Les Etats réclament un gel du budget de l'UE en 2012

 |   |  279  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : latribune)
Les pays de l'UE proposent une augmentation du budget de 2,02%, inflation comprise. Ce qui équivaut quasiment à le maintenir à son niveau actuel.

La Commission européenne avait vu grand. En avril dernier, elle présentait ses propositions budgétaires pour l'année à venir, avec une tendance à la hausse. Coup d'audace en temps de crise économique, face aux réticences déjà déclarées de certains Etats européens, comme la France, le Royaume-Uni et l'Allemagne partisans d'un gel des dépenses communautaires.

L'exécutif prévoyait une enveloppe en hausse de 4,9%, soit 132,7 milliards d?euros. Lundi 25 juillet, les Etats ont revu ces ambitions à la baisse en présentant leur position sur le budget. Ils proposent une enveloppe en hausse de 2,02%, soit la moitié de celle mise sur la table par la Commission. Les estimations d'inflation en 2012 étant autour de 2%, la hausse proposée est donc quasiment nulle, équivalente à 0,02%.

Ascèse administrative

La proposition restreint également les dépenses administratives des institutions européennes. Les Etats, en particulier le Royaume-Uni et l'Allemagne, ont à de nombreuses reprises appelé les officiels bruxellois à faire preuve de la même austérité que celle que s'impose à eux-mêmes les pouvoirs publics nationaux.

En 2011, les dépenses administratives représentaient 6% du budget total de l'Union européenne. Le Conseil de l'UE montrera l'exemple en procédant à une coupe de 5,45% de ses dépenses annuelles par rapport à l'année précédente.

Reste à savoir si ce rétropédalage sera du goût des parlementaires européens. Leur position est attendue pour le mois de novembre prochain. En cas de désaccord, une période de négociations de trois semaines s'ouvrira à compter du 1er novembre.


Lire la suite de l'article : Les Etats veulent un gel du budget de l'UE en 2012.
 

 Retrouvez toute l'actualité européenne, avec...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/07/2011 à 11:14 :
D'un coté augmentation du budget de l'UE de l'autre le coût exorbitant de la décentralisation, il serai résonnable de revenir a un budget plus centralisé au niveau des Etats qui éviterai bien des doublons inutiles de part et d'autre.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :