Pierre Lellouche : le Quai d'Orsay doit être une "tour de contrôle"

 |   |  374  mots
Le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes plaide pour une «véritable réflexion stratégique» sur le rôle, les priorités et les actions du ministère des Affaires étrangères en Europe.

Le Quai d?Orsay doit devenir une "tour de contrôle" de la politique européenne du gouvernement français. C'est en ce sens que le secrétaire d?Etat aux Affaires européennes, Pierre Lellouche, a plaidé, vendredi 27 août, devant les ambassadeurs de France réunis pour leur conférence annuelle à Paris.

"L?action européenne de la France devrait à mon sens faire l?objet d?une réflexion plus profonde s?agissant notamment du rôle du Quai d?Orsay", a-t-il affirmé. Il a plaidé pour que le ministère des Affaires étrangères français dispose d?une place " tout à fait singulière" dans le dispositif européen de la France.

Selon Pierre Lellouche, le Quai devrait notamment prendre une place plus importante dans la phase de négociation, qui "reste un travail éminemment diplomatique". "Mais cela suppose en contrepartie une véritable prise de conscience de la dimension politique des questions traitées par l?UE, en lien avec le Parlement européen mais aussi, bien sûr, le Parlement national ", a-t-il ajouté.

Discussions "trop longues" sur le SEAE

Ce serait l?occasion, pour ce ministère, de ne pas réduire le travail du département des affaires européennes à la seule dimension de la politique étrangère et de sécurité commune (PESC). "Cela suppose que le Quai d?Orsay accepte de mener une véritable réflexion stratégique sur son rôle en Europe, sur ses priorités et sur les actions qu?il lui faudra entreprendre", a argué Pierre Lellouche.

Trois administrations travaillent actuellement sur les positions européennes de la France. A Bruxelles, la Représentation permanente de la France dispose d'environ 150 personnes aux avant-postes de la négociation. Le Secrétariat général des Affaires européennes (SGAE), sous la responsabilité du Premier ministre, assure la coordination interministérielle. Enfin, la direction de l?Union européenne au sein du Quai d?Orsay "est le lieu où s?opère l?intégration entre nos relations bilatérales et la politique européenne", a expliqué Pierre Lellouche.

Lire la suite de l'article  : Lellouche : le Quai d?Orsay doit être une ?tour de contrôle?.

Retrouvez toute l?actualité européenne, avec?


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :