La Chine va percer le plus long tunnel sous-marin du monde

 |   |  249  mots
Le tunnel permettra de relier en train les villes de Dalian (province du Liaoning) et Yantai (province du Shandong) en une quarantaine de minutes.
Le tunnel permettra de relier en train les villes de Dalian (province du Liaoning) et Yantai (province du Shandong) en une quarantaine de minutes. (Crédits : Reuters)
Le tunnel ferroviaire de 123km de long passera sous la mer de Bohai, au nord-est de la Chine. Les trains transporteront passagers et voitures à une vitesse de 220km/h. Le coût du projet s'élève à 26 milliards d'euros.

Non contente d'avoir déjà la plus grande ligne de train à grande vitesse (TGV) du monde, la Chine prévoit de battre également le record du plus long tunnel sous-marin.

Les autorités chinoises projettent en effet de construire d'ici 2026, sous la mer de Bohai, un tunnel de 123km qui reliera la ville de Dalian (troisième port de Chine et premier pour les hydrocarbures) dans la province du Liaoning, à celle de Yantai, le premier port de pêche de la province du Shandong.

En chantier dès 2015

Un plan de ce tunnel, qui pourrait coûter 220 milliards de yuans (26 milliards d'euros), sera soumis en avril au Conseil des Affaires d'Etat, affirme le journal anglophone chinois China Daily.

"En cas d'approbation, le chantier devrait débuter dès 2015 ou 2016", explique Wang Menshu, un expert en construction de tunnels qui travaille sur ce plan depuis 2012, au quotidien.

Il s'agira d'un tunnel à but ferroviaire, composé de deux tubes parcourus par des trains, et d'un tube de service. Ces trains transporteront passagers et voitures, et effectueront la traversée en une quarantaine de minutes, à une vitesse de 220km/h.

Zone d'activité sismique

Le tunnel dépassera les longueurs cumulées des deux actuels plus grands tunnels du monde - celui sous la Manche et celui du Seikan, entre les îles japonaises d'Honshu et Hokkaido.

Les responsables impliqués dans ce projet ont affirmé que la sécurité serait une priorité absolue, sachant que le tunnel serait creusé dans une zone d'activité sismique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/02/2020 à 2:47 :
Reflexion faite concernant la contruction du tunel chinois qui est évalué à des milliards de dollards ne sera pas encore possible parce que tous les experts qui sont appelés à la réalisation de ce grand projet ne sont pas encore réunis .Il sont partout dans le monde ,il faut les chercher.
a écrit le 13/02/2020 à 2:45 :
Reflexion faite concernant la contruction du tunel chinois qui est évalué à des milliards de dollards ne sera pas encore possible parce que tous les experts qui sont appelés à la realisation de ce grand projet ne sont pas réunis .Il sont partout dans le monde ,il faut les chercher.
a écrit le 06/03/2014 à 16:40 :
Un projet plutôt couteux et dangereux avec les activités sismique, même avec les connaissances technologiques actuelles le risque reste important.

Mais les chinois font ce qu'ils veulent chez eux, on donne juste notre opinion ^^
a écrit le 28/02/2014 à 11:20 :
Dans les zones sismiques il peut y avoir des déplacements de terrain allant de quelques centimètres à plusieurs mètres...et je ne vois pas comment le tunnel pourrait résister. A Fukushima, ils avaient prévu des tsunami de 7 mètres, mais ils ont atteint 14 ou 20 mètres...Si ce projet se fait, il n'y a plus qu'à espérer que la nature aura pris connaissance des dossiers techniques du tunnel et qu'elle ne dépassera pas les limites fixées par les ingénieurs...Prions mes frères devant l'inconscience humaine
a écrit le 15/02/2014 à 18:22 :
Un tunnel de 123 kms 26 milliards d'euros cela me semble un peu sous-évalué.Car les surprises dans ce genre d'ouvrage ne manqueront vu la distance à réaliser.
a écrit le 14/02/2014 à 18:12 :
Je ne ferai pas de commentaire...en effet , ces exploits technologiques sont le quotidien , chez nous , en Chine. ;-)
Réponse de le 15/02/2014 à 0:21 :
A Shanghai Kid: ce qui m'étonne toujours dans ce pays si prompt à construire les tours parmi les plus hautes du monde ou envoyer son petit lapin de jade sur la Lune est que, pour coller un timbre sur une enveloppe, on emploie toujours le bon vieux pot de colle + spatule comme le faisaient les écoliers français il y a quelques décennies. Vous avez dit "bizarre"?
Réponse de le 16/02/2014 à 11:21 :
Le bon vieux pot de colle + spatule est un enseignement secret.
Envoyer un objet sur la Lune
Construire ce tunnel
Ou le plus puissant supercalculateur
N'est que la première face de notre Culture
L'autre face , c'est le pot de colle + la spatule
Le Peuple qui réunit les Inconciliables
Est celui qui trouvera son Unité
Et l'Unité autorise toutes les Capacités... ;-)
a écrit le 14/02/2014 à 14:44 :
La région est en terre de feu forte activité sismique....ce qui vas engendrer des surcoût ,qui on été très certainement prévus.....
a écrit le 14/02/2014 à 13:14 :
Sauf que le tunnel de base du Saint-Gothard (57 km) a ravi le record il y a... 4 ans.

:)
Réponse de le 14/02/2014 à 13:49 :
Tunnel du St Gothard, sous la bien connue mer des Alpes...
Réponse de le 14/02/2014 à 14:54 :
Il n'y a nulle part le mot "sous-marin" dans la dernière partie, celle qui dit que les tunnels les plus longs du monde sont ceux sous la Manche et le détroit du Seikan.
Cela dit, si son percement est terminé, le tunnel de base du Saint Gotthard n'est pas achevé, ce qui peut expliquer qu'il ne soit pas encore considéré.
Réponse de le 14/02/2014 à 22:15 :
Le deux tunnels de Seikan et celui sous la Manche sont clairement sous-marin.
Le tunnel du Gothard est creuse mais pas encore en service ; le serra en 2016-2017.
a écrit le 14/02/2014 à 12:19 :
Va falloir qu'ils prévoient le double en budget pour pouvoir détourner une partie à leur profit.... Après c'est peut être déjà fait

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :