Ukraine : Bruxelles va aider Kiev à régler sa dette pour le gaz russe

 |   |  224  mots
La Commission européenne devrait présenter mercredi les contours de son aide pour l'Ukraine. Un dossier qu'elle gère avec le Fonds monétaire international (FMI), qui devrait apporter l'aide financière la plus importante.
La Commission européenne devrait présenter mercredi les contours de son aide pour l'Ukraine. Un dossier qu'elle gère avec le Fonds monétaire international (FMI), qui devrait apporter l'aide financière la plus importante. (Crédits : reuters.com)
L'Union européenne devrait présenter mercredi les contours de son aide pour l'Ukraine. Un dossier qu'elle gère avec le Fonds monétaire international (FMI), qui devrait apporter l'aide financière la plus importante.

Bruxelles vole au secours de Kiev. Alors que Gazprom a annoncé avoir décidé mettre fin à partir du mois d'avril à la baisse du prix du gaz vendu à Kiev, le commissaire européen à l'Energie, Gunther Oettinger a annoncé ce mardi que l'UE allait aider l'Ukraine à régler sa dette de 2 milliards de dollars et qu'elle pouvait d'ailleurs lui fournir du gaz. 

"Le paiement des factures de gaz dues par l'Ukraine figure en bonne place dans le programme d'aide de la Commission européenne" qui sera adopté mercredi, a-t-il déclaré à l'issue d'une réunion des ministres européen de l'Energie. Et de poursuivre: "Naftogaz doit environ 2 milliards de dollars à Gazprom et nous allons les aider à régler cette facture".

"Nous allons les aider à régler cette facture"

En outre, "l'aide de la Commission sera complétée par des aides accordées par certains Etats", a expliqué Gunther Oettinger, en soulignant que l'aide de 1 milliard de dollars annoncée par Washington servirait également à régler cette dette.

Pour l'heure, la Commission européenne devrait présenter mercredi les contours de son aide pour l'Ukraine. Un dossier qu'elle gère avec le Fonds monétaire international (FMI), qui devrait apporter l'aide financière la plus importante. Ensuite, le commissaire européen recevra le ministre ukrainien de l'Energie, Iouri Prodan, le 19 mars pour discuter de cette aide.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/03/2014 à 9:07 :
Nous pouvons aussi faire du commerce avec ce pays histoire de relancer nos économies, même si les ukrainien sont des européens, il reste un grand pays de 40 millions d'habitant, pouvons nous dans cette Europe qui ne fonctionne pas correctement resevoir un pays aussi grand, nous avons toujours notre problème avec les institution non représentative et sans contrôle de cette union .... Un système bien peut démocratique....
a écrit le 04/03/2014 à 22:25 :
MOI AUSSI si l"état me paye pas mon gaz je prends la nationalité russe
a écrit le 04/03/2014 à 19:55 :
En gros on vous annonce que vos impôts vont servir a payer le Gaz aux Ukrainiens. Sans rire je préférai quand les Ukrainien et les Russes étaient ami-ami, mon portefeuille ne s'en porterait que mieux! Allez une nouvelle Grèce, une!
Réponse de le 05/03/2014 à 16:53 :
Encore quelques semaines et nous allons voter pour les députés européens ; quels résultats aura cette politique d'assistance d'un pays hors communauté , nous allons pouvoir voter suivant la situation les actions et programmes proposés ; il ne faut pas se louper car nous ne sommes pas suisses les consultations suivantes seront plus lointaines
a écrit le 04/03/2014 à 19:49 :
Et qui paye ???
a écrit le 04/03/2014 à 18:57 :
En echange il faut juste augmenter le prix du gaz et de l'electricite licencier les fonctionnaires tout privatiser bref faire que les gens soit encore plus pauvres et malheureux le malheur ca les fait jouir les barroso Draghi Lagarde et tout le bildelberg
Réponse de le 04/03/2014 à 19:50 :
Maintenant on comprend pourquoi Obama invite Hollande le mois dernier

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :