Crise ukrainienne : quelles sont les sanctions de l'UE contre la Russie ?

 |   |  692  mots
Des conseillers de Vladimir Poutine ont vu leurs avoirs gelés aux Etats-Unis et en Union européenne, après la publication d'une liste noire de personnalités impliquées dans la crise ukrainienne. (Photo : Reuters)
Des conseillers de Vladimir Poutine ont vu leurs avoirs gelés aux Etats-Unis et en Union européenne, après la publication d'une "liste noire" de personnalités impliquées dans la crise ukrainienne. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
En réponse à l'annexion de la Crimée par la Russie, entérinée jeudi par la Douma, l'Union européenne et les Etats-Unis annoncent de nouvelles sanctions contre Moscou et renforcent leur soutien à l'Ukraine. Retour sur une semaine de tensions diplomatiques

Face à Moscou, qui a commencé à distribuer des passeports en Crimée, suite à son annexion entérinée par la Douma, le président américain Barack Obama hausse le ton et les dirigeants européens réaffirment leur soutien politique à l'Ukraine. De son côté, le Fonds Monétaire International (FMI) poursuit les négociations avec Kiev en vue de lui accorder un prêt. Etat des lieux.

  • La France suspend sa coopération militaire avec la Russie

Exercices conjoints, échanges de visites et autres "contacts entre les états-majors de la France et de la Russie ont été annulés", a indiqué ce vendredi le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian. 

  • L'UE sanctionne la Russie: 33 personæ non gratæ 

Les 28 chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union se sont retrouvés jeudi pour un sommet de deux jours afin de s'accorder sur une réponse commune au rattachement de la Crimée à la Russie, officiellement entériné par le parlement russe.

En plus d'une première liste publiée lundi, les dirigeants européens se sont accordés sur douze personnalités russes ou pro-russes, qui se verront interdites de séjour et dont les avoirs seront gelés. Au total, 33 personnes sont concernées, dont le Premier ministre pro-russe de Crimée. 

  • La Russie rejette les sanctions personnelles

En réponse, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a qualifié de telles listes d'"inacceptables". Le même jour, le parlement ukrainien adoptait une résolution affirmant que le pays "ne reconnaîtra jamais l'annexion" de la Crimée.

  • Pas de sanctions économiques

En revanche, pas de sanctions économiques à l'ordre du jour. La chancelière allemande Angela Merkel a toutefois prévenu: "en cas d'escalade, nous sommes prêts à chaque instant à passer à la "phase trois" des sanctions et il s'agira sans aucun doute de sanctions économiques"

  • Le sommet UE-Russie est annulé, tout comme le G8

Jeudi, François Hollande a également annoncé l'annulation du sommet UE-Russie prévu pour le mois de juin. La tenue du G8, prévue à Sotchi en juin également, reste en suspens.

>> Le G7, sans la Russie, pourrait se réunir à Londres

  • Signature d'un accord politique avec l'Ukraine

En signe de soutien à Kiev, les 28 dirigeants de l'Union européenne et le Premier ministre ukrainien ont signé le volet politique de l'accord d'association avec l'UE, celui-là même que le précédent régime avait rejeté en novembre.

En revanche, le volet économique de l'accord, qui instituait notamment une zone de libre échange, n'a pas été entériné. Sa signature est renvoyée à la formation d'un nouveau gouvernement en Ukraine après des élections en mai, et à un l'adoption d'un "programme d'assainissement économique".

  • Barack Obama durcit le ton et vise les avoirs de 31 personnes 

Une liste de onze responsables russes ou pro-russes en Ukraine avait déjà été communiquée lundi. Vingt personnes supplémentaires verront leurs avoirs aux Etats-Unis gelés, dont le chef de cabinet de Vladimir Poutine, Sergueï Ivanov, a annoncé l'administration américaine. L'un d'entre eux contrôlerait la Banque Rossiya.

Sans attendre, les groupes américains de cartes bancaires MasterCard et Visa ont cessé de fournir leurs services de paiements aux clients de plusieurs banques russes.

  • La Russie riposte avec une liste de 9 personnes, dont John McCain

Quelques minutes après l'annonce du chef de l'Etat américain, la Russie a publié sa propre liste de sanctions, qui touche neuf personnes, dont trois conseiller du Président Obama ainsi que des parlementaires, comme le sénateur républicain John McCain.

  • Menace de sanctions économiques

Des mesures plus agressives pourraient suivre, a également annoncé le président Barack Obama, menaçant de s'en prendre à des "secteurs clé" de l'économie russe.

  • Via le FMI, l'aide économique des Occidentaux à Kiev

Pour l'heure, à Kiev, les négociations se poursuivent avec les représentants du FMI, présents depuis début mars. Le Fonds exige d'importantes réformes économiques pour accorder un prêt à l'Ukraine, dont l'économie est exsangue.

Pour aller plus loin: Moscou admet que son économie est en crise pour la première fois

(Article créé le 21/03/2014 à 10:54, mis à jour à 15:05)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/06/2014 à 11:08 :
L'UE a les yeux plus gros que le ventre!Cette boulet ne passerait pas par la gorge de l'Europe.Meme "accusé"Poutine,ne pourrait pas resoudre la crise en Ukraine.L'erreur fatale pour l'Europe!
a écrit le 08/06/2014 à 11:01 :
L'UE et USA sont responsable pour la crise en Ukraine,et veut faire porté le chapeau a Poutine.Parce-que l'Europe ne pas vu que le pays été deja divisé avant,et imposé le choix.C'est été un mauvaise idée!
a écrit le 08/06/2014 à 10:47 :
L'UE et USA sont responsable dans la crise en Ukraine!C'est un crime contre l'humanité!Arreté les mensonges et les manipulations.Sauver les enfants de l'Ukraine!
a écrit le 08/06/2014 à 5:29 :
Les peuples europeens se font manipulé par leurs politiciens.Cette crise en Ukraine est dans les interets des americaines!Pour vendre leurs gaz.Mais a quelle prix?Tout les mondes s'en fous.Ce les problemes de la population.Toujours payé le pau cassé!
a écrit le 22/03/2014 à 10:17 :
Quel serai les conséquences pour le dollar si la Russie trouve un accord pour l'approvisionnement en énergie de la Chine et que cette échange ne se face pas en dollar??
Réponse de le 22/03/2014 à 20:16 :
Bah la monnaie de singe s'effondre plus vite que prévu ...
a écrit le 22/03/2014 à 9:30 :
L’UE et USA, en repli stratégique de part le monde sauf soutenir les frères et leur violence en Egypte, sont éclectiques en matière de mettre en avant des beaux principes et le droit international lorsqu’ils veulent qu’ils servent leur intérêts pire vont même jusqu’à se substituer à l’ONU pour annoncer des sanctions largement contre des personnes (gel de comptes personnels certains ciblés ont annoncé ne pas en disposer, blocage de master carte etc.) qui sont en principe en droit d’intenter des procès aux Etats qui les ont pris. Ils oublient avoir soutenu le référendum au Kosovo, au Timor oriental l’admette en Ecosse et en Catalogne plus ils avaient encouragé auparavant l’intégration à l’Europe occidentale des ex pays de l’Est. En raison de son historique ballottement, de sa structure démographique à majorité russe aussi leur souhait de rejoindre la F.de Russie : 97% des 2 millions de la Crimée ont voté pour ce retour (quittée sous Khrotchov en 1954) aussi l’importance fondamentale de la Crimée sur le plan stratégique pour les russes. Formellement l’intégration de la Crimée est consommée. Cette situation est le résultat des erreurs et maladresses du gvt unilatéral et non élu issu des manifs de Kiev, validé par les occidentaux contrairement à leur position dans le cas de l’Egypte de 30Millions de manifestants, qui n’a pas respecté l’accord du 21/02/2014 excluant les représentants politiques des russophones de l’Est de l’Ukraine les menaçant même de sanctions de poursuites pénales alors qu’ils auraient dû adopter un discours d’ouverture : gvt union national, proposer un cadre politique de fédération et un cadre d’égal distance avec l’UE et la F.de Russie et non point intégration totale à l’UE ou faire partie de l’OTAN perçu par les ruse comme tentative de poursuite de leur encerclement et démantèlement. En écoutant le 1ier ministre ukrainien on a l’impression qu’il ne cherche qu’à télescoper occidentaux et Russes oubliant que le 1iere perdant sera l’Ukraine à économie à la dérive même dans l’hypothétique association à l’UE sera longue et sera plus couteuse pour l’union que ne l’est la Crimée à la F.de Russie. Par ailleurs l’escalade dans les sanctions médiatisées est contreproductive pour tout le monde
a écrit le 21/03/2014 à 20:51 :
Population Ukrainienne très bien formée en science et technologie et cela est un bien pour l'Europe !
Leur système d'enseignement était des meilleurs en Union Soviétique, les plus grands y ont été formés.
a écrit le 21/03/2014 à 17:29 :
Bah, d'ici une semaine, que dis-je, dimanche soir, plus personne ne parlera encore de la crimée, et quand nos chers élites européennes vont voir ce que coutera la récupération de l'Ukraine, même sans la Crimée, cela en fera tousser plus d'un, sans compter que 80% des européens actuels sont strictement opposés à l'élargissement. On notera que depuis 1991, l'élargissement européen vers l'est a été "dynamique", et que la Russie, peu ou prou, est restée dans ses frontières: il est temps d'arrêter les critiques Sur M.Poutine: serions-nous très heureux d'avoir une Russie instable: dans ces pays, il ne faut pas rêver, nous avons le choix entre un pouvoir fort "éclairé" (la Russie), et le grand bazar (l'Ukraine actuelle voire depuis 20 ans)..chacun se fera son avis..
Réponse de le 21/03/2014 à 18:37 :
Reçu 5/5 et d'accord à 200%. C'est peut-être la Russie qui demain nous sauvera du grand fléau qui nous menace de l'intérieur. L'ennemi extérieur ont peut le combattre, le vaincre, mais celui de l'intérieur il n'y a rien à faire...
Réponse de le 21/03/2014 à 22:19 :
@ Bili Hari : je suis tout fait d'accord avec votre commentaire, il est d'une lucidité de 700 watts, bravo !
a écrit le 21/03/2014 à 17:11 :
Il n’y a aucune raison de voter pour le FN, parti qui soutient systématiquement la position du dictateur et envahisseur Poutine depuis longtemps et partage sa politique dictatoriale et expansionniste en Europe comme le faisait en son temps Staline. Les dirigeants du FN se prétendent patriotes mais leurs actes sont ceux de collabos et leurs affinités et proximité affichée avec Poutine va à l’encontre des intérêts des français. Voir : point de vue du conseiller du FN Aymeric Chauprade http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/67041912/267777810/ ou encore Marine Le Pen a soutenu systématiquement le chef de l’Etat russe Vladimir Poutine http://french.ruvr.ru/news/2014_03_05/Ukraine-Marine-Le-Pen-soutient-la-Russie-3108/ ou encore le FN et Poutine http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/decryptages/2014/03/19/25003-20140319ARTFIG00183-l-indefectible-soutien-du-fn-a-la-russie-de-poutine.php ou encore http://www.lexpress.fr/actualite/les-etranges-allies-de-poutine-la-face-cachee-de-l-agression-russe_1500513.html#xtor=AL-447
Réponse de le 21/03/2014 à 17:24 :
Le FN n'est que le chien berger qui rattrape les moutons égarée, pratique, non? FN contre l'Euro les pas beau, FN pour Poutine le méchant, puis des dérapages pour que le FN soit bien assimilé au mal. Le FN sert les mêmes que vous mais avec une technique inversé.
Réponse de le 21/03/2014 à 17:46 :
Approfondissez les liens FN Poutine Gaston vous verrez. Je ne "sers" rien ni n'ai aucune "technique", c'est juste un "constat".
Réponse de le 21/03/2014 à 18:06 :
Vous pouvez aussi approfondir les liens entre le FN et l’extrême droite Ukrainienne... Ma conclusion, provisoire, est que sur cette affaire, le FN est surtout pour que ça lui rapporte un max de voix lors des prochaines élections Européenne...
Réponse de le 21/03/2014 à 19:08 :
Cher Gaston, vous devriez faire remarquer au troll appointé grâce à nos impôts que pendant que son Botul l'entarté milliardaire harangue les miliciens facistes ukrainiens (et soutient les snipers qui tirent indifféremment sur les manifestants et les policiers), Poutine se contente de défendre le droit international et de rappeler que les russes de Crimée ont légitimement le droit comme tout peuple à un processus d'autodétermination. Enfin je ne suis pas certain que vu le faible niveau de recrutement des trolls par l'UE, il soit en mesure de faire autre chose que d'improviser à nouveau une tentative de réponse...
a écrit le 21/03/2014 à 15:54 :
Vous avez raison, selon vous donc il vaut suivre le nouveau gouvernement ukrainien composé de 30% de neo nazis du parti nationaliste Svoboda. Le président du parti Svoboda, Mr Oleh Tyahnybok est dans le top 10 des antisémites du centre Simon Wiesenthal
Le salaire d'un ouvrier ukrainien formé et spécialisé est inférieur de 30% à celui d'un chinois, l'eldorado parfait du dumping salarial et de la delocalisation a 2 heures seulement de Bruxelles. Pour l'Union Européenne, bientôt la Géorgie dans l'UE !
Réponse de le 21/03/2014 à 16:49 :
C'est le résultat de la politique de Poutine de placer des pions oligarques dans les pays autour de lui afin d'en faire ce qu'il veut. On voit le résultat de la gestion Yanoukovitch. Quant aux néo-nazis vous shématisez car on peut vous en trouver de bien plus extrêmes et pro-Poutine à l'Est et vue l'histoire de l'Ukraine avec Staline on peut concevoir qu'il y ait des tendances résiduelles extrêmes mais çà reste une minorité. On en trouve aussi au FN en France. Dans tous les cas çà ne justifiait en aucun cas une invasion de l'Ukraine et un référendum sans valeur dans ce contexte et avec des urnes transparentes.
Réponse de le 21/03/2014 à 16:50 :
C'est le résultat de la politique de Poutine de placer des pions oligarques dans les pays autour de lui afin d'en faire ce qu'il veut. On voit le résultat de la gestion Yanoukovitch. Quant aux néo-nazis vous shématisez car on peut vous en trouver de bien plus extrêmes et pro-Poutine à l'Est et vue l'histoire de l'Ukraine avec Staline on peut concevoir qu'il y ait des tendances résiduelles extrêmes mais çà reste une minorité. On en trouve aussi au FN en France. Dans tous les cas çà ne justifiait en aucun cas une invasion de l'Ukraine et un référendum sans valeur dans ce contexte et avec des urnes transparentes.
Réponse de le 21/03/2014 à 17:09 :
Arrêtez de prendre ces gens pour des lâches (vous qui ne signez jamais de votre nom). Un peuple ne vote pas contre sont intérêt sans révolte aucune ni résistance.
Réponse de le 21/03/2014 à 17:33 :
Il l'a fait en Ukraine se révoltant contre Yanoukovitch et çà lui a valu l'arrivée des troupes de Poutine et d'un référendum bidon sous la menace des chars dans des urnes transparentes et d'une première annexion du pays. Vous ne signez pas non plus de votre vrai nom Gaston.
Réponse de le 21/03/2014 à 17:44 :
Les russes ont perdu 27 millions de personnes pendant la seconde guerre mondiale face aux nazis. Alors oui ils sont inquiets de voir les neo nazis ukrainiens adeptes du bras leves avoir le ministere de l'interieur et la vice presidence en Ukraine actuellement. Et oui, aucun media occidental ne montre l'organigramme de ce gouvernement ukrainien rempli de nazi a des postes clefs. Mais bon, si vous dites que le centre Simon Wiesenthal "schematise" c'est que tout va bien selon vous, n'est ce pas ? On ne remet pas en cause l'agenda belliqueux occidential, quitte a faire des morts (plusieurs centaines de milliers en Irak par exemple)
Réponse de le 21/03/2014 à 18:23 :
Les ukrainiens ont eu plus de morts que toute l'Union soviétique en % de la population (16,3 contre 16,1% pur l'Union soviétique et non la seule Russie) durant la dernière guerre mondiale et ils ont eu à subir les allemands et Staline qui a fait monter au front de multiples ukrainiens puis affamé des millions d'agriculteurs ukrainiens et plus, déporté des Tatars etc. ruiné le pays. Donc c'est ridicule de reprendre la propagande Poutine pour quelques membres extrêmes éventuels dans un gouvernement de transition pour 2 mois et pour un pays exsangue face à une armada militaire. Il y a des bien plus extrêmes dans la Russie de Poutine qui abattent les opposants, journalistes etc. Quant à l'Irak c'est encore une façon de changer de sujet et vouloir noyer le poisson, vieille recette soviétique. L'envahisseur qui met son veto en Syrie entrainant la ruine du pays et plus de 170.000 morts c'est Poutine. Le même qui envahi la Crimée, la Géorgie, la Moldavie et dont on voit les armes en circulation partout dans le monde. Allez en Afrique voir les chars russes en rouille on en voit encore beaucoup et partout. Sans parler des mines et kalachnikovs chez les enfants soldats.
Réponse de le 21/03/2014 à 19:11 :
Pas plus ridicule de reprendre la propagande russe que de se faire payer par l'UE pour troller sur internet et tenter de polluer les esprits avec la propagande des banksters et oligarques US... Ils nous ont déjà fait le coup en Afghanistan, en Irak, en Libye, en Somalie, en Yougoslavie, en Syrie... Vous devriez plutôt songer à votre reconversion après votre CDD trollesque...
Réponse de le 22/03/2014 à 17:21 :
@@historien 200 millions d'euros de nos impôts lâchés par Bruxelles à de minables petits trolls européen pour venir servir la soupe européiste amère face à la montée de l'euroscepticisme ambiant, ça en dit long sur la désespérance que se fait l'union de sa propre légitimité et celle de ses idées. Ce qui est minable c'est bien qu'il s'agisse de nos sous et que cela se fasse dans notre dos... La France sera bientôt le seul pays ou le dogme de l'Union, de l'Euro, de l'Otan, ne DOIT pas être discuté sur la place publique, exit la démocratie dans ce pays...
a écrit le 21/03/2014 à 14:16 :
Beaucoup de commentaires idiots... Ce qui est certains, c'est que l'on ne peut laisser Poutine impuni. Je trouver d'ailleurs sa réaction de déclarer HJohn Mac Cain (entre autres) personnae non grata est du plus grand ridicule, voir même infantile. Cela prouve s'il en était encore besoin combien son ego influence Poutine. Ce n'est au final qu'un vilain garnement qui abuse de son pouvoir... tout en l'affaiblissant sans s'en rendre compte. Perso, ni peu ni crainte, juste du mépris, voire de l'indifférence...
Réponse de le 21/03/2014 à 15:12 :
Laissons les USA envahir l'Irak sous un faux pretexte, vous avez raison c'est beaucoup mieux, ca fait juste quelques centaines de milliers de mort pour du petrole, un detail. Et laissons les repeter cela en Syrie et en Ukraine, car les Americains sont tres interesses par le nouveau petrole ukrainien de la mer Caspienne. Les "7 soeurs" sont en pole position pour siphonner le petrole au mepris de la vie de milliers de personnes.
Réponse de le 21/03/2014 à 16:06 :
Entre le Mc Cain insighifiant et le leader Poutine il n'y a pas photo.
Réponse de le 21/03/2014 à 16:29 :
Mc Cain le neoconservateur fier d'avoir envahi l'Irak sous un faux pretexte, pour s'approprier le petrole en causant la mort de centaines de soldats americains et de centaines de milliers de civils irakiens, ah oui belle reference que ce clown.
a écrit le 21/03/2014 à 14:14 :
Vivement l'accord de libre échange signé entre l'UE et l'Ukraine. Un ouvrier spécialisé expérimenté ukrainien coute 20% MOINS cher qu'un chinois !! (250 euros par mois maximum) des délais logistiques de 48 heures seulement au lieu de plusieurs semaines pour la Chine, le rêve !! Rentabilisons enfin la nouvelle autoroute qui lie l'Ukraine à l'Allemagne en passant par la Pologne
J'ai hâte !! Vive l'Europe !
Réponse de le 21/03/2014 à 17:16 :
@ Déloc : L'ouverture de l'Europe à tous les pays de l'Est dont la population totale était bien plus nombreuse n'a pas entraîné une vague de délocalisations mais a permis de multiples échanges et ventes bénéfiques aussi à la partie Ouest. Donc avant de dire des bêtises, merci de regarder la globalité des chiffres. Vous avez plus à craindre d'autres pays dans le monde ou de laisser les ukrainiene mourir de faim et être en guerre civile.
Réponse de le 21/03/2014 à 17:38 :
Pourquoi alors cet interet soudain de l'UE et des technocrates enrubanes pour l'Ukraine alors que ce pays est dans la misere depuis 15 ans ? Pourquoi pas avant ?
Réponse de le 21/03/2014 à 18:01 :
@ Question naïve : Les difficultées de l'Ukraine ne remontent pas à 15 ans mais aux déstabilisations de l'ancien pouvoir et l'arrivée avec des décomptes de voix douteuses dans la partie Est de Yanoukovitch (élu essentiellement à l'Est, voir décompte des voix) pion de Poutine qui a signé les accords avec essentiellement des entreprises russes des proches de Poutine et maffieux pour beaucoup. Le résultat on l'a vu, ils se sont enrichis et l'Ukraine s'est appauvrie. D'où les révoltes d'une majorité qui n'a pas été contestée à l'Est non plus, Yanoukovitch n'y étant quasiment pas soutenu et lâché in fine par Poutine. L'Europe ne s'est pas soudainement intéressée à l'Ukraine, l'intérêt est constant mais c'est la crise qui s'accroissait qui nécessitait de s'en préoccuper de plus en plus vus les risques de guerre civile notamment. J'ai suivi ce dossier économiquement depuis de longues années et vous pourrez retrouver de nombreuses informations qui confirment les dérives de l'Ukraine et la préoccupation pour l'Europe dont les pays voisins. Les diverses crises du gaz le rappellent aussi avec des coupures pour plusieurs pays d'Europe.
a écrit le 21/03/2014 à 14:07 :
La chute de Poutine inexorable , le peuple Russe va devoir réfléchir et entamer son examen de conscience et pas trop tôt enfin .
Réponse de le 21/03/2014 à 16:08 :
Poutine un vrai leader,comment pourrait il chuter?
a écrit le 21/03/2014 à 14:03 :
Il est certain que le monde a changé depuis que Poutine montre au grand jour sa politique expansionniste. Il est important de graduer les ripostes et de se désengager d'une trop forte dépendance à la Russie de Poutine, contrairement à ce que faisaient Sarkozy-Fillon avec le gaz russe (15% importés en France c'est trop), le contrat Mistral, le blocage de l'intégration de l'Ukraine à l'Otan etc. et ne surtout pas suivre la politique le Pen / FN les amis de Vladimir Poutine et de Jirinowski, sous-marins de Poutine en France.
Réponse de le 21/03/2014 à 16:50 :
Mets toi à la page, les (ultra) nationalistes (sauce Le Pen, mais pire) sont du coté de Kiev (enfin faut pas trop vous en demander, on sait bien).
Réponse de le 21/03/2014 à 17:20 :
Ils ne sont pas séparatistes comme le Pen, mets tes lunettes Gaston et sers toi du neurone qu'il te reste s'il est encore fonctionnel : point de vue du conseiller du FN Aymeric Chauprade http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/67041912/267777810/ ou encore Marine Le Pen a soutenu systématiquement le chef de l’Etat russe Vladimir Poutine http://french.ruvr.ru/news/2014_03_05/Ukraine-Marine-Le-Pen-soutient-la-Russie-3108/ ou encore le FN et Poutine http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/decryptages/2014/03/19/25003-20140319ARTFIG00183-l-indefectible-soutien-du-fn-a-la-russie-de-poutine.php ou encore http://www.lexpress.fr/actualite/les-etranges-allies-de-poutine-la-face-cachee-de-l-agression-russe_1500513.html#xtor=AL-447
Réponse de le 21/03/2014 à 18:18 :
Les nazis sont à Kiev pas à Moscou. Et pour ceux qui disent que le FN est pro-Poutine et donc contre les nazis pro-européen de Kiev, il faudra m'expliquer pourquoi ils signent des accords avec eux ? http://www.youtube.com/watch?v=HMKXgMm9Rfo Et c'est valable aussi pour l'UE et le gouvernement français qui sont prêts à négocier et à signer des accords avec ces gens-là ! Pour le coup, j'ai honte d'être française !
Réponse de le 22/03/2014 à 18:41 :
et quand l armée ruses serras au nos frontières les grandes bouches vont faire quoi pas les russes qui on fait les sanctions les USA et UE, et on doit réellement êtres très fort avec notre porte avion qui perd ses hélices a le sortie du port.
Les prétention on les a mais s est la seul choses pour le reste on a tous donne a EU et USA
a écrit le 21/03/2014 à 13:05 :
On est plus interesse par les sanctions de la Russie contre l'UE.par ex.en consequence le chomage a St.Nazaire qui ne pourra plus exporter vers la Russie.
Réponse de le 21/03/2014 à 13:57 :
Mieux vaut que Saint Nazaire n'exporte plus vers la Russie que d'être envahi par ses propres constructions navales. Auriez-vous vendu de l'armement à Hitler en 39 ? Il est urgent de voir jusqu'où va aller Poutine.
Réponse de le 21/03/2014 à 16:12 :
Ce n'est pas paRCEQUE POUTINE EST UN VRAI LEADER QU'IL RESEMBLERAIT A HITLER.
Réponse de le 21/03/2014 à 17:23 :
Poutine n'est pas un leader mais un envahisseur et dictateur : une minorité russe s'enrichit au dépend des autres et le pays n'arrive pas à se diversifier, est corrompu et dépend bien trop de l'énergie.
a écrit le 21/03/2014 à 12:55 :
L' U.E. nous avez promis la Paix, mais elle ne nous mène qu'au conflit.... comme pour le reste!
Réponse de le 21/03/2014 à 13:23 :
c'est ce qui confirme que l'EU n'est pas libre dans ses décision !
Dans tt les cas , économiquement c'est l EU qui va perdre , La Russie s'en fiche pas mal... elle pourrait en tt moment annuler les cooporation et chercher des nouveaux partenaires....
Réponse de le 21/03/2014 à 13:54 :
Ce n'est pas l'UE qui fait la guerre et envahie mais Pourtine, l'ami de Marine le Pen et du FM qui veut démanteler l'Europe et l'euro et de Fillon et Sarkozy = contrat Mistral, dépendance à 15% du gaz russe, refus que l'Ukraine intègre l'Otan etc Bravo le résultat : invasion en Géorgie, Moldavie, Crimée...
Réponse de le 21/03/2014 à 16:36 :
Oui l' U.E. c'est la guerre, elle intervient a l’extérieur et se désintéresse de l’intérieur en suivant le "dogme"!
a écrit le 21/03/2014 à 12:53 :
Comme tout pays en détresse économique, comme "cette Europe", elle recherche le conflit pour redorer son blason. Mais, sait elle qu'elle est manipulé par les U.S.?
Réponse de le 21/03/2014 à 13:36 :
Bien sûr, n'en déplaise aux petits trolls payés par l'UE, dont l'impact est nul sur internet !
Réponse de le 21/03/2014 à 13:58 :
Avez-vous conscience que vous ne réfléchissez plus et que vous êtes entièrement manipulé par la propagande Poutine et FN le Pen ?
Réponse de le 21/03/2014 à 16:15 :
Pas besoin d'intelligence pour voir que Poutine est un vrai leader.
Réponse de le 21/03/2014 à 18:40 :
Poutine est " couillu" ce qui est loin d'être le cas de Normal 1er..
Réponse de le 22/03/2014 à 12:47 :
il est surtout narcissique grave !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :