Le sommet de Londres vire au vert

 |   |  345  mots
Une économie intégrant l'environnement et le statut du dollar comme monnaie de réserve seront discutés.

Il y a deux ans et demi, Londres avait accueilli la conférence sur le climat où avait été présenté le fameux rapport Stern, qui soulignait l?urgente nécessité de lutter contre le réchauffement de la planète. Si la crise avait quelque peu éclipsé le sujet, celui-ci va revenir sur le devant de scène la semaine prochaine au sommet du G20. C?est du moins le voeu du Premier ministre britannique, Gordon Brown, exprimé hier. En effet, comment justifier qu?après avoir consacré des milliards de dollars et d?euros au sauvetage de quelques banques, les États ne devraient pas coordonner et financer des mesures en faveur d?une économie intégrant davantage les critères environnementaux, qui concernent chaque individu de la planète. Même si l?agenda des Vingt est particulièrement chargé, cette réunion représente donc une chance de faire progresser le dossier pour établir un nouveau programme qui remplacera le protocole de Kyoto, qui court jusqu?à 2012. Sans compter que le recours à des technologies à faible émission de CO2, plus efficientes et protégeant l?environnement, compte parmi les solutions de sortie de crise pour des leaders comme Barack Obama.

Etalon or

sommet : celui du statut du dollar comme monnaie de réserve. Les récents propos du secrétaire d?État au Trésor américain, Timothy Geithner, qui, dans le sillage de la Chine, soutenait l?idée de la création d?un panier de devises du Fonds monétaire international (FMI) pour jouer le rôle dévolu jusque-là au dollar, ont alimenté le débat. S?il s?agissait là d?une gaffe, il n?en reste pas moins que le sujet est posé, et sera discuté au sommet comme l?a confirmé hier Gordon Brown. Nombre de pays le souhaitent, telle la Russie, favorable elle aussi à la mise en place d?une « devise de réserve supranationale ». Qui sait si, d?ici là, nous n?assisterons pas à un retour remarqué de l?étalon or comme solution à nos maux ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :