notre "donne qui chute sur la plancha" français prend une sérieuse claque.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :