Angela Merkel et ses ministres s'augmentent pour la première fois en 12 ans

 |   |  442  mots
Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)
La chancelière allemande, Angela Merkel, et ses ministres se sont accordés pour la première fois depuis douze ans une hausse de salaires.

Décidément, l'Allemagne ne fait rien comme tout le monde. Alors que l'Europe croule sous le chômage, et cherche par tous les moyens à se serrer la ceinture, l'Allemagne se permet d'augmenter les salaires de son gouvernement. Angela Merkel, la chancelière, ainsi que ses ministres et ses secrétaires d'Etat, se sont accordés ce mercredi une augmentation, la première en douze ans, suite à une décision prise en conseil des ministres.

17.016 euros bruts par mois pour Angela Merkel

Les émoluments de la chancelière, de ses ministres et secrétaires d'Etat vont croître de 5,7% en trois étapes d'ici à août 2013. Le salaire de la chancelière allemande Angela Merkel (en fonction depuis la mi-2005) augmente ainsi d'ici à la mi-2013 de 930 euros à environ 17.016 euros bruts par mois. Les ministres allemands, quant à eux, voient leurs traitements augmenter de 750 euros à environ 13.795 euros, tandis que ceux des secrétaires d'Etat s'apprécieront de 580 euros à 10.573 euros. La première hausse sera effectuée rétroactivement à partir du 1er mars.

A titre le comparaison, le salaire de Nicolas Sarkozy en 2012, en fin de mandat, s'élevait à 21.133,37 euros brut par mois, donc supérieur de plus de 4.000 euros à celui de son homologue allemand. Mais sous Jacques Chirac, le "rapport de force salarial" entre les deux pays était inversé, puisque l'ancien président gagnait "seulement" 7084 euros bruts à la fin de son mandat en 2007. C'est Nicolas Sarkozy qui a mis fin au "retard" français en s'octroyant, dès son élection, une augmentation de 172%. Néanmoins, Angela Merkel devrait rapidement redevenir la mieux payée. Si François Hollande tient son engagement de réduire de 30% son salaire, celui-ci s'abaissera à 13.532 euros net par mois. Moins que les ministres allemands.

La fin de la modération salariale

Après des années de modération, les hausses de salaires se sont multipliées ces dernières semaines dans différentes branches en Allemagne. Elles ont été encouragées par le ministre allemand des Finances lui-même, Wolfgang Schäuble, qui a estimé récemment que le temps de relever les salaires était venu. La modération salariale en Allemagne a été souvent critiquée par ses voisins européens, comme un frein à la consommation et donc aux importations qui les a empêché de profiter de la prospérité de l'économie allemande.

Considérée comme une chantre de l'austérité dans la zone euro, Angela Merkel, fille de pasteur protestant, qui a grandi dans la RDA communiste, n'a pas été élevée dans le luxe et n'y a visiblement jamais pris goût. Elle aime les plats simples, comme le chou farci, et s'habille sobrement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/05/2012 à 12:07 :
Hollande tiendra cette promesse comme les autres c'est-à-dire plus tard...
a écrit le 16/05/2012 à 17:46 :
Attraper le retard des salaire pour être au même niveau que les voisins,bha c'est du rapide quand c'est pour eux!!!
a écrit le 16/05/2012 à 16:10 :
Hollande n'aime pas riches, n'est ce pas? 4000 Euros par mois c'est sa definition d'un riche je crois. Donc pour etre coherent il devrait decendre son salaire a 3999 Euros par mois...
a écrit le 16/05/2012 à 16:10 :
je ne vois pas comment la france peut traiter d'égal a égal avec des dirigeants mieux payés.je souhaite une revalorisation des traitements de nos dirigeants
a écrit le 16/05/2012 à 15:52 :
C'est merite apres 12 ans..l'economie du pays fonctionne les politiciens en profitent.
Une logique allemande et des salaires justifies.
a écrit le 16/05/2012 à 15:42 :
L'Allemagne peut se le permettre, je ne vois rien de choquant en cela, surtout après 12 ans de croissance. Contrairement, à notre président sortant qui a eu le culot de s'augmenter au delà du salaire de la chancelière et avant résultat de ces cinq années de récession . C'est plutôt la France qui ne fait rien comme tout le monde.
Réponse de le 16/05/2012 à 17:39 :
12 ans de croissance en Allemagne, révisez vos tablettes!
Réponse de le 16/05/2012 à 21:54 :
Le président Sarkozy n'a fait que clarifier le montant de son salaire en le positionnant au même niveau que celui du 1er ministre. Auparavant tous les présidents se payaient sur la bête avec les fonds secrets.
a écrit le 16/05/2012 à 15:28 :
Bonne nouvelle l'écart des coûts salariaux entre la France et l'Allemagne se resserre. Le salarié Hollande est désormais moins cher que la salariée Merkel. Que n'exige-il pas la parité!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :