Richesse par habitant : un classement international étonnamment stable

 |   |  638  mots
(Crédits : Reuters)
Le Luxembourg est le pays le plus riche du monde, et il le restera durant les quarante ans à venir, suivi de la Norvège et de la Suisse, selon l'OCDE. Un classement très stable: la Chine resterait au 37ème rang

Il paraît évident, au vu de la croissance actuelle, que le PIB par habitant en Chine rattrapera dans quelques dizaines d'années celui des vieux pays industriels. Les chinois deviendront quasi aussi riches que les européens. Un rattrapage assuré, qui ne donnerait pas lieu à discussion entre experts.

Or, l'étude de prospective que publie l'OCDE dans son rapport de printemps sur l'économie mondiale démontre tout le contraire. Le classement international des pays, selon le PIB par habitant (voir page 258 du rapport ci-dessous), sera étonnamment stable d'ici 2060. C'est la conclusion qui s'impose à la lecture du tableau publié par l'organisation internationale.

En 2012, le Luxembourg était le pays le plus riche, son PIB par habitant représentant 168% du niveau de référence choisi par les experts, celui des Etats-Unis. En 2030, il le serait toujours. De même qu'en 2060. Il sera suivi de la Norvège, dont le pétrole fait la richesse, et de la Suisse.

Un bouleversement en milieu de classement?

Si le Luxembourg, fin du secret fiscal ou pas, resterait en tête du classement, ne peut-on pas prévoir un bouleversement au milieu de celui-ci, des pays en forte croissance rattrapant et doublant certains ?

En fait, ce ne serait pas le cas. Ainsi, la Chine, dont le PIB par habitant -mesuré à parité de pouvoir d'achat, c'est-à-dire en éliminant la déformation des calculs liée aux manipulations monétaires et autres sous-évaluation des devises- va voir son niveau de vie fortement progresser : de 17% du niveau américain en 2012, son PIB par tête passerait à 27% du « standard » US en 2030, puis à 38% en 2060. Un rattrapage impressionnant.

Mais les autres pays sont sur une même pente. Du coup, la Chine, qui se situe le pays au 39ème rang mondial en 2012, ne gagnerait qu'un rang entre 2030 (38ème) et un autre d'ici 2060 (37ème).

La Corée gagne du terrain, avec le Chili

C'est que tous les pays industriels continueraient d'accroître leur productivité… En outre, la Chine serait handicapée par une population vieillissante, et donc un nombre d'actifs peu dynamique.

Parmi les pays gagnant vraiment du terrain, on trouverait la Corée, passant de la 20ème à la 11ème place, le Chili, (de la 33ème à la 25ème).

 « Même si la croissance est généralement plus rapide dans les pays à faible revenu, il n'y aura pas pour autant de rattrapage complet des niveaux de productivité. En effet, non seulement les pays qui sont au départ les plus éloignés de la frontière de la productivité auront besoin de plus de temps, mais en outre, les divergences des politiques et autres facteurs structurels jouent un rôle non négligeable, qui peut empêcher un rattrapage complet » estiment les experts de l'OCDE. « Dans le cadre de modélisation actuel, les importants écarts des niveaux de productivité sous-jacente sont attribués à des différences de politiques structurelles, représentées par le degré de réglementation des marchés de produits favorable à la concurrence. En outre, les écarts de PIB par habitant persisteront en raison des différences dans l'utilisation de la main-d'oeuvre, imputables à la diversité des caractéristiques structurelles du marché du travail, y compris la conception de la politique structurelle, ainsi qu'à des disparités démographiques. »

 L'Italie en perte de vitesse, de même que la France

S'agissant des « vieux » pays industriels, l'Italie perdrait pas mal de terrain, passant de la 19ème place en 2012 à la 23ème en 2060. L'Espagne aussi, reculant du 23ème au 27ème rang. L'Irlande serait ramenée de la 5ème à la 16ème place, en raison d'une productivité s'affaiblissant.

Et la France ? Elle passerait du 16ème rang en 2012 au 19ème rang en 2060, tandis que l'Allemagne gagnerait une place (passant de la 11ème à la 10ème). Pas de bouleversement, donc. Mais pas de quoi pavoiser.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/05/2014 à 11:52 :
Toute étude portant sur 20 ans est déjà trés aléatoire alors sur 50 ans c'est totalement grotesque ... Imaginez que nous sommes en 1913 et qu'une étude de l'époque fasse un classement des pays en 1960 ... sans tenir compte des deux guerres mondiales et de la crise de 1929 qui se sont déroulées entretemps !!
Réponse de le 13/05/2014 à 1:01 :
UN POINT DE VUE RAISONNABLE
a écrit le 07/05/2014 à 7:34 :
Poutrais t'on avoir le classement. merci
a écrit le 06/05/2014 à 21:47 :
le Lux en bourre les coffres alors c'est facile d'être riche là-bas !
Réponse de le 07/05/2014 à 9:22 :
Jean-Claude Juncker va nettoyer les écuries d'Augias, croyez moi c'est un européen convaincu.
Réponse de le 07/05/2014 à 10:06 :
@michel -> tu peux essayer de mettre ton argent au luxembourg. Tu verras alors comment la collaboration du fisc lux et francais est d'actualité, car ils viendront frapper à ta porte dès le lendemain.
Réponse de le 07/05/2014 à 19:52 :
Que de fantasmes et de clichés: au lux on bosse 50h/semaine payées 40, la population y est en moyenne bien formée et multiculturelle le tissu social est dynamique et enfin les politiciens pratiquent une politique ´agile (qui s'adapte, qui innove etc) bref c'est une économie en mouvement contrairement à certains pays sclérosés ...
a écrit le 06/05/2014 à 21:39 :
Merci de confirmer que la différence entre les riches et les pauvres augmente. Étant donner que les travailleur perdre tous les ans de leur pouvoir d'achat, les seuls augmenter sont bien les riches !
Réponse de le 07/05/2014 à 7:32 :
Si les travailleurs étaient intelligents ils voteraient pour des systèmes qui créent de la richesses et pas un appauvrissement général.
Réponse de le 07/05/2014 à 8:34 :
@realiste
Sauf que lorsqu'il y a création de richesse, tout le monde n'en bénéfie pas. Voir la position de Mr Gattaz qui augmente son salaire et réclame une baisse du SMIC. Si son entreprise a des bons résultats, il est normal que sa part variable augmente, mais qu'en est-il de ses salariés?
a écrit le 06/05/2014 à 20:24 :
Étude marrante qui part du principe que la planète va supporter encore longtemps nos égocentricités sans se rebiffer...
Réponse de le 07/05/2014 à 9:53 :
+3000. De plus que valent des previsions sur une echelles de 50 ans! Qui en 1920 aurait pu prevoir le conflit mondial qui allait eclate 19 ans plus tard, la crise 9 ans plus tard, tout comme qui en 1970 pouvait predire l'effondrement du bloc sovietique 19 ans plus tard, alors 40 ou 50 ans laissez moi rire...
a écrit le 06/05/2014 à 19:36 :
Article intéressant qui précise que tripatouiller la monnaie ne sert à rien ! Voilà qui intéressera les partisans de la sortie de l'euro...
Réponse de le 07/05/2014 à 10:00 :
Classement qui ne sert a rien car il ne tient pas compte de facteurs qu''on ne peut deviner (conflits, crises, revolutions...) ni de la rarefactions du petrole et de bien d'autres matieres premieres ce qui aura de vrai repercutions sur le PIB mondial et sur la consommation en general d'ici a 2060. Quand on voit que quasiment aucun economiste n'a vu venir la crise de 2008 meme 1 a 2 ans avant, alors sur 20 a 40 ans...
Réponse de le 07/05/2014 à 18:12 :
Tout à fait d'accord...Ces chiffres seront peut être fiable d'ici 40 ans, si "tout va bien"...
On en est encore très loin !
a écrit le 06/05/2014 à 18:55 :
achetez français comme ça on remontera au classement.
Réponse de le 06/05/2014 à 19:13 :
Oui, achetons aux paysans français subventionnés par nos impôts (via l'UE)... cela sauvegardera leurs tracteurs et leurs parcelles. D'un autre côté, les fruits et légumes importés sont au même prix dans la grande la distribution voir même sur les marchés. Qui empoche la différence de coûts sociaux?
a écrit le 06/05/2014 à 18:35 :
C'est la raison pour laquelle, il faut sortir de l'euro, c'est très clair, nous aidons l'Allemagne à nous coloniser commercialement et donc à améliorer son classement, ce qui joue en notre défaveur, complètement. il n'y a que des technocrates comme Jupé et Moscovici pour ne pas vouloir comprendre l'évidence, semble t il..
Réponse de le 06/05/2014 à 20:04 :
La bonne réponse est plutôt "Comment faire pour que les français aient la culture de l'export ?". Nous sommes sous-doués en apprentissage des langues étrangères, imbus de notre personne dès que l'on passe la frontière. C'est mal barré.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :