Angela Merkel s'emporte contre les "eurobonds"

 |   |  236  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Lors d'une réunion parlementaire, la chancelière allemande Angela Merkel a une fois de plus critiqué la solution des "eurobonds" pour tenter de mettre un terme à la crise de la dette en Europe. Pour elle, ils ne seront pas mis en place "tant qu'elle vivra" Une sortie qui intervient deux jours avant le Sommet européen de Bruxelles.

"Aussi longtemps que je vivrai ", a affirmé Angela Merkel mardi, l'Europe ne mutualisera pas leurs dettes avec les euro-obligations. A deux jours d'un nouveau Sommet européen les 28 et 29 juin, la chancelière Merkel tape du point. Lors d'une réunion du groupe parlementaire libéral (FDP), elle a réaffirmé avec force ses positions au sujet des fameux "eurobonds", ont rapporté des parlementaires dont certains ont assuré qu'elle plaisantait. 

Ce même jour, un projet de document préparé par la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le chef de file des ministres des Finances de la zone euro fait état d'un voeu de plus grande intégration européenne. Il y est question de "mise en commun des risques", d' "émissions communes partielles" de dettes publiques, ou encore d' "exercice conjoint de la souveraineté".

Paris convaincue par Berlin?

Refusé catégoriquement par Angela Merkel, ces eurobonds étaient défendus par la France. Mais Paris a fait machine arrière. Le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault a ainsi reconnue dans un entretien à l'hebdomadaire allemand Die Zeit qu'un tel système "exige une plus grande intégration politique (...) et cela prendra sans doute plusieurs années".

Angela Merkel doit dîner à Paris ce mercredi avec le nouveau président français François Hollande pour évoquer ensemble les principaux points qui seront abordés lors du Sommet de Bruxelles à partir de jeudi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/06/2012 à 10:06 :
Ah bon, Mme Merkel "tape du point"? Comme c'est curieux ne trouvez vous pas?
Ne tape-t-elle pas plutôt du poing (sur la table).
Plus loin dans votre article: "JM Ayrault a reconnue"?? Ne pensez vous pas que l'accord n'est pas bon... (pas celui avec Mme Merkel)...
Rassurez vous vous n'êtes pas les seuls journalistes à être un peu fâchés avec le français et l'orthographe... Un effort serait le bienvenu.
Cordialement.
Pierre
a écrit le 28/06/2012 à 5:37 :
ben quoi?angela veut plus payer pour les nouveaux 70000 fonctionnaires grecs embauchés dans les collectivités locales?pas cool!
a écrit le 27/06/2012 à 23:49 :
l'allemagne avait prévue de sortir de l'euro il y a trois ans,elle a fait faire une etude comparative sur les coûts et il était evident que leur sortie volontaire leur couteraient beaucoup plus cher, ils avaient fait une sorte de premiers contacts avec la hollande, pour faire une europe du nord,avec un euro du nord,pour compenser les 60% d'exportation de la zone euro, developper les échanges avec LA RUSSIE ET LA CHINE .la question que nous pouvons nous poser qui paie les déficits bancaires ? le contribuable .qui a mis en place une BCE , a qui l'ont interdit de dévaluer l'euro, et de preter sans interlédiares aux états? ce qui permettrait de relancer l'economie ,et non d'etriquer en periode de crise les budgets.
a écrit le 27/06/2012 à 23:20 :
que de positions idéologiques qui se voilent la face pour ignorer la réalité. Si l'allemagne sort de l'europe, elle fera beaucoup plus de commerce avec un allié naturel qu'est la russie, et on gardera nos déficits pour nous, la grande mlisère ! L'allemagne a des excédents parce qu'elle fait une gestion sérieuse et ne dépense pas plus qu'elle ne gagne comme le font nos politiques depuis 30 ans. Elle a raison de ne plus vouloir payer à la place des mauvais gestionnaires laxistes. Et si on mutualise la dette, qui va payer ? les contribuables !! or on a déjà 1700 millairds de dette et 70 millairds de déficit extérieur, c'est une fuite en avant suicidaire, alors qu'il y a des économies énormes à faire sur la dépense publique, la plus forte d'europe et de plus en plus improductive, de quoi largement aider les PME à développer l'emploi sans réclamer d'aides à l'europe (qu sera payée par nous !), mais toujours pareil, pas touche à l'electorat de gauche, il peut continuer à dépenser sans compter, c'est clair et sans appel, le reste est de l'embrouille pour fuir les responsabilités et le courage de gestion
Réponse de le 27/06/2012 à 23:35 :
vous oubliez de parler de l'accroissement de la dette de600 MILLIARDS, par l'équipe sarkozy, de plus l'allemagne a prévue de sortir de l'euro, elle a fait un etat comparatif de sa sortie et de rester, sa sortie volontaire serait tres négatif pour son économie, alors que rester lui permet de continuer à engranger sur le dos de ses partenaires européens, CHRISTINE LAGARDE, il y a trois ans avait fait la remarque a angela MERKEL qu'elle ne jouait pas le jeu européen.
Réponse de le 27/06/2012 à 23:47 :
Votre discours ne tient pas la route : comme toute économie fortement exportatrice, l'Allemagne dépend de ses clients et ce n'est pas avec la Russie que Gross Deutschlznd réalise ses énormes excédents !
La globalisation et la financiarisation excessive font qu'en 2012, encore plus que dans les années 30, l'Allemagne comme n'importe quel pays s'effondrera en cas de dépression.
Dans le meilleur des cas, une croissance mondiale molle de 3% ne permettra pas à l'Allemagne de dégager plus de 2% de croissance par an.
À ce niveau et vu sa démographie préoccupante, le remboursement de son énorme dette est impossible.
L'Allemagne n'est pas découplée de l'Europe ni des USA et UK et ce ne sont pas les émergents qui compenseront, eux mêmes ayant comme gros clients les pays occidentaux !
Bref nous sommes dans la même galère et il est dommage que de petits interêts égoïstes empêchent la recherche de vraies solutions concertées pour préserver l'essentiel.
Dernier point : le commerce n'est pas un jeu à somme nulle. Si des pays dégagent des excédents colossaux, c'est bien avec d'autres pays, déficitaires.
Si on vous suit, il suffirait de copier l'Allemagne et tout irait bien ... Sauf que si tous les pays se mettent à dégager des excédents, c'est bien avec quelqu'un : le Zimbabwe ? Les martiens ?
Réponse de le 28/06/2012 à 9:49 :
Bein sûr les marchés de la zone Euro sont primordiaux pour l´économie allemandre. Mais il ne faut pas delaisser les autres marchés hors zone Euro et hors U-E.
Ceux qui voyagent a travers le monde le savent bien. L Allemagne est forte partout et des produits sont au niveau technique souvent sans concurrence réelle, ( Machines outils, Chimie etc..) . le marche de la voiture de luxe est uassi important et entre temps le plus gros marché allemand c´est en Chine !
Croyez vous que les gens qui se payent des bagnolles a 100.000 euro - et il y en a beaucoup - meme en France !!! ne le feront plus si la zone Zone Euro explosait ? Il ne faut pas rèver !
Ayant travaillé 40 ans dans la grosse industrie allemande pour vendre sesw produits à travers tout le monde je sais ce que je dis !



.
Réponse de le 28/06/2012 à 9:54 :
Arrêtez avec Sarkozy. Tous les pays d'Europe ont connu la même croissance de la dette et du chômage en Europe. En fait, vous vous êtes choisi un bouc-émissaire pour ne pas avoir à regarder la réalité en face. Depuis 40 ans, la France a des réformes structurelles à mener pour s'adapter à l'évolution du monde, et les forces conservatrices (PS, grande partie de l'UMP...et probablement FN) main
a écrit le 27/06/2012 à 23:17 :
Pour sauver l Europe, arrêtons d acheter allemand ! Nous pourrons alors parler d'égal à égal.
Pour équilibrer la relation entre la France et l Allemagne il faut d abord prendre conscience que la supériorité économique de l Allemagne vient avant tout du consommateur allemand.
Une des grandes forces de l Allemagne c est par exemple que les Allemands par patriotisme et intelligence économique achètent surtout des voitures allemandes (ils ont un excédent de plus de 100 Milliard d euros sur l automobile !), et la faiblesse emblématique de la France c est que les Français par inconscience ou par snobisme - pour paraitre "éclairé" - achètent beaucoup trop de voitures allemandes, alors qu ils ont une industrie automobile de qualité ?
Les Français achètent 3 fois plus de voitures allemandes - dont absolument aucune (à part la Smart !) n est fabriquée en France - que les Allemands n achètent de voitures françaises.
C est un poste important du déficit commercial abyssal, qui est la source de notre faiblesse et nous vassalise par rapport à l Allemagne.
Tous les Français (ainsi que leurs enfants) payent et paieront dans leurs impôts pour les chômeurs et la dette qui résultent de ces importations massives de voitures étrangères.
Même si beaucoup de voitures françaises ne sont pas fabriquées en France, comme certains le diront, les acheter revient à soutenir les constructeurs français et une partie de la valeur ajoutée revient dans le pays. Les Allemands ont bien compris tout cela depuis longtemps ?
D ailleurs les constructeurs français produisent 2 fois plus de voitures en France qu ils n en vendent, et il est assez logique qu ils implantent des usines dans les pays étrangers qui eux achètent leurs voitures.
En bonne logique les constructeurs allemands devraient aussi faire produire en France au moins une partie des myriades de véhicules qu ils nous vendent. Ils ne le font pas, comme cela ils ont le beurre, l argent du beurre et ils nous donnent des leçons ...
Réponse de le 28/06/2012 à 0:11 :
tout à fait d'accord avec vous!
a écrit le 27/06/2012 à 19:48 :
Le 1er Ministre Ayrault lui-même reconnaît : "il faudra plus d'intégration économique avec les eurobonds et que ça prendra du temps". Enfin un peu de sérieux qui contredit les 1er discours de Hollande. C'était évident, comment imaginer mutualiser les dettes sans discipline collective, continuer d'emprunter sans réduire les déficits ? Je vois dans les commentaires que les godillots du PS ont un temps de retard et qu'ils continuent de vitupérer contre Merkel.
Réponse de le 27/06/2012 à 23:17 :
L'étatisme à la française a bien arrangé les rentiers. Le franc faible et l'inflation à deux chiffres leur ont permis de se constituer des patrimoines dans les années 70-85 essentiellement immobiliers, remboursés en monnaie de singe !
Petite fortune faite, ils revendiquent une rigueur pour les actifs, qu'ils ne se sont jamais appliquée, usant et abusant pendant des décennies de l'Etat providence financé à crédit ou sur le dos des générations suivantes : par exemple leur système de retraite Ponzi !
a écrit le 27/06/2012 à 18:25 :
La voix de Angela Merkek c´est celle d´au moins 75 millions d´Allemands (sur 85) qui en fait etaient en grande majorité conte l´introduction de l´Euro suite aux mises en garde repétées de la plupoart des economistes reputés qui avaient prévu point pour point le débacle actuel.
Le seul argument avancé A l´epoque c´etait justement la Garantie ancrée dans les accords de Massstrich qu´en aucun cas l´Allemagne ( ou un autre pays membre) devrait un jour payer les dettes des autres .
On a beau tourner et retourner le problème, l ´Allemagne ,donc les citoyens, ne veulent pas entendre parler d´Eurobonds et Angela n´a pas le choix elle doit rester sur cette ligne.
L´Allemagne peut certianement bien vivre sans l´Euro comme la Suede, La Suisse ou le Danemark.
Un Club Med Sud-euro sans les pays germanophone , ca conviendrait meme a beáucoup d entre eux !

Réponse de le 27/06/2012 à 18:42 :
si l'Allemagne et les allemands ne veulent plus de l'euro alors qu'ils en sortent tout simplement mais ils ne le feront pas car contrairement à ce que vous dîtes leur excédent commerciaux se font principalement sur le dos de ces partenaires européens.
Réponse de le 27/06/2012 à 19:04 :
Ils se serren la ceinture beaucoup plus que les autres. C'est pour cela qu'il s'en sortent. La honte du chomage en Allemagne règne contrairement en France. L'Allemagne n'a pas cette charge a porter et peut se permettre de réduire les charges du coup du travail pour faire avancer son pays. Qu'elle en ai mare de vivre dans la précarité pour les autres Grecs et autres francais, je la comprend très et lui souhaite de s'en aller d'un Euro qui la ralentit.
Réponse de le 27/06/2012 à 19:13 :
@ard . C'est ça et les Allemands vendent leurs produits en brandissant un pistolet dans la tête de ces pauvres acheteurs Français terrifiés, sans blague ?
Réponse de le 27/06/2012 à 19:32 :
@Clovis vous n'êtes pas franc. Il y a le même taux de glandeur de chaque côté des 2 rives du RHIN. Ils ne se sont pas serrés la ceinture , les parasites sont revenus en nombre dans l'économie Allemande et ils ont serré la ceinture des allemands. Le nombre de pauvres est passé de 11 à 15% "grâce" aux lois Schroeder, le DSK ou le Fillon allemand. Vous avez une image de vous qui est déplorable lorsque vous serez au Tribunal de Commerce ou aux Prud'hommes vous comprendrez votre erreur. La prochaine crise vous vous apprendre à vivre avec les autres et à être plus proche de vos compatriotes.
Réponse de le 27/06/2012 à 19:39 :
c'est sûr si les français étaient comme les allemands, ils achèteraient en priorité des produits français et pas des produits allemands, n'est ce pas germanikus?
Réponse de le 27/06/2012 à 20:16 :
Non je ne suis pas franc je suis Allemand, je maitrise cette langue aussi bien que le Francais, ma langue "paternelle" si je puis dire. Mes compatriotes, c'est ceux que je vois bosser beaucoup plus pour un salaire de misère et sans se plaindre ou presque. Si vous connaissiez plusieurs langues vous pourriez lire la presse des autres pays de l'europe comme c'est mon cas. Je m'interresse a la croissance de mes deux pays et j'en connais les differences Culturelles économiques et Sociales. A part preuve du contraire et je souhaite que vous puissiez me contredire je semble assez franc et plutot bien placé pour énoncer ces propos.
Réponse de le 27/06/2012 à 20:16 :
ben c'est simple comme les idées de Simplet 1er, vous allez dans chaque magasin de France et de navarre et vous chantez haut et fort, raus avec les produits allemands. Attention, si vous voyez arriver une grosse ambulance blanche avec des mecs en blouse blanche, reprenez vite votre auto allemande et tirez vous.
Réponse de le 27/06/2012 à 20:37 :
@Thierry R. Je pense que vous confondez "vivre avec les autres" et Vivre sur le dos des autres. La France est le seul pays ou l'on vit constament sur le dos des riches. Et par dessus le marché on dit qu'ils arnaquent l'Etat alors qu'ils créent des emplois de la richesse et font avancer le pays. Le nouveau gouvernement a décidé par les impots de diviser les Francais. Les allemands sont unis et se serrent les coudes.
Réponse de le 27/06/2012 à 20:37 :
@Clovis: Si vous etes allemand,alors dites a vos copatriotes que les jobs a 1 euros(en gros l'esclavage)n'est pas une avancee humaine et que la france et surtout les francais,defendront les progres sociaux qui ont permi je le rappelle de voir l'emergence des 30 glorieuses en europe.
Si votre ex de societee c'est l'esclavage deguise,ce n'est pas le notre.Et quand un modele detruit l'humain,il faut en changer.L'economie est au service de l'etre humain et non pas l'inverse
Réponse de le 27/06/2012 à 20:59 :
Attention, si vous voyez arriver une grosse ambulance blanche avec des mecs en blouse blanche, reprenez vite votre auto allemande et tirez vous
= il faut vous tirer dans votre voiture française et non allemande!!
Verstanden jetzt????
Réponse de le 27/06/2012 à 20:59 :
Bien sur c'est rare les jobs a un euro mais pour vous dire qu'il se battent contrairement aux francais. Les allemand n'ont pas de SMIC et se battent. Pour en revenir a l'article, je trouve normal que Merkel en ai marre de réduire son peuple en esclavage en opposition aux Francais fainéants. Les francais défondront leur patrie? Non 48% des francais ne veulent pas de ce gouvernement communiste. Ils s'expatrieront tout comme les jeunes étudiants dont les impots a 80% n'intéressent pas. Ce que vous considérez comme l'avenir de la France n'entraine que la chute de notre beau pays.
Réponse de le 28/06/2012 à 10:03 :
@clovis je parle trés peu de langues : anglais, polonais, indonésien, hollandais et un peu Allemand j'ai vécu à Cologne, dans une période où il n'y avait pas de SDF dans les rues, dans une période où le camping au dessus de cette ville(en remontant à le Rhin) n'était pas bondé de gens qui y vivent à l'année car il ne peuvent plus vivre dans le centre ville, dans une ville où les gens qui travaillaient n'était pas habillés avec des vétements que nous trouvons chez EMMAÜS, dans une période où il n'y avait pas 15 % de pauvres. J'ai aimé cette Allemagne pas celle de Schroeder et Merkel.
a écrit le 27/06/2012 à 17:52 :
Ne pas oublier que les eurobonds entraineraient aussi une hausse des taux d'emprunt pour la France ! (pas seulement l'Allemagne) Hollande en a-t-il subitement pris conscience, comme en temoigne M. Ayrault?
Réponse de le 27/06/2012 à 18:06 :
JE SUIS TOUT A FAIT D' ACCORD AVEC ANGELA MERKEL CAR EN FRANCE C' EST MOI PRESIDENT....MOI PRESIDENT....NOUS ALLONS A LA RUINE VRAIMENT DESOLANT ET INCONSCIENT CE GOUVERNEMENT COMME TOUT LE RESTE DES PROPOSITIONS.
Réponse de le 27/06/2012 à 20:05 :
Moralésse Moralésse, disparu tau champ d'honneurrr pour sauver les 3 couleurs ! Moralésse Moralésse, toi qui voulait batt' des r'cords, à vingt ans déjà t'es mort !
a écrit le 27/06/2012 à 17:40 :
A la place du Mark fort, Merkel veut maintenir un Euro fort et "Deutscnland über alles"! Quitte pour cela imposer une récession aux autres européens car ce qui compte c'est de rester "devant", même au fond du trou,...

Réponse de le 27/06/2012 à 20:46 :
Rien compris ce Dédé ! Merkel veut garder une Allemagne forte , pas pour le plaisir mais pour empecher le declin et pour ca il faut une Europe forte.
Une Europe forte ca veut dire une europe qui prend ses responsabilités en commencant par reduire ses dettes.
Reduire ses dettes ca veut dite se serrer la ceinture et ne pas emprunter à tire la rigot, aux frais des autres ....
C´est ca qu il faut comprendre.
Omn gere une pays comme on gere une entreprise ou unme famille.
On new peut pas depenser plus ce qu´on gagne.
Das sagt die gute schwäbische Hausfrau , das sagt Angie und beide haben recht !
a écrit le 27/06/2012 à 17:21 :
Dame Angela a bien raison d'etre ferme.Est ce que F Hollande accepterait de se faire tondre par un Espagnol ou un Grec? C'est bien socialiste ça: faire payer aux autres ses propres dettes!
Les c......s depuis 20 ans de droite comme de gauche doivent etre assumées.On est un grand Pays oui ou m.... ?
Réponse de le 27/06/2012 à 17:38 :
oui nous sommes un grand pays c est pourquoi nous devons refonder l'europe,
sans l'allemagne ni la grand-bretagne, et avec un nouvel euro.
nous sommes un grand pays ,avec des politiques trés petits.
a écrit le 27/06/2012 à 17:10 :
Merci la tribune de me couper pendant que je répond ,vous êtes le reflet de notre gouvernement!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 27/06/2012 à 16:46 :
bonne année
a écrit le 27/06/2012 à 16:46 :
la tribune est-elle pro MERKEL que mescommentaires sont éffacés systématiquement ?
a écrit le 27/06/2012 à 16:37 :
L'allemagne de merkel s'emporte,je penses que ce pays est devenu un poids économique destructeur de l'europe, il faudrait envisager l'exclusion de l'allemagne des marchés européens, et refaire une europe de 4 OU 5 pays , en y interdisant l'allemagne et la grande-bretagne. un noyau dur européen ,cela ferait de cette europe la 2° puissance mondiale..alors arrétons de tergiverser avec les saxons et les anglo-saxons , mettons les dehors pour au moins 20 ANS. cela a un coût ,certes, mais cela nous couteras moins cher dans le long terme.merkel veut l'autérité ?qu'elle s'en aille !!! c'est a penser que cette politique a un but idéologique, la destruction de tout ce qui n'est pas conforme a la pensée unique néo-libérale, telle une secte totalitaire ,servant des interêts gommant la démocratie , et l'économie réelle. les banquiers responsables de la crise, responsables des déficits , par les taux d'intérêts

indument perçus,eux qui n'ont jamais crées de richesses, eux qui privatisent leur bénéfices mais rendent publics leurs déficits,le citoyen ,l'entreprise, paient, eux qui sont subventionnés a tort , pourquoi ne leur demande -t-on pas des comptes pour les milliers de milliards prétés par les etats? voila ce que veut le néolibéralisme de merkel et cameron, alors dans un sursaut de bon sens disons- leur , partez et ne revenez que dans 20 ans!!!
Réponse de le 27/06/2012 à 17:03 :
+1,l'allemagne montre qu'elle veut se la jouer solo et cannibalise tout les systemes productifs europeens.Et le R-U n'a jamais ete europeenne.
Le mark c'est l'euro,donc ca ne lui fera pas un grand choc de sortir de la zone
Réponse de le 27/06/2012 à 17:25 :
oui mais il y a moyen de tarir ses exportations en europe, en formant une nouvelle europe à 5 pays avec un nouveau euros, certains économistes y ont déja pensé, dont LENGLET , ancien directeur de ce journal, et je suis d'accord que lallemagne n' a jamais été européenne, à croire que les politiques français de tout bord sont des eurosbéats.alors agissons sans états d'ame!!!
Réponse de le 27/06/2012 à 17:36 :
+1 mais si une nouvelle europe se construit,cette fois il faut que les institutions democratique suivent. Qu'on puisse elire les representants ou deputes europeens de ces 5 pays etcetc Ne pas commettre les memes erreurs qu'avec cette europe la
Réponse de le 27/06/2012 à 17:44 :
@ionosis. Nous devrions faire comme Napoléon, un blocus, moi je vois bien François le Normal (vous savez votre nouveau patron) affublé du chapeau du petit tondu et la grande Armée du PS avec ses mercenaires verts et frontistes, les maréchaux Joly, Mélenchon, Fabius, Moscovici, Bartolone, Martine O'Bry et surtout surtout le Harlem. ça aurait de l'allure non ???
Réponse de le 27/06/2012 à 19:49 :
alea jacta est
a écrit le 27/06/2012 à 16:23 :
Vous ne comprenez rien! La droite a certes des idées respectables et dont certaines sont bonnes.
Mais en aucun cas, le peuple ira mieux avec la droite!! On tombe sur une droite agressive où le bénéfice est le maître mot! Trop c'est trop!
Réponse de le 27/06/2012 à 19:55 :
la droite de Sarko voulait faire ce que le SPD de Schröder a fait avec les allemands, à savoir une France forte avec des français de plus en plus pauvres. Mais peut-être qu'avec Hollande on arrivera au même résultat, l'avenir nous le dira..
a écrit le 27/06/2012 à 16:09 :
j'espère que l'entetement de madame merkel ne va pas mettre en danger notre système de retraite!a moins que les actifs ne fassent un effort,nos retraites deviennent très justes face au cout de la vie qui augmente
Réponse de le 27/06/2012 à 16:19 :
Moi, je trouverai ceci très drôle que des privilégiés comme vous, qui partent à l'age de 55 ans à le retraite, ne se retrouvent le bec dans l'eau.
Réponse de le 27/06/2012 à 16:27 :
A la RATP vous etes parti à 50 ans si je ne m'abuse ?
De toute façon dites vous bien qu'avec les milliards de création monétaire de lla BCE pour eponger les dettes de l'europe du sud votre pouvoir d'achat retraite va baisser ....et que vos enfants et ptits enfants ne sont pas du tout surs d'en avoir une de retraite . Alors revenir à 60 ans est une hérésie
Réponse de le 27/06/2012 à 17:15 :
oui,on part tous a 50 ans,les secrétaires aussi.c'est un boulot assez dur,plus que dans la majorité des grandes boites,on part usés a 50 ans
Réponse de le 27/06/2012 à 17:35 :
C'est pas possible, c'est un faux retraité de la ratp qui doit se faire passé pour ce qu'il n'est pas pour qu'on soit encore plus dégoutés des avantage de la fonction publique...
Réponse de le 27/06/2012 à 19:13 :
Vous me faites bien rire. Vous etes plusieurs a affirmer que les R.A.T.P partent a la retraite à 50 ans. Je ne vois pas ce qu'il y a de plus fatigant a conduire un bus ou il est inscrit R.A.T.P. Qu'un chauffeur routier qui conduit un camion normal, de nuit également. Cher retraité, vous êtes malheureusement trop jeune pour mourir avant la faillite du pays bien "qu'usé". Mais il est peu possible que les 60 000 fonctionnaires promis par notre nouveau gouvernement pour qui vous avez sans doute voté, remplacera les cotisations des 60 000 patrons exilés fiscalement.
a écrit le 27/06/2012 à 15:47 :
heureusement que Mme Merkel est là pour sauver l'Europe, si on laissait faire Hollande la catastrophe serait inévitable.
Réponse de le 27/06/2012 à 16:14 :
Cette politicienne va juste devoir expliquer comment elle va faire en sorte que l'Europe et singulièrement Gross Deutschland, va faire pour diminuer l'endettement de Euroland (plus de 90% du PIB en Allemagne, autant en France, pire en Italie, Belgique etc.) avec une récession en Europe et un ralentissement économique général dans le monde !
On ne peut commencer à rembourser une dette qu'avec une croissance forte et durable !
Ceux sur ce fil qui s'en remettent à Sainte Angela pour les sauver, feraient tout aussi bien d'aller prier la vierge à Lourdes ou de s'acheter une patte de lapin !
Merkel fait comme tous ses collègues : elle brasse du vent, au moins ça rafraîchit !
Réponse de le 27/06/2012 à 17:14 :
@Henri. Ce vent brassé n'a pas l'air de rafraîchir vos idées obsessionnelles sur cette Allemagne travailleuse et organisée qui de toute manière n'en a rien à cirer des élucubrations de certains archéosocialistes de la France des 35 heures et du pôle emploi. Vous n'avez pas fini de vous étrangler de refoulement et d'envie devant ses succès économiques. Elle avait bien raison de parler de médiocrité dans les solutions à la sauce hollandiste.
Réponse de le 27/06/2012 à 18:16 :
@ germanikus, je travaille en Allemagne et je suis également aux 35 heures!!
et pas une journée que je passe sans entendre une critique sur les français, c'est très pénible de travailler avec des nationalistes, genre Deutschland über alles!!
Réponse de le 27/06/2012 à 19:06 :
@André, je connais alors changez donc, revenez en France, ici tout le monde est heureux depuis le 6 mai, c'est le jardin d'Eden. Pour être respecté, il faut aussi montrer l'exemple et c'est là notre problème, râleur, arrogant, revendicatif, et f.......de m...... Voilà comment la plupart des étrangers nous jugent (et là, j'en connais un bon bout, là où je vis en grande partie). Courage, revenez.
Réponse de le 27/06/2012 à 19:35 :
@ germanikus, votre problème c'est que vous parlez d'un sujet dont vous n'y connaissez absolument rien, alors je préfère peut-être être râleur, arrogant, revendicatif, et f.......de m...... que nationaliste, sans ouverture d'esprit et hypocrite. Je suis entrain de regarder pour partir, vous pourrez m'y remplacer et on verra combien de temps vous allez tenir avec nouveaux potes-)
Réponse de le 27/06/2012 à 20:14 :
Germanicus : les allemands ne travaillent pas plus que d'autres.
Ils ont une constance que nous n'avons pas, pratiquent la culture du consensus et ont certainement des élites moins bornées et passéistes qu'en France !
Pour le reste vous ne répondez pas sur le fond : comment une politicienne à la tête d'un état surendetté va t'elle faire pour rembourser la dette avec des clients en récession donc une croissance molle ?
Arrêtez de tourner autour du pot : la RFA réalise l'immense majorité de ses excédents avec ses voisins proches et ce ne sont certainement pas la Chine et le Brésil qui vont tolérer des excédents commerciaux allemands sur leur dos, quand bien même le taux de croissance dans ces pays exploserait (ce qui est loin d'être le cas : la consommation d'énergie en Chine baisse, ce qui contredit les statistiques officielles du gouvernement sur la croissance . Regardez donc le reflux du commerce international et la baisse des prix du pétrole, ils sont plus fiables que les boniments des agences gouvernementales)
Réponse de le 27/06/2012 à 20:34 :
@André. Mais oui, mais oui sauf que j'ai travaillé pas mal d'année en Allemagne, que je m'y suis marié et que je vis dans un milieu international dont des Allemands alors je vous le dis mon pauvre petit, revenez nous donc. Pardon pour ne pas pouvoir vous remplacer car j'ai donné plus de 40 ans dans l'international avec des collègues anglais, suédois, danois, belges, néerlandais (avec bureau à Masstricht), espagnols, Italiens et également longtemps bourlingué dans le monde. Alors, je vous comprends, c'est la même chose avec notre fabuleuse équipe de foot, déjà fatigué et surmené, ils ont bien fait, ils sont vite revenus au bon pays des retraites à 50 piges, du chômdu et du fonctionnariat à vie. Je vous le redis RENTREZ vite, ici tout est devenu bono bono.
Réponse de le 27/06/2012 à 20:50 :
ben alors faut y retourner mon brave si ce pays que vous admirez autant vous manque, faut pas rester vivre chez ces français; et puis 40 années de cotisation c'est rien, mes collègues sont déjà à plus de 45 ans de cotisations pour certains.
Vous seriez pas un peu fainéant sur les bords?-)
Réponse de le 27/06/2012 à 21:18 :
@André. Manifestement vous ne savez pas bien vous servir de l'informatique, commencez déjà par améliorer ce côté. Je ne vous ai pas dit que j'avais cotisé 40 ans mais si vous voulez le savoir 44 ans dont trois ans d'enseignement. Pour le fainéant, je pense que vous en avez démontré en posséder les contours. Revenez vite mon petit Franzose déjà fatigué, revenez tiens chez PSA ou Arcelor par exemple ou inscrivez vous au PS, ils vont avoir besoin de recruter d'ici peu.
Réponse de le 27/06/2012 à 21:48 :
on doit pas bien se comprendre mon brave, c'est pas le boulot qui me fatigue mais plutôt leur mentalité, alors ici c'est pas petit Franzose, c'est plus Scheissfranzose-)
Et tant mieux, si pour vous le séjour c'est bien passé, tous les allemands ne sont fort heureusement pas comme ceux que je côtoie dans mon entreprise.
"revenez tiens chez PSA ou Arcelor par exemple" = c'est de l'ironie je suppose, mais ayez toujours en tête que c'est plusieurs milliers de nos compatriotes qui risquent de perdre leur job... et la ça devient moins drôle.
a écrit le 27/06/2012 à 15:44 :
Hollande veut les eurobonds car il sait très bien que dans quelques semaines les marchés financiers vont se retourner contre lui en demandant des taux très élevés à la France,il ne fallait pas dire qu'ils étaient son ennemi.
Réponse de le 27/06/2012 à 15:54 :
Et surtout la politique économique de la France n'est pas crédible.Trop d'impots et de prélévements, pas assez d'économies.
a écrit le 27/06/2012 à 15:28 :
CONTINUEZ COMME CELA MME MERKEL ET CE SERA L EUROPE DE L EURO QUI DISPARAITRA, C EST CE QUE VOUS VOULEZ!!! ALORS ALLONS Y. MAIS
ATTENTION L ALLEMAGNE VA TRES VITE BEAUCOUP SOUFFRIR CAR ELLE N AURA PLUS DE CLIENTS.
Réponse de le 27/06/2012 à 15:45 :
L'Allemagne fait un TABAC en Russie, au Brésil, en Chine etc. Elle n'a pas besoin de l'Europe .. ou si peu. Sortez et voyagez Alizea ! L'Allemagne peut se passer de l'Europe mais l'Europe ne peut se passer de l'Allemagne. C'est là toute la différence. Et l'Allemagne a bien raison de ne pas vouloir la médiocrité.
Réponse de le 27/06/2012 à 15:47 :
J'espère que vous épongez les dettes de votre voisin, vous qui êtes si généreux...
Réponse de le 27/06/2012 à 16:08 :
alizea, vous êtes économuniste? j'en cherchais un!
alors donnez l'exemple! et commencez par mutualiser avec moi, j'ai un paquet de dettes!! envoyez moi votre RIB, vous n'aurez rien à faire. vous êtes mon père Noël ;)
Réponse de le 27/06/2012 à 16:18 :
Marlon fait de l'incantation
Il pense que Tatie Angela va sauver le monde !
Avant il pensait que c'était Don Nico qui sauverait le monde ...
La Chine ment sur sa croissance, le Brésil ralentit, l'Inde ne croit pas comme prévu... Marlon fait partie de ceux qui pensent que l'industrie allemande se résume aux grosses berlines automobiles qui le font saliver.
Faut approfondir un peu plus les gars et puisque vous avez la foi en Gross Deutschland : priez !
Réponse de le 27/06/2012 à 17:06 :
Faux brando,l'allemagne exporte 60% de sa production en ue.nous sommes en gros les principles cause de son excedent budgetaire
Réponse de le 27/06/2012 à 17:18 :
@Henri. Non, nous nous croyons à l'avenir industriel de la Corrèze, c'est ça qui nous sauvera, l'industrie des glandouillards.
Réponse de le 27/06/2012 à 19:17 :
L'Allemagne a autant besoin de la France en tant que partenaire commercial qu'un militaire a besoin d'un accordéon pour partir en guerre.
Réponse de le 27/06/2012 à 19:42 :
faudrait que vous regardiez de plus près les chiffres de l'OCDE, la France est le premier partenaire commercial de l'Allemagne. Notre balance commercial affiche un déficit de 35 milliards envers notre voisin.
Réponse de le 27/06/2012 à 19:57 :
Bourvil : finalement redonnez votre vélo et vos chaussures à de Funès, vous êtes plus drôle comme ça !
a écrit le 27/06/2012 à 15:10 :
Bravo Mme Merkel tenez bon devant tous ces dépensiers qui veulent nous amener à la faillite et qui voudraient vous entrainer avec eux.Demandez leur de faire des économies et de tailler dans toutes ces dépenses sociales qui coutent 60 % du budget de l'état. Demandez leur de se montrer courageux.
Réponse de le 27/06/2012 à 16:06 :
vous aussi etes courageux avec l'argent des autres....vouloir réduire les dépenses sociales c'est que vous n'en bénéficiez pas ou que vous en avez déjà profité (heureux d'avoir eu des allocations familiales, d'avoir une retraite et des remboursements sécu...). C'est insuportable cette phobie à vouloir massacrer une société sociale, et tout cela au profit de nantis qui n'ont rien à faire d'apauvrir un peuple car ils tirent leur richesse ailleurs. Ne pourrait-on pas etre crétaif et solidaire pour s'en sortir sans s'opposer aux pauvres en les rendant plus pauvre ?
Réponse de le 27/06/2012 à 16:20 :
Le risque avec le surendettement, c'est de se retrouver sans rien, que vous soyez riche ou pas.
Réponse de le 27/06/2012 à 16:20 :
On va commencer en effet par proposer à l'applaudisseur frénétique de nous rembourser tout le pognon qu'il nous a coûté !
a écrit le 27/06/2012 à 15:01 :
Il faut arrêter d'endetter nos enfants. Nos "élus" de droite comme de gauche devraient avoir honte d'en être arrivés là. Merci à Madame Merkel de flanquer une bonne raclée à nos cigales UMPS et de les remettre dans le droit chemin.
a écrit le 27/06/2012 à 14:52 :
Bien qu'après tout FH pourrait y voir clair ... Avec ses euro-bonds la France deviendra garante des dettes de tous les autres (soit 4000 milliards en plus de nos 1720 actuels) et si un pays tombe et fait tomber les autres, alors on sera tous ruiner et aucun (y compris les allemands) ne pourra en tirer profit ... C'est peut-être pour cela que Michel Ricard souhaitait faire cesser notre dissuasion nucléaire, comme cela on pourra se faire une bonne petite guerre conventionnelle et relancer l'économie dans 3 ou 5 ans ...

Quel pied !!! Je ne me suis jamais autant poilé ... Plus on monte dans la hiérarchie et plus on descend dans le niveau ... Je préfère les gens en bas, car eux au moins sont pragmatiques ...
a écrit le 27/06/2012 à 14:47 :
Courage, Angela ! Résiste ! Les Français sont avec toi ! Ne laisse pas l'Europe sombrer dans la médiocrité socialiste !
a écrit le 27/06/2012 à 14:22 :
comme disait patrik sébastien dans une chanson
merkek ah si tu pouvais fermer ta gueule sa nous ferait des vacances comme avec le peu de fric qui nous reste avec vos conneries sa nous ferait de bonne vacances
Réponse de le 27/06/2012 à 15:07 :
@gigi. C'est la même chanson que vous chanterez au pôle emploi sans doute , mettez la tenue de clown de patrick Sébastien, vous savez celle des singes de cirque.
Réponse de le 27/06/2012 à 18:00 :
a @GIGI TES UN RIGOLO
je suis en retraite et: il n'y a que la vérité qui blesse
a écrit le 27/06/2012 à 14:17 :
Ne l'appelez plus FH; mais James Eurobonds. Avec les eurobonds il veut sauver le monde ! Mort de rire !
a écrit le 27/06/2012 à 14:07 :
Hollande va "négocier" avec Merkel. Il part Tarzan, il reviendra Chita.
Réponse de le 27/06/2012 à 14:47 :
Excellent ....
a écrit le 27/06/2012 à 14:03 :
d'essayer de nous éviter une faillite accélérée avec un pente encore plus insurmontable à remonter!
a écrit le 27/06/2012 à 13:44 :
Etrange de s'emporter violemment avant un sommet. Les apparences sont souvent trompeuses et la politique un jeu de dupes
Réponse de le 27/06/2012 à 19:43 :
elle est entrain de perdre ses nerfs, la grosse Bertha.
a écrit le 27/06/2012 à 13:39 :
Hollande fait une erreur au départ que les européens, Italie et Espagne compris, tentent de lui expliquer. Il promet un retour à l?équilibre budgétaire. Pour résorber nos déficits il prévoit 30 milliards d?impôts supplémentaires et aucune économie de gestion de l?Etat et des collectivités locales. Cherchez l?erreur !
Au contraire, il annonce toute une série de dépenses nouvelles et la fin du non-renouvellement d?un fonctionnaire sur deux partants en retraite.? Dans ces conditions, la promesse d?un retour à l?équilibre budgétaire est impossible.
Hollande nage-t-il en pleine schizophrénie ? Ou prend-t-il les Français et les européens pour des imbéciles ?
Réponse de le 27/06/2012 à 13:59 :
quand vous lisez les informations, vous ne prenez que ce que vous avez même du mal à comprendre. avez vous entendu hier les prévisions de budget des différents ministères, c'est rigueur, rigueur, rigueur. les impôts plus juste feront enfin payer ceux qui le doivent les fraudes fiscales sont plus le fait des ceux qui ontde l'argent que de ceux qui n'en ont pas!
il faut dégager cette chancelière au plus vite pour ne pas avoir le m^émes effets néfastes d'une autre ménopausée , la mère tatcher, qui àl'époque en ne payant pas sa part légitime, avait commencé le cycle infernal du déficit.
pourquoi payer aux banques un intérêt supérieur à ce que la BCE pourrait prêter directement aux états? à cause de cela l'augmentation de la dette grecque par les intérêts est énorme idem pour l'espagne et l'italie. les banques jouent sur du velour, ou elle touchent les intérêts, ou elle se font renflouer par les états ou leur prix d'action baisse et les petits investisseurs perdent leur mise
dehrs merkel et vites au moins des project bonds européens (fibrage optique, interconnection réseaux électriques, canaux, etc, etc,...
Réponse de le 27/06/2012 à 14:17 :
@kim. pfff c'est vous qui allez dégager cette Chancelière ??? petit franchouille qui va décider qui doit être à la tête du gouvernement Allemand ??? et le petit père Hollande le Normal, c'est lui qui va sauver la planète ? L'eau lande c'est bon mais l'eau ferrugineuse, hic, hic c'est tout comme vous le dites.
Réponse de le 27/06/2012 à 14:30 :
Votre prose, c'est l'ode à la spoliation, le catéchisme des pillards qui cherchent à se donner bonne conscience. Peine perdue ! La fête des cigales est terminée.
Réponse de le 27/06/2012 à 15:00 :
Voyons, M Bourvil ; Napoléon avait bien pris Berlin, pourquoi pas François ?
En avant François, en avant ! (mais fais gaffe, cette fois-ci ; évite toute morne plaine !)
Réponse de le 27/06/2012 à 19:37 :
A @ Kim vous voulez faire payer les riches comme une sanction. Vous divisez la France. C'est pas bon vous le regretterez. Tous ceux qui payent des impots ne s'en sont pas tous sortis fraudileusement. C'est quoi cette image haineuse !
a écrit le 27/06/2012 à 13:24 :
Imaginons des obligations cosignées par la France et les autres Espagne Italie etc. La question que va poser l'investisseur en cas de difficulté de remboursement d'un quelconque de ces pays est bien de savoir qui va payer. Car s'il y a solidarité en états, chacun garde toujours le bénéfice de la discussion. Un pilotage fort est nécessaire, c'est une évidence.
a écrit le 27/06/2012 à 13:16 :
Était-ce vraiment une bonne idée de briser l'engin franco-allemand ? Vanté comme moteur inéluctable de la construction européenne même par des textes scolaires tel 'le manuel d?histoire franco-allemand' ?
Par contre, un petit aparté : mieux vaut éviter de se servir de l'Histoire pour promouvoir un projet politique manifestement si fragile.
a écrit le 27/06/2012 à 12:37 :
@vido - non , il ne faut pas d'inflation, c'est la mort définitive des retraites. quand on connait les cancers provoqués par l'inflation, on ne s'aventure pas dans cette voie totalement suicidaire. pour information , l'an prochain la réforme des retraites consistera à faire une retraite avec des points. on figera alors la valeur des points et les retraites seront figées à leur tour tandis que l'inflation serait enclenchée. En 10 ans votre retraite diminuera de 40%. c'est ça que vous voulez!!!!.c'est le véritable projet qui va faire des dégâts dans les 3 années qui viennent.
Réponse de le 27/06/2012 à 13:52 :
J'irai même plus loin. La réalité c'est que ceux qui travaille en ce moment n'auront que leurs yeux pour pleurer si ils ne constituent pas un "pactole" pour eux mêmes. Inutile de compter sur l'état providence, qui n'a déjà plus les moyens de fonctionner correctement. La France est a un tournant, et son système social basé sur la dépense publique d'argent qui n'existe pas en bout de course...
a écrit le 27/06/2012 à 12:28 :
Après la démagogie de l'assistanat à l'égard des individus, et ses résultats en termes de laxisme, est-il tellement étonnant que certains responsables politiques dignes de ce nom refusent d'en étendre l'extension aux Etats ?
a écrit le 27/06/2012 à 12:26 :
2 solutions: des euro bills court terme avec l Allemagne (ou sans), ou ces euro bonds SANS l Allemagne. Couverts par plus de 20 pays va devrait offrir une garantie suffisante pour avoir un taux assez bas
Réponse de le 27/06/2012 à 13:53 :
j'ai une meilleure solution: et si les états arrêtaient, France en tête, de dépenser de l'argent qu'ils n'ont pas?? On peut toujours créer de la dette, mais ça s'appelle reculer pour mieux sauter. La chute est inévitable, il va falloir en passer par là pour rebondir. Et plus on attendra, plus la chute sera haute!
Réponse de le 27/06/2012 à 14:59 :
Pour rappel le déficit 2011 est de 107 Milliards et celui de 2012 devrait être de 90 Milliards ... Hallo ??? Alors avant de parler de dette, il faudrait arreter les déficits ...

On a 12 Mio d'élèves pour 880 000 enseignants et 120 000 administratifs. Soit 1 prof pour 14 éléves et 1 administratif pour 5 profs ... Pourquoi faut il ajouter 60 000 personnes à l'Education Nationale ???
a écrit le 27/06/2012 à 12:21 :
merkel tape du point ????? plutot !!!!!!!!! l'or tôt graffe sa ex iste
a écrit le 27/06/2012 à 12:17 :
C'est une manière de dire pas moi si celà se fait, car la partie déborde le plan des "bonds", pour se situer ds le cadre de la question de la création européenne; naturellement tous ses ennemis jubileront, on les voit bien en pleine forme, même ici.
a écrit le 27/06/2012 à 12:16 :
C'est un signal : Angela Dorothea vient de faire le bilan . Gesticuler et vociférer pendant un an au sujet de l'euro et de l'Europe lui ont fait perdre des intentions de vote au élections de septembre 2013, et non gagné comme espéré . Du coup, aujourd'hui et d'un seul coup, comme dans la sortie du nucléaire; elle change de cap : à parti de vendredi, le mot d'ordre d'Angela Dorothea sera : Deutschland über Alles . Apprenez-vous à apprendre, comme disait la bonne Geneviève, que l'Allemagne se désintéresse désormais du sort des autres nations européennes . Qui s'en porteront d'ailleurs beaucoup mieux : les sommets européens ont été la cause de tous nos ennuis,pas leur remède . Auf Nimmer Wiedersehen, Angela !
Réponse de le 27/06/2012 à 13:15 :
Le seul vrai signal c'est que le président Normal et le 1er Ministre "allemand par la maîtrise de la langue" vont raser les murs et faire le dos ronds ! Sinon ? Sinon ils iront rejoindre le "le clan des 4" des pays du sud aux tuyaux percés et remplis de désespérance ...
Réponse de le 27/06/2012 à 13:30 :
Les français se présentent toujours en victimes. Victimes des riches, des banquiers, des Allemands (ça nous fait des vacances des américains habituellement cible préférée des français), des chinois... Et c'est quand que les français se mettent au boulot pour montrer au reste du monde qu'ils sont vraiment les meilleurs ?
Réponse de le 27/06/2012 à 13:57 :
d'accord avec vous. Il faut ouvrir les yeux et arrêter la fuite en avant, et se réveiller! Le seul but rechercher par FH et companie et de faire payer la dette par les autres, et de pouvoir continuer à créer plus de dettes. Mais tout cela se paiera un jour, et plus on reculera pour mieux sauter, plus la chute sera dure.
Réponse de le 27/06/2012 à 18:10 :
"Vorschläge der Vierergruppe sind ökonomisch falsch? Les propositions du Groupe des Quatre sont économiquement fausses .- Déclaration gouvernementale de la bonne Angela aujourd'hui . Elle torpille donc ce qui était censé être la base de discussion du Sommet avant même qu'il ait commencé . Il est donc clair comme le jour qu'elle se prépare à faire une querelle d'allemand aux autres nations européennes pour se donner une raison de couper les ponts avec eux .
a écrit le 27/06/2012 à 12:12 :
Les Eurobonds plus personne n'y croit. Mais les Allemands vont devoir lâcher du lest sur la politique monétaire: en gros accepter d'affaiblir l'euro face aux autres monnaies (avec idéalement une parité avec le dollar) pour les exportations des pays d'Europe du Sud tirent enfin la croissance de ces pays.
Ok, la monnaie n'explique pas tout mais les chiffres sont éloquents. Bruxelles a pondu pudiquement un rapport qui montre qu'une baisse de 10% de la valeur de l'Euro face au dollar augmente les exportations italiennes, espagnoles et française de 7 à 9%. La consommation intérieur est en berne, les Etats et les ménages se désendettent. Notre seule bouée pour sauver un minimum de croissance et redresser notre industrie est de pouvoir exporter mais avec une monnaie qui nous permette de le faire.
Je ne dis pas que la perte de compétitivité française se résume à l'euro...nous avons perdus en compétitivité vis à vis de pays qui ont aussi l'euro (Allemagne, Italie).
Idem sur les taux d'intérêt. Il faudrait lâcher un peu de lest et accepter une inflation un peu plus forte (3% au lieu de 2%) qui faciliterait l'effort de désendettement public.
Réponse de le 27/06/2012 à 12:44 :
En dehors du marché, personne ne sait quel est le taux de change correct entre l'euro et le dollar. Cette idée de la parité 1/1 entre le dollar et l'euro est une aberration économique. Non seulement la monnaie n'explique pas tout, mais surtout elle n'explique rien. On se moque bien que la consommation soit en berne car le PIB se forme avec la production, non avec la consommation. La seule façon de sauver la croissance est de travailler avec acharnement tout en réduisant le coût du travail pour l'équilibrer avec la productivité.
Réponse de le 27/06/2012 à 13:48 :
he non, trop difficile pour vous de comprendre que ce n'est pas en travaillant avec acharnement sur des produits invendables que l'on créera de la richesse!
il ne faut pas forcément travailler plus, mais travailler plus intelligemment, vous nepourrez jamais concurrencer des salaires à 150 euros par moi et je ne pense pasuqe vous accepteriez un tel salaire.
Réponse de le 27/06/2012 à 14:06 :
"On se moque bien que la consommation soit en berne car le PIB se forme avec la production, non avec la consommation."
Un entrepreneur ne produit pas pour la gloire. Il produit pour vendre, et pour cela il faut que des consommateurs achètent sa marchandise. Henri Ford l'avait bien compris en payant suffisamment bien ses ouvriers pour qu'ils puissent acheter ses véhicules.

Enfin, la monnaie est un élément crucial dans les échanges internationaux. C'est avec cela que vous achetez vos matières premières de l'étranger (pétrole...) et que vous revendez vos produits (vins, voitures, cosmétiques....). L'idée de créer une monnaie commune en Europe visait justement à effacer le risque de change entre pays européens.
Réponse de le 27/06/2012 à 14:42 :
Pas besoin de s'inquiéter de la consommation, les consommateurs existent naturellement : ce sont les autres producteurs. Mais croire qu'on pourrait uniquement consommer et que cela serait économiquement utile est une des idioties keynésiennes : consommer est facile, produire nettement plus difficile. Subventionner ce qui est facile est stupide. Ford a pu décider de mieux payer ses ouvriers parce qu'il le pouvait et qu'il y trouvait son intérêt mais personne n'est venu lui imposer de les payer plus : là réside toute la différence avec votre interventionnisme inefficace. Sans doute trop difficile à comprendre pour certains.
a écrit le 27/06/2012 à 12:06 :
ELLE A RAISON. il n'a pas été élu pour détricoter ce qu'ils ont construit dans la difficulté depuis toutes ces années. les français ne l'ont pas du tout élu pour ça. Angela Merkel c'est quelqu'un. elle ne cédera pas ni devant des non- sens ni devant une idéologie . elle a tout à fait raison.@ RPR: mme MERKEL n'est pas du tout celle que vous décrivez ( par idéologie.)mais tout le contraire. Le dénigrement , ça suffit.
Réponse de le 27/06/2012 à 13:17 :
Quand la récession qui s'approche à grand pas (et sévère) aura touché l'Allemagne, quand on se rendra enfin compte que ces politiques d'austérité à tout crin imposées à l'"Europe du sud" auront l'effet totalement contraire à se qu'on espérait, tout le monde se retournera contre Merkel et elle se fera foutre à la porte d'une façon ou d'une autre en moins de deux, bien avant les prochaines élections !!
[Le danger serait alors, en particulier pour nous français, de ne pas effectuer les réformes structurelles dont le pays a absolument besoin, et c'est nous qui nous retrouverions rapidement tout seul en mauvaise posture !]
Réponse de le 27/06/2012 à 13:39 :
Je trouve votre commentaire ahurissant. Quoiqu'il en soit, ça n'est pas la politique "austère" de l'Allemagne qui est à l'origine de la crise, mais la politique laxistes de certains Etats qui ont accumulé trop de dettes, dont la France. Quelque soit ses opinions politiques, inverser la logique et accuser l'Allemagne, un pays qui a réussi à diviser son chômage par 2 et relancer son industrie, est vraiment d'une mauvaise foi absolue. Une criante illustration de la mentalité du nivellement par le bas. Ces salops d'Allemands nous aurais donc ruinés par ce qu'ils ont géré leur comptes et travailler pour faire tourner leurs entreprises ? C'est vraiment à mourir de rire !
Réponse de le 27/06/2012 à 13:46 :
@photoscope: raisonnement puéril de jardins d'enfants. La chancelière bénéficie d'une immense majorité de supporters dans cette volonté à ne pas céder aux cigales. Vous ne comprenez rien de rien aux Allemands, dans le sujet d'arrêter de payer (plus de 300 milliards d'Euro aujourd'hui, combien la France ?) à des pays insouciants et qui ne veulent rien réformer, Gauche et Droite sont unanimes. Continuez à vous bercer d'illusions de refoulés, ça ne changera rien mais vous vous allez l'avoir le changement et maintenant pour le pire.
Réponse de le 27/06/2012 à 14:01 :
d'accord avec vous @Photoscope. Photoscope est à côté de la plaque. L'Allemagne n'a peut-être pas la vérité absolue, et elle doit aussi soigner ses finances publiques, mais au moins elle a la lucidité de ne pas vouloir créer plus de dette pour acheter une hypothétique croissance future. C'est ce genre de politique qui font que la France est ruinée aujourd'hui!
Réponse de le 27/06/2012 à 14:16 :
@@Photoscope : bien sûr ce n'est pas la politique "austère" de l'Allemagne qui est à l'origine de la crise et vous avez raison sur la politique laxiste de certains états dont la France. Mais ce que vous oubliez, c'est que le redressement de l'Allemagne s'est effectué en grande partie sur le principe de l'exportation, notamment vers l'Europe (60%) => 1) ce sont ces clients (sauf la France, cas à part de mauvaise gestion) qui sont en mauvaise posture 2) quand les clients de l'Allemagne, en Europe ou hors Europe seront en récession (et çà commence, y compris en Chine), ils n'auront plus d'argent, ils n'achèteront plus à l'Allemagne, et là plouf ! L'Allemagne pourra tenir si çà ne dure pas trop longtemps et si ce n'est pas trop profond, elle sait le faire, mais ce n'est pas ce qui s'annonce ...
@germanikus : ... et là, vous allez voir comment l'immense majorité de supporters va retourner sa veste vite fait bien fait ! D'autant que, effectivement, l'Allemagne est, d'une manière générale derrière elle, mais dans le détail, c'est un peu plus compliqué (certains landers en faillite, forte proportion de travailleurs pauvres, etc . N'oubliez pas que son parti à perdu les dernières élections régionales).
[Par ailleurs, je le répète, si ce scénario venait à se réaliser, le danger serait que les pays "de l'Europe du Sud" reprenne leurs mauvaises habitudes (et qu'en particulier la France "oublie" de faire des réformes absolument nécessaires !)]
Réponse de le 27/06/2012 à 14:18 :
Dans cette affaire elle est obligée de parler pour deux étant donné que celui avec le quel elle avait de bon rapoport les français l on virés comme un malpropre et bien maintenant vous aller pleurer des larmes de sang.car si SARKOZY était encore la il l a metttrait un peu moins coriace.
a écrit le 27/06/2012 à 11:46 :
EN FAIT ELLE S'EMPORTE SUR FRAN9OIS 1ER, CAR ELLE SAIT QU'ELLE N'A RIEN A CRAINDRE CAR SES GARDES DU CORPS ONT OUBLIER LEURS ARMES CHEZ LES PIEDS NICKELES
a écrit le 27/06/2012 à 11:36 :
Les Etats, incapables de produire la moindre richesse nette, n'ont jamais besoin de s'endetter. En dehors des fonctions régaliennes (police, justice, armée), si les productions étatiques sont rentables, les marchés libres sont plus efficace pour les produire. Si ce que les Etats produisent n'est pas rentable, c'est qu'il ne fallait pas le produire. Seuls les agents économiques, ménages et entreprises, peuvent s'endetter avec raison car ils produisent toute la richesse. La BCE ne doit surtout pas prêter aux Etats et les banques non plus. Historiquement, les Etats ne remboursent jamais leurs dettes et volent systématiquement leurs créanciers et les populations violemment assujetties. Soit les Etats font défaut, soit ils créent de l'inflation artificielle en trafiquant les monnaies. L'origine universelle des désordres et des crises économiques réside dans les dettes publiques. Il est temps d'abolir et de sanctionner sévèrement toutes les formes de dettes publiques, comme les autres crimes contre les populations.
Réponse de le 27/06/2012 à 13:32 :
Parce que vous voulez dire que la sphère publique n'a pas vocation a créer de la richesse ? Oulala, il y a un sacré boulot pédagogique à faire vu qu'une majorité de français pense que c'est en créant des postes de profs et de fonctionnaires que l'on va relancer l'économie.
a écrit le 27/06/2012 à 11:35 :
Balayons d'abord devant notre porte !!! stop aux doublons et depenses inutiles! reductions des budgets publiques de façon drastique! Arretons de vivre à crédit sur le dos de nous citoyens et entreprises...Favorisons l'investissement des entreprises en arretant de les ponctionner socialement et fiscalement. Alors la confiance reviendra et la croissance et l emploi avec...
a écrit le 27/06/2012 à 11:30 :
Alors longue vie à elle ! En France, économie moribonde, pouvoir d'achat en baisse, toujours plus de chômeurs... Moi président devra bien se résoudre promulguer les mesures nécessaires pour la compétitivité. Exit les dépenses sociales à tout va, il faudra immanquablement augmenter l'âge de la retraite, apporter de la flexibilité dans le travail et payer le déficit de la sécu. Pourvu que ça vienne vite, car d'ici là Moi président aura le temps de nous plomber encore davantage. Allez Merkel, encore quelques poteaux germaniques dans la tronche de notre gouvernement et on va y arriver... Prendre des leçons Outre-Rhin, ça fait un peu mal au coeur. Merci à nos dirigeants pour les 40 années passées à dépenser sans compter.
a écrit le 27/06/2012 à 11:25 :
Angela Merkel hausse le ton et elle a raison de dire non. Pourquoi ? Elle a commencé à lire le programme économique de F. Hollande !
Réponse de le 27/06/2012 à 11:44 :
J'ai voté contre sarkozy pas pour Hollande mais je suis atterré par vos propos. Les choix de Merkel et de la Trilatérale plongent les clients de l'Allemagne dans la misère. Il est possible que cela vous conduise à connaitre les Prud'hommes, n'attendez pas ce moment pour réagir en patriote et en personne généreuse.
Réponse de le 27/06/2012 à 13:46 :
@ Thierey-R : vous avez bien raison. C'est à cause de cette très méchante Allemagne si aujourd'hui personne ne veut prêter du fric facilement aux pays d'Europe du Sud. Vite, déclarons lui la guerre !
Réponse de le 27/06/2012 à 16:42 :
non pas la guerre elle a deja gagné celle économique, non il faut lui demander de quitter l'europe ,aussi bien dans son interêt que le notre! l'allemagne est un poids destructeur pour les pays européens!!!
Réponse de le 27/06/2012 à 16:43 :
effectivement il serait trés utile que l'allemagne soit virée de l'europe!
a écrit le 27/06/2012 à 11:20 :
Il finit par y avoir VRAIMENT trop de pubs !!
a écrit le 27/06/2012 à 11:18 :
Les français ont élu des fonctionnaires incapables d'une vision économique efficace, en gros ils n'ont pas de mode d'emploi.
Réponse de le 27/06/2012 à 11:49 :
Bof... je ne serai pas aussi catégorique!
J'affirme être "contre" la politique "affichée" de Hollande, je ne les pas soutenu dans les urnes... mais:
1. Le gouvernement Hollande semble avoir compris (?) car il fait marche arrière sur ce point (du moins, en apparence),
2. A quoi sert l'europe si les différents pays ne viennent pas à l'aide des uns et des autres?

Aujourd'hui, j'Europe ets une Europe ui favorise la concurrence entre les pays avec des fiscalités différentes, avec des salaires moyens différents... et avec la libre circulation des biens et des personnes, il semble "simple" aux plus riches de se déplacer ici ou la en fonction de leurs interets.
De plus, l'Allemagne est forcément contre une mutualisation des risques puisque, seule contre tous, elle est arrivée à un état (fragile) de réussite économique... il ets vrai qu'il est plus simple aux pauvres de demander la partage qu'aux riches de le proposer :-(
a écrit le 27/06/2012 à 11:17 :
Hoillande pensait que toute l'Europe allait lui donner ou prêter des sous avec les euro bonds il aurait eu cela pas de chance Merkel qui elle fait fonctionner l'économie allemande au top elle ne veut pas ! c'est la faute à pas de chance qui va nous payer tous nos contrats aidés ? Ben nos impôts évidemment
a écrit le 27/06/2012 à 11:16 :
tenez bon Mme Merkel

Hollande se refuse à faire des réformes structurelles , alors obligez le à les faire !!

réduction des régions, suppression des conseils généraux, suppression des sous-préfectures, suprresion de certains consulats, suppression des sénateurs, regroupement des communes, externalisation des activités, suppression d'emplois fictifs... je suis dans un village où il y a un responsable du service des sports !!! il a fait construire une belle maison...

un seul statut dans l'Education nationale, augmentation de la durée du travail des profs avec augmentation des traitements, possibilité de mobilité de carrière cehz les fonctionnaires, gel des concours, .... gel de l'immigration, encouragement au retour au pays d'origine, alors Mr Le Président vous attendez que les taux obligataires montent !!!!! réveillez-vous !! la zone euro est au bord de l'implosion et les pays émergents ne nous attendent pas !!!
Réponse de le 27/06/2012 à 11:48 :
Gel de l'immigration et interdiction de séjour définitive qui devrait avoir eu lieu depuis 30 ans maintenant
Réponse de le 27/06/2012 à 14:36 :
Val 47 : J'approuve totalement votre raisonnement... jusqu'à l'immigration qui ne doit pas être stopée mais contrôlée et maîtrisée. Je remercie comme vous Angela qui nous oblige à faire les réformes indispensables de gestion. Si "Moi Président" veut conserver le pouvoir et la majorité aux prochaines élections, Il doit rapidement redresser les comptes de l'état en coupant drastiquement dans les dépenses de fonctionnement comme vous l'avez expliqué. Mais c'est dificile car ce n'était pas dans son programme, et puis les socialistes ont un dictionnaire dans lequel il manque un mot : ECONOMIE.
a écrit le 27/06/2012 à 11:16 :
je reconnais à FH d'avoir au moins arrêter d'aligner servilement la France sur tout le monde, à commencer par l'Allemagne. Les allemands étaient de plus en plus rigolards sur l'attitude munichoise de notre exprésident. Maintenant Mmme Merkel est de plus en plus en boulet en Europe : elle a toujours tout refuser avant finalement d'accepter alors que le programme était devenu plus grave et que sa résolution coûte plus chere. Son manque de vision à long terme est un vrai problème pour l'ensemble de l'Europe mais maussi de l'Allemagne qui ne restera pas un ilot de prospérité dans un océan de problèmes.
Réponse de le 27/06/2012 à 11:40 :
La France surendettée est le maillon faible de l'Europe. Bien plus que la Grèce ou les PIIGS réunis, la France, qui s'approche inéluctablement du défaut à cause de ce gouvernement d'irresponsables notoires, est la véritable menace pour l'économie mondiale.
Réponse de le 27/06/2012 à 12:22 :
le vrai maillon faible de l europe n est meme pas dans l euro c est l Angleterre vous le verrez bientot
Réponse de le 27/06/2012 à 13:47 :
@ Mordrakheen : Il est vrai que la France, dont le modèle économique est basée sur la seule consommation, a une économie plus robuste... On croirait rêvé, en lisant des propos aussi niais...
a écrit le 27/06/2012 à 11:14 :
"la chancelière Merkel tape du point"....
et se plonge aussitôt dans la lecture de l'hebdomadaire bien connu : LE POING
" le poids des mots, le choc des photos"...
Réponse de le 27/06/2012 à 12:03 :
Sil n'y avait que le point(g)! ... mais il y a aussi :
- l'Europe ne mutualisera pas LEURS dettes ...
- Jean-Mac Ayrault a reconnuE ...
Réponse de le 27/06/2012 à 17:15 :
Je propose une formation de francais OBLIGATOIRE pour tous les journalistes.
Peut être même un examen de passage !
a écrit le 27/06/2012 à 11:06 :
Pauvre nous ,pauvre France ,.Nous avons un gouvernement qui fait exactement le contraire de ce qu'il faut faire pour générer de la croissance =Augmentation du smic remise en place des charges sur les heures supps ,aumentation des impots sur les revenus moyens ,etc=égal baisse du pouvoir d'achat .Ils doivent d'urgence rendre nos entreprises compétitives et pour ça baisser les charges c'est à dire le coût de production .C'est par ça qu'il faut commencer et ne pas mettre la charrue avant les boeufs.
Et "ils" se prétendent pragmatique ,"ils" devraient regarder dans le dico ce que sigifie ce mot !!!!. Je veux la croissance , "affirmation du présid" !!!allons allons ,soyons sérieux !!!!!!
a écrit le 27/06/2012 à 11:00 :
s'il n'y a que cela pour lui faire ,ca peut s'arranger non?????????
a écrit le 27/06/2012 à 10:55 :
Les communautés de commune ont de grosses difficultés lorsque l'une d'entre elles a des soucis financiers ! Elles veulent bien mutualiser les écoles, les ordures,l'entretien des voies, etc.. mais pas les dettes !! Rien d'étonnant à ce que les états fasse la même chose en plus grand ? Angéla n'est pas tombée de la dernière pluie !
Je ne suis pas fâché avec mon voisin, bien au contraire, mais lui, ne paiera pas mes dettes ni l'inverse que je sache ?
Aides toi ! Le ciel t'aideras ?
a écrit le 27/06/2012 à 10:54 :
pour François :
Le Guide de l'Epargnant
Recevez gratuitement le guide de l'épargnant avisé et optimisez la gestion de votre patrimoine

Trop de crédits?
Rassemblez les en un seul prêt grâce à CMP Banque ! Simuler vite votre crédit gratuitement !

Le Guide de l'Epargnant
Recevez gratuitement le guide de l'épargnant avisé et optimisez la gestion de votre patrimoine

Devenez un vrai Trader
Profitez de votre guide PDF offert et formation 1 à 1 gratuite pour tout savoir sur le Trading


a écrit le 27/06/2012 à 10:51 :
Pourquoi s'obstiner à faire croire à un débat qui n'existe plus. François Hollande, et j'en salue le pragmatisme même si je ne partage pas toutes ses convictions, en a pris acte. Les Eurobonds ne verront pas le jour, et fort heureusement. Tous les pays européens, enfants trop gatés, vont venir défiler pour être sauvés par une entité quasi virtuelle, la BCE, qui créérait ex nihilo de la monnaie sans aucun contrôle pour des états dispendieux, incapables, comme le soulignent les chinois, de vivre selon leurs moyens. On voit tour à tour la Grèce, le portugal, malte, l'Espagne... A qui le tour? On est dans une situation Ubuesque où celui qui ne se présentera pas pour être "sauvé" paiera pour les autres. merci Mme Merkel, merci à la constitution allemande, qui nous offre un rempârt, certes insuffisant, à la faillite!
a écrit le 27/06/2012 à 10:48 :
Moi je veux les Eurobonds ,comme ça ,moi qui n'as pas envie de travailler , mon voisin travaillera pour moi ,moi qui suis laxiste mon voisins sera rigoureux à ma place .Moi je me la coule douce ,avec les Eurobonds ,pourquoi m'en ferais je !!!!!!!!
Réponse de le 27/06/2012 à 10:57 :
HEY gros golio, tu crois que les etats unis ils font comment avec leurs 50aines d'etats ???
Toi tu as encore tout compris a la vie...
T'es bien né, tu as ton compte au luxembourg. Cool ta vie.
a écrit le 27/06/2012 à 10:43 :
dans 48h on sera fixer sur la suite de l'euro .... ou non suite !
Réponse de le 27/06/2012 à 11:02 :
L'euro continuera quoi qu'il arrive et la France des parasites sera enfin contrainte de faire les efforts qu'elle refuse depuis tant d'années. Au boulot !
Réponse de le 27/06/2012 à 12:25 :
soit !!! mais peut être sans l?Allemagne !
a écrit le 27/06/2012 à 10:42 :
S'il se trouve en ce cadre,des braves gens,suffisamment généreux et désintéressés,disposant d'un emploi,et de revenus,j'ai des voisins,un peu prodigues certes,endettés,mais tout à fait désireux de profiter autant de leurs bons sentiments que de leurs économies,LA SOLIDARITé c'est çà,étant bien entendu que la GRATITUDE,et
l'assurance d'une rédemption ne sont pas au contrat./.Toute vocation de PIGEON est bienvenue et encouragée par les non souscripteurs.
a écrit le 27/06/2012 à 10:38 :
Bonjour, mare du dictat de la chancelière Allemande. Sans les Européen l'Allemagne ne serait rien alors un peu de respect envers vos partenaires et sauf erreur des accords engages des compromis des deux côtés y compris de l'Allemagne.
Réponse de le 27/06/2012 à 11:01 :
Si vous êtes fumeur, alors vérifier que ce que vous fumez est bien non hallucinogène ...
Réponse de le 27/06/2012 à 14:12 :
Je sui consterné de voir que l on peut traiter mme MERKEL de cette façon alors que c'est elle qui fait renter le troupeau qu elle doit faire marcher a la baguette du fait que les autres restent dans le "flou".
a écrit le 27/06/2012 à 10:38 :
LA BCE doit prêter aux ÉTATS ET NON AUX BANQUES.

Taux d'intérêts 0% et non 6,7%
Réponse de le 27/06/2012 à 10:49 :
Regardez comme c'est efficace aux US, et on en reparle après.
Réponse de le 27/06/2012 à 10:56 :
Les pertes des banques sur les obligations grecques (75% de pertes!) justifient un taux d'intérêt supérieur à zéro, et très sincèrement, je ne partage pas l'idée que la BCE aurait du en lieu et place des banques, s'enquiller ces pertes!
Réponse de le 27/06/2012 à 11:02 :
Moi je suis d'accord, mais que pour les investissements et dans une limite annuelle de maxi 1 à 2% du PIB.
Réponse de le 27/06/2012 à 11:09 :
Ah parce que c'est plus efficace chez nous ?
a écrit le 27/06/2012 à 10:31 :
Je retire le commentaire précédent. Eurobond est un anglicisme qui prête à sourire? :-)
a écrit le 27/06/2012 à 10:30 :
Elle veut bien faire du federalisme,mutualiser les budgets nationaux mais pas les dettes....Encore un truc bien bancale cette hisoire de federalisme qui se finira comme avec l'euro et ses institutions inexistantes,mais pourtant indispensable
Réponse de le 27/06/2012 à 11:04 :
Les dettes nationales n'ont rien à faire avec le niveau fédéral. Si je m'endette, il n'y a pas de raison que mon voisin soit obligé de rembourser ma dette. Pourquoi en irait-il autrement avec les pays ?
Réponse de le 27/06/2012 à 17:00 :
Et que croyez vous qu'il se passe entre les regions francaises?
a écrit le 27/06/2012 à 10:29 :
Les eurobonds vont nous faire sauter très haut !
A moins que ce soit un eurobond en avant? :-)))

Les eurobons sont sûrement des produits financiers.
a écrit le 27/06/2012 à 10:26 :
Francois Hollande a fait HEC, l'ENA il a des diplomes a revendre ...c'est l'essentiel chez nous en France on n'en demande pas plus pour etre place d'office a un poste important sans experience. Merkel, elle a travaille en usine comme physicienne et est montee en grade "par la force des bras" et a appris la politique a cote de H. Kohl chancelier (All.).Ceci explique en parti cela.(pragmatismus)
Réponse de le 27/06/2012 à 10:45 :
différence notable :

aux usa on vous demande ... " vous savez faire quoi ? "

en France : " vous avez quoi comme diplôme(s) ! ?"
Réponse de le 27/06/2012 à 11:02 :
Exact, et aux Usa, on monte très vite en responsabilité si on fait l'affaire, en France on peut végéter toute la vie.
Réponse de le 27/06/2012 à 11:18 :


entièrement d'accord !!! c'est la culture française !!!
a écrit le 27/06/2012 à 10:25 :
Angela vient à Paris car Francois 1er organise les soldes de la croissance et du pouvoir d'achat
a écrit le 27/06/2012 à 10:25 :
Les eurobonds c'est pour quela France et la Grèce puissent embaucher des fonctionnaires en cachette le tout financé par l'Allemagne. Elle est pas belle la vie ?
a écrit le 27/06/2012 à 10:20 :
J'aime la Rose mais on ne peut pas mutualiser des dettes si a contrario on ne mutualise pas les bénéfices... c'est pas juste pour ceux qui se tuent dans la rigueur et qui continuerons de payer à fonds perdus et un jour ils vous tournerons le dos !!!
Réponse de le 27/06/2012 à 10:31 :
Vous n'avez pas compris, comme le petit Mitterand (aurait dit VH) qu'il s'agit de mutualiser les dettes et les pertes au profit de l'Allemagne
Réponse de le 28/06/2012 à 9:37 :
Vendu !
Réponse de le 28/06/2012 à 9:38 :
Je prends !
a écrit le 27/06/2012 à 10:13 :
Il a pas de chance avec les femmes flamby.
Au fait il est pour combien dans la perte du pouvoir d'achat annoncée?
a écrit le 27/06/2012 à 9:28 :
logique,hollande ne s'attaque toujours pas aux priviléges élus ,collectivités locales en gros tous ceux qui devraient montrer l'exemple et qui sont plus du double de l'allemagne.on ne s'impose pas par des discours mais par ses compétences
Réponse de le 27/06/2012 à 10:17 :
C'est difficile de s'attaquer aux copains qui profitent des largesses de la république !
Réponse de le 27/06/2012 à 10:18 :
Le Senat pourrait par exemple organiser la visite de sa majestueuse cave a vins.
Réponse de le 27/06/2012 à 10:27 :
Il y a plus d'élus en France qu'aux E-U. Il y a autant de communes en France que dans tout le reste de l'Europe. La France compte 2 millions de fonctionnaires de plus que l'Allemagne. Voilà les sources évidentes d'économies qui se chiffrent en centaines de milliards, largement de quoi couvrir les besoins de financement (250 milliards) du collectivisme absurde qui nous ruine ! La récession imposées par l'Etat obèse aux producteurs du privé n'est pas inéluctable.
Réponse de le 27/06/2012 à 10:28 :
Il y a plus d'élus en France qu'aux E-U. Il y a autant de communes en France que dans tout le reste de l'Europe. La France compte 2 millions de fonctionnaires de plus que l'Allemagne. Voilà les sources évidentes d'économies qui se chiffrent en centaines de milliards, largement de quoi couvrir les besoins de financement (250 milliards) du collectivisme absurde qui nous ruine !
Réponse de le 27/06/2012 à 10:31 :
Il est évident que la masse de parasites (850000) qui nous disent ce qu'ils faut faire, alors qu'ils n'ont pas un échantillon du concept de travail sur eux, et se contentent de vivre sur le travail des autres va devoir être revue sérieusement à la baisse. Le nombre de sangsues est trop élevé pour que le malade ne puisse survivre.
Réponse de le 27/06/2012 à 10:46 :
Déjà en nommant 38 ministres-du jamais vu ! 17 en Allemagne ! - Hollande a prouvé qu'il n'était pas sur le chemin des économies de budget et du train de vie ! On peut penser que les économies, ce sera le peuple qui devra se serrer la ceinture pour continuer à payer toute cette gabegie.
a écrit le 27/06/2012 à 9:14 :
L'Allemagne et ses rêves de conquêtes qui finissent à Nuremberg...
Réponse de le 27/06/2012 à 10:06 :
N'avez-vous pas honte?
Croyez-vous encore, que la France (puisque vous parlez de l'Allemagne), est blanche comme la neige?
Revisiter notre histoire, si glorieuse. Relisez les pages sur la Révolution et la Terreur, sur les milliers de morts de Napoleon, les rafles de 42.
Réponse de le 27/06/2012 à 12:20 :
"Relisez les pages sur la Révolution et la Terreur, sur les milliers de morts de Napoleon, les rafles de 42" = des milliers de morts comparés à des dizaines de millions de morts!!!
a écrit le 27/06/2012 à 9:09 :
Mme.Merkel a raison de s/opposer a la fumisterie des Eurobonds de Hollande !
*****************************************************************************************
Réponse de le 27/06/2012 à 14:09 :
Bravo MME MERKEL vous au moins vous avez éxcusez moi quelque chose dans le pantalon que vous porter tout le temps.
a écrit le 27/06/2012 à 8:52 :
Merci à Angela Merkel qui tient bon la barre de l'europe en ces temps incertains.
a écrit le 27/06/2012 à 8:39 :
cela fait des mois que je ne cesse d'expliquer que la Chancelière ne cédera pas sur les euro obligations, cette escroquerie à la Madoff que seul un socialiste rétrograde pouvait imaginer pour camoufler ses incompétences. La majorité du peuple Allemand n'en veut pas et ne veut pas payer pour les fénéants du Sud et notamment les Français qui ne veulent pas de rigueur, remettent la retraite à 60 ans, engagent massivement des fonctionnaires, supprime le bénéfice fiscal des heures supplémentaires au détriment du pouvoir d'achat, matraquent les entrepreneurs fiscalement, font fuir les capitaux et mainteinnet les funestes 35 heures avec force RSA et autres assistances sociales destinées surtout à de nouveaux venus que nous ne pouvons plus loger ni à qui offrir du travail. Tout un programme de cinglés; L'incroyable erreur est d'avoir mis un prétendu spécialiste de l'Allemagne comme premier ministre, simple enseignant, coupé des réalités et incapable d'expliquer au président corrézien normal la psychologie germanique. Une catastrophe nous attend d'ici peu de temps.
Réponse de le 27/06/2012 à 9:14 :
Il est clair que le fait d'être prof d'allemand est vraiment léger pour se dire spécialiste de l'Allemagne. Les journaux ont pourtant repris ce refrain hollandais tous en coeur...
Réponse de le 27/06/2012 à 9:31 :
Sans compter que les länders allemands sont surendettés et l'Etat fédéral allemand également. Ils ne vont donc pas ajouter un fardeau qui pourrait casser définitivement leur dos, au point d'en mourir ! Ceci, manifestement, échappe à l'intelligence de François II Le Normal ...
Réponse de le 27/06/2012 à 9:31 :
Sans compter que les länders allemands sont surendettés et l'Etat fédéral allemand également. Ils ne vont donc pas ajouter un fardeau qui pourrait casser définitivement leur dos, au point d'en mourir ! Ceci, manifestement, échappe à l'intelligence de François II Le Normal ...
Réponse de le 27/06/2012 à 9:59 :
Germaminus est un germanologue autoproclamé ... Il ignore la dette allemande !
Réponse de le 27/06/2012 à 10:27 :
@Henri qui rira le dernier. mais vous apparemment à part votre anti germanisme, les règles de l'économie vous sont totalement inconnues comme vos camarades de pensée hollandiste. Avoir des dettes n'est pas un drame si l'on a de quoi les rembourser et si l'on se donne les moyens de les contrôler, entre la France dispendieuse et incontrôlable, gérée par une majorité de fonctionnaires et l'Allemagne vertueuse et rassemblée, les milieux financiers internationaux n'hésitent pas à choisir. Trop compliqué à comprendre ? Laissez tomber et continuez à admirer votre petit homme normal. Plus dure sera la chute.
Réponse de le 27/06/2012 à 10:37 :
Quelle hauteur de vue ! Quelle pertinence ! Cette dernière attaque ad hominem est impressionnante de finesse ! Aveuglés par tant de lumière, on est impatient de connaître l'avis autorisé de l'expert en tout.
Réponse de le 27/06/2012 à 11:25 :
@henri ne vous fatiguez pas à tenter de faire de l'esprit. Votre petit bonhomme normal se prend chaque jour une leçon d'économie, triste et humiliant pour nous Français mais nous l'avons bien cherché du moins 52 % d'entre nous. Le pire est d'avoir tant de ministres (jamais la France n'en a eu autant) pour ne pondre que des inepties actuellement proclamées un jour et rectifiées le lendemain par le premier ministre.
Réponse de le 27/06/2012 à 13:47 :
Mon cher germaminus, expert autoproclamé de l'allemagne, il me semble que soit vous êtes aveuglé par vos présupposés sur l'Allemagne, soit parfaitement de mauvaise foi à considérer qu'un pays de vieux rentiers saura rembourser une dette qui se monte officiellement à plus de 90% du PIB.
À ce niveau de dettes, il faut une croissance très soutenue et très durable pour commencer à rembourser ...
Or si tous les clients de l'industrie allemande entrent en récession, vous allez nous soutenir que l'Allemagne soutiendra une croissance ...
Par ailleurs, vous ne devez pas m'avoir bien lu : je méprise tout autant le socialisme que la droite cassoulet !
Réponse de le 27/06/2012 à 14:07 :
On ne peut etre d accord avec germanikus car c'est la verite toute nue.meme les réponses vont dans le meme sens que lui alors c'est que les français commencent a se dire qu il faut enfin ce décider a bosser.
Réponse de le 27/06/2012 à 14:21 :
Euhh faudrait commencer à bosser votre syntaxe et votre ortographe déjà, sans oublier la ponctuation !
Il y a du boulot... Pour qu'on comprenne ce que vous écrivez.
Réponse de le 27/06/2012 à 18:33 :
entendu aujourd hui : l éndettement du Land Baden-Wurtenberg (15 miilions habitant) par habitant est de ..... 600 euro !!
En 2011 le budget du Bund était équilibré et les caisses sociales etaient meme legerement excedentaires.
Bien sur il a a une grosse dette a rembourser enm grand epartie due auax couts de la reunification mais je suis convaincu que l´Allemagne réussira a se debarasser de ce fardeau ! Et meme bien plus vite qu ´on croit !!
Réponse de le 27/06/2012 à 20:19 :
Ben voyons !
La théorie du découplage économique, on connaît
La glorieuse Deutschland s'en sortira pendant que le monde entier plongera en récession
Là ce n'est plus de la croyance, c'est de la religion à ce niveau !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :