G20 : Vladimir Poutine met en garde François Hollande

 |   |  312  mots
Vladimir Poutine n'a pas évoqué la question brûlante de la vente des navires de guerre français Mistral.
Vladimir Poutine n'a pas évoqué la question brûlante de la vente des navires de guerre français Mistral. (Crédits : reuters.com)
Sans évoquer la question de la vente des Mistral, le président russe a enjoint le président français à "minimiser les risques" consécutives aux tensions internationales. François Hollande, de son côté, a exhorté Vladimir Poutine à résoudre la crise en Ukraine.

Le président russe Vladimir Poutine a appelé samedi son homologue français François Hollande à "minimiser les risques et les conséquences négatives" des tensions internationales pour les relations entre leurs deux pays.

"Il faut faire tout notre possible pour minimiser les risques et les conséquences négatives pour nos relations bilatérales", a déclaré Vladimir Poutine, ouvrant une rencontre bilatérale en marge du G20 de Brisbane.

Le sujet du Mistral évité

La question brûlante de la livraison différée par la France en attendant le règlement de la crise en Ukraine de deux navires de guerre Mistral à la Russie n'a pas été évoquée lors de cet entretien liminaire ouvert à la presse.

"Nous avons actuellement beaucoup de turbulences dans les affaires internationales, c'est pourquoi il est d'autant plus utile de nous rencontrer de nouveau et de discuter de ces problèmes", a cependant observé le président russe qui a échangé une poignée de main sans chaleur avec François Hollande venu le rencontrer dans son hôtel.

La crise ukrainienne

Evoquant la crise ukrainienne dans sa réponse et les efforts déployés avec la chancelière allemande Angela Merkel et le président ukrainien Petro Porochenko pour la résoudre, le président français s'est dit "toujours prêt à poursuivre cette relation, mais à une condition, c'est que ça puisse déboucher".

"Nous ne devons pas souffrir plus longtemps des turbulences qui existent", a-t-il souligné à son tour, évoquant leur "devoir" commun de "régler les crises qui se produisent en Ukraine et ailleurs dans le monde, là où nous avons des responsabilités".

La Russie comme la France doivent prendre leurs responsabilités pour régler ces questions", a insisté François Hollande avant que les journalistes soient priés de quitter les lieux tandis que l'entretien se poursuivait.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/11/2014 à 13:44 :
Vas-y Poutine.. "bouffe le vite" notre champion de président menteur, ce sera bien pour la France... Mais ne "bouffe pas" les Français qui subissent ce gouvernement de nuls...
a écrit le 23/11/2014 à 10:45 :
Les russes possedent une arme bien plus efficace que la bombe atomique : La creation d'une monnaie d'echange internationale avec les chinois , en remplacement du dollard . Il suffit que les chinois se mettent a vendre tous leurs dollards , et a acheter ENCORE plus d'or, et le dollard reprendra sa vrai valeur , cad zero !
a écrit le 21/11/2014 à 16:32 :
quand la France donne sa parole ou signe un traité , il faut savoir respecter l'un et l'autre....un engagement reste un engagement quel qu'il soit ....sinon pour un motif quelconque que l'on peut inventer à sa guise et donner beaucoup d'importance ,les contrats pourraient être dénoncer en permanence
a écrit le 20/11/2014 à 14:19 :
qu'ils livrent ce bateau de toute façon ça change rien a la force militaire russe et puis ce serait bête de se ruiner pour rien surtout en ce moment.
a écrit le 20/11/2014 à 14:01 :
entièrement d'accord, ce Hollande est étrange, il veut un conflit avec la Russie ? Qu'il révise ses livres d'histoire, il apprendra beaucoup sur l'Ukraine. L'Union Européenne a été maladroite de n'écouter que le même son de cloche sans se concerter avec Poutine. Ce fut du mépris.
Réponse de le 21/11/2014 à 16:37 :
DDLeNantais .....je vous donne entièrement raison sur votre propos......et l'Europe ,légèrement poussé par le président Américain a été plus que maladroite....c'est même une erreur fondamentale ! des sanctions ? encore des sanctions ....mais à quoi pensent-ils ?
a écrit le 20/11/2014 à 10:56 :
% des Français sont , plus diplomates que mr hollande puisque ils sont pour la livraison du mistral . cela évitera de payer 1 milliard de pénalité , plus 1 million d'euro par jour de retard , plus 300 ouvriers au chômage ! et cela ne changera absolument rien a la force militaire russe , ni au conflit Ukrainien ! alors arrêtons la stupidité a la gribouille , ne détériorons pas plus nos relation avec la Russie et livrons ce bateau , un point c'est tout ! mr Holland a l'air moins préoccupé par la bombe atomique que prépare l'Iran , ce qui est beaucoup plus dangereux , tout le monde sait pourquoi ...........
Réponse de le 21/11/2014 à 16:41 :
playblanco........la grande majorité des Français sont de votre avis .....Mais notre ami Hollande veut encore jouer dans la cour des grands ......et faire attendre sa décision...avec l'entourage qu'il s'est choisi ?il va sans doute et encore faire une connerie.....ça ne serait qu'une de plus !
a écrit le 18/11/2014 à 0:02 :
Pour ne pas changer Hollande nous mène en bateaux - il fait encore plaisir à Obama au détriment de la France.
Réponse de le 18/11/2014 à 8:17 :
non Hollande ne nous mène pas en bateau, c'est en pédalo et en scooter.
a écrit le 17/11/2014 à 14:33 :
Hollande temporise, elle est bonne ? Dites plutôt qu’il en a pas, la question ne se pose même pas, la France doit livrer le mistral sous peine passer encore pour des nuls des sans paroles. Sans compter le cout financier, les emplois, etc.
a écrit le 17/11/2014 à 13:33 :
Qui sommes-nous pour aller donner des leçons au bout du monde, où nous n'avons AUCUN intérêt ?
Poutine défend une partie de son sang, son peuple se sent en guerre.
Les intérêts français sont nuls dans cette affaire.
Réponse de le 19/11/2014 à 16:35 :
Aucun intérêt ???????? Alors pour être si peu renseigné, vaux mieux rien écrire ! Affaire à suivre, là vous verrez les intérêts EUROPEENS (pas seulement français!)...
a écrit le 17/11/2014 à 10:14 :
persone n ecoute m r poutine sur le fait qu il y a un risque depuration ednique par des ukrainiens portant des insignes millitaire nazie? LES NEGOSATIONTS DOIVENT SERVIR A CELA???
a écrit le 17/11/2014 à 0:31 :
Pas de Mistral tant que Poutine n'autra pas remboursé les emprunts russes à la valeur d'aujourd'hui, quitté l'Ukraine et la Crimée, rendu la Carélie à la Finlande, les Iles Kouriles au Japon etc.
Réponse de le 20/11/2014 à 8:50 :
Avant d'écouté et lire des livres d'histoire la France et tous les pays européens doivent doivent 1000 fois + à la Russie
a écrit le 17/11/2014 à 0:22 :
Tant que Poutine continue d'envahir l'Ukraine, pas de vente de Mistral et renforçons nous face à la Russie invasive.
Réponse de le 18/11/2014 à 8:16 :
oui on attaquer poutine avec notre camembert et notre baguette de pain, on est sûr de gagner.
Réponse de le 18/11/2014 à 19:02 :
Pauvre gars, l'Ukraine fait partie de la Russie depuis des siècles....
Réponse de le 20/11/2014 à 12:11 :
Alors payons à la Russie les pénalités de retard ainsi Hollande augmentera encore nos impôts .......ensuite les Russes garderont leur gaz...bloqueront les livraisons ukrainiennes......et on se chauffera à la pisse d'âne .....à bon entendeur!!!!
a écrit le 16/11/2014 à 19:40 :
Faudrait penser aux affaires, de tte façon en Ukraine c'est plié
Réponse de le 16/11/2014 à 21:50 :
L'Ukraine est déjà à moitié russe, mon gars. L'autre moitié ne sera qu'une question de temps. Et de la patience, tu sais, Poutine en a en stock.
Réponse de le 17/11/2014 à 0:24 :
Les affaires avec la Russie dictatoriale de Poutine? à part l'énergie fossile des oligarques tous proches de Poutine rien d'autre donc aucun intérêt.
a écrit le 16/11/2014 à 16:35 :
Que ce "kgbiste" retourne dans sa toundra bien aimée et nous épargne (ici, en Occident) de ce type de menaces poussiéreuses...
Réponse de le 16/11/2014 à 17:51 :
Faites gaffe avec vos théories plutôt farfelues, Wisigoth, les dérapages ne pardonnent pas et vous allez vous retrouver les quatre jambes en l’air. :-)
a écrit le 16/11/2014 à 14:43 :
Notre "12% national" a déclaré dans une conférence de presse lors du sommet du G20, vendredi, que la décision sur la livraison des Mistral à la Russie serait en accord avec les vrais intérêts de la France et qu'elle ne serait pas soumise à la moindre pression.

Moi, j'attends vois le résultat de ce feuilleton à la brésilienne pour savoir ce qui représente pour Hollande les "vrais intérêts de la France". Wait and see.
a écrit le 16/11/2014 à 13:35 :
Que pèse le petit François et son scooter devant Poutine avec ses chars?
Réponse de le 16/11/2014 à 18:25 :
Victor Hugo aurait écrit : "François le petit"
a écrit le 16/11/2014 à 10:56 :
Les postures actuelles de la France, de l’UE et du G20 évoquent la situation de juillet 1914 où les systèmes d’alliances entre pays (OTAN aujourd’hui) avaient déclenché en cascade les déclarations de guerre et conduit à l’embrasement qu’on connaît. Une analyse comparative intéressante se trouve ici : upr.fr/conferences/leurope-cest-la-guerre-2. Que reproche la France aux Russes précisément ?? J’aimerais bien qu’on m’explique !!!
Réponse de le 16/11/2014 à 11:03 :
Annexer une région d'un pays souverain pour la seule raison qu'elle est habitée par des russes, cela vous suffit pas comme raison. Pourquoi pas annexer Nice et Megève résidences privilégiées des russes ?
Réponse de le 16/11/2014 à 12:38 :
Ben, d'annexer militairement des portions d'un pays voisin ... C'était si dur que ça à comprendre ?
Réponse de le 16/11/2014 à 17:54 :
Apparemment l'OTAN manque d'idées, propos vides de sens ! donc = non recevable !
Réponse de le 20/11/2014 à 1:56 :
qui a commencé avec le kosovo les même qui pleure maintenant
a écrit le 16/11/2014 à 10:51 :
Imaginer que les russes envoient un sous-marin pour tirer le mistral jusqu’aux eaux internationales, que peut faire la France? Rien.

Il y a bien longtemps, lorsque le général de Gaule avait imposé un embargo sur la vente des armes à Israël, après la guerre des six jours, les services secrets israéliens, aidés par ceux de la France, ont récupéré les vedettes de Cherbourg, sans que la France ne bouge le petit doigt.

La Russie a parfaitement le droit de reprendre possession de ces biens, qu’elle avait déjà payé.

Etre le vassal des américains est nuisible aux intérêts français.

Moussa Suwwan /// Paris /// France
Réponse de le 16/11/2014 à 11:11 :
meme sans cette servitude contre nature , les dirigeants de ce pays qui prétendent etre des légalistes sont contraints de céder ,conformément au droit international.C'est aussi simple.
Réponse de le 16/11/2014 à 11:36 :
Vous voulez dire "un sous-marin pour escorter le BPC" jusqu'aux eaux internationales, car le bâtiment possède déjà sa propre propulsion.
a écrit le 16/11/2014 à 10:43 :
Selon la règle d’or des occidentaux il est impératif de respecter dans toutes les situations les contrats signés surtout les clauses du contrat qui sont déjà honorées comme le payement d’acomptes. La France à l’Egard de la F.de Russie viole volontairement cette règle elle doit si elle ne ressaisit pas de faire face aux conséquences des poursuites judiciaires. La France s’est lancée tête baissée dans le sillage de l’administration USA qui refait revivre, en prétexte le cas problématique de l’Ukraine, sa new guerre froide en violant le droit par ses sanctions contre des personnes et sociétés russes. Les occidentaux comme d’habitude ont piétiné leurs principes, ainsi ils ont expressément soutenu en Ukraine un gouvernement issu du setting d’environ 60 mille manifestants conduits par des miliciens chauvins extrémistes contre un président pourtant élu et qui a accepté de recourir aux élections anticipées mais ils ont refusé la révolution de +33 millions d’égyptiens contre la dictature politico-théocratique des Frères Musulmans de même agenda que les Talibans et Daaech aussi sans lever le petit doit devant les persécutions sous Morsi en 2013 de 15Millions de coptes biens & lieux de culte (90 Eglises ont été détruites) sans doute il ne valent rien puisque Orthodoxes ouvertement et sublime contradiction ils se sont alliées à la secte de Feu Qotb dont les fantasmes, division maladive des humains par sa dichotomie en musulmans ceux uniquement de sa secte et de mécréants ceux qui ne l’adoptent pas devront être décapités !! Ses livres sont de la promotion et sans limite de l’action sanguinaire il est l’idéologue des Frères Musulmans et de leurs multiples clones à travers My et extrême orient. Plus ils ont cautionné des élections sur une partie de l’Ukraine ignorant totalement les russophones les accusant de toutes les dérives. La solution en respect de leurs principes : les occidentaux n’auraient point dû violer leurs principes qu’ils donnent à grand débit comme leçon aux autres et vouloir conduire au démantèlement de pays mais être un recours de promotion de la concertation et la recherche paix : Pour le cas de l’Ukraine Ils auraient amené toutes les composantes de l’Ukraine à construire un dialogue constructifs qui aurait dû depuis longtemps à assoir par des compris leurs différents intérêts politico-économique y compris la fédération et même le référendum qu’ils avaient accepté pour le Kossovo, l’Ecosse et n’ont pas condamné dans le cas de la Catalogne !!. Pour revenir au mistral les Russes ont une industrie pointue d’armements (Sous marins, frégates, divers aviations et missiles…,) leur demande du Mistral est expression de volonté de construire des rapports de coopération avec la France et un coup de pousse pour son industrie navale.
Réponse de le 16/11/2014 à 11:34 :
+ 56'973'043 en accord avec vous.
Réponse de le 17/11/2014 à 0:29 :
Si l'on vous suit la Russie va rembourser à la valeur d'aujourd'hui les emprunts russes alors ! C'est plusieurs dizaines de Mistral.
a écrit le 16/11/2014 à 9:23 :
trop con, comment des gens ki sont meme cappable gerer bien leur pays puisque s'occupent des problemes internationaux.
a écrit le 15/11/2014 à 22:06 :
C'est la petite bête qui va manger la grosse ! Pauvre Poutine, en être arrivé là...
Réponse de le 16/11/2014 à 11:33 :
Les US sont déjà la deuxième économie du monde et des 5 pays du BRICS 4 se trouvent entre les 7 premières économies du monde. La France est actuellement à la 9ème place, derrière l'Indonésie. Le monde change, mon ami, et plus rapidemente qu'on l'imagine.
a écrit le 15/11/2014 à 20:18 :
Les Etats-Unis suivent l’objectif de maintien de leur hégémonie comme l’explique Zbigniew Brzezinski (Conseiller du président Carter de 1977 à 1981) dans son livre –Le grand échiquier- de 1997 qui écrit concernant l’élargissement de l’UE : « L’élargissement de l’Europe et de l’OTAN serviront les objectifs aussi bien à court terme qu’à long terme de la politique américaine ». La mainmise sur l’Ukraine « pivot géopolitique » fait parti de ce plan permettant d’isoler la Russie, voir l’interview de Régis Chamagne de l’UPR. « L’Anschluss était dans Mein Kampf, le contrôle de l’Ukraine est dans le Grand Echiquier ». Politiquement, c’est déjà fait grâce au coup d’Etat des Etats-Unis à Kiev début 2013 prouvé par la conversation téléphonique entre la sous-secrétaire d’Etat Victoria Nuland et son ambassadeur américain à Kiev, sur youtube. Economiquement, les Etats-Unis utilisent la « stratégie du choc » qui a fait l’objet du livre du même nom de Naomi Klein et qui fournit les preuves journalistiques que les Etats-Unis soutiennent des coups d’état, des guerres, voire lancent ces dernières comme en Irak, de par le monde depuis la seconde guerre mondiale afin d’imposer par la dictature et la force le modèle économique de l’ultralibéralisme développé par l’Ecole de Chicago à l’instar de Milton Friedman. Ils soutiendront donc la guerre jusqu’à ce que l’Ukraine soit ruinée et qu’ils n’aient plus qu’à l’endetter pour la plumer.
Réponse de le 17/11/2014 à 0:34 :
Propagande typique du Kremlin et sans fondement comme on l'a vu lors des élections en Ukraine avec les soi-disant faschistes qui ne sont guère représentés mais par contre plus nombreux à la Douma.
a écrit le 15/11/2014 à 19:33 :
Oui , le vote d' indépendance Ecossais et celui du pays Basque n' ont pas déclenché autant d' animosité que celui de l' Est Ukrainien qui nous propulse au bord d' une troisième guerre mondiale ....l' égo Us commence à nous gonfler . Les dindons de la farce seront les Européens ce que beaucoup ne voient pas .....
Réponse de le 20/11/2014 à 9:10 :
je suis d accord avec roro
a écrit le 15/11/2014 à 19:29 :
Partout où il y a des gens qui travaillent...il faut y toucher! pour les couler !! Bataille navale quoi ...
Réponse de le 15/11/2014 à 20:48 :
Les syndicats sont inquiets à cause de l'hésitation de Hollande , ils étaient moins inquiets quand ils appelaient à voter pour lui . Qui sème le vent récolte la tempête . Le malheur est que nous en subissons tous les conséquences .
a écrit le 15/11/2014 à 19:09 :
La Serbie vient de rejetter à nouveau un appel à joindre les sanctions antirusses ! Le premier ministre serbe Aleksandar Vucic a déclaré – une fois de plus ! – que son pays n’aurait pas l’intention d’imposer des sanctions contre la Russie. Il a dit que la Serbie a son propre gouvernement qui prend des décisions de façon indépendante en conformité avec les intérêts du pays. Même un petit pays comme la Serbie nous donne une leçon de souverainété !! ils ont de quoi être fiers les Serbes, pas nous les Français !
Réponse de le 15/11/2014 à 19:29 :
Hollande la honte, le pire Président de toute l'histoire de France...
Réponse de le 15/11/2014 à 20:43 :
Avec votre vision la France perdra de sa grandeur.
Oui le problème est que la Serbie est bien un petit pays contrairement à la France et évitons de mettre la France sur la même ligne avec la Serbie qui il n ya pas longtemps projetait la même chose contre la Croatie, La Bosnie et bien-sûr le Kosovo
Réponse de le 16/11/2014 à 11:38 :
La France avant de faire le moindre geste dans l'échiquier international doit demander aux Etats-Unis si elle peut le faire ou pas. La Serbie n'en a pas besoin, elle décide selon ses intérêts, punto basta. Cherchez l'erreur. Bon dimanche.
a écrit le 15/11/2014 à 18:23 :
Hollande veut donner des leçons comme toujours, mais le pauvre ne se regarde pas, aucune crédibilité, AUCUNE !! ni auprès des Français, ni auprès des autres hommes politiques....
Réponse de le 15/11/2014 à 18:33 :
La différence entre Hollande et Obama c'est que le premier est un maladroit; tandis que le deuxième est carrément un malpoli, sans la moindre classe. Poutine les survole, tous les deux.
a écrit le 15/11/2014 à 18:16 :
on dira ce que l'on veut de cette homme, mais quelle maitrise dans son comportement! peu y arrivent, chapeau !
a écrit le 15/11/2014 à 17:19 :
Sur ce sujet: Désinformation à tous les étages.
S'il y a une chose certaine, c'est que les néocons américains connaissent la faiblesse actuelle de la force nucléaire US et qu'ils envisagent avant de se faire dépasser par les Russes de tirer les premiers. Tout est donc fait pour faire apparaître Poutine comme le méchant. Qu'il est certainement, mais qui ne justifie pas une guerre nucléaire.
a écrit le 15/11/2014 à 16:23 :
J'habite Saint-Nazaire, et de temps à autre je vais voir les deux navires "Mistral" Vladivostok et Sébastopol aux Chantiers ( comme on dit ici ). Je croyais les voir partir bientôt, mais au train où vont les choses en Ukraine, ils ne sont pas prêts à quitter Saint-Nazaire, dit-on....
Plutôt que de les laisser pourrir à quai, je suggère donc qu'on les transforme en bateaux de croisière un peu particuliers pour amateurs de sensations fortes en mer, avec batailles navales simulées entre Vladivostok et Sébastopol, tous les passagers habillés en marins participent à la manœuvre, on se tire dessus avec des boulets en caoutchouc avec de la peinture fraiche, on compte les impacts, et le vainqueur est celui qui a canonné l'autre avec le plus de précision etc... Au retour, médaille de chocolat (pas ukrainien, surtout pas!) pour les vainqueurs, et champagne pour tout le monde...
Réponse de le 15/11/2014 à 18:43 :
@ Frérot Jacques: question rouge à 4 points: les habitants de Saint-Nazaire s'appellent-ils les Nazes :-)
Réponse de le 15/11/2014 à 22:45 :
@ Patroche: non, les Nazis sont ceux qui sont nés entre l'Allemagne et Kiev. :-))
a écrit le 15/11/2014 à 14:47 :
Hollande fait avec Poutine ce qu'il fait avec les Français,il dit une chose mais en fait une autre.Les Français ne peuvent que râler et se plaindre mais Poutine peut lui en foutre une dans la geule.Je souhaite juste que c'est Hollande qui prenne et pas tous les Français.
Réponse de le 15/11/2014 à 15:16 :
Juste en complétant votre commentaire, qui est très lucide et s'interroge sur l'information baisée qu'on voit apparaître sur la plupart des journaux français, et pour cause il se dit choqué (et je le comprends), en voici une explication. Selon le journaliste et ex-assesseur du Gouvernement fédéral de l'Allemagne Udo Ulfkotte, la plupart des journalistes des plus grands médias de l'Allemagne et d'autres pays européens sont étroitement liés à la Fondation Marshall et d'autres organismes transatlantiques associés à l'OTAN et des Etats-Unis. Selon ses propres mots "l'OTAN nous impose de parler de tout sauf d'exposer la vérité". Ce qui pourrait paraître une grave accusation reste néanmoins une consigne assez connue des rédactions (quoique tacite) et qui explique pourquoi certaines images sont utilisées au lieu d'autres pourtant mieux adaptées au sujet des éditoriaux.
La priorité est de faire croire que derrière tous les attentats de ce monde se trouve la figure de Vladimir Poutine, (de préférence dans les grands titres de la presse à pensée unique) pour en créer des conditions de faire une Troisième Guerre Mondiale. Nous ne gagnons rien avec cette démarche de la maison Blanche, mais si il s'agit d'une consigne de la Fondation Marshall….
Donc, si cela se passe au coeur de l'information de masse en Allemagne, on peut bien imaginer que cela se passe de même en France. Félicitations pour votre lucidité.
Réponse de le 15/11/2014 à 15:50 :
La Russie n'a guère un grand besoin ce ces bateaux, c'était juste pour resserrer les liens d'amitié avec la France. Il semblerait que la France ait échoué à l'examen !
Réponse de le 15/11/2014 à 16:25 :
Et oui, Poutine a même dû se battre contre son état-major pour imposer ce choix.
Il voulait établir un partenariat européen avec la France, hors du contrôle des néo conservateurs de Washington...
Allez expliquer ça aux atlantistes gavés de propagande hollywoodienne bon marché....
Réponse de le 15/11/2014 à 18:17 :
ben, c'est fichu !!
Réponse de le 15/11/2014 à 21:09 :
A vomir!
a écrit le 15/11/2014 à 14:20 :
Il est désavoué, faible et ridicule. En plus, avec sa politique du tout confisqué, il ruine le pays et handicape la zone euro. Que fait-il là-bas?
Réponse de le 15/11/2014 à 18:18 :
IL ne fait même pas présence! c'est dire.....
Réponse de le 15/11/2014 à 18:20 :
pathétique...!
Réponse de le 15/11/2014 à 19:55 :
@ Hollande ;
Il profite de tes deniers pour parfaire son teint ....allez cotise !!!!
a écrit le 15/11/2014 à 13:35 :
Quoi qu'on en pense, Poutine est un grand stratège et un homme d'Etat. Hollande ne lui arrive même pas à la cheville. L'entretien a donc été très déséquilibré, un peu comme si un aigle parlait à une grive.
Réponse de le 15/11/2014 à 15:19 :
Tu as utilisé des oiseaux (peut-être que tu es un ornithologue amateur, va-t-on savoir…) mais le choix était assez maladroit car au fait il ne s'agit pas tout à fait de deux animaux de la même espèce. C'était le dialogue entre une poule molle et un puissant ours grizzly ! cherchez la femme !
a écrit le 15/11/2014 à 13:24 :
Je ne pense pas qu'ils tirent dans la meme catégorie.
a écrit le 15/11/2014 à 13:20 :
François Hollande représente la France, dites-vous. C'est vrai. Le problème est qu'il la représente fort mal. Que cela plaise ou non, tout citoyen de ce pays, fût-il ancien premier ministre, a le droit de le critiquer, en tout lieu et à tout moment. C'est même un devoir civique car notre petit président de circonstance se révèle chaque jour plus belliqueux, plus résolu à en découdre et à entraîner le pays dans des aventures où il ne veut pas aller. Son dernier discours au Mali, plein de clameurs guerrières, avait - sous le ridicule et l'outrance - quelque chose d'effrayant. Et voilà maintenant qu'il annonce des ventes d'armes aux djihadistes ! Il est grand temps de calmer les ardeurs agressives de cet apprenti sorcier aux ordres de Washington.
a écrit le 15/11/2014 à 13:13 :
l' intégration de la Russie dans l' Europe est la seule perspective intelligente en ignorant le prix Nobel et son valet Cameron !
a écrit le 15/11/2014 à 13:04 :
C'est loufoque, discordant…
Un journal comme Le Figaro dit que la rencontre entre Poutine et Hollande était "glaciale" et n'a duré que quelques instants. Un autre journal de droite et atlantiste comme Le Point dit le contraire que la réunion entre les deux a duré plus de deux heures ! AFP parle même que *La rencontre entre MM.Poutine et Hollande a duré près de deux heures. M.Hollande a tutoyé M.Poutine, l'appelant "cher Vladimir" devant les journalistes." (!!!)
Une fois finis ces démêles avec la Russie, j'ai le sentiment que la confiance du public français envers ses médias ne sera plus la même.
Réponse de le 15/11/2014 à 14:41 :
Il parait que les russes roulent des gamelles....
Réponse de le 15/11/2014 à 18:37 :
(rires) Chez nous on dit plutôt "rouler une pelle" et son synonyme argotique est : "se galocher" et non se gameller ... mais toi, tu as p’êt’ l’habitude de "rouler" c’que tu veux : des mécaniques, une cigarette, dans la farine, etc ...

Prendre une gamelle, c’est en quelque sorte "se gauffrer", peut-être même "se viander", ça dépend de la qualité et la brutalité de la gamelle ou du gadin ! :-)
a écrit le 15/11/2014 à 12:51 :
Un navire de guerre c'est pour faire la guerre pas pour aller à la pêche. On savait pas cela avant de signer ?
Réponse de le 15/11/2014 à 13:51 :
Pas sûr que ce soit Francois qui ait signé...
Réponse de le 15/11/2014 à 13:54 :
N.Sarkozy a fait le pari que ça rendrait les relations Franco-Russes apaisées, "normalisées", une sorte de preuve de confiance, d'égal à égal. Pour avoir le contrat sachant qu'on était suspendus à lui, ils ont exigé de plus en plus de choses dont des système de navigation presque "top secret" avec tout ce qui va avec [Vous voulez qu'on signe ? On veut la Krème, la Krèmière, le beurre, les vaches, les champs, ...]. Etait-ce une bonne idée à part de faire travailler les gens ? Difficile à dire. Les 'amis' russes ne le restent pas (sauf si on leur cède tout), un ennui, les USA nous considèrent aussi comme des "ennemis", ... Ça tourne vite, la girouette.
Réponse de le 16/11/2014 à 18:00 :
Ce n'était ni Hollande ni Sarkozy qui ont signé ce contrat avec la Russie, c'était l'Etat français qui Sarkozy représentait à ce moment-là. Il s'agit d'un contrat entre Etats, les présidents n'y sont pour rien car derrière eux il existe tout un staff pour leur dire si c'est viable ou pas. Réaliste, vous ne me paraissez pas très instruit….. ou alors je me trompe ?
a écrit le 15/11/2014 à 12:38 :
Mr. Poutine va vous envoyer des casseurs pour s’en prendre a des abris bus comme ça la France va lui livrer ces bateaux.
Réponse de le 15/11/2014 à 13:34 :
Et ils vont faire une "révolution colorée" à la française en Russie. Lol
a écrit le 15/11/2014 à 12:16 :
Il existe le mauvais payeur, certes, mais il existe aussi le mauvais livreur. Pour Vladimir Poutine, dont le pays a déjà payé d'avance le premier Mistral BPC, Hollande est un mauvais livreur. Ou en argotique, un arnaqueur. Venir dire au Président russe "qu'il faut régler d'abord la question ukrainienne pour recevoir le BPC" c'est de la fausse excuse de celui qui veut le beurre mais aussi l'argent du beurre, de celui qui mélange des choses qui n'ont rien à voir entre elles (une commande commerciale payée d'avance et une situation litigieuse entre deux pays tiers). C'est le sophisme des voyous.

En agissant de la sorte, Hollande passe aux yeux du monde à ce moment (il suffit de lire quelques éditos de la presse non-européenne pour s'en rendre compte) comme un arnaqueur, le cordonnier qui avait reçu une commande pour faire une paire de chaussures dont la première a été payée d'avance, cependant, qu'une fois finie la première chaussure, il veut vendre la paire à une tierce personne que celui qui les a commandées.

Avec un Président pareil, la France n'a plus besoin d'ennemis.
Réponse de le 15/11/2014 à 13:22 :
+ 1000. dans les affaires celui qui ne honore pas les contrats est vite éliminer par la concurrence, le future au Pole emploie pour les chantiers navale.
Bravo FH......
Réponse de le 15/11/2014 à 18:42 :
Vous savez, LEO, ce serait un grand dommage, très certainement. Et jous dirais pourquoi. La semaine passée j'étais à Saint-Nazaire et j'ai parlé à quelqu'un proche à l'un des traducteurs russe-français pour l'équipage russe qui s'entraîne ces semaines à bord du BPC "Vladivostok". Elle m'a dit qu'après la déclaration de Hollande, la morale des marins est descendue d'un cran : ils ne songent pas à rester à Saint-Nazaire jusqu'à novembre. Par ailleurs l’enthousiasme des marins à l’idée de servir sur ce navire flambant neuf demeure, lui, tout relatif selon cette personne. Ils déplorent que le Mistral est un beau bateau, confortable et doté de tout le nécessaire, mais qu'il n’est pas adapté aux conditions russes.

Ils ne savent pas quelle sera son utilité réelle dans l’avenir. Ce qui nous fait penser à une affaire entre Sarkozy et Poutine en 2005-06 mais les retombées réelles de partie et d'autre on ne les saura peut-être jamais.

D'autre côté, j'ai appris aujourd'hui que le ministre russe de l'Industrie a annoncé que la Russie est en mesure de mettre en place sa propre production de bâtiments de projection et de commandement (BPC) de classe Mistral. Et il n'y a rien d'étonnant quand on connaît la technologie russe depuis bien avant la deuxième Grande Guerre. C'est niais de croire qu'une seule nation puisse détenir une technologie de pointe aujourd'hui.

Dans un journal russe on peut même lire la déclaration de ce ministre et je l'a transcris ici: ""Ce qui est particulièrement regrettable, c'est que nous avons construit des infrastructures adaptées à ce type de navires. Cependant, si nous recevons la mission de construire des bâtiments similaires, nous pourrons le faire", a déclaré le ministre, précisant que "les équipements du navire et son système de navigation étaient russes".



Donc, une fois l'excitation finie il ne restera à l'Etat français que deux BPC à moitié construits (les poupes des BPC sont de construction russe et, évidemment, elles seront reprises par Moscou), plus d'une centaine de chômeurs pour le sous-traitant à Saint-Nazaire, une facture de plus de 2 milliards d'euros sans compter que la réputation de crédibilité de l'industrie d'armement française, devenue de plus en plus aux ordres de pays tiers, restera durablement entamée.



Et puisque vraisemblablement c'est Washington et Bruxelles qui se trouvent à l'origine de cette "décision" de Hollande, alors que l'Elysée cherche auprès du Pentagone et de l'OTAN l'issue pour un problème qu'ils ont eux-mêmes crée pour l'État français.
(VP)
Réponse de le 15/11/2014 à 20:39 :
Vous ne voyez pas loin. Vos point de vue sont très limites. Demain la Russie attaquera la France avec ces mêmes Mistral.
Pour le moment mutin les veut pour continuer à attaquer l'Ukraine.путин хуйло
Réponse de le 16/11/2014 à 8:03 :
@Vincent Pasdeloup, vous avez raison de bien informer sur la réalité des Mistrals et la manipulation politique des médias sur cette question.

@Jah, votre commentaire est ridicule.
a écrit le 15/11/2014 à 11:46 :
Loin de me considérer un "expert de forum internet", j'aimerais plutôt laisser la parole à un vrai expert qui se trouve dans ce site : www.les-crises.fr/incroyable-livraison-des-mistral-moscou-lance-un-ultimatum-a-paris/

Dans son excellent billet, il fait le point sur cette épineuse question de la vente des BPC Mistral à la Russie, ainsi que les enjeux de partie et d'autre et, surtout, les conséquences qu'une non-livraison de ces bateaux vont coûter à la France. Détrompez-vous, bien au-delà de la vente des Mistral se trouve tout un marché de matériel militaire français qui est en péril. Perso, je n'aimerais pas être dans la peau de Hollande à ce moment. Du tout, du tout.

Bon week-end à tous, quand-même.
Réponse de le 15/11/2014 à 13:24 :
Vous pouvez trouver également ce même article sous un graphisme plus claire et objectif sur cette page : www.mondialisation.ca/militarisation-si-la-france-ne-livre-pas-le-porte-helicoptere-mistral-elle-perd-20-milliards-deuros/5413464?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=militarisation-si-la-france-ne-livre-pas-le-porte-helicoptere-mistral-elle-

Bonne lecture.
a écrit le 15/11/2014 à 11:39 :
Mais F. Hollande, face à Poutine ne fait pas le poids! De toute façon, un contrat signé doit être honoré, et nous avons tout intérêt à conserver des relations correctes avec la Russie.
Réponse de le 15/11/2014 à 12:38 :
C'est aussi mon avis. D'ailleurs, le sujet "vente des Mistral à la Russie" suscite le plus grand nombre de commentaires sur les sites de presse français, c'est une réalité. Un rapide compte-rendu des forums des principaux titres parisiens nous apprend que la plupart des Français se trouve plutôt indignée par les agissements et les démarches en va-et-vient de l'Elysée dans cette affaire, les excuses officielles ne suffisent pas pour la plupart des Français.

La presque totalité des avis (à part de ceux dont l'intérêt majeur se trouve, en toute évidence, hors des frontières de notre pays) va dans le sens que "Hollande doit honorer ce contrat" et que "nous n'avons pas de leçons à recevoir des Etats-Unis en ce domaine", "Poutine est moins dangereux que BHL ou Obama pour la paix dans le monde" et j'en passe.

Il s'agit d'une question surtout morale. La Russie a déjà réglé le prix convenu pour le premier bâtiment, celui-ci est déjà fini, construction et tests, donc il doit être livré dans les délais prévus en contrat sans plus. Si la France ne veut plus construire des bâteaux de ce genre pour la Russie, c'est son droit, d'accord, mais qu'elle le fasse savoir et ne s'y engage plus.

Toutefois, ces deux BPC doivent être construits et livrés au pays qui les a commandés, point barre. Il s'agit d'une affaire purement commerciale, et dans cette affaire c'est la Russie qui a raison, pas la France.

La honte, quoi.
(VP)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :