La Suède évite des élections législatives anticipées

Le gouvernement de gauche a trouvé un accord avec l'opposition de centre-droit qui lui permet de rester en place. L'extrême droite avait créé une crise politique en refusant de voter le budget.

1 mn

La gauche suédoise trouve un accord avec le centre-droit pour sortir de la crise politique
La gauche suédoise trouve un accord avec le centre-droit pour sortir de la crise politique (Crédits : reuters.com)

Le gouvernement de gauche suédois a annoncé samedi 27 décembre avoir trouvé un accord avec l'opposition de centre-droit qui lui permet de ne pas convoquer d'élections législatives anticipées et de résoudre la crise politique dans laquelle l'extrême droite a plongé le pays.

"Avec l'accord que nous avons trouvé, qui permet à un gouvernement minoritaire de gouverner, le gouvernement n'organisera pas d'élections anticipées" en mars comme il l'avait annoncé au début du mois, a déclaré le Premier ministre Stefan Löfven, entouré de représentants des Verts, son allié gouvernemental, et des quatre partis de l'Alliance (centre droit) lors d'une conférence de presse à Stockholm.

Une crise provoquée par l'extrême droite

Début décembre, le gouvernement avait convoqué des élections anticipées pour le 22 mars - les premières en Suède depuis 1958 - afin de dénouer la crise politique provoquée par l'extrême droite qui veut changer une politique d'immigration qu'elle juge trop généreuse.

Les Démocrates de Suède (extrême-droite) avaient rejeté le budget du gouvernement et avaient voté en faveur de celui de l'opposition, contraignant alors le Premier ministre à annoncer des élections anticipées.

L'accord annoncé samedi implique que l'actuel gouvernement minoritaire pourra faire adopter son budget avec le soutien passif du centre droit.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 29/12/2014 à 14:13
Signaler
Les suédois préfèrent être gouvernés par des traitres ????? Gauche qui s' allies avec la droite ????

à écrit le 28/12/2014 à 11:24
Signaler
La France suivra !

à écrit le 27/12/2014 à 21:37
Signaler
Dés qu'il y a des intérêts "biens particuliers", certain trouve la solution sans avoir a consulter les intéressés! En France nous voyons la même chose avec l'aide de l'UE de Bruxelles...!

à écrit le 27/12/2014 à 13:54
Signaler
Et le peuple l'a encore dans le baba !

le 28/12/2014 à 21:32
Signaler
Ben ouais, une minorité d'extrème droite voulait diriger le reste de la société mais ils n'ont pas réussi. Dans votre monde comme le peuple est d extrème droite il s'est fait avoir. Dans le monde des suédois un groupe d'extrémistes c'est planté et ce...

le 28/12/2014 à 21:44
Signaler
On voit ce que cela donne la proportionnelle, magouilles et compagnies. Le scrutin majoritaire à un tour comme au Royaume Uni et pas à deux tours comme en France allie efficacité et risque de majorité absolue plus fréquente mais il peut y avoir de...

le 30/12/2014 à 0:38
Signaler
Les français ont abandonné la proportionnelle tant ils ont souffert de ses tares.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.