Les Français, des voleurs de technologie expérimentés, selon l'ancien patron de la CIA

 |   |  302  mots
Alors qu'il y aurait entre douze et quinze pays volant des technologies aux Etats-Unis, ces derniers seraient quasiment les seuls à refuser cette pratique, selon Robert Gates. (Photo: Reuters)
Alors qu'il y aurait entre douze et quinze pays volant des technologies aux Etats-Unis, ces derniers seraient quasiment les seuls à refuser cette pratique, selon Robert Gates. (Photo: Reuters) (Crédits : Reuters)
Les services secrets français s'introduiraient subrepticement dans les chambres d'hotel d'hommes d'affaires américains pour fouiller leurs ordinateurs, selon Robert Gates. Une pratique ancienne dans un pays "mercantiliste" comme la France.

En matière de vol de technologie et de secrets commerciaux aux sociétés américaines, les Français seraient "les plus capables" après les Chinois. Tel est l'avis de Robert Gates, secrétaire à la Défense des Etats-Unis de 2006 à 2011 (sous la présidence d'abord de George Bush, puis de Barack Obama), qui s'est exprimé en ces termes devant le Council on foreign relations, un influent think tank américain.

Les services secrets français complices

Celui qui a été directeur de la CIA de 1991 à 1993, à l'époque de la première administration Bush, a affirmé:

"Depuis des années, les services de renseignement français se s'introduisent  dans les chambres d'hotel d'hommes d'affaires américains et téléchargent subrepticement les données de leurs ordinateurs, s'ils pensent que ceux-ci peuvent contenir des informations en matière de technologie ou susceptibles de représenter un avantage compétitif" pour l'économie française.

La pratique serait d'ailleurs ancienne en France, pays "mercantiliste""le gouvernement et les affaires marchent main dans la main depuis les temps de Louis XIV".

Les Etats-Unis, seul pays ne volant pas de technologies?

Pour montrer à quel point la démarche serait simple, Robert Gates a ajouté:

"Devant des hommes d'affaires, je leur demande souvent: 'Combien d'entre vous vont à Paris pour faire du business?' Des mains se lèvent. 'Combien d'entre vous prennent leur ordinateur?' Des mains se lèvent. 'Vous êtes combien à prendre avec vous votre ordinateur pour aller dîner?' Peu de mains se lèvent."

Alors qu'il y aurait entre douze et quinze pays volant des technologies aux Etats-Unis, ces derniers, au contraire, seraient "quasiment le seul pays au monde à ne pas utiliser les services de renseignement afin d'obtenir un avantage compétitif en matière d'affaires", selon Robert Gates.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/03/2017 à 13:17 :
Les Américains seraient les seuls à ne pas pratiquer l'espionnage technologique.
C'est bien connu.Ben voyons.
a écrit le 09/06/2015 à 14:02 :
oui! oui ! comme la technologie d'un ballon sonde au nouveau Mexique en 1947 .Ce sont sans doute les Français encore .
a écrit le 04/06/2014 à 10:46 :
pratiques médiocres spécialités de nos agents !
a écrit le 25/05/2014 à 18:24 :
C'est un peu moins technologique que d'enregistrer l'ensemble des mails du monde mais on fait avec ses moyens.
a écrit le 25/05/2014 à 14:48 :
Toujours et encore le French bashing et le racisme anti français. Pitoyable de bêtise et malhonnête.
a écrit le 25/05/2014 à 12:08 :
Les Us savent tout sur nos entreprises à travers les boîtes de ratings qui sont toutes les 3 Américaines (les plus grandes) bien que FITCH soit en partie à capitaux Français.
a écrit le 25/05/2014 à 11:48 :
Super, Quel article !!!! Waou, le scoop du jour, les services secrets français feraient de l'espionnage economico-industriel et technologique......Et alors les autres pays font quoi ?? ils tricotent.....
L'espionnage existe dans tous les domaines et il est réalisé avec plus au moins volontarisme et d’efficacité en fonction de l’actualité économique, militaire, politique et terroriste....

C'est sur faire du contre-terrorisme, de la contre-prolifération et du contre-espionnage, est plus acceptable par les populations que de faire de l’espionnage industriel. Mais des pays comment l' Iran par exemple, faudrait-il se mettre des oeillières ??
Tous les services de renseignement pratiquent ce genre de chose après c'est ce que l'on en fait du rens. qui est important. Beaucoup de choses sont collectées et ne font pas suite....Laissons bosser nos services (DCRI, DRM, TRACFIN, DGSE et bien d'autre....) et former nos entreprises aux risques de l'espionnage industriel. C'est juste un aveux d'échec de formation des chefs d'entreprise américains par les services américains....
a écrit le 25/05/2014 à 10:41 :
Et la NSA ils font quoi déjà ?
a écrit le 25/05/2014 à 8:47 :
En matière de sciences médicales ,les français ont isolé les premiers le virus du SIDA , et les équipes du professeur Gallo leur ont volé leur découverte pour en tirer les honneurs et ça c'est avéré .
Réponse de le 27/05/2014 à 20:45 :
Mais non ce que les américains veulent dire c'est que c'est eux qui l'on créé et nous avons juste fait prisonnier une de leur souche.
a écrit le 24/05/2014 à 23:41 :
Les américains voudraient préparer la guerre, avoir des motifs, qu'ils ne s'y prendraient pas autrement... US GO HOME.
Réponse de le 25/05/2014 à 11:47 :
On se calme et on oublie le poster du che.Les us n'ont pas plus envie de nous faire la guerre que nous d'envahir l'algérie .
a écrit le 24/05/2014 à 22:08 :
C'est bien connu nous, nous sommes des démons et eux des anges ! Quel pitre cet individu
a écrit le 24/05/2014 à 21:57 :
Une contre batterie lancée par les USA pour effacer le scandale des écoutes. Il faut bien qu'ils détournent l'attention ...
Concernant le fait que les USA n'utilisent pas les services secrets pour les marchés et autres, mais LOL ! Il prend les gens pour des C....
NSA, Système ECHELON etc ....
a écrit le 24/05/2014 à 20:44 :
Voler des voleurs ce n est pas vraiement du vol...
a écrit le 24/05/2014 à 20:31 :
Amusant d'entendre de telle affirmations d'une personne dont le pays est a l'origine des plus important scandale d'espionnage.
Un ancien membre du renseignement francais indique d'ailleurs que "La NSA pratique l'espionnage industriel et commercial". Il indique également "dès les années 1990, le gouvernement des Etats-Unis a créé un organisme baptisé « Advocacy Center ». Chaque année, il sélectionne une centaine de contrats internationaux en cours de négociation, et collabore avec les entreprises américaines concernées pour les aider à remporter ces contrats par tous les moyens – y compris l'intelligence économique. Le centre est en relation étroite avec les agences de renseignement"
Peu être a t il décide de jouer sur les mots puisque les Etats-Unis n'ont pas besoin de nous pirater, puisqu'ils contrôlent l'Internet. Ils sont le cœur du réseau et ont donc ainsi acces a toute les informations y transitant.
a écrit le 24/05/2014 à 20:13 :
Peu de gens le savent mais bon nombre de grandes avancées technologiques ont été trouvées par des chercheurs et ingénieurs français, et malheureusement trop souvent cette technologie nous a été volée tant par l'Ouest (USA) que par l'Est (Chine etc), quand elle n'a pas été carrément bradée volontairement.
Quant aux Américains ça fait des décennies qu'ils nous espionnent industriellement et technologiquement, sans que ça n'ait l'air de gêner nos dirigeants.
Mais au fait, pour qui roulent vraiment nos dirigeants?
Réponse de le 25/05/2014 à 7:43 :
Demandez donc à Scooterman 1er et Montebourde, deux anciens "young leaders" de la french american foundation ...
a écrit le 24/05/2014 à 19:49 :
Je rigole en lisant cet article. C'est en effet l'hôpital qui se moque de la charité. Ce monsieur voit la paille dans nos yeux, mais pas la poutre ds les siens. En fait peut-être qu'il a voulu dire que les services secrets américians rentrent moins souvent dans les chambres d'hôtel pour télécharger leur contenu. Ils ont tellement d'autres moyens plus discrets de le faire (Prism and co). En fait, je pense qu'un agent français à volé une chemise à son beau-frère qui était en voyage d'affaires à paris. Le hic, c'est que la chemise avait été offerte par sa femme à son frère et qu'elle le lui rappelle à tout bout de champ :-)
a écrit le 24/05/2014 à 19:45 :
STFU yankee. Mange ta culotte.
Réponse de le 04/06/2014 à 10:49 :
et l/arrogance française ???
a écrit le 24/05/2014 à 16:32 :
Continuons donc nos courbettes à Obama, à Madame Clinton, à l'Otan, on est et on restera à tout jamais fous de ces Américains, on les aime à la folie.... et j'ai lu qu'ils nous adorent eux aussi le saviez vous ?
a écrit le 24/05/2014 à 16:31 :
Le "vol intérieur" aussi existe, en France, des français volent les français. Et il faut compter au coeur de ces systèmes oseo ex anvar nouvellement bpifrance innovation.
Mais il faut aussi compter sur les fameux fonds d'amorçages et de développement qui se font communiquer les business plans des créateurs en recherche de capitaux, quelles belles proies ces innovateurs sans le sou, ces drôles de fonds véritables puits d'oubliettes refusent de signer les conventions de confidentialité, ou proposent des convention "bâtardes", creuses ...
a écrit le 24/05/2014 à 16:30 :
Les USA se sont constitués sur le vol. Vol de territoires y compris aux français et vol de technologies puisque aucune licence n'était versée pour l'utilisation des techniques de la vieille Europe sans son autorisation. Ensuite des ingénieurs ont été débauchés à pris d'or pour transférer des secrets (Le plus célèbre étant Louis Chevrolet) tandis que les services secrets disons confessionnels de ce qui n'était pas encore Israël ont transféré massivement des savoirs pris aux sociétés françaises. Cette pratique a donné lieu bientôt à un système de partage : on traitait avec un groupe américain pour se garantir au moins la moitié des technologies en étant assuré que le pillage serait contenu. En échange on bénéficiait indubitablement d'une masse de développement plus grande. Comme la ruée vers l'or qui est le ressort fallacieux d'un "vol" de population, le rêve américain s'est construit sur le vol. On ne parle pas du vol de l'esclavage qui est une spécificité qu'aucun autre pays au monde n'a osé mettre en place sur son territoire. L'automobile est le segment de vol le plus important tant les américains sont faibles dans ce domaine, le second est celui de la création du siècle, l'informatique pour laquelle nos savoirs faire ont été volés. On notera d'autres domaines comme celle de l'activité de Schlumberger qui est sans que l'on en parle devenu américain. Mais le plus terrible vol américain aura été certainement celui invisible de la fixation monétaire. ce fut un vol que nous avons tenté de peu subir qui s'est doublé pour de nombreux pays victimes de crimes effroyables et de famines, coûtant la vie à des millions d'hommes.
Le rêve américain n'aura été que la satisfaction du voleur. Heureusement ce temps est révolu, alors, devant la chute des Etats-Unis, par frustration, certains tentent de justifier la glissade irrépressible qu'ils sentent bien et que nous ne voyons pas encore.
Réponse de le 24/05/2014 à 19:35 :
Je crois qu'en matière d'esclavage on les a bien aidés nous français, mais aussi espagnols, anglais, hollandais,espagnols, portugais....
Réponse de le 24/05/2014 à 21:52 :
et puis il faut demander aux chinois, l'esclavage est une tradition chez eux d'ailleurs les français que nous sommes et les anglais (ou rosbifs toujours eux) nous en avons profité de façon scandaleuse et nous le paierons un jour.
a écrit le 24/05/2014 à 15:54 :
On dirait que c’est l’Hôpital qui se fout de la Charité...Non seulement il serait étonnement qu'ils ne fassent pas comme tout le monde y compris les rosbifs (mais non Madame ce sont des saints comme dans la célèbre série), non eux ils ont le NSA, la CIA, que des gentils soucieux de l'intérêt commun et de la démocratie....MAIS surtout ils ont les les banques d'affaires internationales et les fonds d'investissements....quant aux pratiques françaises c'est quand même bizarre on sort l'histoire juste pendant les négo TAFTA un peu comme les films d’Hollywood sur les vols d’œuvres d’art par les nazis, ou une histoire de livres brulés par le nazis ou les nazis ou …et QUANT AUX rosbifs, qui ont copié quasiment tout leur rock sur les buesmen ou les groupes US ET TOUT LE RESTE….mais de ceux-là ils ne pipent mot rien, car ces derniers consentent tout à leur grand frère donc on ne peut s’empêcher de penser à De Gaulle, son diagnostic sur nos « alliés » était sans appel et preuve de son objectivité il n’était pas tendre non plus avec les français franchouillards ou même l’élite mas il était prêt à défendre l’esprit français, la culture française, la technologie française, le rayonnement français (y compris nucléaire) car il aimait la France par dessus tout et la Paix.
Réponse de le 25/05/2014 à 12:33 :
j’approuve !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :