L'armée irakienne brise le siège djihadiste de Baïdja

 |   |  212  mots
Des frappes aériennes de la coalition internationale a soutenu l'armée irakienne dans la reprise de Baïdji.
Des frappes aériennes de la coalition internationale a soutenu l'armée irakienne dans la reprise de Baïdji. (Crédits : reuters.com)
Aidée de milices chiites mais également de tribus sunnites, l'armée irakienne est parvenue à remporter une première victoire face aux djihadistes. Ces derniers occupent toujours un tiers du pays.

C'est un important revers militaire et stratégique pour l'Etat Islamique. Ce samedi, les forces gouvernementales irakiennes sont parvenues à briser le siège de la ville de Baïdji qui mène à la plus importante raffinerie du pays, d'après un officier irakien. Baïdji se trouve sur la route en Bagdad et Mossoul (Nord du pays), deuxième ville du pays aux mains des djihadistes.

Ils ont retiré les mines qu'ils avaient posées et sont partis, a déclaré le militaire, joint sur place par Reuters. Selon la chaîne de télévision Al Hadath, les forces gouvernementales ont pénétré dans l'enceinte de la raffinerie.

Une première victoire pour l'armée irakienne

Ce repli n'est pas seulement un revers pour les djihadistes que la coalition internationale peine à contenir malgré les nombreuses frappes aériennes. C'est également une première victoire pour les forces gouvernementales irakiennes depuis le 9 juin dernier date du début de l'offensive djihadiste.

Jusque maintenant, l'armée irakienne s'est surtout illustrée par sa débâcle face à l'avancée des djihadistes qui ont fini par occuper un tiers du pays jusqu'à menacer la capitale Bagdad. Cette victoire a été permise grâce au soutien de milices chiites mais également des tribus sunnites.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/11/2014 à 18:43 :
c'est un Tu160 russe? il ferait quoi dans le ciel irakien?
a écrit le 17/11/2014 à 8:10 :
que fait un Tu160 blackjack Russe sur cette photo?
a écrit le 16/11/2014 à 10:00 :
Il y a non seulement la ville de Baïdji et son immense raffinerie mais également plus à l'Est le barrage d'Adhaim l'un des plus grand du pays. Cette offensive isole également un peu les djihadistes à Tikrit. Mais c'est avec des pincettes que l'on évoque la participation des milices chiites qui seraient au soutient de l'armée irakienne alors qu'il s'agirait plutôt de l'inverse, même les spécialistes israéliens en conviennent. L'armée irakienne équipée et formée à très grand frais par les américains n'a qu'une valeur militaire toute relative, et le problème se pose également en Afghanistan.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :