Moody's abaisse la note de 28 banques espagnoles

L'agence de notation Moody's a annoncé lundi qu'elle abaissait de un à quatre crans la note de long terme de la dette de 28 banques espagnoles et de deux émetteurs de crédits. Cette décision fait suite à la dégradation de trois crans de la note de l'Espagne le 13 juin dernier et s'explique notamment par une exposition des banques à l'immobilier commercial qui augmente les risques de pertes des établissements du pays.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

A deux jours d'un sommet européen sur les moyens de renflouer la zone euro et alors que Madrid vient de réclamer officiellement l'aide de Bruxelles, le système bancaire espagnol est pointé du doigt par Moody's. L'agence de notation a annoncé lundi qu'elle abaissait de un à quatre crans la note de long terme de la dette de 28 banques espagnoles et de deux émetteurs de crédits.

Lundi, des sources financières avaient indiqué que Moody's s'apprêtait à dégrader les banques espagnoles, contribuant à faire plonger les Bourses européennes. La demande d'aide de l'Espagne à l'Europe raisonne en effet comme un aveu d'échec de Madrid dans sa tentative de recapitalisation directe de ses établissements bancaires. En outre, en ne précisant pas le montant des capitaux dont elle a besoin, l'Espagne entretient l'incertitude dans des marchés déjà sous tension.

Le contrecoup de la dégradation récente de l'Espagne

Pour justifier sa décision Moody's explique qu'elle fait ainsi suite "à l'affaiblissement de la qualité du crédit du gouvernement espagnol, comme le reflète l'abaissement le 13 juin de la note" d'endettement de long terme de l'Espagne de trois crans, à "Baa3", juste au dessus de la catégorie "spéculative", explique Moody's. L'agence de notation avait alors précisé qu'elle pourrait encore abaisser cette note.

16 notes pourraient encore être abaissées à court ou moyen terme

Moody's indique que l'abaissement de lundi souligne également l'affaiblissement de la solidité du crédit des banques "concernées en tant qu'organisations autonomes", indépendamment de la position de crédit du gouvernement. "Moody's s'attend à ce que l'exposition des banques à l'immobilier commercial accroisse encore leurs pertes, ce qui pourrait augmenter leur besoin de recourir à du soutien financier extérieur", poursuit l'agence. Sur les 30 notes de banque et établissements de crédit sous revue lundi, 16 pourraient encore être abaissées à court ou moyen terme, précise l'agence de notation.

Deuxième dégradation des banques espagnoles en deux mois

Parmi les plus grandes banques espagnoles, Banco Popular voit sa note abaissée d'un cran à Baa1, Banco Santander voit sa note abaissée de deux crans à Baa2, avec des perspectives négatives, ce qui signifie que Moody's pourrait encore l'abaisser à moyen terme. Moody's, qui a déjà abaissé les notes de 15 grandes banques occidentales jeudi, a prévenu la semaine dernière qu'elle comptait réévaluer les notes des banques espagnoles. L'agence de notation avait déjà abaissé le 17 mai la note de crédit de long terme de 16 banques espagnoles, à cause des difficultés de l'économie et du secteur financier en général, des problèmes des finances publiques.

 

Dans le détail, retrouvez les notes des 28 banques espagnoles dégradées par Moody's :

Banco Santander: note de long terme abaissée de deux crans de A3 à Baa2, mise sous surveillance négative (Moody's pourrait encore abaisser cette note d'ici 90 jours).

Banco Espanol de Credito (Banesto, filiale de Santander): note de long terme abaissée de trois crans de A3 à Baa3, mise sous surveillance négative.

Santander Consumer Finance (filiale de Santander): note de long terme abaissée de deux crans, de A3 à Baa2, mise sous surveillance négative.

Banco Bilbao Vizcaya Argentaria (BBVA): note de long terme abaissée de trois crans de A3 à Baa3, mise sous surveillance négative.

Caja Laboral: note de long terme abaissée d'un cran de Baa2 à Baa3, mise sous surveillance négative.

Banca March: note de long terme abaissée de deux crans de Baa1 à Baa3, mise sous surveillance négative.

Caja Rural de Navarra: note de long terme abaissée de deux crans de Baa1 à Baa3, mise sous surveillance négative.

CaixaBank: note de long terme abaissée de trois crans de A3 à Baa3, mise sous surveillance négative.

Instituto de Credito Oficial: note de long terme abaissée de trois crans de A3 à Baa3, mise sous surveillance négative.

Bankinter: note de long terme abaissée de deux crans de Baa2 à Ba1, mise sous surveillance négative.

Banco Cooperativo Espanol: note de long terme abaissée de trois crans de Baa1 à Ba1, mise sous surveillance négative.

Banco Popular Espanol: note de long terme abaissée de quatre crans de A3 à Ba1, mise sous surveillance négative.

Banco Sabadell: note de long terme abaissée de trois crans de Baa1 à Ba1, mise sous surveillance négative.

Kutxabank: note de long terme abaissée de trois crans de Baa1 à Ba1, mise sous surveillance négative.

Unicaja Banco: note de long terme abaissée de quatre crans de A3 à Ba1, mise sous surveillance négative.

Confederacion Espanola de Cajas de Ahorro (CECA): note de long terme abaissée de deux crans de Baa2 à Ba1, mise sous surveillance négative.

Caja Rural de Granada: note de long terme abaissée de deux crans de Baa3 à Ba2, mise sous surveillance négative.

Bankoa: note de long terme abaissée de quatre crans de A3 à Ba1, mise sous surveillance négative.

Liberbank: note de long terme abaissée d'un cran de Ba1 à Ba2, mise sous surveillance négative.

Ibercaja Banco: note de long terme abaissée de quatre crans de Baa1 à Ba2, mise sous surveillance négative.

Cajamar Caja Rural: note de long terme abaissée d'un cran de Ba2 à Ba3, mise sous surveillance négative.

Ahorro Corporacion Financiera: note de long terme abaissée de trois crans de Ba1 à Ba3, mise sous surveillance négative.

Bankia: note de long terme abaissée de deux crans de Baa3 à Ba2, mise sous surveillance indéterminée (Moody's pourrait modifier cette note d'ici 90 jours).

Banco CEISS: note de long terme abaissée de quatre crans de Baa3 à B1, mis sous surveillance indéterminée.

Catalunya Banc: note de long terme abaissée de trois crans de Ba1 à B1, mise sous surveillance négative.

NGC Banco: note de long terme abaissée de trois crans de Ba1 à B1, mise sous surveillance négative.

Dexia Sabadell: note de long terme abaissée de deux crans, de Ba3 à B2, mise sous surveillance négative.

Banco de Valencia: note de long terme abaissée de quatre crans de Ba2 à B3, mise sous surveillance négative.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 27/06/2012 à 8:25
Signaler
VENT DE PANIQUE: Il a même été créé des ouragans qui ont porté successivement les noms de: OPA -Mondialisation-Subprime-dettes souveraines.. Comme tout ouragan, la situation dépressionnaire a couvé lentement -et les dieux de la finance à l'image d'E...

à écrit le 26/06/2012 à 10:28
Signaler
il faudrait suspendre l'information des agences de notation... le temps de remettre en marche l'économie. Pas besoin de faire couler les navires ou lieu de les aider à se sortir de la profondeur des eaux....

à écrit le 26/06/2012 à 10:16
Signaler
Les banques Espagnoles c est comme les chipolatas et les tappas, c 'est cuit. Ce n est pas 64 milliards dont elles ont besoin, mais de 600 milliards. Quand on pense à l affaire CLEARSTREAM cette sucursale bancaire qui possède dans ces comptes plus de...

le 26/06/2012 à 10:41
Signaler
vous pouvez encore doubler la somme malheureusement on estime à 20 % des 5 000 milliards des dettes de l'espagne ( dettes cumulés entreprise , état , particuliers et collectivité locale)

à écrit le 26/06/2012 à 8:32
Signaler
Tout le monde sait que l'Espagne en general les banques Espagnoles en particulier n'ont plus aucunes valeurs.Nous n'avons pas besoin de Moody ou de qui que ce soit pour nous le dire. J'espere que personne ne poussera de grands cris contre les agences...

le 26/06/2012 à 8:40
Signaler
oui mais la question est: ces décisions n'alimentent-elles pas la dégradation de l'activité ? Ou si l'abaissement de note rend plus difficile la situation comment s'en sortir ?

le 26/06/2012 à 10:33
Signaler
voilà un commentaire sensé, les agences de notations participent en effet à la dégradation de la sphère économique, jusqu'au jour où elles disparaitront elles-mêmes

le 26/06/2012 à 10:42
Signaler
Je vous comprends , Citoyen mais taire la verite, comme l'ont fait et le font les politiciens nationaux et Europeens, ne peut etre une solution a long terme. Tout le monde savait que la Grece truquait ses comptes ou que le marche immobilier Espagnol ...

le 26/06/2012 à 11:00
Signaler
peut on reprocher à un médecin de vous dire que vous avez un cancer généralisé et que vous ne vous en sortirez probablement pas !Effectivement il participe au scepticisme ambiant mais parfois la vérité est bonne à dire et dans le cas de l'espagne vou...

le 26/06/2012 à 11:02
Signaler
Il est clair que les banques espagnoles sont en très mauvaise posture. Cependant, les agences ont un effet trop important. il suffit qu'elles montent un cran pour que les gens investissent, et vice-versa... Elles n'aident pas du tout à récupérer une ...

le 26/06/2012 à 23:43
Signaler
On alimente la baisse comme on a nourri la hausse avant. On amplifie toujours. Bientôt, ils n'auront plus rien à noter.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.