Le gouvernement économique à l'épreuve de la crise

 |   |  367  mots
Alors que les dirigeants européens se sont accordés sur le mécanisme d'aide à la Grèce, la question de la coordination économique reste entière. Panorama des pistes esquissées par les économistes.

Un gouvernement économique pour l?Europe ? Beaucoup l?appellent de leurs v?ux. Même la chancelière allemande Angela Merkel a consenti à évoquer ce terme, mais ses contours demeurent flous. Le Conseil européen de mars 2010 a chargé son président Herman Van Rompuy de diriger un groupe de travail qui doit réfléchir aux modalités permettant la création d?un gouvernement économique.

Le groupe de travail devra se pencher sur la façon de parvenir à une meilleure discipline budgétaire et de définir un cadre amélioré de résolution de crise. Afin d?éviter un risque de défaut d?un Etat, la création d?un fonds monétaire européen a été évoquée. Selon Jean-François Jamet, économiste à la Fondation Robert Schuman, un tel outil pourrait devenir l?instrument de la solidarité européenne (prêts à un Etat en difficulté), tout en intégrant une contrepartie : la mise en ?uvre de mesures d'assainissement des finances publiques.

Pour le directeur de la recherche et des études de Natixis, Patrick Artus, qui s?est exprimé lors d?une rencontre organisée par l'association des journalistes économiques et financiers le 14 avril, la décision de procéder à des prêts bilatéraux dans le cas de la Grèce fait qu?un tel fonds existe déjà.

Le renforcement des règles budgétaires au sein de l?Union est également au programme de l?agenda du commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, Olli Rehn. Le 15 avril, il a déclaré vouloir s'atteler "au dossier des pays récidivistes qui enfreignent régulièrement les règles". S?il ne veut pas créer de nouvelles sanctions, il a laissé entendre que l'UE pourrait jouer sur les fonds structurels et ainsi bloquer le financement du développement économique, habituellement utilisé pour les grands projets d'infrastructure -comme la construction de routes- dans les pays de l'UE les plus pauvres. Ces pistes seront détaillées dans un document qui sera publié le 12 mai, a-t-il indiqué.

Lire la suite de l'article Le gouvernement économique à l'épreuve de la crise

Retrouvez toute l'actualité européenne, avec notre partenaire EurActiv.fr

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :