Des F-16 turcs abattent un avion de combat syrien

 |   |  539  mots
Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan a confirmé qu'un avion syrien avait été abattu par des F-16 turcs
Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan a confirmé qu'un avion syrien avait été abattu par des F-16 turcs (Crédits : reuters.com)
L'armée turque a abattu un MiG-23 syrien qui avait pénétré dans l'espace aérien de la Turquie.

L'armée turque a abattu dimanche un avion de chasse syrien qui avait pénétré dans l'espace aérien de la Turquie, a déclaré le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan. "Un avion syrien a violé notre espace aérien. Nos F-16 ont décollé et frappé cet avion. Pourquoi ? Parce que si vous violez mon espace aérien, notre gifle après cela sera forte", a-t-il expliqué à ses partisans réunis pour un rassemblement électoral dans le nord-ouest de la Turquie en vue du scrutin municipal du 30 mars.

L'état-major de l'armée turque a précisé que l'un de ses centres de contrôle avait repéré deux MiG-23 syriens vers 13h00 (11h00 GMT) et qu'il leur avait adressé des mises en garde à quatre reprises alors qu'ils s'étaient approchés de la frontière turque. L'un de ces avions est entré dans l'espace aérien de la Turquie au niveau de Yayladagi, à l'est du poste-frontière de Kassab, a poursuivi l'état-major turc. Un F-16 turc a tiré un missile contre l'avion syrien, qui s'est écrasé en Syrie à environ 1.200 mètres de la frontière. Cet affrontement s'est produit dans le même secteur où, en septembre, des avions de chasse turcs ont abattu un hélicoptère syrien entré dans l'espace aérien de la Turquie.

Le pilote s'est éjecté

D'après des opposants syriens, l'incident s'est produit à proximité d'un secteur où se déroulent des combats entre des rebelles syriens et les forces gouvernementales de Bachar al Assad pour le contrôle du poste-frontière de Kassab entre les deux pays. La Syrie a condamné une "agression flagrante" et affirmé que l'avion avait été abattu par la Turquie alors qu'il pourchassait des rebelles en territoire syrien.

Elle a précisé que le pilote était parvenu à s'éjecter de l'appareil avant qu'il ne percute le sol. Un peu plus tôt dans la journée, une source militaire citée par la télévision d'Etat syrienne a déclaré que le pilote était parvenu à s'éjecter de l'appareil. L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) rapporte que, selon les premières informations à sa disposition, l'avion s'est écrasé du côté syrien de la frontière.

Combats intenses dans la région de Kassab

L'OSDH a fait état de combats intenses pour le troisième jour consécutif dans le secteur de Kassab. Selon l'Observatoire, les rebelles se sont emparés du poste-frontière mais les forces gouvernementales, qui contrôlent toujours le village voisin de Kassab, tentent de riposter en bénéficiant d'un appui aérien. L'OSDH rapporte aussi que les rebelles ont lancé une autre attaque dimanche dans la province de Lattaquié contre le village de Solas, à environ 25 km au sud de Kassab. La province côtière de Lattaquié est un bastion de la minorité alaouite dont est issu le président syrien.

A Alep, la grande ville du nord de la Syrie, les rebelles affirment s'être emparés d'un ancien commissariat de police en lisière de la citadelle médiévale. Ils disent avoir aussi progressé dans le quartier de Layramoun et sur une colline proche dominant la grande route à la sortie nord-ouest de la ville.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/03/2014 à 9:22 :
depuis le début les turcs sont la principale force d'opposition aux syriens. Sans son aide s'en est fini des "rebelles" et de la guerre en syrie.
Réponse de le 24/03/2014 à 11:34 :
Bien sur, on va laisser essad continuer a massacrer son peuple, les enfants sans rien dire, il n'y a rien a gagner la bas, a part faire arrêter les massacres mais ça, ça dépasse beaucoup de gens.
Réponse de le 25/03/2014 à 11:22 :
Sauf que c'est les rebelles (majorité des terroristes affiliés a alqaida) qui massacrent le pleuple de Assad pas le contraire
a écrit le 24/03/2014 à 5:39 :
Je ne vois pas se qu'à a gagniez la Syrie a rentrée en Turquie avec s'est avion.... Le contraire me semble plus simple à comprendre..... Comme toujours les cartes son rejouer et battus chaque jour dans le moyen orient compliquer...... Une future poudrière, restons loin de cette région, notre pays n'as pas les moyen de faire quoi que se soit......
Réponse de le 24/03/2014 à 11:25 :
On t'a rien demande a toi, tu crois que la Turquie va demander l'aide de la France pour régler ce petit incident? Pfff
a écrit le 24/03/2014 à 0:36 :
j espere que la syrie répondra de manière tres violente t disproortionné contre la turquie qui l'agresse depuis le début de la révolution et aide les rebelles
cette acte de guerre turc n'a d'autres buts que de declencher un conflit pour détourner l'attention du peuple turc de la crise que traverse son dirigeant
l'armée syrienne a encore des gazs et des armes chimiques, elle doit s'en débarasser, qu'elle le fasse en les envoyant sur istambul, car si elle les donne a l'otan l'armée turc l'envahira
Réponse de le 24/03/2014 à 7:50 :
Tout à fait!
Comme celà, quand tout l'otan bombardera la Syrie, vous irez danser entre les bombes et respirerez à pleins poumons les bon gaz disséminées de part et d'autre!
Votre réponse est clairement désolante de stupidité!
a écrit le 24/03/2014 à 0:07 :
Attention les syriens, faut pas jouer a ça, l'avion a été abattu sur le territoire aérien turc et a été mainte fois rappelé a l'ordre sans réponse de la part du pilote. Le pilote a d'ailleurs pu s'éjecter de l'avion, preuve que la Turquie a fait preuve de diplomatie sur ce coup la. Ne nous défiez pas la dessus
a écrit le 23/03/2014 à 21:43 :
Bravo

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :