Cette grande entreprise connue de tous qui se prépare... à la fin de l'euro

Le patron d'une multinationale allemande a annoncé que son entreprise est préparée à revenir aux monnaies locales le cas échéant. Découvrez laquelle.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

On attendait une banque ou du moins un établissement financier, mais non ! C'est l'équipementier sportif allemand Adidas qui  "serait préparé à revenir aux monnaies locales le cas échéant", a déclaré son patron Herbert Hainer dans un entretien paru mardi, se montrant toutefois "certain" que l'euro allait survivre aux turbulences qu'il connaît actuellement.

"Je suis certain que l'euro va survivre", a dit M. Hainer au quotidien Süddeutsche Zeitung. "Mais bien sûr nous serions préparés à facturer à nouveau en monnaie locale le cas échéant", a-t-il ajouté.
Les problèmes de la zone euro et le fléchissement de la conjoncture mondiale ont pour le moment épargné son groupe. "Nous ne ressentons pratiquement rien", selon M. Hainer, "(...) les consommateurs achètent, mais arrivera un moment où l'incertitude va s'emparer d'eux".

Même à ce moment-là, Adidas devrait tirer son épingle du jeu, prédit-il. "Notre industrie est plus résistante à la crise, les articles de sport ne sont pas chers, les gens veulent vivre sainement", explique le patron.

L'année qui vient sera en outre marquée par deux grands événements sportifs au cours de l'été, les jeux Olympiques à Londres et l'Euro-2012 de football en Pologne et en Ukraine, ce qui devrait profiter à tout le secteur.

Adidas , numéro un mondial des équipements de football, veut réaliser 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires dans ce seul segment l'an prochain, a précisé M. Hainer.

LIre aussi...

Bienvenue dans ces "laboratoires" qui testent la désintégration de l'euro

Les Français critiquent l'euro... sans vouloir en sortir

Une majorité d'Allemands en faveur d'un retour au deutsche mark

Une agence de voyages se prépare à l'éventuelle sortie de l'euro de la Grèce

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 46
à écrit le 30/12/2011 à 0:40
Signaler
L'euro a atténué l'inflation par rapport à ceux qu'elle peut contrôler donc essentiellement les salaires . Pour le reste des secteurs entiers possédés par d'autres pays vendent leurs produits sans répercuter les taux de changes . Je pense au secteur ...

à écrit le 28/12/2011 à 22:44
Signaler
L'euro a bien atténué l'inflation. Mais, les finances publiques ont conservé une gestion désastreuse, avec l'idée de faire fonctionner la planche à billets toujours plus, donc l'inflation. Bien des matières premières ont augmenté encore plus fort dan...

le 29/12/2011 à 10:00
Signaler
Quand vous connaissez les méthodes de calcul de l'inflation par l'INSEE, alors vous vous dites qu'il y a forcément de l'inflation cachée quelque part.

à écrit le 28/12/2011 à 10:46
Signaler
Allez hop on continue, vous avez des actionnaires américains?

à écrit le 28/12/2011 à 8:15
Signaler
Attention les vautours rodent ....

à écrit le 28/12/2011 à 0:26
Signaler
Il ne faut qu'ouvrir les yeux et lire la presse allemande, anglaise ou scandinave pour suivre de près le débat et lire les lauréats des prix Nobel en économie qui préconisent la fin de l'euro. Je ne suis qu'étonné voir à quel point la presse francai...

le 28/12/2011 à 9:08
Signaler
vous avez parfaitement raison mais nous avons à la fois le politiquement correct et l?économiquement correct avec censure constante et toujours les mêmes pseudo économistes aux médias télévisés. Voilà pourquoi, notre presse est malade malgré certains...

le 28/12/2011 à 9:21
Signaler
Nos médias sont bien obligés de caresser dans le sens du poil, car il ne survivent que grâce aux subventions de l'état!.

à écrit le 28/12/2011 à 0:22
Signaler
NORMAL, rien d'étonnant. TOUTES les grandes sociétés s'y préparent, elles doivent être aveugles comme des autruches pour n'y prévoir l'éventualité.

le 28/12/2011 à 12:46
Signaler
les prix nobel sont comme tous les experts tout à fait capables de vous dire demain ce qu'il fallait faire hier. Le vrai problème ce sont nos hommes politiques, depuis trente ans ils entretiennent un déficit gigantesque et maintenant ils viennent dir...

à écrit le 27/12/2011 à 22:07
Signaler
Ces défaitistes, ces vaincus avant d'avoir combattu sont vraiment repoussants de conneries. Vive l'EURO !

le 28/12/2011 à 8:00
Signaler
Amenez moi ne serait-ce qu'une preuve des bienfaits de l'Euro en Europe à l'exception des pays d'Europe du Nord.....Moi, je n'en ai aucune !

le 28/12/2011 à 8:44
Signaler
@Martina, Votre pouvoir d'achat sur les 10 dernières année est resté à peu pres stable ! Sans l'euro, dévaluation du Franc ! Alors, adieu, Iphone, pc portable, etc... Adieu le plein de diesel tout les week end pour partir à la campagne etc.... Adie...

le 28/12/2011 à 9:42
Signaler
@ gg adoré : Vous prétendez que l'Euro nous a fait gagner du pouvoir d'achat. Mais en quoi ? Quand vous percevez un salaire de 1500 Euros nets par mois, qui n?augmente pas depuis des années, vos principales préoccupations restent de vous nourrir,...

le 28/12/2011 à 10:59
Signaler
Vous avez raison, les instituts espagnols ont mesuré la hausse moyenne des prix de l?Euro à 36 % et celles des salaires à 13 % et encore en France, il faudrait rajouter la hausse des impôts et taxes pour couronner le tout ce que ce gardent bien de fa...

le 28/12/2011 à 15:21
Signaler
je n'aurai su exprimer ma pensée dans des phrases si bien tournées mais c'est tout a fait ça, l'euro n'a profité qu'aux grandes entreprises et ruiné les habitants de France, surtout les plus faible. Avant mon père avec son salaire d'ouvrier menait bi...

le 28/12/2011 à 18:00
Signaler
@gg ce sont des affirmations tout à fait gratuites que vs rabâchez , et vous êtes très loin de la France d'en bas....

le 28/12/2011 à 22:42
Signaler
Merci martina! votre lucidité vous honnore... en plus vous prenez le temps de répondre aux petits bourgeois pro euro qui passent leur temps a donner des coups de mentons... Lisez la très bonne annalyse de jean jacques rosa: http://jeanjacques.rosa.p...

le 29/12/2011 à 8:50
Signaler
Je pardonne le déni des réalités des "petits bourgeois" que vous dénoncez : la propagande pro-euro est telle qu'il est difficile de garder et de dénoncer une usine à gaz qui finira par exploser, à cause d'un gaz en surpression.

le 29/12/2011 à 10:32
Signaler
Réponse à gg, Absence de franc = dévaluation = perte de pouvoir d'achat ? L'équation est un peu trop simpliste pour être réaliste. Petit exemple : augmentation de la lessive avec le passage à l'euro : + 40%, produit de base entre + 20 et + 35%. Pet...

à écrit le 27/12/2011 à 17:03
Signaler
C'est un article qui est digne d'un journal quelconque, mais pas d'un journal qui se veut économique. Il manque de sérieux, de fondement et ...pire, d'objectivité. Ce n'est pas avec ce genre de journalisme que vous allez vous en sortir, chers amis ré...

à écrit le 27/12/2011 à 15:31
Signaler
Si je comprend bien ,c'est "prends l'oseille et tires-toi" .C'est beau la mondialisation.

le 27/12/2011 à 17:08
Signaler
Absolument .... La mondialisation , c est comment permettre à une bande de tricheurs de tricher encore plus !!!!

à écrit le 27/12/2011 à 15:00
Signaler
la tribune soulève un mauvais titre ! ce n'est pas à une entreprise non financière de poser cette question ! ridicule ...

à écrit le 27/12/2011 à 14:48
Signaler
De mon temps, on marchait avec des sabots de bois fabriqués par un sabotier local!. Aujourd'hui, on marche en "Addidas", chaussures fabriquées en Inde ou au sud est asiatique par des gosses de 7 à 8 ans!. La marge net de ces pseudos fabricants de god...

le 27/12/2011 à 17:08
Signaler
Je me souviens de l'époque où ces même chaussure adidas étaient fabriqués en Europe, les ordi apple fabriqués aux USA .... Il n y a pas eu de changement de prix quand ces mêmes chaussures et ordis ont été fabriqués en Asie !!! c est ça la honte .......

le 27/12/2011 à 17:29
Signaler
@Christophe, tout a une fin, elle est pour bientôt!

le 27/12/2011 à 21:59
Signaler
@ Merki +1

à écrit le 27/12/2011 à 13:00
Signaler
Svp, arrêtez vos teasing dans vos chapôs et titres. Du genre: "Découvrez lequel!"; "Par qui?", etc. C'est lourdingue

le 27/12/2011 à 13:40
Signaler
Arrêtez de raler, c'est lourdingue !

le 27/12/2011 à 15:44
Signaler
Svp, arrêtez de demander à ceux qui râlent d'arrêter de râler, c'est lourdingue!

le 28/12/2011 à 7:23
Signaler
Siouplais, arrêtez de demander d'arrêter de râler, c'est lourdingue

le 28/12/2011 à 7:25
Signaler
arrêtez de ralez après ceux qui râlent, c'est très lourding.....hummmm, c'est chaud

à écrit le 27/12/2011 à 11:17
Signaler
Ils sont prévoyants et diantre comme ils ont raison. Nous en France comme à l'accoutumé on se réveillera quand il sera trop tard.

le 27/12/2011 à 13:12
Signaler
oui ils sont super prévoyants et ça va être très utile surtout que ce sont les seuls... lol

à écrit le 27/12/2011 à 10:51
Signaler
Il n'y a que des patrons irresponsables qui n'étudient pas une telle éventualité!

à écrit le 27/12/2011 à 10:39
Signaler
Fin de l'euro en général, ou seulement pour l'allemagne (et quelques autres pays qui ont les moyens d'avoir une monnaie forte ) En effet si la pérennité de l'euro est remise en cause, parceque notamment l'allemagne refuse de laisser la bce racheter ...

le 27/12/2011 à 11:19
Signaler
La BCE pourrait racheter les dettes souveraines ? vive les crédits et surendettements ??? Drôle de gestion que voilà

le 27/12/2011 à 17:55
Signaler
sans l?Allemagne, la BCE ne pourra tout juste que garantir un franc CFA et encore, qui voudra de son papier car c?est de cela qu?il s?agira, l?euro minus ou appelez le comme il vous plaira ne vaudra que le prix d?une feuille de papier hygiénique. De ...

à écrit le 27/12/2011 à 10:34
Signaler
y a aussi des banques qui s'y preparent, enfin... des banques americaines, et a priori ils ont des pbs techniques, vu que swift n'etait pas cooperatif...

à écrit le 27/12/2011 à 10:32
Signaler
lLe cycle infernal de l'endettement continue pour tous les pays faibles de la zone euro, comme la volonté d'emprunt de la France pour 178 milliards d'euros en 2012. Aucune perspective à court terme, moyen terme de rembourser le moindre centime. Pire,...

le 28/12/2011 à 7:00
Signaler
arrêtez le copier/coller svp

à écrit le 27/12/2011 à 10:08
Signaler
Cette entreprise n'est sans doute pas un cas isolée!! Toutes les entreprises allemandes doivent se préparer discretement à un retour au MARK

à écrit le 27/12/2011 à 9:50
Signaler
Je dois aller faire des achats de tennis ce jour. Et bien, il y a une marque que je ne vais pas acheter, ce sera du adidas.

le 27/12/2011 à 10:49
Signaler
Vous avez entièrement raison, du reste cette entreprise fait travailler des enfants pour une cuillère à café de riz par jour dans les pays du tiers monde, (pardon pays émergents)!.

à écrit le 27/12/2011 à 9:46
Signaler
"Les articles de sport ne sont pas chers". Et ils les fait fabriquer ou les articles de sport a bas prixs ? Peut-on savoir ? et sa marge beneficiaire, elle est de combien ? " Les gens veulent vivre sainement." ajoute-t-il . Considere-t-il les pauvres...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.